Douleurs de règles : que peut apporter l’ostéopathie ?

règles-douloureuses-et-ostéopathie

regles-douloureuses-minLes douleurs de règles  sont parmi les troubles gynécologiques les plus fréquents. Douleurs lombaires, jambes lourdes, spasmes, maux de tête… autant de symptômes  qui peuvent être ressentis les jours précédents l’arrivée des règles. Ces douleurs, pourtant fréquentes, sont très souvent banalisées et sont considérées comme « normales ». Mais, dans certains cas, elles sont le signe d’un dysfonctionnement que l’ostéopathe pourra repérer et traiter. Que peut apporter l’ostéopathie face aux douleurs de règles ? Les réponses ici !

Quel est le mécanisme des règles?

règles-mécanisme-cycle-menstruel

Chaque mois, le corps  renouvelle la paroi utérine. Ce renouvellement est nécessaire chez toutes les femmes en âge d’avoir des enfants. L’ovule doit s’accrocher à une paroi saine pour se développer dans de bonnes conditions. On parle alors de nidation. En revanche, lorsque l’environnement utérin n’est pas adéquat, l’ovule est rejeté.

Quand l’ovule n’est pas fécondé, les ovaires arrêtent tout à coup de sécréter des œstrogènes et de la progestérone. C’est ce qui provoque des contractions qui vont procéder au rejet du sang. Cela s’explique par une grande sécrétion de prostaglandines qui va déclencher des contractions de l’utérus. Nettement inférieures à l’accouchement, ces petites contractions vont permettre l’évacuation. C’est ce que l’on appelle les règles.

Douleurs de règles : qu’est-ce-que c’est ?

règles-douloureuses-quest-ce-que-cest

Les règles douloureuses, appelées aussi dysménorrhées dans le jargon médical, désignent les douleurs au bas de l’abdomen qui précèdent ou accompagnent les règles.  C’est ce qu’on appelle le syndrome prémenstruel (SPM). Généralement, ces douleurs durent de 2 à 3 jours.

Elles sont dites primaires quand elles surviennent peu de temps avant l’apparition des premières règles. C’est ce qu’on observe dès la puberté ou dans les premières années des menstrues.

Et secondaires, quand, elles apparaissent ou s’aggravent après plusieurs années sans douleurs ou à la suite d’une pathologie gynécologique.

La prévalence de la dysménorrhée chez les femmes de 15 à 50 ans pourrait être de l’ordre de 50%, soit environ 7 millions de femmes en France.

Seulement, 10% environ d’entre elles ont des douleurs de règles au point de suspendre leurs activités habituelles comme un absentéisme professionnel ou scolaire.

Il est rappelé qu’on ne doit pas banaliser le fait que les règles soient douloureuses.

Douleurs de règles : quelles sont les causes ?

règles-douloureuses-causes

Les douleurs menstruelles sont souvent liées à des dysfonctionnements des organes du petit bassin (troubles de la mobilité, congestion). Ces règles douloureuses peuvent parfois être les symptômes de pathologies organiques comme un kyste ovarien, une endométriose, un fibrome, etc…

Cependant, d’autres facteurs peuvent augmenter les douleurs :

-un utérus rétroversé : l’utérus est basculé vers l’arrière plutôt que vers le devant ;

-un manque d’exercice physique ;

le tabac, l’alcool ;

-le surpoids ;

-Un état d’anxiété ou de stress

Aussi, des règles douloureuses chroniques nécessitent la consultation d’un médecin qui établira un diagnostic des causes en question.

Douleurs de règles : quels sont les symptômes ?

règles-douloureuses-symptômes

Ces douleurs, comparables à des crampes, se font généralement ressentir juste avant les règles, pendant un ou deux jours. Elles peuvent être localisées au niveau du bassin, du dos, des cuisses ou du ventre. Les douleurs commencent habituellement juste en dessous du nombril et se propagent vers les cuisses, puis dans le sens opposé. L’intensité est variable  d’une femme à l’autre. Si les douleurs sont trop intenses, elles peuvent amener des vomissements.

Par ailleurs, on constate d’autres symptômes comme les ballonnements, la constipation et les vertiges.

Douleurs de règles : que peut apporter l’ostéopathie?

règles-douloureuses-que-peut-apporter-l-osteopathie

Si l’on exclut le contexte pathologique, l’ostéopathie va pouvoir agir sur ces règles douloureuses. Si on veut éviter d’avoir recours aux médicaments dont on connaît les effets secondaires, l’ostéopathie est une bonne option de traitement efficace.

Tout d’abord, notre ostéopathe à domicile  à Paris va établir un diagnostic pour bien comprendre l’origine des douleurs.

Ainsi, il va s’intéresser  non seulement au système gynécologique, mais aussi au système digestif, neurologique, mécanique : (bassin, lombaires).

En quelques consultations (entre 2 à 5 suivant les cas), notre SOS ostéopathe à Paris va pouvoir vous soulager. Généralement, un travail approfondi est nécessaire pour « reprogrammer » toute votre sphère gynécologique.

Il va travailler sur l’ensemble des sphères qui sont en lien avec les origines des règles douloureuses. Il va procéder à :

Un travail sur la sphère gynécologique

règles-douloureuses-sphère-gynecologique-min

Dans un premier temps, il est important qu’il vérifie la position de l’utérus et s’il n’est pas rétroversé. L’ostéopathe n’a recours qu’à des techniques externes. Dans ce cas, il faut consulter un gynécologue. En effet, l’action seule de l’ostéopathe ne peut suffire à traiter les douleurs.

En dehors de ce cas, le praticien va s’attacher à vérifier l’ensemble des structures ligamentaires et faciales  en contact avec l’utérus.

Un travail sur les structures osseuses

règles-douloureuses-ostéopathie-structurelle-min (1)

En effet, elles comprennent le système uro-génital. Il est important que leur mobilité soit correcte afin qu’aucune pression ne soit exercée sur les organes. Car, une perte de mobilité ne peut qu’entraîner des raideurs. Ces dernières engendrent alors des perturbations du système vasculaire et nerveux. Au final, l’impact du travail de la structure est dû à  l’action mécanique et vasculaire.

Un travail sur la sphère viscérale

règles-douloureuses-ostéopathie-viscérale

En effet, les techniques viscérales sont essentielles puisqu’elles vont permettre d’augmenter la vascularisation générale (artérielle, veineuse et lymphatique). Car, il est important de lever toutes les tensions qui augmentent la pression intra-abdominale. Par exemple, un côlon congestionné à cause d’une constipation peut potentiellement aggraver la douleur des règles.

En effet, les organes abdominaux sont situés dans un espace clos dont les extrémités sont mobiles. Il s’agit du diaphragme et du périnée. Ces deux structures jouent un rôle prépondérant dans l’équilibre des pressions intra-abdominales. Ces dernières doivent être libres pour amortir les contraintes.

Un travail sur la sphère crânienne

règles-douloureuses-ostéopathie-crânienne

Le travail crânien est primordial, car il a des répercussions multiples. Il permet un rééquilibrage hormonal, un impact sur la contraction utérine, sur le stress et sur les tensions vertébrales par l’intermédiaire du mécanisme cranio-sacré.

Par conséquent, le travail effectué sur ces divers organes va avoir un réel impact sur les règles  douloureuses. Son efficacité n’est plus à démontrer. Pourquoi continuer à souffrir  quand on peut disposer d’une technique naturelle comme l’ostéopathie?

 

SOS ostéopathes à Paris  à votre service pour soulager vos douleurs de règles !

urgence osteopathe

Si vous souffrez de règles douloureuses, n’hésitez pas à contacter nos SOS ostéopathes à Paris . L’ostéopathie peut vous aider, grâce à ses techniques naturelles. Ce n’est pas une fatalité d’avoir des règles douloureuses. Il ne faut pas banaliser les douleurs et symptômes, surtout si elles persistent.  Réservez dès maintenant votre consultation en trois clics via notre plateforme innovante !

 

Vous souffrez de troubles digestifs ? Et si l’ostéopathie pouvait vous soulager ?

troubles-digestifs

troubles-digestifs

Les troubles digestifs touchent quantité de personnes. Les symptômes les plus courants des troubles digestifs comprennent les ballonnements, la constipation, la diarrhée, les brûlures d’estomac, la douleur et les reflux.

Concernant ces maux, des alternatives naturelles apportent leurs méthodes pour les traiter. L’ostéopathie en est une des plus efficaces. Alors, à l’approche des fêtes de fin d’années sujettes parfois aux excès alimentaires, et donc à des troubles digestifs, faites appel à un ostéo qui saura vous soulager. Décryptage.

Un peu de physiologie

troubles-digestifs-physiologie

Les troubles digestifs impliquent l’œsophage, le foie, l’estomac, l’intestin grêle et le gros intestin, la vésicule biliaire et le pancréas.

Les troubles digestifs englobent une variété de maladies allant de légères à graves. Les plus courants comprennent le reflux gastro-œsophagien, le cancer, le syndrome du côlon irritable, l’intolérance au lactose et la hernie hiatale.

Pour diagnostiquer avec précision les troubles digestifs, il faut recueillir des antécédents médicaux et procéder à un examen clinique. Certains patients souffrant de troubles digestifs peuvent avoir besoin d’évaluations diagnostiques plus approfondies, y compris des procédures endoscopiques, des tests de laboratoire et de l’imagerie.

Ces troubles digestifs nécessitent souvent une médication, un traitement médical ou chirurgical et des modifications du mode de vie. Dans ce cas, l’ostéopathie peut être un bon complément aux traitements médicaux.

 

L’ostéopathie et le reflux gastro-œsophagien

troubles-digestifs-reflux-gastro-oesophagien

Le reflux acide et le reflux gastro-œsophagien (RGO) sont étroitement liés, mais les termes ne signifient pas nécessairement la même chose.

Le reflux acide, également connu sous le nom de reflux gastro-œsophagien est le reflux d’acide gastrique dans le tube. Ce dernier relie votre gorge à votre estomac (œsophage). Lors d’un épisode de reflux acide, vous pourriez ressentir une sensation de brûlure dans la poitrine (brûlures d’estomac). Cela peut se produire après avoir mangé un gros repas ou bu du café ou de l’alcool.

Le symptôme le plus courant du RGO est des brûlures d’estomac fréquentes. D’autres signes et symptômes peuvent inclure la régurgitation de nourriture ou de liquide acide, des difficultés à avaler, une toux, une respiration sifflante et des douleurs thoraciques – surtout en position couchée la nuit.

L’ostéopathie pourrait être une alternative intéressante. Ceci, afin de régler la cause de votre RGO. Après avoir posé son diagnostic, l’ostéopathe traitera les dysfonctions trouvées en lien avec vos symptômes de reflux. Ces dysfonctions pourront être locales. C’est-à-dire au niveau de l’estomac lui-même et de sa jonction avec l’œsophage.

Avec des techniques de mobilisation des tissus de l’estomac, l’ostéopathe pourra corriger les tensions au niveau du SIO, ou certaines hernies hiatales. De plus, il pourra agir sur les restrictions de mouvement des tissus environnants comme le diaphragme ou les côtes adjacentes.

Dans sa conception holistique, notre ostéopathe en urgence en Essonne (91) s’assurera que la cause ne provienne pas d’une dysfonction vertébrale ou même des nerfs innervant l’estomac. Dans l’affirmative, il mettra en œuvre ses techniques correctives au niveau des vertèbres, du thorax ou même du crâne.

 

L’ostéopathie et les autres troubles digestifs

troubles-digestifs-ostéopathie

Notre ostéopathe 91 à domicile va chercher et lever les lésions ostéopathiques qui peuvent perturber la motilité de l’organe concerné par des techniques « viscérales ».

Dans ce domaine aussi, on rappelle que l’ostéopathie a une vision globale du corps. Elle a pour but de chercher et traiter la cause des maux.  Il est important de travailler l’organe, son environnement direct et indirect ainsi que le corps dans son ensemble. Ceci, afin d’optimiser les résultats du traitement à court et long termes.

Vous souffrez de gros coups de barre et de nausées après avoir mangé des fritures ou des repas très gras ? Notre SOS ostéopathe 91 pourra vous aider à mieux digérer ces repas lourds en traitant vos différentes dysfonctions. Ainsi, cela permet de rétablir l’équilibre entre vos systèmes. Ceci avec des techniques pouvant ‘pomper’ le foie afin de le désengorger et de lui permettre de mieux exercer ses fonctions.

De même, l’ostéopathie traitera les troubles comme les ballonnements, constipations, diarrhées ou de douleur abdominale.

Selon les troubles digestifs et le diagnostic ostéopathique, plusieurs séances d’ostéopathie peuvent être nécessaires pour des soulagements durables.

 

SOS ostéopathe en urgence à domicile dans le 91 pour soulager les troubles digestifs

Ostéodispo Ostéopathe

L’ostéopathie est une approche thérapeutique visant à traiter l’origine du problème plutôt que simplement en traiter les symptômes, permettant ainsi un soulagement, voire même une guérison. Cliquez ici pour réserver votre séance sur notre site internet.

 

Ostéopathie au service des jeunes parents

ostéopathie-jeunes-parents

osteopathie-parents

On le sait, l’ostéopathie est une aide notable durant le temps de la grossesse. Mais on sait moins qu’elle a sa place après la naissance du bébé pour les parents et notamment la jeune mère.

En effet, elle apporte un confort de vie et de récupération post-partum essentiel à l’équilibre du couple.

Prendre soin de soi est nécessaire pour pouvoir prendre soin de son nouveau-né. Cet aspect est souvent négligé. Pourtant, il est indispensable de retrouver la forme après un accouchement. Ainsi, le manque de sommeil dû aux insomnies du nouveau-né entraîne un état de fatigue, certes normal mais qu’il faut se donner les moyens de récupérer.

Pour la jeune mère, après l’accouchement, les changements corporels sont notables. Le corps perd brutalement du poids, les hormones chutent, et sont ressentis des douleurs, blocages et dérèglements divers.

La plupart des femmes consultent après leur accouchement pour des douleurs lombaires, des troubles digestifs, des maux de tête ou des douleurs pelviennes.

Au niveau structurel, l’ostéopathie permet de retrouver une bonne mobilité du bassin, des lombaires, des hanches et du coccyx et du système viscéral.

Notre ostéopathe à domicile 92 va contribuer à résoudre les désordres post-partum de la jeune maman.

On fait le point sur les maux qui affectent les nouveaux parents dans les premiers mois après l’accouchement.

 

Ostéopathie et troubles du sommeil

ostéopathie-troubles-du-sommeil

Bien souvent, il est difficile de retrouver un sommeil serein lorsqu’on a un bébé !

Car, ce dernier a du mal à trouver un rythme de sommeil régulier, voire de qualité. En effet, de nombreux nouveau-nés dorment beaucoup la journée et peu la nuit. C’est souvent vers un mois et demi que commencent les pleurs du soir et se prolongent. De plus, si la journée a été agitée, l’endormissement sera d’autant plus difficile.

Ainsi, pour le jeune bébé, une séance d’ostéopathie peut beaucoup l’aider à trouver des nuits calmes. Car il a peut-être vécu des difficultés à l’accouchement, comme des blocages au niveau de la nuque ou des troubles digestifs qui l’empêchent de s’endormir paisiblement.

De plus, l’ostéopathie va aider les jeunes parents à faire face à l’anxiété, aux blocages structurels et crispations musculaires peuvent perturber la qualité de leur sommeil.

 

Ostéopathie et douleurs dorsales

ostéopathie-douleurs-dorsalgies

Le portage du bébé et la fatigue générale vont mettre à l’épreuve les muscles du dos, des trapèzes jusqu’au bas du dos. C’est la fameuse barre du milieu du dos qui guette le parent qui fait du portage.

Les lombaires des jeunes mères enfin sont souvent atteintes.  En effet, durant la grossesse, elles ont dû supporter une grande partie de la charge du bébé et l’accouchement les a beaucoup sollicités. Par ailleurs, les positions de l’allaitement vont s’ajouter à cet état. Quant au jeune père, il peut connaître lui aussi des problèmes de dos dus au portage.

Aussi, tant pour la mère que le père, une séance d’ostéopathie va soulager les douleurs dorsales.

Ostéopathie et cicatrisation

ostéopathie-et-cicatrisation

Moins connu, notre ostéopathe dans les Hauts-de-Seine (92) peut également intervenir sur les suites d’une intervention comme l’épisiotomie ou la césarienne. Ce dernier va s’attacher à une meilleure cicatrisation et soulager les éventuelles douleurs résiduelles. Car les adhérences cicatricielles sont fréquentes et responsables d’une douleur persistante.

Puis, les manipulations ostéopathiques pourront aussi améliorer l’élasticité de la cicatrice, et donc son aspect esthétique.

 

Ostéopathie et allaitement

osteopathie-allaitement

 L’ostéopathie est aussi une aide dans la situation de lactation insuffisante. Dans ce cas, il est conseillé mieux de solliciter l’appui d’une sage-femme spécialisée en lactation ou une conseillère de l’association leche league.

En effet, très souvent, lorsque vous allaitez votre bébé, les positions de l’allaitement sont source de crispations musculaires qui entraînent des douleurs.

L’ostéopathie, grâce à ses manipulations, pourra les éliminer et vous donnera ainsi un meilleur confort d’allaitement.

Ostéopathie et lombalgies ou sciatiques

ostéopathie-sciatique

En fin de grossesse, la femme enceinte ressent souvent de la douleur dans le bas du dos ou dans la fesse. Cette douleur devient progressivement lancinante, voire paralysante. Dans les faits, les lombalgies et les sciatiques sont courantes pour les femmes enceintes.

Si l’accouchement peut soulager la pression, la douleur reste souvent persistante. C’est alors que le recours à l’ostéopathie est une bonne solution pour remédier aux douleurs dûes aux lombalgies et sciatiques.

Ostéopathie et fatigue générale, irritabilité, anxiété, céphalées

ostéopathie-fatigue-générale-anxiété-jeune-parents

On le voit bien, les jeunes parents et notamment la mère sont sujets à une fatigue générale qui se traduit par de l’irritabilité, anxiété, céphalées, etc.

Pour la mère, cela peut commencer par une dépression post-partum. La chute brutale des hormones dans le corps est en grande partie responsable de cette dépression accentuée par la fatigue physique de l’accouchement.

Quant au père, il peut lui aussi ressentir une fatigue physique et morale qui le rend moins apte à seconder efficacement la jeune maman.

En soulageant les points de tensions dans le corps, l’ostéopathe diminue la fatigue physique et, par là, redonne un équilibre aux états psychologiques tant de la mère que du père.

Sos ostéopathe 92 !

L’ostéopathie  est une aide après la naissance du bébé pour les parents et notamment la jeune mère. N’hésitez pas à faire appel à  Sos ostéopathe à Paris   dispo 7J/7 et 24h/24.

Améliorer sa digestion grâce à l’ostéopathie

digestion-difficile-osteoapathie

digestion-osteopathie

La digestion fait partie des points essentiels que l’on devrait tous surveiller. En effet, notre corps déploie énormément d’énergie pour s’acquitter de ce travail.

Constipation, reflux gastriques,  ballonnements et syndrome de l’intestin irritable…Cela peut paraître étonnant mais l’ostéopathie peut soulager ces troubles  digestifs. Si la prise de médicaments est souvent efficace, sur le coup, en fait elle ne fait que masquer les symptômes. En effet, elle ne traite pas les causes. C’est pourquoi, inévitablement, les maux vont réapparaître.

Aussi, l’ostéopathie est une thérapeutique naturelle et efficace  qui permet de relâcher les tensions du corps pour améliorer la digestion. Explications !

Digestion difficile : quelles sont les causes ?

digestion-difficile

La digestion se transforme parfois en parcours difficile. Aussi, et après un repas trop copieux ou épicé, on en subit les conséquences douloureuses.

En fait, c’est souvent dû à un estomac fragile ou un système digestif paresseux.

Les causes en sont diverses, génétiques, l’âge… mais c’est souvent notre mode de vie et notre alimentation.

En effet, une alimentation déséquilibrée, trop grasse, trop épicée, trop pauvre en fibres est un facteur causal. De plus, des repas pris irrégulièrement, et/ou une vie de stress, d’usage excessif de tabac ou d’alcool et de drogues sont néfastes. Par ailleurs, une intoxication alimentaire et/ou la prise de certains médicaments peuvent provoquer ces maux digestifs.

Il faut savoir, aussi, que les femmes enceintes ont la digestion plus lente et les intestins plus comprimés. Ce qui peut conduire donc à ces troubles.

A noter qu’un reflux gastro oesophagien peut aussi provoquer des manifestations de ce type.

Quels conseils pour améliorer la digestion ?

digestion-conseils-pour-l'améliorer-min

Pour améliorer voire éviter une digestion difficile, Il faut adopter un mode de vie. A savoir, d’abord, arrêter ou diminuer le tabac, l’alcool et le café.

Ensuite, manger lentement, prendre des repas plus légers et adopter une alimentation variée et équilibrée. Pour cela, il faut manger moins gras et éviter les boissons gazeuses.

Enfin, si c’est votre cas, il est nécessaire de perdre du poids et avoir une activité physique régulière. Ceci, au moins 30 min par jour.  En effet, moins on bouge, plus on met du temps à digérer le plat lourd. Pour accélérer le transit, rien ne vaut la traditionnelle balade digestive après le repas.

 C’est pourquoi, suivre ces conseils permet dans la majorité des situations d’améliorer une digestion difficile.

 Quant aux troubles plus sévères, il faut consulter un médecin. C’est notamment le cas pour des selles noires, des poussées de fièvre et une perte de poids. Souvent, seuls des examens complémentaires comme une fibroscopie (examen optique de l’estomac et de l’intestin), une radiographie ou une échographie permettront d’établir un diagnostic.

Comment agit l’ostéopathe ?

Osteopathie-digestion-troubles-digestifs

Tout d’abord, notre ostéo à Paris comme lors de chaque consultation va effectuer un bilan global de votre corps. Il va rechercher les zones pouvant être à l’origine de vos maux. Cet examen va permettre de poser un diagnostic et le traitement ostéopathique.

Il faut rappeler que les troubles fonctionnels s’accompagnent de troubles du comportement du muscle digestif, quand celui-ci se contracte trop ou pas assez.

Pour notre ostéopathe à Paris et île de France, il s’agira alors d’améliorer le comportement de ce muscle par des vibrations, des mobilisations de l’organe.

L’ostéopathie part du principe que tout vient de la circulation : au moyen de gestes doux, de pressions et de torsions légères. En effet, le praticien dénoue les points d’attachement et les tensions, afin que les fluides, le sang en particulier, circulent mieux.

Mais il peut aussi, dans certains cas, agir à distance sur le tube digestif par l’intermédiaire de manipulations vertébrales.

En cas de maux digestifs, notre ostéo à domicile et cabinet tiendra compte de l’innervation des organes et des viscères. Comme souvent, il s’en remettra à ses techniques habituelles.

Aussi, le travail de l’ostéopathe est de vérifier que l’ensemble des structures sur le trajet des nerfs et artères soient libres pour une bonne circulation de l’information.

Par ailleurs, il va s’assurer de la bonne mobilité des organes. Au même titre qu’une articulation, un organe a une mobilité qui lui est propre. A savoir, qu’il peut bouger dans toutes les directions.

Le but n’est pas de faire disparaître les symptômes mais de bien traiter les maux à la racine, grâce à l’ostéopathie. Ceci, en complément d’un travail sur l’hygiène de vie et le stress.

En effet, il faut savoir que ces tensions peuvent faire suite à une chute, un accident de la route, une infection ou postopératoires. Car, ce sont les traces gardées par votre corps.

Faites appel à nos SOS ostéopathes à Paris et île de France   !

OAP-OSTEOPATHE

Si vous souhaitez améliorer votre digestion, n’hésitez pas à faire appel à nos SOS ostéopathes à Paris et île de France ! Contactez le 01 84 25 06 25 ou réservez  directement votre consultation en ligne !

Ballonnements : Pensez ostéopathie !

ballonnements

ballonnements-et-osteopathie

Les ballonnements sont des troubles digestifs très communs. Lourdeurs, gaz, oppression…Ces sensations abdominales sont assez gênantes lorsqu’elles se répètent et deviennent habituelles. On sait que la prise médicamenteuse n’agit que sur les symptômes en masquant les causes. L’ostéopathie est une solution naturelle pour éviter l’installation de la chronicité de ces maux. Revue de détails !

Qu’appelle-t-on ballonnements ?

ballonnements-quest-ce-que-cest

Les ballonnements  désignent  une sensation de gonflement au niveau abdominal, provoquée par l’émission de gaz. Ils créent un besoin d’éructer ou d’émettre des vents. Ces derniers sont expulsés ou s’échappent involontairement à travers la bouche et l’anus.

De manière mécanique, le ventre se gonfle sous l’effet des gaz qui s’accumulent dans l’estomac. Ceci pendant l’absorption de nourriture, puis par la fermentation dans les intestins. Ce qui génère souvent une sensation désagréable et gênante.

Ce phénomène est plus fréquent lorsqu’on ingère et boit en même temps. Il en est de même lorsqu’on mange trop rapidement sans prendre le soin de mâcher. Aussi, il est recommandé de manger lentement et de boire entre les repas.

Les flatulences proviennent également de l’air avalé lorsqu’on mange et qui entraîne un peu plus tard une sensation de ballonnement au niveau de l’abdomen.

Les ballonnements sont généralement bénins et passagers. Cependant, ils doivent attirer votre attention lorsqu’ils perdurent ou sont chroniques.

Ballonnements : quelles sont les causes ?

ballonnements-causes

Les causes des ballonnements sont multiples et ont à voir avec une mauvaise alimentation et une hygiène de vie.

En effet, les aliments trop gras, trop sucrés, trop épicés, puis trop de boissons gazeuses, d’alcool et de café irritent et ballonnent l’estomac. De même, la consommation de denrées riches en glucides comme les féculents entraînent les mêmes effets.

Ainsi, le mauvais équilibre alimentaire provoque des flatulences.

On retiendra qu’en dehors des haricots, les aliments sucrés, les fibres alimentaires et les produits laitiers produisent davantage de gaz.

D’autre part, les tensions provoquées par l’anxiété et le stress entraînent des contractions des intestins et de l’œsophage. Ce qui occasionne des ballonnements et de l’aérophagie.

Par ailleurs, certaines personnes souffrent d’un déficit en lactase en raison d’une intolérance au lactose. Cette intolérance entraîne une augmentation de la fermentation intestinale. Cette dernière est source de ballonnements et de flatulences voire de diarrhées.

Il faut aussi citer comme une des causes possibles de flatulence et de ballonnements : la constipation. En effet, cette dernière accentue le processus de fermentation qui produit les gaz.

Enfin, il faut mentionner dans la liste des causes : la prise de certains médicaments, le tabagisme, la maladie cœliaque et les femmes en situation de grossesse.

Ballonnements : quels sont les symptômes ?

ballonnements-symptômes

On peut décrire ainsi « la mécanique » du ballonnement. C’est trois heures après la prise de certains aliments que le ballonnement apparaît. Puis, les gaz s’échappent et le phénomène disparaît au bout de quelques heures.

Le ballonnement intestinal se manifeste par des gargouillis au niveau de l’appareil digestif. Cette gêne s’accompagne parfois d’une douleur abdominale due à une accumulation de gaz. Les flatulences provoquent des émissions gazeuses à l’odeur désagréable.

De plus, l’aérophagie peut entraîner des douleurs de ventre avec les flatulences.

Ballonnements : pensez ostéopathie !

ballonnements-osez-losteopathie

L’ostéopathie est une bonne méthode naturelle pour réduire voire faire disparaître les ballonnements et leurs effets gênants. En effet, elle va permettre de relâcher les tensions qui s’exercent sur l’ensemble du corps pour faciliter la digestion.

Tout d’abord, comme lors de chaque première consultation, notre ostéopathe à Paris et île de France va effectuer un bilan global de votre corps. Il va rechercher les zones pouvant être à l’origine de vos douleurs et poser un diagnostic.

Le thérapeute s’assure que les symptômes présentés ne sont pas en rapport avec une maladie relevant d’un traitement médicamenteux ou chirurgical.

La bonne santé de notre colonne vertébrale et de notre système digestif sont étroitement liées. D’où la nécessité pour l’ostéopathe d’examiner le bon fonctionnement de ces liens.

Ballonnements: traitement ostéopathique

ballonnements-traitement-osteopathique

De plus et par ailleurs,  pour qu’un organe fonctionne de manière optimale, il est nécessaire que celui-ci soit bien vascularisé  et innervé.

Si la vascularisation du système digestif se fait par des artères qui proviennent de l’aorte abdominale, l’innervation digestive provient de trois zones.

– La colonne vertébrale : à chaque étage vertébral correspond un organe.

– Le sacrum (os à l’arrière du bassin) pour la dernière partie du colon.

– Le crâne : à ce niveau émerge le nerf vague qui innerve tous les organes sauf la dernière partie du colon.

Aussi, il est important pour notre SOS ostéopathe de vérifier que l’ensemble des structures qui sont sur le trajet des nerfs et artères soient libres. Ceci afin que les informations circulent bien.

Pour ce faire, le praticien va travailler au niveau des vertèbres, des os du crâne, des tissus de soutien (ligaments, aponévroses, fascias), du diaphragme…

Il va également vérifier la mobilité des organes. Cette mobilité est importante au même titre qu’une articulation car elle doit pouvoir descendre, tourner, s’incliner.  Cela se fait sous l’influence du diaphragme qui monte et descend lors de la respiration.

De manière générale, il faut quelques séances pour réduire  et/ou venir à bout des ballonnements et de leurs conséquences. En accompagnement du traitement ostéopathique, il faut une bonne alimentation équilibrée et une meilleure hygiène de vie.

Dans ce domaine, l’ostéopathie a démontré son efficacité sur un grand nombre de patients. Cependant, de rares cas sont résistants et il faut alors se tourner vers d’autres thérapeutiques.

Contactez nos SOS ostéopathes à Paris & île de France pour prendre en charge vos ballonnements!

OAP-OSTEOPATHE

Si vous souffrez de ballonnements ou de tous autres troubles digestifs, l’ostéopathie est une bonne thérapeutique adaptée. Contactez nos SOS ostéopathes à Paris & île de France. Par des techniques naturelles qui ont fait les preuves de leur efficacité, l’ostéopathie permet de relâcher les tensions qui s’exercent sur l’ensemble du corps pour faciliter la digestion.

Reflux gastro-oesophagien-RGO : que peut faire l’ostéopathie ?

remontées-acides-reflux

reflux-gastriques-paris

Le reflux gastro-œsophagien ou « RGO », appelé également reflux gastrique, est une affection courante. En effet, un tiers environ de la population adulte souffre de brûlures liées au reflux gastrique. Du nourrisson au senior en passant par la femme enceinte, le RGO peut se manifester à tout âge.  Cette pathologie peut provoquer une gêne importante pour le patient, notamment dans un reflux chronique. Si des traitements médicamenteux existent, l’ostéopathie comme méthode naturelle peut se montrer efficace.  Décryptage !

 

Qu’appelle-t-on reflux gastro-oesophagien (RGO)?

reflux-gastrique-quest-ce-que-cest

Le reflux gastro-oesophagien est une remontée du contenu de l’estomac (aliments et acides) dans l’œsophage. Il est généralement dû à un mauvais fonctionnement du cardia, sphincter à la jonction entre l’œsophage et l’estomac, mécanisme anti-reflux naturel. L’estomac émet des sucs gastriques, des substances très acides qui aident à la digestion des aliments. Or, la paroi de l’œsophage n’est pas conçue pour résister à l’acidité du contenu de l’estomac. Le reflux entraîne donc une inflammation de l’œsophage, qui se traduit par des sensations de brûlure et d’irritation.

Dans les récidives aiguës, les reflux gastriques répétés peuvent causer des lésions à l’œsophage.

On distingue :

  • Le reflux gastro-œsophagien « physiologique » intermittent n’entraînant pas de complications. Les symptômes surviennent surtout après les repas, la nuit ou en position penchée en avant. C’est un phénomène normal lorsqu’il est peu fréquent, bref et non douloureux.
  • Le reflux gastro-œsophagien qui dure et qui est fréquent. Dans ce cas, les remontées acides de l’estomac sont importantes, très fréquentes et prolongées dans le temps. L’acidité du liquide gastrique irrite la muqueuse de l’œsophage et peut être responsable de l’œsophagite, à savoir une inflammation de la muqueuse.

Les personne à risque sont :

Les bébés de 3 à 4 mois, car leur système digestif n’est pas mature.

-Les personnes souffrant d’une hernie hiatale (une partie de l’estomac remonte dans la cage thoracique).

-Les femmes enceintes (notamment au cours des derniers mois de grossesse) : le fœtus exerce en effet une pression supplémentaire sur l’estomac. Dans ce cas, le reflux est provisoire.

-Les sujets obèses ou en surpoids, notamment en raison d’une plus grande pression abdominale.

Les personnes âgées de 50 ans et plus : avec l’âge, le sphincter œsophagien se relâche plus facilement, ceci peut entraîner du reflux.

Reflux gastro-oesophagien : quelles sont les causes ?

reflux-gastriques-causes

Le reflux gastro-œsophagien  apparaît suite à certains facteurs :

  • Une pression excessive sur l’abdomen liée à un surpoids ou à une obésité.
  • L’alimentation : trop copieuse, trop grasse ou épicée.
  • Certains médicaments  peuvent provoquer ou aggraver les symptômes du reflux gastro-œsophagien dont l’aspirine et les anti-inflammatoires non stéroïdiens.
  • Une grossesse en raison des modifications anatomiques
  • Le stress qui aggrave les symptômes du reflux.

D’autres facteurs favorisent l’apparition de RGO comme la consommation répétée de boissons gazeuses, l’alcool, le tabac, le chocolat et le café qui ont tendance à diminuer le tonus du sphincter oesophagien.

Reflux gastro-oesophagien: quels sont les symptômes ?

reflux-gastriques-symptomes

Le reflux gastro-oesophagien se manifeste par :

  • Un pyrosis. Le pyrosis est une sensation de brûlure derrière le sternum après un repas. Cette sensation est due au fait que les cellules de l’œsophage ne sont pas conçues pour résister au pH très acide présent dans l’estomac.
  • Un enrouement de la voix
  • Des difficultés à avaler
  • Des régurgitations acides sans nausée ni effort de vomissement,
  • Parfois des suées et une toux nocturne,
  • Des douleurs épigastriques se retrouvent chez ¼ des sujets.

Ce type de douleur n’est pas anodin, elle passe rarement « toute seule ». En effet, les complications dues aux RGO peuvent rapidement s’avérer graves sans traitement. La formation d’ulcère peut survenir avec le temps et dans les formes les plus graves, donner une œsophagite voire un cancer.

C’est pour cela qu’il est important de consulter un médecin si le reflux gastro-œsophagien persiste depuis un certain temps et s’accompagne d’une dysphagie (difficulté à déglutir).

Reflux gastro-oesophagien: que peut faire l’ostéopathie ? 

reflux-gastriques-urgence-paris

Le reflux gastro œsophagien est un motif de consultation assez fréquent en ostéopathie. Cependant, il est à noter que cette dernière ne permet pas de soulager les RGO dues à des hernies hiatales particulièrement importantes (la chirurgie sera parfois inévitable). Toutefois, ces cas restent relativement rares, le diagnostic étant généralement posé suffisamment précocement.

Dans tous les autres cas, l’ostéopathie peut se révéler intéressante. En effet, les ostéopathes interviennent auprès de leurs patients sans jamais avoir recours à des dispositifs mécaniques ou à des médicaments.

Dans son approche globale, notre ostéopathe en urgence à domicile ou en cabinet va  intervenir « à distance ».  C’est-à-dire, sur une partie du corps qui semble complètement déconnectée du symptôme, mais qui en fait en est la cause réelle.

Le thérapeute va favoriser la mobilité des différentes structures autour de l’estomac et de l’œsophage, notamment du diaphragme. Pour cela, notre SOS ostéopathe  travaillera sur les zones d’insertion de ce puissant muscle : la colonne vertébrale, le sternum, les côtes. Il agira également sur l’estomac et ses rapports viscéraux (adhérences, perte de mobilité, etc.) afin qu’il retrouve une mobilité correcte.

Les techniques viscérales vont permettre de rendre le tonus et la mobilité du sphincter inférieur de l’œsophage. Ceci afin de diminuer voire faire disparaître ce type de maux.

De plus, un traitement crânien permettra de rééquilibrer le système neuro-végétatif (par une action sur le nerf vague : nerf qui innerve la majorité des organes de la cavité abdominale).

En effet, le système neurovégétatif contrôle les sécrétions gastriques entre autres. Pour cela, il procédera notamment à la libération des nerfs vagues en investiguant les structures présentes sur leur trajet (crâne, clavicule, thorax, diaphragme, abdomen).

Selon la nature et de la gravité du reflux gastrique, le traitement sera uniquement ostéopathique ou accompagné d’autres actes médicaux. Dans le premier cas et en général, il suffit d’une à trois séances pour que le traitement soit efficace.

Nos SOS ostéopathes en urgence pour soulager vos douleurs !

En cas de RGO, contactez nos ostéopathes en urgence à domicile ou en cabinet.  Dans la plupart des cas,  ils  vous aideront à venir à bout de cette pathologie et vous soulageront de vos maux.  Ainsi, ceci vous permettra de reprendre le cours normal de votre vie!

 L’endométriose : atténuer les douleurs grâce à l’ostéopathie

L’ostéopathie est recommandée pour atténuer les effets des symptômes de l’endométriose.

 L’endométriose est une maladie gynécologique qui touche près d’1 femme sur 10, en France. Pourtant répandue, elle est encore souvent méconnue du grand public. Source d’intenses douleurs pelviennes, cette pathologie fait augmenter les risques d’infertilité féminine.

 

La médecine douce et plus particulièrement l’ostéopathie est vivement conseillée aux femmes qui en souffrent. Comment l’ostéopathie atténue-t-elle les douleurs de l’endométriose ? Les réponses ici !

Qu’est-ce que l’endométriose ?

 

L’endométriose est une maladie bénigne et souvent douloureuse qui apparaît pendant les règles. A la fin du cycle menstruel, une partie de l’endomètre (un tissu qui tapisse l’utérus) est évacué avec les règles vers les trompes, avant de se reconstituer de nouveau lors du cycle suivant.

Renouvelé en permanence, ce tissu est éliminé partiellement lors des menstruations, en l’absence de fécondation de l’ovule. Dans le cas d’une endométriose les cellules de l’endomètre vont se fixer en dehors de l’utérus et développer de nouveaux tissus sous forme de « nodules ». Les cellules peuvent se fixer sur les ovaires, sur les trompes, sur le péritoine voire même les organes digestifs. Dans certains cas, les cellules se fixent à l’intérieur du muscle utérin.

Cette localisation anormale peut occasionner des inflammations, des lésions ou des kystes au niveau des tissus affectés qui vont se développer et saigner. A chaque cycle menstruel, le tissu qui se détache entraîne des douleurs plus ou moins fortes.

L’endométriose : Comment reconnaître les  symptômes ?

 

 L’intensité des symptômes varie également d’une femme à l’autre. Lorsqu’une femme est atteinte d’endométriose, elle peut faire face à d’autres symptômes comme:

  • Les douleurs pelviennes intenses: accentuées au moment des menstruations.  Elles sont localisées au niveau du bas ventre mais peuvent toucher également la jambe ou le bas du dos. Si ces douleurs sont trop aiguës elles peuvent engendrer une perte de connaissance.
  • Les douleurs pendant les rapports sexuels (la dyspareunie) : Souffrir de dyspareunie, c’est-à-dire de douleurs pendant les rapports sexuels, est un autre signe révélateur d’endométriose. Les kystes ou nodules installés entre l’utérus et le rectum vont être douloureux durant les rapports.
  • Des troubles digestifs et troubles urinaires : L’endométriose peut engendrer des diarrhées ou constipations, des douleurs ou brûlures lors de la miction (au moment d’uriner), ou encore des douleurs lors de la défécation.
  • L’endométriome : est un kyste dans la cavité utérine ou sur les ovaires.
  • La fatigue : l’endométriose est souvent associée au syndrome de fatigue chronique qui entraîne des bouleversements dans les cycles de sommeil.
  • L’infertilité : l’endométriose crée des adhérences au niveau des trompes et génère un liquide péritonéal inflammatoire peu favorable à la fécondation « naturelle ».

 L’endométriose : quelles sont les causes ?

 

Si les causes de l’endométriose ne sont pas connues, certains facteurs semblent avoir une influence directe sur la prévalence de la pathologie. Parmi les théories les plus plausibles, on peut citer :

La migration de l’endomètre utérin sur d’autres organes (système digestif ou vessie) mais aussi dans les trompes de l’utérus vers les ovaires. La douleur peut apparaître lors des règles, des pics d’hormones et aussi lors des rapports sexuels.

Les cellules endométriales sont évacuées par le biais de contractions utérines vers l’extérieur. L’endométriose pourrait découler d’une inversion de ce flux en direction de la cavité pelvienne qui provoquerait un enracinement anormal de l’endomètre sur son passage.

La transplantation de cellules endométriales soit par les trompes, soit par les voies lymphatiques, vasculaires, ou à la suite d’un acte chirurgical gynécologique (laparotomie, césarienne, épisiotomie).

La métaplasie : est la transformation d’un tissu normal en un autre tissu anormal, le tissu du péritoine pourrait se transformer en tissu « endométriosique » soit spontanément, soit à cause de facteurs hormonaux inconnus.

Quelle est l’action de l’ostéopathie sur l’endométriose ? 

 

L’endométriose peut être soulagée par l’ostéopathie. Cette thérapie manuelle intervient en complémentarité avec la médecine classique.

La séance d’ostéopathie devra être réalisée plutôt en milieu de cycle car l’imprégnation en œstrogènes y est favorable et les ligaments utérins sont plus flexibles. De plus, le recueil du sang dans le péritoine diminue, ce qui permet un traitement moins douloureux.

Rassurez-vous aucune manipulation interne ne sera effectuée par  l’ostéopathe !

L’ensemble des organes du bassin, de l’abdomen et du thorax fait partie intégrante de l’unité fonctionnelle du corps. La perte de mobilité d’un de ces organes peut perturber sa fonction et les douleurs peuvent provenir d’une restriction de mobilité du cadre osseux accueillant le système uro-génital. Des raideurs sont également observées et entraînent le dysfonctionnement des organes pelviens et digestifs.

Notre SOS ostéo en urgence va aborder le corps dans sa globalité pour le rééquilibrer. Il va établir au préalable un diagnostic médical précis dans le but d’adapter sa pratique au profil de la patiente.

En fonction des résultats du diagnostic, le thérapeute va tout d’abord lever les restrictions de mobilité par le biais de la technique viscérale, sur le pourtour de la cavité abdominale et pelvienne.

Une attention particulière sera portée à l’utérus, car s’il retrouve une mobilité correcte, cela peut limiter la migration des cellules de l’endomètre vers les autres organes.

Lors de la consultation, le cerveau va produire des endorphines qui contribuent à l’apaisement et à la détente. La sensation de soulagement est pratiquement immédiate.

Enfin la technique de l’ostéopathie crânienne pourra être effectuée. En effet, c’est à partir des différentes glandes présentes dans le crâne que sont régulées les hormones gynécologiques ainsi que le cycle menstruel. Votre ostéo à Paris et dans l’île de France va vérifier la mobilité des os de la face ainsi que des membranes intra-crâniennes, afin de lever toutes les tensions qui pourraient s’exercer sur l’axe hormonale.

Le traitement s’effectuera sur plusieurs séances. C’est l’ostéopathe qui déterminera le nombre de consultations nécessaires en fonction de l’étendue de l’endométriose et de son ancienneté.

Nos SOS ostéopathes en urgence à domicile ou en cabinet pour atténuer les douleurs de l’endométriose

Si vous êtes atteinte d’endométriose, nos SOS ostéopathes en urgence à domicile ou en cabinet sont à votre disposition 24h24 et 7J/7 pour atténuer vos douleurs. L’endométriose est une affection sérieuse à ne pas prendre à la légère, et peut s’avérer un véritable cauchemar dans votre vie quotidienne.

Réservez dès maintenant votre consultation en ligne via notre plateforme innovante.

Le changement d’heure d’hiver : l’ostéopathie pour s’y adapter !

Le changement d’heure d’hiver nous fait gagner une heure de sommeil, pour d’autres plus sensibles, il est synonyme de désagrément. En effet, le changement d’heure d’hiver implique un dérèglement de l’horloge biologique des personnes, ce qui peut agir sur le moral. Comment le changement d’heure peut influer sur notre organisme ? Comment l’ostéopathie intervient-elle pour y remédier ?  On fait le point !

 

Qu’est- ce que le changement d’heure et à quoi cela sert-il ?

 

 Le saviez-vous ? Les heures d’été-hiver qui consistent à avancer ou reculer l’horloge d’une heure à chaque équinoxe, sont apparues en France en 1975 à la suite du choc pétrolier de 1974.

Ce procédé permet de réaliser des économies d’énergie en réduisant au maximum l’éclairage électrique et en coordonnant nos activités aux heures d’ensoleillement.

Ce changement n’est pas sans conséquence sur notre organisme. Selon les spécialistes du sommeil, il faut compter une vingtaine de jours pour retrouver nos rythmes veille-sommeil après le changement d’heure d’hiver, que cela soit dans le cadre du passage à l’heure d’hiver ou à l’heure d’été.

 

Quels sont les effets du changement d’heure ?

 

 

Le changement d’heure d’hiver perturbe notre mode de fonctionnement interne. Le corps subit des perturbations liées au retard pris par l’horloge interne sur l’heure locale. : 

Troubles du sommeil: avec perturbation du cycle de 24H.

  • De la fatigue avec des bâillements fréquents : Il est courant de ressentir une forte fatigue, voire une sensation de malaise après un changement d’heure qui entraîne une diminution des performances physiques, ce qui peut grandement perturber les activités quotidiennes.
  • Une perte d’appétit (fréquent chez les enfants) : le changement horaire perturbe le métabolisme. On constate un manque de sérotonine, une substance qui permet de transmettre l’influx nerveux entre les neurones. Elle a notamment une action sur les anomalies du comportement alimentaire comme la perte d’appétit.
  • Des difficultés à la concentration : Selon certaines études, le nombre d’accidents de la circulation est en hausse les premiers jours du passage de l’heure d’hiver à l’heure d’été, affectant surtout les piétons et les cyclistes. Ceci n’est pas lié au changement d’heure proprement dit, mais au fait que l’obscurité survient de plus en plus tôt au fil des jours, compliquant ainsi la visibilité dans la rue ou sur la route.
  • Des sauts d’humeur avec irritation : L’équilibre émotionnel se trouve très fragilisé durant la saison hivernale en raison de la baisse de l’ensoleillement. Entre changement d’humeur et baisse de moral, les déséquilibres provoqués par le contexte extérieur influent négativement sur le bien-être quotidien.

 

Le changement d’heure d’hiver, qu’il est son impact sur  le rythme circadien ?

 Des chronobiologistes estiment que le changement d’heure d’hiver serait plus négatif encore sur la santé que le décalage horaire lié aux changements de fuseaux pendant les voyages. Le rythme circadien humain est minutieusement régulé par une petite glande qui se trouve au sommet du cerveau, soit la glande pinéale ou l’épiphyse, qui est sensible à la lumière. En fait, c’est la mélatonine, l’hormone produite par la glande pinéale, qui est chargée de régler la chronicité. Le sommeil prend sa place quand cette hormone est sécrétée en fonction de l’intensité de la lumière.

Tout ceci se fait en fonction du parcours du soleil et rythme les phases éveil-sommeil.

Mais, la mélatonine ou autrement appelée « hormone du sommeil  » fait beaucoup plus que d’assurer les rythmes circadiens. Elle régule le rythme éveil/sommeil qui est directement affectée par la longueur de la nuit, différente en été et en hiver.

 Le changement d’heure d’hiver, quels sont ses risques et pour qui ?

 

Au-delà de la perturbation du sommeil, il y a des conséquences et des risques plus sérieux. en effet, La perturbation du rythme circadien augmenterait le nombre d’infarctus du myocarde pendant cette période.

 

Les populations à risque se divisent en 3 groupes :

  • les personnes âgées, plus habituées à des horaires fixes et à un sommeil court.
  • les enfants et en particulier les bébés : qui peuvent être perturbés par le changement des horaires.
  • les personnes malades ou hospitalisées, déjà fragilisées par leur situation médicale sont moins à même de supporter le changement des horaires.

Comment l’ostéopathie peut aider à l’adaptation au changement d’heure d’hiver ?

 

 

L’approche ostéopathique globale permet d’avoir une action durable sur le corps. En effet, Rappelons que les troubles du sommeil sont dus aux tensions corporelles qui troublent le système neuro-végétatif. L’ostéopathie permet d’agir sur la colonne vertébrale, le crâne, les systèmes viscéraux thoraciques et abdominaux qui sont en rapport avec le système neuro-végétatif. Par ailleurs, il est important de souligner qu’une bonne hygiène de vie et un bon environnement sont nécessaires pour lutter contre les troubles du sommeil.

 

Notre SOS ostéopathe à domicile ou en cabinet va restaurer les tensions articulaires et nerveuses de votre corps par la technique de l’ostéopathie crânienne. Aussi, le fait de rééquilibrer l’ensemble du MRP au niveau crânien et sur l’axe crânio-sacré tout entier fait retrouver un équilibre dans le sommeil.

En outre, les personnes anxieuses peuvent être affectées par le changement d’heure d’hiver. Dans ce cas, notre ostéo à Paris et île de France va libérer le stress musculaire autour du cerveau et de la moelle épinière. Les manipulations du crâne ont une influence bénéfique sur les hormones et réduisent l’anxiété.

L’équilibre d’une personne repose à la fois sur un côté psychique et sur un autre physique. En effet, Il a été démontré qu’un choc émotionnel peut faire baisser les défenses immunitaires d’une personne. Ce choc émotionnel la rendra plus vulnérable aux maladies. C’est ici qu’intervient la technique de l’ostéopathie somato-émotionnelle. En fait, notre ostéo dispo éliminera les nœuds énergétiques, en libérant la tension tissulaire, via le plexus et les zones critiques émotionnelles (foie, rein, sternum).  De ce fait, l’équilibre de votre corps est renforcé.

Faites appel à nos ostéopathes d’urgence à Paris !

 

Nos ostéopathes vous apporteront une solution à vos troubles de sommeil liés au changement d’heure.

Vous pourrez bénéficier de conseils pratiques pour rendre meilleur votre quotidien.

Réservez en ligne dès maintenant votre consultation via notre plateforme innovante.

Comment l’ostéopathie peut-elle aider les bébés à mieux se développer ?

Comment osteopathie peut-elle aider les bebes a mieux se developper

Le but de l’ostéopathie va consister à rechercher les causes et soigner certains symptômes qui poussent bébé à pleurer sans cesse, à avoir les coliques, les régurgitations ou certaines parties du corps qui manquent de mobilité.

On a toujours tendance à penser que les bébés ne peuvent pas souffrir de tensions pouvant occasionner des douleurs articulaires. Pourtant, le nouveau-né peut développer plusieurs troubles pouvant nuire à son développement harmonieux. Même en l’absence de tous ces dysfonctionnements, il est conseillé de consulter un bon pédiatre ostéopathe pour un traitement préventif qui va permettre au bébé à mieux se développer et se mouvoir.

L’âge requis pour consulter l’ostéopathe

age requis pour consulter l’osteopathe

La naissance est une étape éprouvante aussi bien pour la maman que pour le bébé. Dès la première semaine passée qui permet au bébé de bien récupérer, on peut déjà l’emmener chez un ostéopathe. Aujourd’hui, plusieurs maternités intègrent des ostéopathes professionnels afin de prendre soin des nouveau-nés qui présentent des anomalies dès leur naissance. Cette complémentarité s’observe plus dans le cas où le nourrisson est un prématuré et a besoin des soins particuliers et naturels pour lui éviter des séquelles plus tard.

Le bébé peut avoir la tête bloquée d’un côté dû à un torticolis congénital. Une intervention rapide de l’ostéopathe permettra d’atténuer les symptômes et de soigner naturellement cette affection. En clair, les parents ne devraient pas hésiter à emmener leur nouveau-né chez ce praticien. Les méthodes de traitement de l’ostéopathe sont plutôt douces et très différentes de celles pratiquées sur un adulte. Pas de craquements, ni de geste brusque, tout est fait avec minutie pour offrir un bien-être et soulager les symptômes après quelques séances.

Le bébé souffre des otites à répétition

Le bebe souffre des otites a repetition

Au moment de l’accouchement, l’enfant subit des contraintes de tensions qui peuvent conduire à une perte auditive. Conséquence, les os qui se trouvent autour de l’oreille sont affectés et la fluidité de l’oreille n’est plus correctement assurée. Ce petit dysfonctionnement de l’oreille peut causer des otites. Il s’agit en fait d’un développement de sinus sur la trompe d’Eustache. Pour éviter que cette infection ne s’aggrave et affaiblit le système immunitaire de l’enfant, une urgence ostéo en cabinet ou à domicile est conseillée.

Le thérapeute va au préalable supprimer les tensions qui ont entraîné les douleurs et les otites. Parfois, ces dysfonctionnements qui passent inaperçus partent et reviennent, c’est pourquoi on parle d’otites à répétition. Le traitement de l’ostéopathe va empêcher que le bébé ne souffre à nouveau.

Soigner les coliques du bébé chez l’ostéopathe

Soigner les coliques du bebe chez l’osteopathe

Les coliques sont très fréquentes chez les bébés, elles touchent un enfant sur quatre dans les premiers mois de sa vie. Les symptômes les plus fréquents : pleurs sans cesse pendant 2 à 3 heures, le bébé est très agité, le ventre est ballonné, poings serrés et jambes repliées.

Mais tout ceci n’est pas grave, cette phase est normale et passeront pour plus de 90 % des enfants dans les mois qui suivent. Néanmoins, ça peut être parfois très gênant aussi bien pour le bébé que les parents qui se sentent totalement désemparés et passent des nuits blanches.

Atténuer les coliques du bébé par l’ostéopathie s’avère donc une solution pratique. Grâce à des manipulations douces, le thérapeute va assurer une meilleure mobilité des organes en favorisant leur fonction, rééquilibrer le diaphragme qui exerce de fortes pressions sur le thorax et l’abdomen, éliminer les tensions qui ne favorisent pas le bon fonctionnement du tube digestif.

Le bébé a des difficultés de succion

Le bebe a des difficultes de succion

Que ce soit le lait maternel ou le lait artificiel, bébé peut avoir des difficultés de succion. Dans la plupart des cas, cela provient de la délivrance au moment de sa naissance. Un appui trop fort sur le menton, une traction trop forte sous le menton, le cordon autour du cou ou une réanimation peuvent causer une déglutition ou une asymétrie.

Pas d’alerte, l’ostéopathe peut parfaitement y remédier en supprimant les tensions tissulaires qui s’exercent sur les os au niveau du crâne et du menton. Avec une extrême douceur, le praticien va préalablement détendre le bébé avant de commencer le traitement. Les manipulations douces vont dégager toutes les voies internes de la bouche pour permettre au nouveau-né d’allaiter désormais sans aucune difficulté. Généralement, quelques séances suffisent pour que le bébé soit totalement détendu pendant les succions.

Le bébé pleure sans cesse

Le bebe pleure sans cesse

Il est normal que le bébé qui a quelques jours ou quelques mois puisse pleurer, mais lorsque les pleurs deviennent chroniques, cela devient très préoccupant pour les parents. Si vous constatez que le bébé a du mal à faire ses nuits même après les deux premiers mois passés, qu’il s’endort au sein et qu’à peine poser sur le lit, il se réveille et pleure sans cesse, il est urgent de faire appel à un ostéopathe professionnel qui va prendre soin du bébé et atténuer considérablement ces pleurs.

Cette phase de pleurs sans cesse peut être difficilement supportable pour la maman et entraîner un stress et des doutes sur sa capacité à prendre soin de son bébé. Les pleurs chroniques du bébé peuvent donc avoir d’autres conséquences sur le moral de la maman. Ils peuvent provenir des coliques, des douleurs diverses, du stress du bébé, d’une mauvaise mobilité des organes…L’ostéopathe va soulager le bébé et le détendre par des manipulations et des palpations douces pour taire les pleurs à répétition.

Toutefois, il est important de noter que pour d’autres affections, L’ostéopathie peut aider le bébé, mais ne pourra pas apporter une guérison chez l’enfant. S’il s’agit d’une fracture, une luxation, une méningite, une malformation cardiaque… il peut juste intervenir en complémentarité avec le médecin traitant ou le pédiatre pour atténuer les effets secondaires des traitements médicaux et accélérer la guérison.

À chaque stade de sa vie, l’ostéopathe peut aider le bébé à mieux se développer et d’éviter ainsi plusieurs autres troubles. Le traitement chez un ostéopathe est à la fois curatif et préventif. Il utilise uniquement ses mains pour éliminer les tensions et les contraintes à l’origine des traumatismes de la naissance. En plus des troubles que nous venons d’évoquer, n’hésitez pas à emmener votre nouveau-né dans l’un de nos cabinets ostéopathiques s’il souffre de manque de sommeil, d’apparition de premières dents, d’asthme, de troubles digestifs…