Soulager le mal de dos en urgence : nos conseils

mal-haut-du-dos-conseilsAvoir mal au dos peut être très handicapant surtout quand on a l’impression de recevoir un coup de poignard dans le dos. On est plié en deux ou c’est le blocage et la douleur devient violente. Parfois, cette dernière s’installe de manière durable. Alors plutôt que recourir à des médicaments anti-inflammatoires, une prise en charge par un ostéopathe en urgence est alors tout indiquée.

Afin de soulager le mal de dos, on vous livre aussi quelques conseils en guise de prévention pour tous celles et ceux qui seraient amenés à être bloqués, raidis, handicapés lors du moindre mouvement.

1 – Consultez un ostéopathe en urgence

mal-de-dos-consulter-ostéo

Pour une lombalgie aiguë, l’ostéopathie est la bonne indication. Saviez-vous qu’un rendez-vous chez un ostéopathe en urgence peut vous soulager durablement ?

Le principe est simple, en cas de douleur aiguë du dos, il suffit d’appeler le 01 84 25 06 25 ou sur le site internet et réserver votre consultation.

Grâce à ses compétences anatomiques, physiologiques et posturales, il sera en mesure de vous apporter un quotidien plus confortable. Ceci, en vous préconisant des conseils  pour que cela ne survienne pas de nouveau. Si vous habitez à Paris ou en île de France, n’hésitez-pas à prendre rendez-vous avec un ostéopathe à Paris . Les manipulations adaptées à cette thérapie manuelle sans médicament peuvent vous apporter un soulagement certain.

 

2 – Ne pas se mettre au repos

mal-de-dos-se-mettre-au-repos

Pas question de rester alité, sauf si la douleur est trop vive. Le repos complet ne ferait qu’accroître l’ankylose sans résoudre le problème. Il est au contraire recommandé de poursuivre ses activités personnelles et professionnelles. Évitez aussi de rester assis trop longtemps. En évitant les postures les plus douloureuses. Rester en mouvement est le meilleur remède contre la lombalgie, c’est aussi la clé pour récupérer plus vite et prévenir une rechute.

3- Faut-il appliquer du chaud ou du froid?

mal-de-dos-chaud-ou-froid

Une bouillotte ou une couverture chauffante sur la zone douloureuse procurent une sensation de détente. Le chaud augmente l’élasticité des tissus, et restitue une certaine mobilité. Il permet de lutter contre l’ankylose, notamment la nuit et au réveil.Cependant, son effet vasodilatateur (dilatation des vaisseaux) ne permet pas de réellement diminuer la douleur. Il est donc à préférer dans le cas d’un lumbago aigu.

Utiliser le froid pour soulager le mal de dos chronique

Pourquoi le froid? Le froid a un effet vasoconstricteur.Il inhibe les récepteurs de la douleurs. Cependant, il n’a aucun effet sur la mobilité, voire la diminue. Le froid est reconnu comme étant un antalgique de choix. Chaud, froid… Les deux sont utiles dans des situations différentes.

4- Bouger sur un gros ballon pour soulager le mal de dos

soulager-mal-de-dos-ballon

On le répète : il faut éviter toute immobilisation et maintenir le plus possible une activité physique. Assis sur un gros ballon (à acheter en magasins de sport), imprimez un léger mouvement de rotation au sol à l’aide de vos pieds, selon un cercle fictif d’une dizaine de centimètres de diamètre. Doux et lent, le mouvement mobilise le bassin et détend les muscles paravertébraux.

5 – Utiliser l’harpagophytum, une plante bienfaisante

Egalement appelé “griffe du diable”, l’harpagophytum possède des vertus anti-inflammatoires puissantes. L’Organisation mondiale de la santé reconnait notamment son efficacité pour soulager les douleurs articulaires et musculaires.

6- Quand faut-il consulter un médecin ?

soulager-mal-de-dos-consulter-un-medecin

Dans 90 à 95 % des cas, le mal de dos correspond à un trouble bénin que le repos et les médicaments contre la douleur vont soulager sans l’aide du médecin.

Mais quelquefois, la détérioration d’un disque intervertébral, qui est fréquente à partir d’un certain âge, n’est pas en cause. Un certain nombre de signes d’alerte doivent faire évoquer une autre maladie et faire consulter immédiatement un médecin.

-Un contexte de cancer, de toxicomanie ou d’infection à VIH.
-La prise d’un traitement prolongé par la cortisone.
-Une douleur du dos d’apparition progressive et pas améliorée par le repos.
-Une douleur prédominant la nuit avec des réveils nocturnes et un dérouillage du dos le matin de plus de 15 minutes.
-Une altération de l’état général ou une fièvre.

L’existence d’une douleur dans la poitrine. Un seul de ces signes suffit à remettre en cause le diagnostic de « lombalgie aiguë commune » et doit conduire à consulter un médecin en urgence.

7- Que faire après la consultation avec votre ostéopathe ?

soulager-mal-de-dos-consultation-ostéo

Quelques conseils à observer, pour guérir plus vite :

-Faites attention à vos postures, notamment en voiture (conduisez loin du volant, posez votre tête, placez un petit coussin dans votre dos), ou pour porter des charges (pliez les genoux, gardez le dos droit, le regard vers l’horizon), ou encore au bureau.
-si une douleur persiste, même si elle est supportable, elle doit faire l’objet d’une nouvelle consultation. Le lumbago ne doit pas s’inscrire dans la chronicité. Il a été démontré que dans la phase sub-aiguë, les traitements doivent être intensifiés.
-d’une manière générale, préférez une bonne hygiène de vie :  évitez le stress, la fatigue accumulée. Évitez le surpoids et conservez une activité physique et/ou sportive.

SOS ostéopathe à Paris à votre service

Ostéodispo Ostéopathe

En cas de douleur aiguë du dos, il suffit d’appeler le 01 84 25 06 25 ou sur le site internet et réserver votre consultation.

Émotions et ostéopathie : le lien entre le corps et l’esprit

émotions-osteo-mémoire-corporelle

émotions-ostéopathie

On le sait notre cerveau dispose d’une mémoire. Nous avons également d’autres mémoires dont la mémoire corporelle. Totalement différente de notre intellect, notre corps est le siège de tous nos ressentis passés et oubliés.

De plus, il se souvient de tout.  En effet, il inscrit chutes, fractures, accidents de voiture, mais également souffrances psychiques, chocs émotionnels.

Ainsi, notre organisme parle pour nous et laisse des traces sur des séquelles parfois très anciennes. Ainsi que deviennent donc ces traumatismes et comment s’expriment-ils ?

Mais alors que deviennent nos traumatismes physiques et psychiques ?

 

Traumatismes passés et notre présent

émotions-énergie

Ainsi, il nous est possible de nous référer à une mémoire essentiellement corporelle, beaucoup moins saisissable

dans sa structure et son fonctionnement, mais qui n’en est pas moins incontestable puisqu’elle ne cesse de se manifester

par une série d’évidences : constitution des automatismes ou mise en place de réactions allergiques, immunisation à certaines maladies ou intolérance immunologique aux greffes.

De plus, une chute sur les fesses, sur la tête, un traumatisme crânien, un accident de voiture avec un coup du lapin, même des années après, laisse une trace sur notre corps.

On se souvient ainsi de nos fractures, entorses, ou autres accidents qui laissent une séquelle physique sur l’organisme qui est parfois visible comme des cicatrices.

Mais d’autres traumas parfois profonds laissent eux aussi des cicatrices invisibles, mais tout aussi importantes.

Ainsi, une simple chute peut paraître légère et sans conséquence sembler anodine. Cependant, elle va provoquer un déséquilibre qui va être compensé par le corps.

De cette manière et pour exemple, un simple geste va faire que l’on se retrouve complètement bloqué, ou encore un faux mouvement de la tête et l’on se prend un torticolis ;

En fait, si la douleur du trauma avait disparu, les séquelles liées à celui-ci étaient restées inscrites dans la mémoire corporelle.

En réalité si notre corps va s’adapter en permanence, il arrive un moment où celui-ci ne peut plus le faire car les contraintes deviennent trop importantes. Aussi, c’est à ce moment que la douleur apparaît.

Autrement dit, le corps compense, mais jusqu’à un certain point.

D’où l’utilité de consulter un SOS ostéo à Paris après un trauma qui paraît, à première vue, sans gravité. On évitera ainsi, dans un corps doté de mémoire, des traumas plus graves. Car le corps ne sera pas dans la nécessité de compenser ce que le praticien aura rétabli.

Douleurs psychiques et douleurs physiques

émotions-douleurs-psychiques

 La mémoire du corps, trop longtemps délaissée par la psychothérapie conventionnelle, semble conserver la trace de traumatismes à travers la vie entière. Des liens qui relient si fortement le passé au présent que l’on pouvait les croire indéfectibles.

Selon certains psychologues, une émotion refoulée s’accompagne toujours d’une rigidification des muscles. Notre corps conserve donc les traces de nos émotions. Celles-ci s’impriment alors dans les différentes parties de notre anatomie : os, muscles, chair et se raniment en fonction des circonstances de la vie.

Ainsi, les personnes atteintes de douleurs psychosomatiques feront tous les examens possibles. Ces deniers seront toujours négatifs et qualifiés de « douleurs d’origine fonctionnelle » par les médecins.

Le corps et l’esprit sont en interaction perpétuelle. Ainsi une douleur, qu’elle soit aiguë ou chronique va avoir tendance à influer sur notre humeur et créer un stress. De même, un trauma psychique va se refléter dans notre corps.

Notre ostéopathe en cabinet à Paris peut avoir une action en libérant certaines tensions liées au stress, la fatigue, ou encore des traumatismes émotionnels qui remontent à un passé même lointain.

En agissant sur le corps, notre ostéopathe à Paris peut amener le corps dans un cercle vertueux qui lui permettra d’être mieux préparé, de mieux faire face au stress notamment chronique ou aigu.

Par ailleurs et de plus, des exercices de respiration et plus généralement de relaxation vont pouvoir réduire, par exemple, un stress corporel.

L’ostéopathie somato-émotionnelle permet ainsi de dénouer les tensions physiques et les tensions émotionnelles correspondantes. Ainsi libéré, on se reconnecte à nos émotions et on retrouve son énergie naturelle.

Ostéopathe à Paris pour libérer vos émotions !

OAP_Osteopathe en urgence en cabinet

Vous avez des douleurs chroniques ? L’ostéopathie est l’alliée de vos douleurs physiques mais également psychiques.  Partir du physique pour améliorer le mental ! Réservez vite votre consultation !

 

L’ostéopathie, au service des joueurs de tennis

tennis-ostéopathie-joueur-tennis

tennis-osteopathie

Le tennis est le second sport en nombre de licenciés pratiqué par les Français. C’est une activité complète et exigeante qui sollicite d’une part, le système cardiaque et, d’autre part, le système musculosquelettique.

Au cours d’un match, l’activité physique est souvent intense avec des pics d’accélération qui sollicitent fortement les ressources physiques du joueur.

Aussi, les blessures sont courantes dans ce sport et l’intervention d’un ostéopathe est largement légitimée et bienvenue pour aider le sportif à soigner ses maux.

Les blessures  du joueur de tennis traitées par l’ostéopathie

tennis-blessures-osteo

On le voit bien sur le schéma, ci-dessus, que le corps d’un joueur de tennis est, durant un match, fortement sollicité à tous niveaux.

Sur le plan physique et technique, il doit frapper la balle, se déplacer rapidement de part et d’autre du terrain et maîtriser sa raquette.

Puis sur le plan mental, il lui faut un bon moral pour soutenir un match qui peut durer des heures.

Aussi, le tennisman sollicite beaucoup son système musculosquelettique ce qui peut entraîner différentes blessures. Nous allons passer rapidement en revue les blessures les plus fréquentes d’un joueur de tennis.

Le tennis-elbow

Le tennis-elbow est une des blessures les plus fréquentes chez les joueurs de tennis. Il s’agit d’une tendinite de la partie latérale du coude. On peut le comprendre, cette blessure est due aux vibrations causées par l’impact de la balle sur la raquette. En effet, ces vibrations en sollicitant les muscles épicondyliens provoquent des inflammations douloureuses.

L’entorse

Dans la pratique du tennis, on rencontre de nombreuses entorses de la cheville. (voir schéma). En effet, devoir se déplacer rapidement entraîne des changements d’appuis répétés et insistants.  A noter que les entorses sont plus courantes sur des matchs sur terre battue. Car, il n’est pas rare qu’un joueur se bloque un pied lors d’une glissade sur ce type de court.

Des cervicales douloureuses 

Les cervicales sont elles aussi sur sollicitées lors d’un match de tennis. C’est notamment le cas au moment du service quand le joueur se voit obligé de mettre la tête en arrière. Ce geste répété pourra entraîner des douleurs cervicales.

De plus, se concentrer plusieurs heures durant sur une petite balle qui rebondit peut blesser les muscles occulo-moteurs à la racine des cervicales.

Les douleurs au niveau du dos et des épaules

On le voit bien sur le schéma, l’épaule est très sollicitée chez les joueurs de tennis. Ce sont souvent les muscles de la coiffe du rotateurs qui sont concernées par ces blessures.

Le dos est également soumis à des tensions et des gestes de rotation répétés. Par ailleurs, la colonne vertébrale et ses disques vertébraux sont amenés à faire des mouvements acrobatiques pour rattraper une balle.

 

L’intervention de l’ostéopathe sur les blessures du joueur de tennis

tennis-consultation-osteopathie

Quand on connaît les blessures liées au tennis, il n’est pas étonnant que les joueurs professionnels soient accompagnés d’ostéopathes spécialisés dans ce sport. Ces deniers interviennent après les entraînements, avant et après une compétition en cas de blessures.

Notre ostéopathe à Paris peut avoir un rôle de prévention. En effet, il peut faire en sorte de renforcer et d’éviter un maximum les blessures et les troubles musculo-squelettiques.

Notre SOS ostéo à domicile et cabinet à Paris va aussi aider le sportif à récupérer entre chaque match ou compétition.

Par son action spécifique, notre ostéopathe sportif à Paris améliore la condition physique du sportif. A savoir, le potentiel, la puissance et la mobilité musculaire et tissulaire ainsi que la souplesse articulaire et ligamentaire.

Il va aussi aider le sportif à optimiser ses capacités respiratoires, d’endurances, de coordinations.

Dans la pratique de ce sport, le corps est mis à rude épreuve, aussi l’intervention d’un ostéopathe avec ses techniques va permettre au joueur de retrouver une bonne mobilité physiologique.

Un SOS ostéopathe à Paris à votre disposition !

OAP_Osteopathe en urgence en cabinet

Vous êtes un joueur de tennis, et vous avez des blessures récurrentes? Contactez-nous sur notre plateforme !

 

Douleurs cervicales et travail sur ordinateur: l’ostéopathie peut aider !

douleurs-cervicales-posture-travail-ordinateur

douleurs-cervicales-travail-sur-ordinateurLes douleurs cervicales sont l’un des motifs fréquents de consultation en ostéopathie. Une bonne partie de ces patients font un travail sur un écran où ils passent la quasi-totalité de leur temps.  Aussi, ce travail sédentaire dans une posture pas toujours correcte devant l’ordinateur finit à la longue par être à l’origine de raideurs et de douleurs cervicales.

Les Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) toutes catégories confondues, sont de loin la première cause de maladie professionnelle en France. Ils sont en constante augmentation et sont à l’origine d’un important absentéisme, d’une perte d’efficacité pour l’entreprise et d’un coût pour la sécurité sociale.

Bien entendu, ces TMS ne sont pas dus au seul travail devant l’ordinateur.  On fait le point !

 D’où viennent les  douleurs cervicales ?

douleurs-cervicales-travail-ordinateur

 Les personnes qui travaillent constamment devant un ordinateur sont potentiellement concernés par les douleurs cervicales.

Ce qui est clairement en cause est une mauvaise posture de travail à répétition. La cervicalgie est souvent accompagnée de troubles de sommeil et de maux de tête lorsqu’elle perdure.

En effet,  la plupart du temps, le salarié s’assied trop en avant et s’avachit sur son siège. Ce qui a une répercussion sur les courbures de la colonne.

Si lorsqu’on regarde son écran d’ordinateur, celui-ci n’est pas correctement positionné, on est obligé de forcer sur les cervicales. Ce qui n’est pas bon du tout, car elles sont obligées de sortir de leur axe naturelle.

De même, une mauvaise posture augmente la cyphose dorsale. Cette dernière est à l’origine de compensations posturales au niveau des vertèbres cervicales ainsi qu’une sollicitation des muscles du cou lors de la respiration.

En effet lors de l’inspiration, le muscle diaphragme se contracte et repousse le système digestif vers le bas. Lorsque l’on est penché vers l’avant, cela augmente la pression dans l’abdomen et empêche le diaphragme de fonctionner correctement.

Au final, des tensions sont créées au niveau de la nuque et du cou.

Par ailleurs, la mauvaise posture augmente la lordose cervicale.

En effet, pour pouvoir regarder l’écran d’ordinateur, le rachis cervical va compenser l’enroulement vers l’avant en amenant la nuque en hyper-extension. Vont se créer un enchaînement de mouvements inadéquats qui vont finir par être à l’origine de douleurs voire d’apparition d’une arthrose.

Comment prévenir par la posture  les douleurs cervicales?

douleurs-cervicales-posture-ordinateurs

Pour préserver votre dos et éviter les douleurs cervicales, les conseils à suivre sont :

Éviter de lire trop longuement sur écran.

Remonter au maximum l’écran pour l’avoir face à ses yeux, afin d’éviter de pencher la tête.

Adopter une posture adéquate pour travailler. A savoir respecter l’alignement oreilles, épaules et omoplates légèrement rentrés.

En effet, il est important de prendre une bonne posture au bureau lorsque l’on travaille sur ordinateur. Nous vous conseillons notamment de soigner l’assise.

Pour éviter une mauvaise posture et ses conséquences, il faut s’assoir avec le bassin calé dans le fond du siège.

Un bon siège ergonomique doit être courbé pour respecter la lordose lombaire. Si ce n’est pas le cas, il faut placer un petit coussin dans le dos avant de changer de siège.

Puis, Il faut se tenir à une distance du bureau de sorte que votre ventre ne soit pas éloigné de quelques centimètres.

Enfin, il faut ajuster la hauteur du siège  de telle sorte que les articulations des membres inférieurs soient à 90° de flexion. Plus précisément, il s’agit des hanches, du bassin, des genoux et des chevilles.

Par ailleurs,  il faut avoir un bon positionnement des avant-bras. Ces derniers doivent reposer sur les accoudoirs. En effet, si ce n’est pas le cas, leur poids est porté par le corps, ce qui génère une contraction des muscles trapèzes supérieurs.

Comment réorganiser son espace de travail ?

douleurs-cervicales-reorganiser-son-bureau

Dans ce domaine, il faut veiller à  la position de l’écran et à celle du clavier et de la souris.

Pour garder la tête en position neutre et pour un écran de 17 à 19 pouces, il faut respecter la distance, écran-yeux, de  45 à 65 cm.

La limite supérieure de l’écran doit être au niveau des yeux pour éviter de compenser par des mouvements de flexion ou d’extension.

La position du clavier et celle de la souris définissent la position des avants bras et des épaules.

Le clavier doit être idéalement placé à environ 30 cm du tronc, afin de pouvoir faire reposer les avant-bras et relâcher les épaules.

La souris doit être accessible sans lever l’épaule.

Douleurs cervicales : Quel est le rôle de l’ostéopathe ?

douleurs-cervicales-quel-est-le-role-de-l-osteopathe

Rappelons que les épisodes de douleurs cervicales sont souvent très handicapants. La réduction de mobilité gène vite les gestes de la vie quotidienne et réduit les capacités de travail. Ce qui conduit dans certains cas à des arrêts maladies.

On voit bien le rôle et l’importance de notre SOS ostéopathe pour prévenir et/ ou traiter ce type d’affections et ses conséquences.

Dans un premier temps, notre ostéopathe à Paris et île de France va effectuer un diagnostic précis de l’affection et de la « situation » au travail du patient.

Il va notamment s’attacher à bien localiser la cervicalgie, puis il va mettre en œuvre l’ensemble de ces techniques pour la traiter.

En effet, comme pour tout motif en ostéopathie, le traitement sera global sur l’ensemble du corps. Ainsi, notre ostéo à domicile et cabinet pourra effectuer des techniques sur les vertèbres cervicales comme sur les organes de la loge antérieure du cou, les organes digestifs, le diaphragme, le bassin et le crâne.

Faites appel à nos ostéos à domicile et cabinet pour les douleurs cervicales !

OAP-OSTEOPATHE

Si vous souffrez de douleurs cervicales liées à un usage intensif de l’ordinateur, faites appel à nos ostéos à domicile et cabinet , à Paris et île de France! Ils ont des techniques spécifiques pour traiter votre cervicalgie. Ne laissez pas les douleurs s’installer davantage, réservez votre consultation sur notre plateforme !

Asthme : l’intérêt de la prévention ostéopathique

asthme-intérêt-et-efficacite-osteopathie-

asthme-et-osteopathie

L’asthme est une maladie respiratoire de plus en plus fréquente qui se manifeste sous forme de crises. Alors, la personne éprouve des difficultés à respirer, s’essouffle, et a une respiration sifflante. Cette affection touche plus de 3,5 millions de personnes en France, et provoque 1 300 décès par an.  Cette maladie chronique par son ampleur quantitative, et les risques qu’elle entraîne demande une prévention efficace.  Il n’existe à ce jour, aucun traitement qui permet de la faire disparaître. C’est la raison pour laquelle de nombreuses personnes se tournent vers les médecines alternatives. L’ostéopathie offre aux asthmatiques une bonne prévention naturelle. Décryptage !

Asthme : qu’est-ce-que c’est ?

asthme-quest-ce-que-cest

L’asthme est une pathologie inflammatoire chronique des bronches associant plusieurs processus. Ces derniers se traduisent par une inflammation locale et un épaississement des parois bronchiques accompagnés d’une formation de mucus et une bronchoconstriction.

Dans une situation de crise asthmatique, les bronches du fait de leur hyper-réactivité entraînent une difficulté à respirer. La ventilation des alvéoles par l’oxygène n’est pas suffisante.  Ce qui provoque une hypoxie (manque d’oxygène) qui se traduit par une difficulté respiratoire et un essoufflement.

Il existe plusieurs formes d’asthme :

-saisonnier : dont les crises sont rapprochées, à une certaine période de l’année.

-médicamenteux : l’asthme est provoqué par certains médicaments comme l’aspirine ou les anti-inflammatoires non stéroïdiens.

-du nourrisson:  L’ asthme du nourrisson se traduit par des difficultés à respirer, souvent accompagné d’un sifflement. L’avantage est qu’il ne dure pas, et à tendance à disparaître dans le temps.

-asthme d’ effort: quand une crise d’asthme est déclenchée au cours d’un exercice physique basé sur l’hyperventilation on parle d’asthme d’effort. Ex: jogging, endurance, vélo etc.

 

Asthme : quelles sont les causes ?

asthme-quelles-sont-les-causes

Les causes de l’asthme allergique sont dues à de nombreux allergènes comme les pollens, les acariens, certains animaux (chats, chiens, chevaux) et certains environnements poussiéreux ou confinés.

Par ailleurs, certains professionnels développent un asthme en raison des produits qu’ils manipulent au quotidien. Ainsi, par exemple, beaucoup de boulangers développent un asthme en raison de leur contact avec la farine.

Les causes de l’asthme non allergique sont provoquées par de nombreux facteurs qui engendrent une réaction. Il peut s’agir du froid, de l’humidité, du stress, de la fatigue, de fortes odeurs, de certains produits voire d’un effort physique (asthme d’effort).

Cependant, comme d’autres maladies chroniques, d’autres facteurs génétiques et /ou environnementaux sont à l’origine de l’asthme.

Il faut citer la consommation de tabac active ou passive, et la pollution environnementale avec ses particules fines polluantes.

 

Asthme : quels sont les symptômes?

asthme-quels-sont-les-symptômes

 

Une crise d’asthme se manifeste variablement par les symptômes suivants :

 

-une respiration difficile,

-un sifflement dans la poitrine à l’expiration (on parle de sibilants),

-une oppression,

-une toux.

-à l’inspiration, la région au-dessus des clavicules se creuse.

Parfois d’autres signes peuvent se manifester comme :

-une fatigue plus ou moins intense,

-le souffle court,

-une hypoxie avec une cyanose (couleur bleutée) des lobes des oreilles, des lèvres, des ongles,

-une tachycardie.

Ces symptômes sont la marque d’une accentuation de la crise asthmatique.

Par ailleurs, l’observation clinique nous indique que la crise d’asthme peut être de courte durée. Après cette dernière, le patient ne manifeste plus aucun signe du trouble.

D’autre part, il est fréquent que les gênes respiratoires accompagnées de toux se manifestent durant la nuit.

Enfin, il ne faut pas occulter le nombre de patients qui sous-estiment cette pathologie. Dans le doute, il ne faut pas hésiter à consulter un pneumologue pour s’assurer qu’on n’est pas atteint de troubles asthmatiques.

Comment traiter l’asthme?

Il n’existe à ce jour, aucun traitement qui permet de faire disparaître l’asthme.

En situation de crise, le traitement le plus connu est le bronchodilatateur (exemple : Ventoline). Ce dernier va atténuer les effets de la crise.

En fait, ce traitement a une action sur votre inflammation pulmonaire des voies respiratoires. Mais, le bronchodilatateur n’a aucun effet sur la mobilité de votre cage et colonne thoracique, qui joue un rôle vital dans votre mécanisme de respiration.

De plus, pour les personnes sujettes aux crises d’asthme, il faut respecter un mode de vie hygiéno-diététique. Il s’agit de ne pas s’exposer aux produits allergènes, procéder à un sevrage tabagique, voire changer de profession…

En outre, la pratique d’une activité sportive régulière est vivement conseillée.

Enfin, pour les personnes  asthmatiques, l’ostéopathie est particulièrement indiquée comme méthode naturelle de prévention.

 

Asthme : quel est l’intérêt de l’ostéopathie? 

asthme-intérêt-de-losteopathie

Il faut rappeler que si vous êtes en pleine crise d’asthme, utiliser votre inhalateur et si besoin faites appel aux urgences médicales.

Dans le domaine de la prévention, et non du traitement, notre Sos ostéopathe en urgence va avoir les objectifs suivants. Il devra réduire les tensions musculaires et tissulaires; améliorer l’ampliation thoracique et la capacité respiratoire, soulager les douleurs thoraciques et d’équilibrer la sphère crânienne.

Notons par ailleurs que ces troubles musculo-squelettiques de la respiration ne sont pas clairement traités par les traitements médicamenteux.

Grâce à une multitude d’outils thérapeutiques, des techniques douces et adaptées, notre ostéopathe à Paris et île de France va améliorer la qualité respiration de son patient de manière significative. Les techniques ostéopathiques vont porter sur :

Un travail sur le diaphragme

asthme-diaphragme

 

Notre ostéo à domicile et cabinet  va veiller au bon fonctionnement du diaphragme. A savoir qu’il soit sans tensions. A cet effet, il va utiliser ses techniques et manipulations douces.  Comme toujours, ces dernières n’entraînent aucune douleur.

 

Un travail sur la posture

asthme-et-posture

Votre asthme peut aussi être affecté par une mauvaise posture.  En effet, votre respiration risque de générer des douleurs, notamment localisées au niveau de votre dos.

Tous les os et muscles sont testés et soignés : notamment votre bassin, vos abdominaux, vos côtes, vos cervicales, votre crâne.

 

En définitive, le traitement ostéopathique va permettre une amélioration de la capacité respiratoire, une diminution voire une suppression des symptômes et une sensation de bien-être du patient.

Par ailleurs, il est important de rappeler que l’efficacité de l’ostéopathie, ne  se mesure pas à la disparition de votre asthme, mais à la diminution de la  répétition et de l’intensité de ce dernier.

C’est pourquoi avoir recours à l’ostéopathie en guise de mesure préventive permettra aux personnes asthmatiques de mieux vivre avec cette affection.

Faites appel à nos ostéopathes à domicile et cabinet à Paris & île de France!

urgence osteopathe

Si vous êtes asthmatique, faites appel à nos ostéopathes à domicile et cabinet,  à Paris et île de France  ! Ils vous aideront à diminuer et prévenir les crises. En effet, l’ostéopathie, en matière de prévention est particulièrement indiquée comme technique douce et naturelle dans ce genre d’affection. Moins de crise asthmatique améliorera la qualité de votre vie.