Torticolis chez le bébé: L’ostéopathie à la rescousse !

torticolis-bébé

torticolis-bebe

Le torticolis chez le bébé est une malposition de la tête de votre bébé,  présente dès la naissance. Sa tête est penchée d’un côté et tournée de l’autre. Dans la plupart des cas, l’ostéopathie va aider le nourrisson à retrouver mobilité et équilibre. Explications !

Les causes du torticolis chez le bébé

torticolis-chez-le-bebe

Les causes du torticolis chez le bébé proviendraient d’une concentration du SCOM (spasme musculaire du sterno-cléido-occipito-mastoïdien), elle-même engendrée par une malposition du fœtus ou un accouchement difficile et long. Lorsque le bébé a la tête inclinée, on peut facilement remarquer une petite masse fibreuse au toucher. Une autre cause serait aussi due au moment de l’expulsion du nourrisson, une mauvaise manipulation au niveau du cou pour faire sortir le bébé peut occasionner un torticolis.

Les formes de torticolis chez le bébé

torticolis-chez-le-nourrisson

En fonction des tensions musculaires et osseuses, on distingue plusieurs types de torticolis :

-osseux: cette forme de torticolis est encore plus rare chez les bébés. Il est dû à une malformation osseuse. Un traitement chirurgical est parfois nécessaire, mais l’ostéopathe va atténuer les effets du torticolis osseux avant et après l’opération.

-postural: qui provient d’une accumulation de tensions au niveau du cou. Le nourrisson tourne la tête plus facilement d’un côté que de l’autre.

-musculaire: qui est la forme la plus répandue. Il se manifeste par une contraction des muscles sterno-cléido-mastoïdiens.

Quelles conséquences pour le nourrisson ? 

Dès que vous constatez que le bébé a du mal à tourner la tête dans un sens, vous devez faire appel à un ostéopathe à domicile ou en cabinet pour une prise en charge du nourrisson. Le traitement sera alors plus efficace et rapide. Si de bonnes décisions ne sont pas prises le plus tôt possible, le nouveau-né risque de développer d’autres troubles et complications qui peuvent être : déformation du visage, déformation de la tête ou des troubles de vue. Le risque le plus élevé étant la déformation de la tête qui pourrait entraîner une plagiocéphalie.

En effet, le crâne du bébé est encore très fragile et souple. Les tensions qui s’accumulent du côté de la tête penchée peuvent aplatir cette partie, ce qui aura pour effet de modifier la forme du crâne. Une autre conséquence très préoccupante est la déformation de la colonne vertébrale. Le torticolis oblige le nouveau-né à avoir une inclinaison du crâne d’un côté, le bassin se déforme pour limiter cette position, ce qui l’oblige à avoir une position en arc de cercle.

Torticolis du bébé : comment se déroule une séance chez l’ostéopathe ?

Bien loin du traitement ostéopathique observé chez les adultes, la prise en charge des bébés se déroule par des manipulations souples et douces. Pas de craquements ou gestes brusques, l’ostéopathe va soigner les torticolis du bébé en quelques séances seulement.

Ainsi, l’objectif de notre SOS ostéopathe à Paris  est de rétablir l’harmonie neurologique du nourrisson en agissant sur son système nerveux. Plusieurs parents se posent la question de savoir s’il faut réellement consulter un ostéopathe aussi tôt.

Il est même indiqué de vous rapprocher d’un professionnel sans plus tarder. Ceci afin d’éviter des positions inconfortables à son jeune âge.

Après sa naissance, on peut laisser passer deux jours, histoire de lui permettre de récupérer des forces.

Cependant, il faudra choisir le meilleur moment de la journée où le bébé est totalement détendu.

Après une première consultation, le praticien déterminera le moment le plus propice pour commencer le traitement du torticolis du bébé. Il va également rassurer les parents sur leur bout de chou parce que quelques séances suffiront pour leur faire oublier cette mauvaise expérience.

Traitement ostéopathique du torticolis

Dès qu’il s’agit d’un cas de torticolis in-utero, le traitement le plus efficace et rapide reste l’ostéopathie. Mais, il faudra établir un diagnostic après une première consultation. Ce dysfonctionnement est parfois difficile à vivre pour les parents. Parce que le bébé est de plus en plus stressé, pleure sans cesse et a des difficultés à téter convenablement. Un traitement des torticolis par l’ostéopathe va apprendre peu à peu à l’enfant à tourner la tête sans difficulté.

Entouré de deux mains du thérapeute pendant quelques secondes, l’enfant va d’abord se détendre. Le but est de lui faire croire qu’il se trouve dans une position maternante et sécurisante.

Ainsi, notre ostéopathe à Lyon va stimuler, masser sans qu’il n’y ait jamais de craquements avec des gestes doux, des manipulations précises qui ont pour effet d’éliminer toutes tensions musculaires au niveau du cou.

Ces différentes manipulations vont restaurer la mobilité des muscles, des ligaments et des sutures et le bébé pourra alors au fil des séances tourner la tête sans l’aide du praticien. Il doit aussi indiquer aux parents quelques exercices à faire sur le crâne du bébé pour accélérer la guérison totale des torticolis.

Conseils pour atténuer ou prévenir le torticolis chez le bébé

 

Pour permettre à bébé de retrouver rapidement une position normale de sa tête, les parents doivent être mis à contribution. Voici quelques conseils à suivre :

-Lorsque le nouveau-né est couché, alterner régulièrement sa tête d’un côté comme de l’autre ;

-Changer aussi la position du bébé lorsqu’il est couché, même s’il est endormi.

-Éviter de venir vers l’enfant d’un seul côté pour changer ses couches ou le porter. Il faut le faire des deux côtés.

-Pendant que le bébé tête, il faut varier sa position. Le bébé ne doit pas rester dans une position pendant longtemps, cela ne fera qu’accentuer les torticolis.

-Faire des exercices de rotation de son cou avec une infime souplesse sans jamais brusquer.

Un SOS ostéopathe en urgence à domicile ou en cabinet pour prendre en charge le torticolis chez le bébé

 

L’ostéopathie au secours des torticolis du bébé est l’une des meilleures méthodes pour pallier rapidement à ce dysfonctionnement. Le torticolis chez le bébé est une affection sérieuse à ne pas prendre à la légère. Évitez d’attendre que tout rentre dans l’ordre et que les douleurs finissent par disparaître seules, des complications plus graves peuvent survenir plus tard ! Rapprochez-vous d’un de nos ostéopathes spécialistes des troubles du bébé à Paris afin qu’une meilleure prise en charge soit effectuée dans les plus brefs délais.

 

Torticolis : le coup de pouce de l’ostéopathie

torticolis-osteopathie-douleur-cou

torticolis-osteoMême s’il est sans gravité, le torticolis peut rapidement devenir un handicap. Cette affection touche des personnes à risque même si elle peut toucher tout le monde.

Les causes du torticolis sont diverses et ses manifestations douloureuses peuvent être aiguës.

Quand on est bloqué par le torticolis, le repos et la chaleur avec parfois quelques médicaments peuvent soulager la personne qui en souffre. Mais, l’ostéopathie est un coup de pouce pour résoudre rapidement le torticolis et éviter les récidives.

Qu’est-ce que le torticolis ?

qu'est-ce-que-le-torticolis

Le torticolis est un spasme des muscles du cou. Il peut être ponctuel, faire suite à un traumatisme ou être chronique, notamment en cas d’arthrose cervicale.

La contracture du muscle du cou est le premier symptôme à apparaître associé à une douleur. Le torticolis se définit comme un spasme des muscles du cou. Il peut être ponctuel, résulter d’un traumatisme ou être chronique.

C’est une contracture musculaire qui survient souvent suite à une mauvaise posture, en pleine activité ou lors d’un faux mouvement.

La douleur est très vive, interdisant tout mouvement de la tête, bloquée légèrement de travers.

Certaines personnes sont plus à risques que d’autres. Ce sont notamment les femmes ménopausées, les automobilistes ayant eu un accident avec traumatisme du cou, celles souffrant de problèmes cervicaux et/ou trapézoïdaux et celles souffrant d’arthrose cervicale.

Quels sont les symptômes du torticolis ?

torticolis-quels-sont-les-symptômes

La contracture se constitue rapidement. Elle est active, douloureuse et limite sérieusement les mouvements du cou.

Le cou est fléchi du côté atteint, un peu vers l’avant ou vers l’arrière selon les cas. La tête est tournée du côté opposé.

Les symptômes du torticolis peuvent varier considérablement d’une personne à l’autre. La douleur peut aller d’une légère gêne, à une douleur tellement insupportable que la personne évite alors tout mouvement excessif.

Souvent, les douleurs cervicales sont localisées à un endroit précis. Parfois, les douleurs deviennent constantes et se diffusent dans les épaules et les bras.

Que faire en cas de torticolis ?

que-faire-en-cas-de-torticolis

Quand on a une contracture musculaire, il vaut mieux consulter rapidement un bon ostéopathe seine saint-denis pour soulager vos douleurs et retrouver de la mobilité.

En attendant la consultation chez notre SOS ostéopathe 93 Seine-Saint-Denis, il faut savoir que pour un torticolis aigu le repos et la chaleur sont les deux clefs pour soulager la douleur.

En cas de besoin, on peut faire recours à des décontractants voire à des anti-inflammatoires.

Comment éviter les récidives ?

torticolis-récidive

Pour prévenir les inflammations articulaires et donc le torticolis, on peut consommer des omégas 3. Puis, il est indiqué de renforcer le muscle du cou et du dos en cas d’arthrose cervicale. Enfin, il faut éviter les sports qui sollicitent trop violemment le cou.

Par ailleurs, Il faut changer ses habitudes comme adapter la position de son poste de travail ou adapter la position de son siège auto.

Pour la nuit, pensez à de oreillers qui s’adaptent à la forme du dormeur.

 

Traitement du torticolis par l’ostéopathie

torticolis-traitement-ostéopathe

Il faut le rappeler, l’ostéopathie est une discipline qui lève les blocages. Notre ostéopathe à domicile en Seine-Saint-Denis commence par poser quelques questions pour établir un diagnostic précis.

Il va ainsi pouvoir connaître les causes du torticolis d’ordre psychique ou physique.

Ensuite, notre ostéopathe du 93 va établir un bilan de la mobilité afin de déterminer le traitement et plus précisément les manipulations requises pour ce cas.

L’ostéopathie ayant une vision holistique du corps, le praticien peut traiter des parties de l’organisme qui sont apparemment sans lien avec le cou bloqué.

On rappelle que la durée du traitement est brève et la contracture musculaire peut disparaître au bout seulement d’une séance.

En parallèle à la prise en charge ostéopathique, il faut éviter les mouvements brusques de rotation de la tête. Dans les cas plus aigus, une minerve est parfois nécessaire.

SOS ostéopathe Seine-Saint-Denis 93 à votre service !

OAP_Osteopathe en urgence en cabinet

Si vous souffrez de torticolis, n’hésitez pas à contacter SOS ostéopathe Seine-Saint-Denis 93 pour vous soulager de vos douleurs. La consultation peut se faire soit à domicile, soit en cabinet.

SOS Ostéopathie: L’ostéopathie, au service de tous les conducteurs auto

L’ostéopathie est une thérapie de régulation qui traite les maux de tous les conducteurs auto.

 

Les conducteurs auto sont souvent sujets aux maux de dos, après un trajet plus ou moins long. Nombreux sont ceux qui prennent leur voiture, chaque jour de la semaine, pour se rendre sur leur lieu de travail, ou dont la conduite automobile est une profession. C’est le cas des chauffeurs de taxis, des VTC de bus, des commerciaux, des livreurs et de certains artisans.

En effet, la position assise et immobile durant de longues heures de conduite, ainsi que les vibrations qui se répercutent dans le corps peuvent être à l’origine de douleurs dans le dos. D’où l’utilité de consulter un SOS ostéopathe à domicile ou en cabinet, pour qu’il puisse soulager ces maux. On vous dit tout !

Les conducteurs auto : quels sont les différents maux dont ils souffrent?

 

Selon une étude Ipsos, certains conducteurs professionnels comme les chauffeurs de taxi et de bus, les commerciaux, les routiers, les livreurs et certains artisans seraient plus exposés aux douleurs de dos que les autres conducteurs. Effectués dans des sièges parfois inadaptés, ces trajets occasionnent des :

–lombalgies/douleurs lombaires : La lombalgie désigne une douleur du bas du dos. C’est la forme de mal de dos la plus fréquente chez les conducteurs professionnels en raison des nombreuses vibrations et secousses du véhicule. Les douleurs se portent sur les muscles, tendons et/ou ligaments soutenant la colonne vertébrale.

–dorsalgies : qui sont des douleurs du dos situées entre les cervicales et les lombaires. Elles sont un motif fréquent de consultation.

– sciatiques : qui se caractérisent par une forte douleur ressentie au niveau d’un des deux nerfs sciatiques, situés à l’arrière de la jambe jusqu’au pied en passant par les fesses.

–hernies discales : qui sont un déplacement d’un disque intervertébral dans la colonne vertébrale. La hernie discale est due à une forte pression sur la colonne.

–cervicalgies : qui correspondent à une douleur située au niveau de la nuque, plus précisément du rachis cervical. Les douleurs sont plus ou moins diffuses, et peuvent se diriger vers les épaules, et être aigües (torticolis) ou chroniques.

La survenue du mal de dos chez ces professionnels est liée non seulement à la position assise prolongée mais aussi à l’accomplissement de gestes répétitifs : débrayages et freinages, changement de vitesse, et pilotages.

 Quelle est l’action de l’ostéopathie pour atténuer chacun de ces maux ?

 

Les conducteurs auto, ayant un mal de dos non traité ou mal pris en charge, subissent des douleurs qui peuvent devenir chroniques et être particulièrement handicapantes dans leur quotidien. L’ostéopathie, grâce à son approche naturelle peut remédier à ces douleurs.

 

En cas de lombalgie ou de lumbago :

Que ce soit en phase chronique ou aiguë d’une lombalgie ou d’un lumbago, notre SOS ostéopathe en urgence pourra apporter un soulagement rapide et efficace. Il privilégiera les techniques de fascia en cas de douleurs importantes. Des manipulations cervicales seront aussi nécessaires, à l’autre extrémité du rachis, pour permettre un relâchement lombaire.

En cas de dorsalgie :

Face à une dorsalgie, l’ostéopathe recueillera des informations sur le patient : profession, sports, antécédents médicaux, etc. Ensuite, grâce à des techniques manuelles basées sur la mobilité des tissus (muscles, os, fascias.), il va repérer puis traiter les points de tensions.

En cas de sciatique :

 

Devant une sciatique, notre SOS ostéo à Paris et île de France va travailler sur le petit bassin, les lombaires et sur les muscles des membres inférieurs. Ceci dans le but de donner de la mobilité aux muscles pour qu’ils n’irritent pas le nerf sciatique.

 

 

En cas d’hernie discale :

Pour traiter une hernie discale, le praticien cherchera à localiser l’origine de la douleur et se chargera d’éliminer la pression qui en est l’origine. Il replacera la hernie dans son espace intervertébral et s’assurera de la bonne mobilité des vertèbres voisines.

 

En cas de cervicalgies :

 

 

En ce qui concerne les cervicalgies aiguës, l’ostéopathe peut les soulager rapidement et durablement si la douleur a été prise en charge assez tôt. Son travail consiste alors en une récupération des mouvements des vertèbres de la zone cervico-dorsale, par des manipulations ou des mobilisations.

 

L’ostéopathe peut également vous donner des conseils sur la gestion du stress au quotidien, ainsi que sur l’ergonomie de la conduite en voiture.

N’oubliez pas qu’il n’intervient pas seulement en cas d’urgence, mais il est aussi conseillé de consulter en guise de prévention.

Conducteurs auto : Quelles sont les positions et recommandations à adopter pendant la conduite?

 

  • Au volant, il faut bien positionner son siège de façon à garder les épaules, le bassin et la tête bien alignés. L’appui-tête doit être proche de la tête et il ne doit pas y avoir de creux dans le bas du dos.

Concernant la bonne distance entre le volant et vous, vous devez ajuster le siège de manière à ce que vos poignets puissent se poser sur le volant avec les bras tendus.

 

  • Il est recommandé de faire régulièrement des pauses, en moyenne toutes les deux heures. Elles doivent durer au minimum 20 minutes, pendant lesquelles il faut s’étirer et marcher. Cela permettra d’éviter les jambes lourdes mais aussi de détendre les muscles lombaires.

 

  • Ne sortez pas de votre voiture brutalement. Le mieux est de sortir les deux jambes pour avoir les deux pieds posés au sol. Évitez d’effectuer la rotation du buste pendant l’effort.

 

Nos SOS ostéos à domicile ou en cabinet à votre service

Si vous êtes atteint d’un mal de dos, n’attendez plus, faites appel à nos ostéos en urgence spécialisés dans le traitement de cette affection ! La consultation peut se faire à domicile ou en cabinet. Nos ostéopathes soulageront efficacement et durablement la douleur, via des manipulations douces et précises. Réservez vite votre consultation sur notre plateforme innovante, pour retrouver rapidement une vie normale sans souffrir de ces maux !