Soulager le mal de dos en urgence : nos conseils

mal-haut-du-dos-conseilsAvoir mal au dos peut être très handicapant surtout quand on a l’impression de recevoir un coup de poignard dans le dos. On est plié en deux ou c’est le blocage et la douleur devient violente. Parfois, cette dernière s’installe de manière durable. Alors plutôt que recourir à des médicaments anti-inflammatoires, une prise en charge par un ostéopathe en urgence est alors tout indiquée.

Afin de soulager le mal de dos, on vous livre aussi quelques conseils en guise de prévention pour tous celles et ceux qui seraient amenés à être bloqués, raidis, handicapés lors du moindre mouvement.

1 – Consultez un ostéopathe en urgence

mal-de-dos-consulter-ostéo

Pour une lombalgie aiguë, l’ostéopathie est la bonne indication. Saviez-vous qu’un rendez-vous chez un ostéopathe en urgence peut vous soulager durablement ?

Le principe est simple, en cas de douleur aiguë du dos, il suffit d’appeler le 01 84 25 06 25 ou sur le site internet et réserver votre consultation.

Grâce à ses compétences anatomiques, physiologiques et posturales, il sera en mesure de vous apporter un quotidien plus confortable. Ceci, en vous préconisant des conseils  pour que cela ne survienne pas de nouveau. Si vous habitez à Paris ou en île de France, n’hésitez-pas à prendre rendez-vous avec un ostéopathe à Paris . Les manipulations adaptées à cette thérapie manuelle sans médicament peuvent vous apporter un soulagement certain.

 

2 – Ne pas se mettre au repos

mal-de-dos-se-mettre-au-repos

Pas question de rester alité, sauf si la douleur est trop vive. Le repos complet ne ferait qu’accroître l’ankylose sans résoudre le problème. Il est au contraire recommandé de poursuivre ses activités personnelles et professionnelles. Évitez aussi de rester assis trop longtemps. En évitant les postures les plus douloureuses. Rester en mouvement est le meilleur remède contre la lombalgie, c’est aussi la clé pour récupérer plus vite et prévenir une rechute.

3- Faut-il appliquer du chaud ou du froid?

mal-de-dos-chaud-ou-froid

Une bouillotte ou une couverture chauffante sur la zone douloureuse procurent une sensation de détente. Le chaud augmente l’élasticité des tissus, et restitue une certaine mobilité. Il permet de lutter contre l’ankylose, notamment la nuit et au réveil.Cependant, son effet vasodilatateur (dilatation des vaisseaux) ne permet pas de réellement diminuer la douleur. Il est donc à préférer dans le cas d’un lumbago aigu.

Utiliser le froid pour soulager le mal de dos chronique

Pourquoi le froid? Le froid a un effet vasoconstricteur.Il inhibe les récepteurs de la douleurs. Cependant, il n’a aucun effet sur la mobilité, voire la diminue. Le froid est reconnu comme étant un antalgique de choix. Chaud, froid… Les deux sont utiles dans des situations différentes.

4- Bouger sur un gros ballon pour soulager le mal de dos

soulager-mal-de-dos-ballon

On le répète : il faut éviter toute immobilisation et maintenir le plus possible une activité physique. Assis sur un gros ballon (à acheter en magasins de sport), imprimez un léger mouvement de rotation au sol à l’aide de vos pieds, selon un cercle fictif d’une dizaine de centimètres de diamètre. Doux et lent, le mouvement mobilise le bassin et détend les muscles paravertébraux.

5 – Utiliser l’harpagophytum, une plante bienfaisante

Egalement appelé “griffe du diable”, l’harpagophytum possède des vertus anti-inflammatoires puissantes. L’Organisation mondiale de la santé reconnait notamment son efficacité pour soulager les douleurs articulaires et musculaires.

6- Quand faut-il consulter un médecin ?

soulager-mal-de-dos-consulter-un-medecin

Dans 90 à 95 % des cas, le mal de dos correspond à un trouble bénin que le repos et les médicaments contre la douleur vont soulager sans l’aide du médecin.

Mais quelquefois, la détérioration d’un disque intervertébral, qui est fréquente à partir d’un certain âge, n’est pas en cause. Un certain nombre de signes d’alerte doivent faire évoquer une autre maladie et faire consulter immédiatement un médecin.

-Un contexte de cancer, de toxicomanie ou d’infection à VIH.
-La prise d’un traitement prolongé par la cortisone.
-Une douleur du dos d’apparition progressive et pas améliorée par le repos.
-Une douleur prédominant la nuit avec des réveils nocturnes et un dérouillage du dos le matin de plus de 15 minutes.
-Une altération de l’état général ou une fièvre.

L’existence d’une douleur dans la poitrine. Un seul de ces signes suffit à remettre en cause le diagnostic de « lombalgie aiguë commune » et doit conduire à consulter un médecin en urgence.

7- Que faire après la consultation avec votre ostéopathe ?

soulager-mal-de-dos-consultation-ostéo

Quelques conseils à observer, pour guérir plus vite :

-Faites attention à vos postures, notamment en voiture (conduisez loin du volant, posez votre tête, placez un petit coussin dans votre dos), ou pour porter des charges (pliez les genoux, gardez le dos droit, le regard vers l’horizon), ou encore au bureau.
-si une douleur persiste, même si elle est supportable, elle doit faire l’objet d’une nouvelle consultation. Le lumbago ne doit pas s’inscrire dans la chronicité. Il a été démontré que dans la phase sub-aiguë, les traitements doivent être intensifiés.
-d’une manière générale, préférez une bonne hygiène de vie :  évitez le stress, la fatigue accumulée. Évitez le surpoids et conservez une activité physique et/ou sportive.

SOS ostéopathe à Paris à votre service

Ostéodispo Ostéopathe

En cas de douleur aiguë du dos, il suffit d’appeler le 01 84 25 06 25 ou sur le site internet et réserver votre consultation.

Croiser les jambes: Pourquoi est-ce déconseillé quand on est assis ?

croiser-les-jambes-osteo

croiser-les-jambesCroiser les jambes est devenue une attitude courante. Cette posture est certes élégante voire séduisante, mais elle peut entraîner quelques ennuis de santé. Dans cet article on vous dit en quoi cette position est néfaste pour votre santé est-il déconseillé de croiser les jambes ? Puis nos ostéopathes vous délivrent quelques conseils.

Il est temps de réagir, avant que cette mauvaise habitude vous cause davantage de problèmes.

Pourquoi croise-t-on les jambes ?

pourquoi-croiser-les-jambes

Croiser les jambes est un geste naturel qu’une majorité de femmes adoptent naturellement. Pour certaines, croiser les jambes donne de l’assurance. Et pour d’autres, c’est un signe d’élégance ou de sensualité. Il ne s’agit pas, ici, d’abandonner totalement ce geste mais de vous aider à en adopter d’autres.

En effet, le bon réflexe est de s’asseoir, les pieds solidement plantés sur le sol, genoux un peu plus haut que les hanches. A cet effet, il faut s’équiper d’un repose-pied, à hauteur réglable, à glisser sous le bureau à la maison et au boulot.

Pourquoi faut-il éviter de croiser les jambes quand on est assis ?

croiser-les-jambes-4

Un jeu de jambe auquel il vaut mieux renoncer. D’une part, parce qu’il cisaille littéralement la circulation.  Les compressions que les jambes croisées augmentent la pression intraveineuses qui risquent de provoquer des varices. D’autre part, comme on a tendance à croiser toujours du même côté, cela peut entraîner des tensions et des douleurs lombaires.

Les maux dus aux croisements des jambes

 

 Mal au dos 

mal-au-dos-croiser-les-jambes

Lorsqu’on croise les jambes, une hanche passe vers l’avant. Le bassin doit alors effectuer une rotation et la colonne vertébrale devra compenser. Avec le temps, ce mauvais enchaînement postural provoque des douleurs à répétition au niveau de la fesse, un lumbago ou encore une sciatique chronique.  De plus, avec le double croisé des genoux et chevilles, on risque à terme une scoliose.

 

Troubles vasculaires

croiser-les-jambes-troubles-vasculaires

Le croisement des jambes va comprimer une zone vasculaire, celle à l’arrière du genou. Cela va engendrer un mauvais retour veineux communément appelé « fourmis dans les jambes ». Avec le temps, la sensation de « jambes lourdes » va devenir chronique.

Le croisement de jambes peut aussi jouer sur la posture.

Par ailleurs, on aura tendance à croiser pratiquement toujours le même côté quand on a un trouble au niveau du coccyx, des problèmes viscéraux ou de périnée,

Par ailleurs, on notera que chez la femme enceint c’est à travers l’artère fémorale que, ce phénomène est accentué. En effet, l’afflux sanguin est augmenté pour pouvoir irriguer le fœtus.  Ainsi en croisant les jambes, l’artère est comprimée ce qui compromet la bonne irrigation du fœtus

 

Troubles posturaux

Avec cette position, nous avons tendance à favoriser un côté plus que l’autre. Ainsi, le corps va s’ajuster inconsciemment pour compenser l’asymétrie et le bassin va effectuer une bascule. Ainsi,  les lombaires et le reste de la colonne vertébrale vont s’adapter en modifiant ainsi la posture.

Troubles du périnée

Chez les femmes sujettes aux troubles gynécologiques comme des mycoses, cystites à répétition, le croisement des jambes entraîne des frottements répétés et donc des gênes plus fréquentes.

Fatigue et concentration

En croisant les jambes, vos muscles travaillent en permanence. Ce qui a pour conséquence de la fatigue et donc une concentration moins importante.

 

Conseils de nos ostéos

croiser-les-jambes-nos-conseils

Comme dans d’autres domaines, décroiser les jambes et bien se positionner est pourtant plus facile à dire qu’à faire. En particulier quand l’habitude s’est installée, cette posture devient un automatisme..

Pour essayer de garder les jambes décroisées vous pouvez vous asseoir sur le bord de votre chaise. Cette position, vous permettra de vous redresser et de vous tenir bien droit.

Asseyez-vous sur un swiss ball pour travailler : Si vous passez plusieurs heures par jour devant votre ordinateur, n’hésitez pas à faire l’acquisition d’un swiss ball, qui vous servira de siège.

Installez une corbeille au sol entre vos jambes

Pensez également à faire des petites pauses pour vous dégourdir les jambes ? améliorer la mobilité articulaire et le retour veineux.

 Consulter un de nos ostéos dispos

Ostéodispo Ostéopathe

Enfin, si vous pensez que le fait de croiser les jambes a engendré des tensions sur votre corps, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec l’un de nos ostéopathes.

 

Mal au dos : à quel moment faut-il aller chez l’ostéo ?

mal-au-dos-ostéopathie

mal-au-dos-originesLe mal de dos est l’un des maux les plus fréquents de notre époque. Les causes de ces douleurs sont diverses. Ce peut être dû au stress, à de mauvaises postures, à un nerf sciatique coincé, à un surpoids, etc.

Une fois le diagnostic posé, Il est pourtant possible d’agir efficacement contre le mal de dos. Le traitement du mal au dos se fait par diverses thérapeutiques. On pense aux médicaments, exercices de renforcement, séances d’ostéopathie et de kinésithérapie.

En effet, lorsqu’on a le dos bloqué, la priorité est de soulager la douleur. Quand faut-il aller chez l’ostéo? On fait le point

Les causes les plus courantes de la dorsalgie

La colonne vertébrale qui supporte le poids de notre corps est soumise à de nombreuses pressions. Aussi, parfois une douleur dans le dos peut survenir.  On parle de lombalgie, de sciatique, de lumbago selon sa localisation et le mécanisme qui est alors en jeu. mal-au-dos-causes

Légère ou intense, persistante ou passagère, les douleurs dorsales agissent comme une alarme pour signifier que quelque chose d’anormal se produit dans l’organisme.

Que la douleur se situe dans le bas du dos, dans le cou ou dans le milieu du dos, le mécanisme est identique. En effet, à l’origine il y a le plus souvent une lésion anatomique du disque intervertébral, type déchirure ou dégénérescence. Ces derniers facteurs sont provoqués, voire aggravés par le port de charges trop lourdes ou la répétition excessive de gestes.

Les mécanismes de la douleur sont alors les suivants. La partie postérieure du disque intervertébral peut être endommagée et cette lésion stimule des petits nerfs qui propagent les influx douloureux vers les muscles, les ligaments et les nerfs. Les douleurs du cou peuvent ainsi irradier jusque dans l’épaule, le coude, la main ou encore les omoplates, et un trouble lombaire provoquer des douleurs dans les mollets.

 

Le traitement ostéo dans le cas de lumbago ou de sciatique

mal-au-dos-traitement-ostéo

Vous ressentez une vive douleur dans le bas du dos et vous pouvez à peine bouger après des efforts suite à des travaux ou un déménagement ? Vous pouvez consulter un ostéopathe Ostéodispo en première intention pour établir un diagnostic précis et définir d’où vient la douleur. Est-ce une simple lombalgie, dit lumbago ou tour de rein ou une vraie sciatique ? La consultation avec l’ostéopathe pourra vous éclairer sur l’origine de vos douleurs, vous soulager de vos douleurs et bénéficier de conseils afin de maintenir et prolonger les effets de votre consultation.

 

Mal au dos dû à une sciatique

mal-au-dos-sciatique-ostéopathie

Si la douleur est très vive, comme une décharge électrique, si elle part du bas du dos et descend dans la fesse, la jambe et jusqu’aux orteils, c’est sans doute une sciatique. La racine du nerf sciatique est comprimée, le plus souvent par une accumulation de mauvaises postures, la hernie discale, ou à partir d’un certain âge, par l’arthrose.

En situation bloquée, il ne faut pas forcer le mouvement douloureux tout en favorisant la mobilité. Cependant, des techniques articulaires et musculaires douces peuvent apporter quelques soulagements.

Par ailleurs, la sciatique peut vous bloquer pendant des jours, mais l’ostéopathie peut apporter un soulagement certain et éviter les récidives.

Notre ostéopathe à domicile intervient sur l’ensemble de la région parisienne et en Essonne (91) ou en Seine et Marne (77). L’ostéopathe va chercher à avoir une action qui soulage directement les douleurs mais aussi et surtout sur la ou les causes des douleurs. Il peut s’agir d’une déviation du bassin, d’une restriction de mobilité des vertèbres lombaires accompagné de contraction des muscles paravertébraux. Le travail du praticien consistera à libérer l’accumulation des tensions qui peuvent s’exercer sur le corps.

 

Mal de dos dû à un lumbago 

mal-au-dos--lumbago-ostéopathie

Pour une « simple » lombalgie, le traitement est le même que pour une sciatique, à savoir une séance d’ostéopathie, du repos et parfois quelques antalgiques. L’intervention de notre ostéopathe à domicile ou votre prise en charge rapide en cabinet avec un de nos spécialiste est la solution idéale afin de vous débarrasser de vos douleurs grâce des manipulations douces, non invasives et adaptées. Très efficace sur le moment, il est conseillé de consulter régulièrement pour éviter des récidives. Votre prise en charge ostéopathique vous aidera à éviter l’accumulation de certains traitements médicamenteux tels que les anti-inflammatoires.

Quand on a mal au dos, il faut généralement prévoir une consultation rapide chez l’ostéopathe (sous 24 à 48h). Le praticien vous apportera des solutions à court et moyen terme. Dans certain cas, une seconde consultation de suivi sera nécessaire pour se débarrasser durablement de vos douleurs.

La majorité des lombalgies et des sciatiques évoluent favorablement et rapidement grâce à l’ostéopathie, et du repos. Les antalgiques peuvent apporter un confort supplémentaire. Le traitement ostéopathique permet de soulager la douleur plus rapidement et d’éviter d’avoir mal au dos.

Par ailleurs, des exercices de gymnastique à la maison et/ou des séances de kinésithérapie sont souvent recommandés pour consolider les traitements.

Ainsi, il est notamment important de renforcer sa sangle abdominale, d’éviter les « mauvais mouvements » et de porter des charges trop lourdes.

Enfin, les personnes en surpoids auront tout intérêt à perdre du poids.

SOS ostéopathe en urgence à domicile dans le 91 pour soulager le mal de dos

OAP_Banniere

L’ostéopathie a fait ses preuves dans les maux de dos, et se révèle efficace comme approche alternative. Que ce soit pour une consultation en urgence ostéopathe le dimanche, ou pour une consultation avec un ostéopathe en urgence en Essonne (91) , réservez votre consultation sur notre plateforme en ligne.

 

Lumbago : comment l’ostéopathie le traite?

lumbago

lumbago-et-ostéopathie

Suite à un mouvement brusque ou un effort intense vous ressentez une douleur de la région des vertèbres lombaires ? Vous avez probablement un lumbago ou tour de rein. C’est ce qu’on appelle une lombalgie aiguë. En effet, c’est un trouble qui est connu par 60 à 70% des personnes âgées de 30 à 64 ans. Ainsi, le lumbago constitue la première cause de maladie professionnelle avant 45 ans. Un lumbago non traité risque de devenir chronique ou d’aboutir à une lombalgie permanente avec formation d’arthrose, évoluant vers l’ankylose définitive.

Pour soulager ce mal de dos intense, l’ostéopathie peut y remédier. Explications.

Le lumbago : c’est quoi ?

lumbago-cest-quoi

Le lumbago est une douleur aiguë au niveau des lombaires, en bas du dos. C’est ce qu’on appelle autrement le « tour de reins » provoqué par un geste malencontreux. En fait, cette affection est  purement musculaire et n’a rien à voir avec les reins.

Ce mal de dos est provoqué par le plus souvent par une atteinte des disques intervertébraux situés entre les vertèbres. En effet, ces disques s’usent avec l’âge. Cette atteinte du disque entraîne une irritation ou une légère compression d’un nerf.  Cette situation déclenche en réaction une forte contraction musculaire pour bloquer la région lombaire.

On distingue trois types de lumbago :

le lumbago musculaire : il est dû, comme son nom l’indique, à une blessure musculaire. Les douleurs se focalisent au niveau des para vertébraux, les muscles de chaque côté de la colonne vertébrale.

-le lumbago lié à une dysfonction vertébrale : une ou plusieurs vertèbres sont déplacées. On est alors véritablement bloqué. Ceci au point parfois de ne plus pouvoir se pencher ou de ne plus arriver à se remettre droit.

Par ailleurs, la douleur qui accompagne le lumbago peut aussi persister pendant plus des mois. C’est alors une lombalgie chronique.

Quelles sont les causes du lumbago?

lumbago-quelles-sont-les-causes

Les causes du lumbago sont diverses. Dans de nombreux cas, il apparaît à la suite d’un geste ordinaire en se penchant ou en se relevant. C’est à ce moment que l’on ressent une brusque douleur.

Les sportifs connaissent souvent cette affection. Elle fait suite à la pratique d’une activité sans échauffement suffisant préalable ou à des traumatismes répétés de la zone.

Le lumbago peut aussi survenir suite à un effort intense à l’occasion de travaux ou d’un déménagement.

Par ailleurs, les sédentaires, les personnes en surpoids et celles qui ont un travail physique sont naturellement plus exposées à avoir un lumbago.

Enfin, la grossesse est un autre facteur qui  favorise ce type de mal de dos.

Le lumbago : quels sont les symptômes ?

lumbago-symptômes

Le lumbago se manifeste par une douleur soudaine et intense dans le bas du dos, au niveau des lombaires, survenue au cours d’un effort. La douleur est ressentie en bas du dos et peut parfois s’étendre au bassin ou aux jambes. La douleur est parfois telle qu’elle immobilise la personne.

Alors, dans ce dernier cas, la personne reste voûtée et marche en position courbée. La douleur est soulagée lors de la position allongée. Mais elle s’amplifie lors de la toux ou de la défécation.

Comment éviter le lumbago ?

lumbago-comment-éviter-le-mal-de-dos

Les personnes sujettes à avoir un lumbago doivent apprendre « une hygiène du dos », pour se protéger et prévenir la venue de cette affection dès qu’un  mauvais geste s’y prête.

Ainsi et à titre d’exemple, pour porter un pack d’eau ou ramasser un objet au sol, il faut plier les jambes, garder le dos droit et porter la charge le plus près possible de soi. C’est de cette manière qu’on évitera de trop solliciter le dos.

Enfin, une bonne hygiène de vie  et une pratique sportive régulière et pas trop intense  vous préserveront des problèmes de dos. De plus, il faut rappeler que la douleur est un signal d’alerte de votre corps qui vous informe d’une anomalie! Alors, ne négligez pas cette alerte pour changer et prévenir la récidive.

Aussi, si vous souffrez de lumbago , adoptez les bons gestes suivants. Si vous dormez sur le côté, vous pouvez placer un coussin entre vos genoux. Pour vous relever, placez-vous sur le côté, sortez les jambes du lit, et poussez sur vos bras pour vous.

Lorsque vous soulevez une charge, ce sont les genoux qui se plient et déplient pour porter et gardez le dos bien droit. Enfin, optimiser l’ergonomie de votre espace de travail.

Comment l’ostéopathie le traite ?

lumbago-comment-losteopathie-le-soulage

Comme dans tout traitement ostéopathique, l’ostéopathe recherche et traite la cause du lumbago. Le but est de conduire à une homogénéité corporelle et une absence de contrainte pour que le corps soit libre de faire face aux douleurs et de les diminuer.

Des examens sont conduits par notre ostéopathe à Paris et île de France afin d’établir un diagnostic et  exclure éventuellement les pathologies qui ne relèvent pas de sa compétence. Dans ce cas, vous devrez vous adresser à votre médecin traitant pour  un avis médical.

Si votre lumbago relève de l’ostéopathie, le professionnel testera les articulations de tous les membres inférieurs pour rechercher une dysfonction. En effet, cette dernière peut entraîner des déséquilibres dans la région des reins. En effet, le corps s’adapte toujours en fonction des contraintes qu’il subit.

Puis, il testera le bassin (iliaque, sacrum, coccyx) et la région abdominale pour voir si des tensions peuvent être la cause de ces douleurs. De plus, il va procéder à une palpation à un testing rachidien, lombaire mais aussi dorsale et cervicale.

Ensuite, notre SOS ostéopathe en urgence examinera le crâne car celui-ci est en lien avec le bassin par l’intermédiaire du rachis. Les muscles et les ligaments vont bien évidemment être aussi testés.

C’est ainsi que la prise en charge ostéopathique du lumbago permet de diminuer l’inflammation et la douleur en libérant les zones de blocages et de tensions.

Enfin, on constate généralement que la prise en charge ostéopathique s’avère plus efficace que la prise d’anti-inflammatoires prescrite dans ce type de cas en médecine classique. De plus, le suivi opéré par notre ostéopathe en île de France permettra d’éviter nombre de récidives.  La prise en charge ostéopathique sera aussi importante dans le suivi afin d’éviter les récidive.

De plus, le thérapeute pourra vous prodiguer des conseils ergonomiques et posturaux. Ceci afin de maintenir le soulagement des douleurs et d’éviter au maximum les récidives et les complications.

Faites appel à nos SOS ostéopathes à Paris et île de France pour soulager votre lumbago!

OAP-OSTEOPATHE

Si vous souffrez de lumbago, faites appel à nos SOS ostéopathes à Paris et île de France! Ils ont des techniques adaptées et spécifiques pour soulager cette affection. En cas de douleurs, n’attendez plus,  réservez votre consultation sur notre plateforme.

Coup du lapin, whiplash : quels sont les bienfaits de l’ostéopathie pour s’en remettre en douceur ?

coup-du-lapin-wiplash-et-osteopathie

coup-du-lapin

Le coup du lapin, également nommé whiplash ou encore « traumatisme en coup de fouet », survient le plus souvent lors d’un accident de voiture avec un impact frontal, arrière ou latéral.  D’autres conjonctures peuvent être à l’origine d’un coup du lapin comme les chutes et les sports de contacts (rugby, boxe). Localisé au niveau des cervicales, ce traumatisme peut avoir de lourdes conséquences s’il est sévère et mal pris en charge. Comment apparaît-il ? Quels sont les bienfaits de l’ostéopathie pour s’en remettre en douceur ? Décryptage !

Comment apparaît le coup du lapin?

coup-du-lapin-wiplash-causes

Le coup du lapin, ou coup de fouet, est un traumatisme cervical qui provoque une entorse plus ou moins grave des vertèbres du cou. Le mécanisme d’apparition est différent selon la cause ou la gravité du choc. Prenons l’exemple d’une collision par l’arrière d’un véhicule.

On distingue un mouvement violent de la tête qui bascule vers l’arrière et après vers l’avant, qui engendre une hyperextension des articulations du cou.

La colonne cervicale va donc subir dans un temps très court un mouvement extrême et non contrôlé de flexion/extension. Ce mouvement d’arrière en avant, dans la plus part des cas, bloque les cervicales hautes en flexion et les cervicales basses en extension. Les disques peuvent être touchés ou déplacés selon la violence du choc.

La colonne cervicale est un carrefour vasculo-nerveux important et le lieu de passage de nombreux plexus et nerfs innervant les membres supérieurs, la tête et le thorax (fonction respiratoire et cardiaque).  Il est nécessaire de s’assurer, par des examens médicaux, que le système nerveux n’a pas été touché.

coup-du-lapin-crane

On le sait, crâne et bassin sont liés anatomiquement. La dure-mère, membrane méningée qui tapisse la boîte crânienne, se prolonge comme un tube dans la colonne vertébrale et s’attache solidement sur le sacrum tout en bas. En conséquence, c’est par ce rapport anatomique direct qu’un choc sur le sacrum peut entraîner des problèmes crâniens. De même, un choc sur le crâne peut entraîner des douleurs lombaires.

Comme la nuque n’est pas capable d’absorber le choc, les muscles cervicaux vont subir un étirement rapide. Aussi, n’ayant pas réussi à anticiper l’onde de choc, ces muscles vont se contracter de façon réflexe. Cette contracture peut parfois toucher la totalité des muscles érecteurs du rachis  et provoquer l’apparition de lumbago.

En dehors des accidents de voiture, d’autres causes peuvent entraîner un « coup du lapin » : une chute, une bousculade, un mauvais contact lors d’une pratique sportive, certains manèges, le saut à l’élastique, etc. Enfin, toutes les situations où le corps subit un changement brutal de vitesse peuvent entraîner un whiplash.

Le coup du lapin : quels sont les symptômes?

coup-du-lapin-symptomes

Les symptômes du coup du lapin sont variables d’une personne à l’autre et dépendent de la nature et de l’intensité du « choc ». Les douleurs cervicales sont spécifiques au whiplash. Elles peuvent apparaître sur le champ ou quelques heures après. Certaines personnes n’en ressentent les effets qu’au bout d’un certain temps : jours, semaines, mois.

En cas de violentes douleurs, il est nécessaire de consulter un médecin afin d’effectuer des examens complémentaires et traiter tous traumatismes tels que les fractures, les hernies discales, etc.

Les symptômes les plus fréquents se caractérisent par des douleurs au niveau du cou, le bas du crâne, les épaules et le haut du dos. Dans d’autres cas, les mouvements corporels  sont limités. En outre, des maux de tête localisés dans certaines parties du crâne peuvent survenir et être accompagnés de symptômes divers. Ces derniers sont des:

malaises

raideurs musculaires,

déséquilibres,

vertiges,

problèmes de vue et d’ouïe

troubles du sommeil comme l’insomnie et des troubles de la concentration

De la fatigue

Selon la gravité des cas, vous ne pouvez connaître aucun symptôme, ou seulement une légère douleur ou raideur. Dans des situations plus sérieuses, les douleurs seront soulagées par un traitement allopathique, médicaments antalgiques et anti-inflammatoires.  Les cas les plus graves, notamment les traumatismes osseux, seront traités en conséquence.

Coup du lapin, whiplash : quels sont les bienfaits de l’ostéopathie pour s’en remettre en douceur ?

coup-du-lapin-bienfaits-osteopathie

Les conséquences du coup du lapin doivent être traitées, d’une part, par les médecins spécialistes et, d’autre part, par votre ostéopathe qui va appliquer des techniques appropriées à ce type de traumatismes.

Notre ostéopathe d’urgence à Paris & île de France devra tout d’abord repérer le coup du lapin. L’anamnèse, à elle seule, ne suffit pas à circonscrire le whiplash. Les traces de ce dernier restent imprimées dans les zones du corps touchées et traumatisées, ceci durant un certain temps.

A l’issue de la première séance, il devra restaurer la mobilité crânio-sacré, condition indispensable pour un retour à la normale.

Lors d’un whiplash, le crâne notamment l’occiput et le sacrum se figent suite au changement d’inertie. L’ostéopathe va donc veiller à rendre leur mobilité à ces deux structures. Il travaillera ensuite sur les autres zones du corps en s’attachant à libérer :

  • La mobilité de l’occiput entre les temporaux;
  • Les restrictions de la dure-mère crânienne
  • Le sacrum entre les iliaques.
  • Le frontal : dans le but de chercher des lignes de Barré.

 

coup-du-lapin-osteopathie

La ligne de Barré est une ligne de conduite où on place le patient debout avec les pieds rapprochés, c’est-à-dire avec contact des talons ou des condyles. Les adaptations seront plus marquées dans cette position. Le thérapeute est face au patient. On commence par regarder le patient de face. Ensuite, on examine les contractures des muscles para-vertébraux et des trapèzes.

 

Par ailleurs, notre ostéo d’urgence devra également tester le crâne,  les membranes de tensions réciproques ainsi que la dure mère. Ensuite et selon les besoins, il traitera ces structures du corps avec des techniques appropriées.

 Une fois ces corrections effectuées, il est important de laisser le corps se reposer pendant minimum 3 semaines. Ensuite, le praticien effectuera le nombre de consultations nécessaires  pour traiter le coup du lapin.

Nous conseillons donc de consulter systématiquement un ostéopathe suite à tout whiplash même léger et sans symptôme apparent. La durée du traitement ostéopathique sera déterminée en fonction de l’intensité du coup du lapin et de ses conséquences traumatiques.

Nos ostéopathes d’urgence à Paris & île de France pour soulager votre coup du lapin!

Si vous souffrez de coup du lapin, nos ostéopathes d’urgence à Paris & île de France restent à votre disposition pour une prise en charge rapide et aiguë.  N’attendez plus, contactez le 01 84 25 06 25 ou réservez  en un clic votre consultation en ligne !

 

SOS Ostéopathie: L’ostéopathie, au service de tous les conducteurs auto

L’ostéopathie est une thérapie de régulation qui traite les maux de tous les conducteurs auto.

 

Les conducteurs auto sont souvent sujets aux maux de dos, après un trajet plus ou moins long. Nombreux sont ceux qui prennent leur voiture, chaque jour de la semaine, pour se rendre sur leur lieu de travail, ou dont la conduite automobile est une profession. C’est le cas des chauffeurs de taxis, des VTC de bus, des commerciaux, des livreurs et de certains artisans.

En effet, la position assise et immobile durant de longues heures de conduite, ainsi que les vibrations qui se répercutent dans le corps peuvent être à l’origine de douleurs dans le dos. D’où l’utilité de consulter un SOS ostéopathe à domicile ou en cabinet, pour qu’il puisse soulager ces maux. On vous dit tout !

Les conducteurs auto : quels sont les différents maux dont ils souffrent?

 

Selon une étude Ipsos, certains conducteurs professionnels comme les chauffeurs de taxi et de bus, les commerciaux, les routiers, les livreurs et certains artisans seraient plus exposés aux douleurs de dos que les autres conducteurs. Effectués dans des sièges parfois inadaptés, ces trajets occasionnent des :

–lombalgies/douleurs lombaires : La lombalgie désigne une douleur du bas du dos. C’est la forme de mal de dos la plus fréquente chez les conducteurs professionnels en raison des nombreuses vibrations et secousses du véhicule. Les douleurs se portent sur les muscles, tendons et/ou ligaments soutenant la colonne vertébrale.

–dorsalgies : qui sont des douleurs du dos situées entre les cervicales et les lombaires. Elles sont un motif fréquent de consultation.

– sciatiques : qui se caractérisent par une forte douleur ressentie au niveau d’un des deux nerfs sciatiques, situés à l’arrière de la jambe jusqu’au pied en passant par les fesses.

–hernies discales : qui sont un déplacement d’un disque intervertébral dans la colonne vertébrale. La hernie discale est due à une forte pression sur la colonne.

–cervicalgies : qui correspondent à une douleur située au niveau de la nuque, plus précisément du rachis cervical. Les douleurs sont plus ou moins diffuses, et peuvent se diriger vers les épaules, et être aigües (torticolis) ou chroniques.

La survenue du mal de dos chez ces professionnels est liée non seulement à la position assise prolongée mais aussi à l’accomplissement de gestes répétitifs : débrayages et freinages, changement de vitesse, et pilotages.

 Quelle est l’action de l’ostéopathie pour atténuer chacun de ces maux ?

 

Les conducteurs auto, ayant un mal de dos non traité ou mal pris en charge, subissent des douleurs qui peuvent devenir chroniques et être particulièrement handicapantes dans leur quotidien. L’ostéopathie, grâce à son approche naturelle peut remédier à ces douleurs.

 

En cas de lombalgie ou de lumbago :

Que ce soit en phase chronique ou aiguë d’une lombalgie ou d’un lumbago, notre SOS ostéopathe en urgence pourra apporter un soulagement rapide et efficace. Il privilégiera les techniques de fascia en cas de douleurs importantes. Des manipulations cervicales seront aussi nécessaires, à l’autre extrémité du rachis, pour permettre un relâchement lombaire.

En cas de dorsalgie :

Face à une dorsalgie, l’ostéopathe recueillera des informations sur le patient : profession, sports, antécédents médicaux, etc. Ensuite, grâce à des techniques manuelles basées sur la mobilité des tissus (muscles, os, fascias.), il va repérer puis traiter les points de tensions.

En cas de sciatique :

 

Devant une sciatique, notre SOS ostéo à Paris et île de France va travailler sur le petit bassin, les lombaires et sur les muscles des membres inférieurs. Ceci dans le but de donner de la mobilité aux muscles pour qu’ils n’irritent pas le nerf sciatique.

 

 

En cas d’hernie discale :

Pour traiter une hernie discale, le praticien cherchera à localiser l’origine de la douleur et se chargera d’éliminer la pression qui en est l’origine. Il replacera la hernie dans son espace intervertébral et s’assurera de la bonne mobilité des vertèbres voisines.

 

En cas de cervicalgies :

 

 

En ce qui concerne les cervicalgies aiguës, l’ostéopathe peut les soulager rapidement et durablement si la douleur a été prise en charge assez tôt. Son travail consiste alors en une récupération des mouvements des vertèbres de la zone cervico-dorsale, par des manipulations ou des mobilisations.

 

L’ostéopathe peut également vous donner des conseils sur la gestion du stress au quotidien, ainsi que sur l’ergonomie de la conduite en voiture.

N’oubliez pas qu’il n’intervient pas seulement en cas d’urgence, mais il est aussi conseillé de consulter en guise de prévention.

Conducteurs auto : Quelles sont les positions et recommandations à adopter pendant la conduite?

 

  • Au volant, il faut bien positionner son siège de façon à garder les épaules, le bassin et la tête bien alignés. L’appui-tête doit être proche de la tête et il ne doit pas y avoir de creux dans le bas du dos.

Concernant la bonne distance entre le volant et vous, vous devez ajuster le siège de manière à ce que vos poignets puissent se poser sur le volant avec les bras tendus.

 

  • Il est recommandé de faire régulièrement des pauses, en moyenne toutes les deux heures. Elles doivent durer au minimum 20 minutes, pendant lesquelles il faut s’étirer et marcher. Cela permettra d’éviter les jambes lourdes mais aussi de détendre les muscles lombaires.

 

  • Ne sortez pas de votre voiture brutalement. Le mieux est de sortir les deux jambes pour avoir les deux pieds posés au sol. Évitez d’effectuer la rotation du buste pendant l’effort.

 

Nos SOS ostéos à domicile ou en cabinet à votre service

Si vous êtes atteint d’un mal de dos, n’attendez plus, faites appel à nos ostéos en urgence spécialisés dans le traitement de cette affection ! La consultation peut se faire à domicile ou en cabinet. Nos ostéopathes soulageront efficacement et durablement la douleur, via des manipulations douces et précises. Réservez vite votre consultation sur notre plateforme innovante, pour retrouver rapidement une vie normale sans souffrir de ces maux !