Stress: Qu’apporte l’ostéopathie en cas de stress?

stress-travail

Le stress est devenu l’un des grands « maux du siècle ». En effet, le rythme accéléré de la vie moderne,  les pressions du travail et de la vie personnelle « pèsent » sur les individus. Tous ces facteurs génèrent le stress et ont des répercussions sur la santé physique et psychologique.

Si notre organisme a des mécanismes de défense naturelle pour
gérer un stress « normal », en revanche il a des difficultés à gérer
celui de forte amplitude et celui qui perdure. C’est dans ces deux derniers cas que l’ostéopathie, méthode naturelle, montre son efficacité pour gérer le stress et ses conséquences néfastes sur l’organisme.

Qu’est-ce que le stress? 

stress-quest-ce-que-cest

Le stress est une réaction normale de l’organisme face à un trouble
extérieur qui vient rompre votre équilibre.
En effet, c’est la manière dont le corps réagit face à une menace extérieure.
Il permet à ce dernier d’adopter la position adéquate face à ce danger. Par
exemple, la réaction au stress va être la fuite ou le combat.
Le stress se déroule en trois phases :
-la phase d’alarme : le stress va d’abord apparaître sous la phase d’alarme.
C’est ainsi que les hormones vont se disperser dans l’ensemble du corps.
L’adrénaline produite va augmenter le rythme cardiaque, accélérer la respiration et la circulation du sang. Enfin, elle va mettre les muscles sous-tension.

-la phase de résistance: Ensuite, le corps entre en phase de résistance.
C’est ainsi que le corps, pour se protéger va produire du cortisol dont le rôle
est anti-inflammatoire. Dans la majorité des cas, l’organisme arrive à gérer
le stress et ses conséquences avec ses propres défenses. Si ce n’est pas le cas, on rentre dans la phase d’épuisement.
-la phase d’épuisement : En effet, le corps lutte pour gérer notamment les
tensions musculaires, les troubles digestifs et les troubles du sommeil. Cette
lutte incessante épuise les capacités ordinaires de résistance.

Aussi, dans cette situation aiguë d’anxiété, il faut recourir à une aide extérieure.

 Quelles sont les causes du stress? 

stress-causes

Le stress peut survenir dans la sphère professionnelle comme dans la sphère personnelle.
Ainsi dans la sphère professionnelle, les causes de stress sont multiples. Ce
peut-être une surcharge ou un mauvais planning de travail, de timing à respecter, la pression des objectifs à atteindre de plus en plus élevé, voire une hiérarchie trop pesante.
De plus, certains ont à faire face à des conditions matérielles ou
relationnelles trop difficiles : longueur des transports, bureaux mal
aménagés, mauvaise ambiance d’équipe voire climat social délétère de
l’entreprise.
Il n’est pas rare que certains cumulant des difficultés à la fois
professionnelles et personnelles, malgré leur résistance finissent par être
atteints d’un stress chronique. Le corps ne peut plus gérer le « trop-plein »
de stress.

Les impacts du stress sur l’organisme 

stress-quelles-sont-les-causes

De manière physiologique, l’organisme va réagir au stress à plusieurs
niveaux.
Ainsi, le système nerveux va modifier les informations qu’il transmet au corps ce qui va agir sur différents systèmes (musculaires, vasculaires,
digestifs…).
Le tonus musculaire va augmenter. Et si le stress n’est pas résolu
rapidement, spasmes et contractions vont s’installer et créer des douleurs.
Le système cardio-vasculaire va lui aussi augmenter son activité afin
d’acheminer plus de sang vers les muscles.

Ainsi, des palpitations et des douleurs thoraciques vont apparaître.
Quant au système digestif, va lui aussi être perturbé. Les organes digestifs
vont se retrouver moins bien innervés et vascularisés, la digestion sera
moins bonne et le transit pourra être ralenti. Ceci du fait que l’organisme va
privilégier l’afflux de sang vers le cœur et les muscles.
Enfin, le système urinaire va aussi être impacté. Les manifestations sont
diverses selon les cas mais pourront aller d’envie incessante voire de fuite
et d’infections diverses.
Par ailleurs, d’autres manifestations sont souvent observés comme des
migraines, des vertiges et d’infections diverses dues à une moindre
résistance immunitaire de l’organisme.

Quel est le rôle de l’ostéopathe ? 

stress-quel-est-le-rôle-de-losteopathe

Le stress dans sa forme aiguë ou chronique, doit être absolument pris en
charge pour être traité. L’ostéopathie est une thérapeutique naturelle qui a
prouvé son efficacité pour gérer et traiter ce type de stress.
Tout d’abord, notre SOS ostéopathe à Paris  va établir un
diagnostic sur ses causes et surtout ses effets  sur l’organisme du
patient.
Le travail de notre ostéo à domicile à Paris va consister à réguler de façon naturelle le
système neurovégétatif (SNV) du patient en le rééquilibrant.

Le travail de l’ostéopathe sur le stress

Suite au diagnostic, le praticien va devoir travailler sur trois axes différents:
• crânienne : l’ostéopathe applique ses techniques directement sur le SNV et plus particulièrement sur les fonctions parasympathiques qui coordonnent l’état de calme et d’apaisement.
•viscérale : il s’agira ici d’agir directement sur les
conséquences directes du stress provoquant des maux et troubles digestifs.
• structurelle : le thérapeute traitera les tensions et douleurs
musculaires ainsi que les possibles blocages articulaires.

Les techniques appliquées sont adaptées au profil du patient, pour soulager
les symptômes liés au stress. Généralement, il est nécessaire de bénéficier
de plusieurs séances d’ostéopathie pour obtenir un résultat probant.
Bien entendu, le nombre de séances est fonction du « niveau » du stress et
des capacités du patient.
Il est important, en plus du traitement ostéopathique, d’avoir un exutoire
ou pouvoir évacuer les tensions psychologiques et physiques.

Ostéopathes à Paris pour vous aider à soulager votre stress !

Ostéodispo Ostéopathe

Si vous êtes atteint de stress chronique,  n’hésitez pas à nous contacter ! Nos ostéopathes à Paris interviennent à domicile et en cabinet, et s’adaptent selon vos disponibilités.

Par des techniques naturelles qui ont fait des preuves de leur efficacité, l’ostéopathe va réduire les effets psychologiques et physiques du stress. Ainsi, vous retrouverez un bon équilibre de votre santé.

Ostéopathie pour nourrissons : pour quels motifs consulter et quelles sont les contre-indications ?

nourrisson-ostéopathie-bienfaits

nourrisson-ostéopathieLes motifs le plus courants de consulter un ostéopathe pour nourrissons sont une tête plate, des problèmes pour téter, une asymétrie faciale. En effet, il est de la compétence thérapeutique de l’ostéopathie d’aider, avec son savoir-faire, les nouveau-nés et les nourrissons atteints de troubles fonctionnels. Et, il est même recommandé de consulter pour son enfant dès les premiers jours qui suivent sa naissance. On va revenir, ici, sur les motifs de consultation et les contre-indications ? On fait le point.

Pourquoi consulter un ostéopathe pédiatrique ?

nourrisson-bebe-osteo

 Spécifiquement dédiée aux nouveau-nés, l’ostéopathie pédiatrique est différente de celle des adultes. En effet, elle ne traite pas des mêmes troubles. L’ostéopathe peut intervenir dès les premiers jours du bébé ne manipule pas l’enfant, il le mobilise. Cette distinction est fondamentale. Puis, il faut rappeler que les mouvements du praticien sont doux, lents et sans craquements.

Dans une prise en charge globale d’une équipe médicale pluridisciplinaire, l’ostéopathe intervient en aide sur les troubles suivants du nouveau-né, des :

– otites sévères

– difficultés à téter

– problèmes de digestion tel que des régurgitations ;

-S’il ne dort pas beaucoup  ou encore s’il pleure beaucoup.

–    problèmes orthopédiques comme la scoliose, les torticolis…)

–    et en prévention de la plagiocéphalie, dite la tête plate

Enfin, il faut savoir que cette thérapeutique, au vu de son efficacité, est de plus en plus recommandée dans les maternités.

 

Comment se déroule une séance d’ostéopathie pour nourrissons?

nourrisson-hijama-bienfaits

Pour ce qui concerne les nouveau-nés, il est fortement conseillé de consulter un ostéopathe dès ses premiers jours de vie. En effet, on rappelle que le crâne de l’enfant n’est pas encore ossifié et la présence des fontanelles permet une plus grande mobilité.

En effet, la jonction entre les os se fait, vers 3 ou 4 mois pour la fosse postérieure et vers 12/18 mois pour la fosse antérieure.

Aussi, les interventions de l’ostéopathe seront naturellement plus faciles avant ces dates, il devient plus difficile d’intervenir.

Par ailleurs, même dans les situations d’accouchement sans problèmes, cet acte reste une véritable épreuve à la fois pour la mère et l’enfant. Il est donc indiqué de consulter très tôt un ostéopathe en urgence à Paris pour faire un premier bilan. Ce dernier permettra d’évaluer la mobilité crânienne, mais aussi la mobilité du bassin et le thorax.

Par ailleurs, si l’enfant est prématuré il faut penser en « âge corrigé », c’est-à-dire attendre que l’enfant soit effectivement arrivé au terme auquel il aurait dû naître. Alors, il n’y a pas de contre-indication due au seul fait de prématurité. Cependant, on tiendra compte du niveau de prématurité et du passage ou pas en néonatalogie.

Durant la séance d’ostéo, par la mobilisation, notre SOS ostéopathe à Paris vérifie que “tout fonctionne” : symétrie, mobilité, etc. De plus, le praticien ostéopathe prodigue des conseils aux parents sur la manière de porter l’enfant, d’éviter les régurgitations, des positions pour favoriser le rot après l’allaitement ou le biberon.

L’importance du suivi du nourrisson 

Dans le cadre d’un suivi régulier, il revient à notre ostéo à domicile à Paris de faire des tests de psychomotricité du bébé à chaque consultation. Ceci, afin de ne pas passer à côté d’un problème sérieux. La croissance et l’évolution psychomotrice rapide de l’enfant sont telles la première année que des consultations régulières sont recommandées. Ceci en particulier lorsque le bébé commence à s’asseoir puis à se mettre debout seul.

Quelles sont les contre-indications ?

Il existe des contre-indications absolues en première intervention pour les traumatismes ou maladies suivantes :

-un choc sur la face ou une chute le menton

-des vomissements, une perte connaissance ou troubles de conscience

-une cyanose (coloration bleutée de la peau et des muqueuses).

-anomalies cranio-faciale

-troubles digestifs comme les diarrhées, sténoses du pylore, etc.

-fièvre

– problèmes neurologiques

-problèmes séreux ORL (otites purulentes)

-troubles systémiques comme le purpura rhumatoïde, etc.

Dans tous ces cas, un médecin pédiatre, si possible, doit être impérativement consulté.

 

Vous souhaitez prendre RDV avec un ostéopathe pour bébé proche à Paris ? Prenez rendez-vous sur notre site internet !