La sciatique : comment la prévenir avec l’ostéopathie ?

sciatique1

La sciatique est cette douleur bien connue de beaucoup qui commence dans la fesse et ensuite descend dans la cuisse, puis la jambe et parfois, jusqu’au pied. Alors, il faut comprendre cette douleur, comment la prévenir et savoir que l’ostéopathie, une alternative douce et naturelle, est une solution judicieuse qui conviendra à ceux qui refusent les méthodes classiques habituelles. Comment prévenir la sciatique ? On fait le point dans l’article.

Comprendre la sciatique pour ensuite mieux la prévenir

comprendre-la-sciatique

 La sciatique est le nom donné à la névralgie du nerf sciatique. Il s’agit de douleurs sur le trajet du nerf sciatique associées en général à des douleurs lombaires. On parle ainsi de lombosciatique.

Le nerf sciatique est un nerf qui assure à la fois la sensibilité d’une partie du membre inférieur et une partie de ses mouvements : il est sensitif et moteur. C’est le plus gros et le plus long nerf de l’organisme.

Il a plusieurs racines naissant de la moelle épinière. Ses racines descendent dans le canal lombaire délimité par les vertèbres, pour former, avec les racines d’autres nerfs, « la queue de cheval » qui baigne dans le liquide céphalo-rachidien.

 

Les symptômes de la sciatique

sciatique-symptomes

Les symptômes de la sciatique commune sont :

Une douleur du bas du dos associée à des douleurs dans le membre inférieur. Ces douleurs dans la jambe sont variables en fonction de la racine nerveuse atteinte.

Si la racine L5 est touchée, la douleur de la sciatique est localisée derrière la cuisse, sur le côté externe du genou, sur le côté externe de la jambe, le dessus du pied et le gros orteil.

Si la racine S1 est touchée, la douleur de la sciatique est située derrière la cuisse, derrière le genou, au niveau du mollet, du talon, de la plante et du bord externe du pied jusqu’aux trois derniers orteils.

Une douleur souvent déclenchée par un effort .Une douleur amplifiée en position assise, lors d’épisodes de toux, d’éternuements ou lors des efforts.

Un engourdissement et une faiblesse musculaire pouvant survenir au niveau de la jambe et du pied. Des troubles de la sensibilité avec présence de fourmillements au niveau de la jambe ou du pied.

En revanche, un soulagement est ressenti le plus souvent en position allongée.

Malgré la douleur, l’aspect de la jambe est normal sans gonflement, ni changement de couleur.

Par ailleurs, la sciatique ne doit pas être confondue avec le mal de dos (lombalgie) ou cruralgie.

Enfin, certains cas, dits « spécifiques », ne peuvent pas être traités par votre ostéopathe car ils n’entrent pas dans son champ de compétences.

Dans ce cas, ce dernier vous orientera vers un spécialiste médical qui pourra traiter votre sciatique. L’ostéopathie peut en revanche traiter près de 80% des cas de sciatiques.

 

Comment prévenir chez soi la sciatique ?

sciatique-comment-prévenir

  • Faire régulièrement de l’exercice physique permet d’entretenir la souplesse et la force musculaire du dos et de l’abdomen. Les exercices doux, symétriques et faisant appel à des étirements sont à privilégier. Notez que la marche ou la natation sont excellentes pour renforcer la musculature du bas du dos.
  • Toujours faire quelques exercices d’échauffement avant de pratiquer une activité physique.
  • Rester vigilant sur la posture le plus souvent possible : dos bien droit, regard droit, épaules vers l’arrière.
  • Si l’on doit rester assis durant de longues heures, s’accorder des périodes de repos pour se dégourdir et s’étirer, et changer de position.
  • Pour soulever un objet lourd, ne pas incliner le torse vers l’avant et éviter les mouvements de torsion. S’accroupir en fléchissant les genoux tout en maintenant le dos bien droit, et se relever en tenant l’objet près du corps.
  • Privilégier les sacs à dos aux sacs à main
  • Choisir un matelas confortable et un oreiller adéquat ^pour une bonne position de sommeil

 

L’ostéopathie en prévention de la sciatique

sciatique-prévention-osteopathie

En plus de la capacité de traitement de la sciatique par l’ostéopathie, c’est également une thérapie préventive.

La sciatique peut être causée par des dysfonctions somatiques du corps, que ce soit au niveau lombaire, sacré, cervical, viscéral. De plus, on rappelle que dans sa vision holistique de l’ostéopathie, toutes les structures du corps sont liées les unes aux autres et peuvent influer les unes sur les autres.

Bien que nous ayons tous des dysfonctions, celles-ci ne sont pas forcément symptomatiques. Le corps est un tout, et il est fait pour s’adapter. Lorsqu’une structure est lésée ou manque de mobilité, le reste du corps fait en sorte de compenser jusqu’à ce qu’il ne puisse plus compenser, c’est alors que les douleurs se présentent.

C’est pourquoi, une ou quelques séances d’ostéopathie en prévention permettent d’éviter l’apparition brutale de douleurs.

Consulter nos ostéopathes à domicile  en prévention pourra vous épargner des dysfonctions qui ne sont pas encore symptomatiques. Et ceci, avant qu’elles ne le deviennent.

Ainsi,  SOS ostéopathe est en capacité d’intervenir en urgence en cabinet ou à domicile à Paris et Nantes dans les cas de sciatique aiguë.

A cet effet, il utilisera des techniques adaptées à un éventuel état inflammatoire, en complémentarité avec une éventuelle prise d’anti-inflammatoires. Il pourra par exemple utiliser des techniques d’ostéopathie tissulaire permettant de relâcher les zones en tension au niveau coco régional.

 

SOS ostéopathe en urgence à  Paris et à Nantes à votre service !

Ostéodispo Ostéopathe

Si vous souffrez de sciatique, SOS ostéopathe en urgence se tient à votre disposition et peut intervenir 24h/24 et 7j/7. Réservez votre consultation ici.