Lombalgie, cruralgie, sciatique, quelles différences ?

lombalgie-cruralgie-sciatique-osteopathie

lombalgie-cruralgie-sciatiqueSi on connaît très souvent la lombalgie et la sciatique, il n’en est pas de même pour la cruralgie. Si ces maux sont proches, pourtant ils sont différents. La lombalgie part du dos et descend derrière la jambe. La cruralgie part également du bas du dos et descend devant la jambe.

Quant à la sciatique comme pour la sciatalgie, c’est une douleur du nerf sciatique. Voilà en une phrase chacune, comment on peut définir ces trois maux qui sont proches.

On fait le point !

La lombalgie, le blocage du dos

lombalgie

La lombalgie est une douleur des vertèbres et lombaires du bas du dos. Lorsque celle-ci est aiguë, intense et soudaine, c’est un lumbago.

La lombalgie se manifeste par une douleur de toute la région lombaire. Ce qui provoque souvent un « bloquage » du dos. Ce qui oblige la personne atteinte de ce mal de rester parfaitement droite ou dans la position penchée quand la douleur l’a atteinte !

 

La cruralgie : la « douleur de la cuisse »

cruralgie-douleur-cuisse

La cruralgie vient de deux mots : crural, qui se rapporte au nerf Crural (ou nerf fémoral) et algie qui signifie douleur. Aussi, la cruralgie est une douleur du nerf crural.

Pour bien comprendre l’origine de cette douleur, il faut bien situer ce nerf et examiner sa fonction.

Au plan anatomique, le nerf crural naît dans l’abdomen au niveau du muscle grand psoas. Il vient du plexus lombaire et est formé des racines nerveuses issues de la moelle épinière de L2 à L4.

Le nerf fémoral est responsable de la sensibilité de la face antérieure de la cuisse, du genou, de la jambe et de la cheville mais aussi de la mobilité des muscles fléchisseurs de la cuisse et de ceux extenseurs du genou.

Quels sont les symptômes de la cruralgie ?

cruralgie-symptomes

Les symptômes de la cruralgie se traduisent par des sensations douloureuses sur le trajet d’une des racines nerveuses du nerf fémoral (crural). Elles sont du type de tensions, brûlures, engourdissements ou fourmillements.

Ces douleurs se localisent au niveau de la fesse (face extérieure) et de la face interne de la cuisse et de la jambe.

De plus, s’il y a douleur dans la zone lombaire, on parle alors de lombocruralgie.

 

Quelles sont les causes de la cruralgie?

cruralgie-causes

La cruralgie est une atteinte du nerf fémoral soit dans son trajet ou sur une de ces branches nerveuses le composant.

Ainsi, il peut s’agir des causes suivantes :

Soit une hernie discale comprimant une racine du nerf à la sortie de la colonne lombaire,

Ou encore, un conflit entre un muscle, psoas ou iliaque et les racines du nerf.

La sciatique : la « douleur de la fesse »

La sciatique comme la sciatalgie fait référence au nerf sciatique.

Autrement dit, la sciatique est une douleur nerveuse suivant le trajet du nerf sciatique. Cette douleur se localise précisément dans la fesse, l’arrière de la cuisse, de la jambe et dans le pied.

Les symptômes de la sciatique sont proches de ceux de la cruralgie, tensions, brûlures, fourmillements et engourdissements.

De plus, la sciatique peut entraîner des troubles de la sensibilité ou de la force musculaire dans la jambe concernée.

Quelles sont les causes d’une sciatique ?

Les causes de la sciatique peuvent être une hernie discale, un canal lombaire étroit, un tassement vertébral ou un traumatisme subi.

Traitement ostéopathique des lombalgies, sciatiques et cruralgies

lombalgie-sciatique-cruralgie

L’ostéopathie est une bonne méthode naturelle et efficace pour traiter ces 3 maux.

Dans cette prise en charge, notre ostéopathe 93 Seine Saint-Denis veillera dans un premier temps à éliminer toute cause médicale (tumeur, hématome du psoas, hernie). En effet, ces dernières ne relèvent pas de son domaine de compétences.

Il pourra aussi demander au médecin traitant son avis et des examens complémentaires afin de préciser son diagnostic.

Ainsi, dans les cas qui relèvent de son domaine, notre ostéopathe en urgence dans le 93 va chercher à localiser l’origine de la douleur, aidé en cela par sa bonne connaissance de l’anatomie.

Puis, avec une approche globale, holistique, il ne va pas uniquement se concentrer sur le bas du dos, mais sur l’ensemble du corps.

Le travail ostéopathique va permettre ainsi le relâchement musculaire, la diminution de la pression entre deux vertèbres lombaires. De cette manière, il va rendre libre le passage des nerfs et de leurs racines.

Mais, notre ostéo à Saint-Denis (93)  peut également travailler sur d’autres parties du corps qui apparemment n’ont aucun lien avec ces affections. Et pourtant, elles peuvent être dues à vos viscères ou aux séquelles d’une fracture ou entorse.

Dans certains cas, pour compléter sa prise en charge, notre ostéopathe Saint-Denis pourra vous conseiller de faire à d’autres spécialistes, le podologue pour garder une bonne posture ou un kinésithérapeute pour rééduquer les muscles lombaires et abdominaux.

Un SOS ostéopathe à domicile et cabinet à  Seine Saint-Denis (93) !

OAP-OSTEOPATHE

Si vous souffrez de lombalgie, sciatique ou de cruralgie, faites appel à notre SOS ostéopathe à domicile et cabinet à Seine-Saint-denis (93)  dispo 7J/7. Réservez votre consultation directement sur notre plateforme.

Névralgie d’Arnold : comment la soulager par l’ostéopathie?

névralgie-d-arnold-et-ostéopathie

La névralgie d’Arnold, également appelée arnoldalgie, ou névralgie du grand occipital, est une douleur nerveuse qui affecte le cou et la tête. Elle est caractérisée par une vive douleur cervicale dans la région nerveuse du grand occipital, plus communément dénommée nerf d’Arnold. Cette affection peu connue demande une véritable prise en charge efficace. Elle peut apparaître à la suite d’un traumatisme, ou spontanément. L’ostéopathie est une thérapeutique naturelle qui peut soulager véritablement les douleurs consécutives à la névralgie d’Arnold.  À quoi est-elle due ? Comment est-elle prise en charge  par l’ostéopathie? Tour d’horizon sur la névralgie d’Arnold !

Névralgie d’Arnold : qu’est-ce-que c’est ?

névralgie-d'-arnold-quest-ce-que-cest

Pour comprendre ce qu’est la névralgie d’Arnold, faisons un petit rappel anatomique.

Le nerf d’Arnold, aussi appelé nerf grand occipital se situe au niveau de la deuxième vertèbre du cou. Ce nerf assure à la fois une fonction motrice et une fonction sensitive. C’est donc en partie grâce à lui que nous pouvons bouger le cou et la tête.

Parallèlement, le nerf grand occipital est également responsable des différentes sensations ressenties au niveau du cuir chevelu.

Lorsqu’il est irrité, comprimé, inflammé à son origine ou sur son trajet, la névralgie d’Arnold s’installe.

Ainsi, la névralgie d’Arnold, se manifeste généralement par l’apparition de douleurs spontanées et intenses considérées parfois à des sortes de décharges électriques. La zone douloureuse s’étend surtout de la nuque jusqu’à la zone occipitale et jusqu’au sommet du crâne. Elle peut aussi s’étendre jusqu’à l’oreille, au sourcil, voire derrière l’œil. On associe souvent cette affection à des maux de têtes ou à une hypersensibilité du cuir chevelu.

La douleur est soit unilatérale ou bilatérale.

Par ailleurs, on classe la névralgie d’Arnold  dans la famille des céphalées cervico-géniques.

Névralgie d’Arnold : quelles sont les causes ?

névralgie-d-arnold-quelles-sont-les-causes

La névralgie d’Arnold, comme toutes les névralgies,  peut survenir de manière spontanée ou provoquée. On a fait le constat que cette douleur peut surgir suite à un  traumatisme cervical, comme le coup du lapin. Dans d’autres cas, cette névralgie d’Arnold est due à un mouvement brusque de tête mal coordonné.

Parmi les causes locales de cette pathologie citons le blocage d’une vertèbre cervicale, des lésions à la base du crâne, un rhumatisme ou une maladie de la moëlle épinière (rarement) connue sous le nom de Syringomyélie.

S’il est souvent difficile de définir avec certitude son origine, plusieurs causes peuvent néanmoins concourir à la survenue de la névralgie d’Arnold. On cite, un:

-blocage des vertèbres cervicales Atlas (C-1) et/ou Axis (C-2),

-processus inflammatoire situé à la base de la nuque,

-nerf ou un ganglion rachidien irrité,

-bruxisme,

-des rhumatismes,

-une arthrose localisée au niveau des racines du nerf grand occipital,

-des traumatismes répétés subis au niveau de la région cervicale.

-une contracture musculaire qui provoque une irritation du nerf d’Arnold,

-une tumeur vertébrale,

-une anomalie congénitale de la charnière crânio-vertébrale,

Névralgie d’Arnold : pourquoi est-elle si difficile à diagnostiquer ?

nevralgie-d-arnold-pourquoi-est-elle-difficile-a-diagnostiquer

Le diagnostic de la névralgie d’Arnold est souvent difficile à poser car les symptômes présentés sont souvent non spécifiques à cette maladie. En effet, de nombreuses autres pathologies présentent les mêmes symptômes.

Avant son  intervention, l’ostéopathe devra s’assurer que le patient ne relève pas de la médecine allopathique (pathologies diverses, éventuelles tumeurs…).

Dans ce cas, le patient ne relève pas de sa compétence.

Souvent, pour traiter les douleurs dues à la névralgie d’Arnold, les médecins prescrivent des infiltrations de corticoïdes. A la longue, outre les effets secondaires, les corticoïdes sont de moins en moins efficaces.

Aussi, l’ostéopathie offre une bonne alternative.

Névralgie d’Arnold : comment la soulager par l’ostéopathie ?

la-névralgie-d-arnold-comment-la-soulager-par-losteopathie

En cas de névralgie d’Arnold, l’ostéopathie peut aider à soulager les douleurs.

Tout d’abord, l’ostéopathe  va établir un diagnostic pour s’assurer que le patient relève bien de sa compétence. S’il n’y a pas de contre-indication à l’ostéopathie, notre ostéopathe à Paris et île de France va travailler à soulager la douleur en réajustant la zone cervicale supérieure, d’où émerge le nerf.

Par ailleurs, notre SOS ostéopathe à domicile et cabinet va se concentrer sur la région où se trouve le nerf d’Arnold ainsi que sur le reste du rachis pour soulager la douleur par des manipulations douces. Il va poursuivre en déterminant les points de tension qui compriment le nerf en question.

Ainsi, le praticien intervient sur cette zone pour redonner de la mobilité à la nuque et au cou. Il va s’attacher à vérifier la bonne position de chacun des muscles présents sur le trajet du nerf en question afin de soulager les tensions éventuellement provoquées.

En outre, la névralgie d’Arnold peut être due à différents problèmes mécaniques, conséquence de mouvements répétés ou de troubles posturaux.

En effet, la compression du nerf est souvent d’origine musculaire. C’est pourquoi notre ostéopathe va traiter, par des manipulations douces, ces causes à l’origine de la névralgie, via l’ostéopathie crânienne.

L’ostéopathie crânienne est une technique naturelle qui a fait ses preuves auprès des personnes atteintes de la névralgie d’Arnold et souffrant de maux de tête à long terme.  Le thérapeute  manipule la tête et applique un massage qui atténue la pression et le stress.

En règle générale, et sauf cas très particulier, il faut environ deux à trois séances ostéopathiques pour soulager les douleurs dues à la névralgie d’Arnold. Il est conseillé d’effectuer une dernière séance après la disparition des symptômes pour s’assurer du bon état de fonctionnement physiologique de la tête et du cou.

Nos ostéopathes en urgence à Paris & île de France à votre service !

urgence osteopathe

Si vous souffrez de névralgie d’Arnold et que vous souhaitez être pris en charge efficacement dans les meilleurs délais, contactez nos ostéopathes en urgence à Paris et île de France ! Ils  vous aideront à soulager les crises pour retrouver un rythme de vie normal. En effet, lorsque le diagnostic est bien posé, l’ostéopathie est une bonne alternative de médecine naturelle pour soulager les douleurs de la névralgie d’Arnold.

La névralgie cervico-brachiale : comment l’ostéopathie la traite-t-elle?

ncb

névralgie-cervico-brachiale

La névralgie cervico-brachiale, communément appelée « sciatique du cou » ou « sciatique du bras», est une douleur linéaire plus ou moins diffuse, qui s’étend du cou vers la main. Ce mal atteint toutes les tranches d’âge de la population et en particulier les jeunes adultes. Très douloureuse, elle peut provoquer des maux de tête, des vertiges et des fourmillements dans le bras concerné. Cette affection si elle n’est pas bien traitée risque de devenir chronique. D’où l’intérêt de consulter un Sos ostéopathe à Paris & île de France ! Explications :

La névralgie cervico-brachiale : de quoi s’agit-il ?

nevralgie-cervico-brachiale-quest-ce-que-cest

La névralgie cervico-brachiale (NCB) correspond à la compression ou l’irritation d’un nerf de votre cou. Ce nerf se prolonge le long de votre bras. Les douleurs provoquées par la névralgie cervico-brachiale concernent le cou, la clavicule, le haut du dos, l’épaule et le bras.

En effet, on peut distinguer deux types de névralgies cervicales:

la névralgie cervicale, dite « sciatique du cou »,  se traduit essentiellement par une douleur localisée dans le cou, chronique ou aigüe, qui résulte d’une atteinte nerveuse sur le territoire du rachis cervical.

Quant à la névralgie cervico-brachiale, elle est souvent perçue comme une complication de la névralgie cervicale. Elle se manifeste surtout par une douleur au niveau du cou et du bras. En effet, elle est la suite d’une atteinte des nerfs qui innervent le bras, d’où l’appellation « sciatique du bras ». Aussi, dès la première consultation, l’ostéopathe  va en premier lieu vérifier si la douleur s’étend au bras ou non, pour poser son diagnostic.

La névralgie cervico-brachiale : quels sont les symptômes ?

nevralgie-cervico-brachiale-symptomes

Cette forme de névralgie se manifeste par une douleur souvent vive ou aigüe. Elle peut survenir après un choc ou quelques jours après un traumatisme comme un accident automobile. En outre, certains mouvements brusques ou postures du cou peuvent provoquer la névralgie.

Par ailleurs, le trajet de la douleur suit un dermatome déterminé qui correspond à celui du nerf irrité ou comprimé. Ce trajet commence dans la majorité des cas sur la face postérieure du cou. Notons ainsi que les régions endolories vont varier selon la racine concernée.

Ainsi, la douleur fréquente la nuit, empêche de trouver le sommeil.  Cette névralgie évolue par épisodes de crise, le sujet connaît alors un fond douloureux  pendant la durée qui sépare deux crises consécutives. D’ailleurs, cette douleur ne s’améliore pas au repos.

Par ailleurs, la douleur a souvent tendance à s’accroître lors de toux ou d’efforts. Alors, le patient peut noter d’autres symptômes. Ce peut être la diminution de la mobilité du cou ou des sensations de picotement ou de fourmillement au niveau des doigts. Enfin, le patient peut être atteint d’une légère paralysie. Par ailleurs, pendant la nuit, la position assise est souvent plus supportable que la position couchée.

Quelles sont les causes de la névralgie cervico-brachiale?

nevralgie-cervico-brachiale-causes

La névralgie cervico-brachiale est due à une compression ou à une irritation d’une des racines nerveuses qui sont destinées aux membres supérieurs.

En cas de névralgie cervico-brachiale, l’atteinte  concerne les nerfs qui innervent le bras. La douleur part du cou pour s’étendre au bras, à l’omoplate, à l’épaule et même jusqu’aux doigts.

La douleur survient après un choc, un traumatisme, un hématome ou suite à des mouvements brusques ou certaines postures du cou.  Ces problèmes génèrent habituellement une réaction inflammatoire qui va provoquer une irritation nerveuse ainsi que la névralgie.

Ainsi, les dysfonctions cervicales comme le blocage des vertèbres en sont très souvent l’origine. Elles sont souvent liées soit à l’arthrose cervicale (usure inhabituelle des cartilages), soit la spondylarthrose (usure des vertèbres) ou encore les discopathies ou discarthrose (usure des disques).

Comment l’ostéopathie la traite-t-elle?

nevralgie-cervico-brachiale-osteopathieLa névralgie cervico-brachiale peut être traitée efficacement par l’ostéopathie.

D’abord, dans un premier temps,  notre Sos ostéopathe à Paris & île de France posera un diagnostic pour trouver la cause  de la névralgie cervico-brachiale. Ensuite, et  après le diagnostic, il posera la manière de la traiter. En fonction des situations individuelles, le traitement sera adapté pour être individualisé.

En général, le traitement ostéopathique de la névralgie cervico-brachiale va consister à libérer les zones de blocages placées sur le trajet du plexus cervico-brachial.

Plusieurs régions sont concernées :

  • cervicale d’où émerge le plexus brachial ;
  • inter-scapulaire (vertèbres dorsales placées entre les omoplates) ;
  •  thoracique ;
  •  viscérale :
  • droite (au niveau du foie),
  • gauche (au niveau de l’estomac) ;
  • crânienne.

ncb-osteopathie-cranienne

En effet, travailler au niveau cervical est indispensable pour traiter une névralgie cervico-brachiale. Ce sont souvent des dysfonctions vertébrales cervicales qui sont la cause du phénomène douloureux. C’est pourquoi, les manipulations par « cracking » dites aussi manipulations HVBA (Haute Vélocité Basse Amplitude) sont contre-indiquées.

Par ailleurs, le traitement cervical s’effectuera de manières différentes en fonction de plusieurs paramètres (âge, état général de santé du patient, etc.).

Par ailleurs,  notre ostéopathe en urgence à Paris  va travailler votre mobilité cervicale. A savoir, les articulations vertébrales mais aussi  les tensions et la mobilité des organes du cou.  De plus, il veillera  au bon fonctionnement de votre mâchoire.

En outre, notre ostéo dispo à domicile ou en cabinet à Paris (75)  s’assurera que votre dos, cage thoracique,  clavicules et côtes fonctionnent correctement de manière à éviter une possible névralgie cervico-brachiale.

 

ncb-osteopathie-viscerale

Enfin, le praticien vérifiera par sa technique viscérale que le foie et l’estomac , les viscères thoraciques et abdominaux fonctionnent correctement. Car, ces derniers peuvent être aussi à l’origine d’une névralgie cervico-brachiale.

 

Nos SOS ostéopathes à Paris & île de France pour prendre en charge en urgence la névralgie cervico-brachiale !

urgence osteopathe

Si vous êtes atteint (e) de névralgie cervico-brachiale et que vous souhaitez être pris en charge efficacement dans les meilleurs délais, faites le bon choix en contactant nos SOS ostéopathes à Paris et île de France ! Contactez le 01.84.25.06.25 ou  réservez  votre consultation en un clic!