Stress et douleurs cervicales : quel lien ?

stress-et-douleurs-cervicales

stress-et-douleurs-cervicalesStress et douleurs cervicales sont souvent liés. Le stress et la tension qu’il engendre peut provoquer des douleurs cervicales. En effet, le stress va se « traduire » dans votre corps. C’est ce qu’on appelle : la somatisation. Aussi, une douleur cervicale souvent due à une inflammation musculaire peut être la manifestation d’un stress. Dans cette pathologie et dans le registre des thérapies naturelles, l’ostéopathie est une bonne solution qui se révèle efficace. Explications !

Stress et douleurs cervicales : pourquoi, comment ?

stress-et-douleurs-cervicales-pourquoi-et-comment

Il existe deux formes de stress : un bon stress par exemple, qui nous permet de réagir à temps à un danger, et un mauvais stress. C’est de ce dernier dont nous parlons ici.

Dans ce cas, le stress est une forme d’agression dont nous sommes tous sujets à des degrés divers. Ainsi, le corps répond ou réagit à cette agression en tendant les muscles, une façon de se verrouiller, donc de se protéger.

Cette tension, si elle est trop aiguë ou trop prolongée, ne permet plus aux muscles d’éliminer les toxines qui vont être à l’origine de la douleur. Cette dernière tension se localise en grande partie au niveau des cervicales et des épaules, région particulièrement réceptive au stress.

De plus, le stress chronique est connu pour provoquer des poussées inflammatoires et arthritiques.  Une étude de l’Inserm a conclu à la corrélation de  liens entre le stress et les troubles musculo-squelettiques.

Il se trouve que la mâchoire et le diaphragme sont très liés nerveusement aux cervicales.De plus, ces organes sont particulièrement sensibles au stress. Quand vous êtes stressé, souvent vous serrez les mâchoires et  bloquez votre diaphragme. Ainsi, il arrive souvent que les contractions de ses régions aient des répercussions ressenties comme des douleurs cervicales.

La somatisation : qu’est-ce-que c’est ?

somatisation-quest-ce-que-cest

La somatisation est l’expression d’une souffrance physique en réponse à un stress traumatique. On parle de maladie psychosomatique lorsqu’une pathologie physiologique s’origine dans une cause psychique.

Autrement dit, chez certaines personnes, le stress se traduit davantage par des symptômes physiques que psychiques. C’est ce qu’on appelle la somatisation (du grec soma corps).

En effet, suite à un choc, le corps physique ou psychique réagit par un dysfonctionnement. Ce dernier est soit en capacité d’être géré par l’organisme, c’est ce qu’on appelle : l’homéostasie. Soit, il n’est pas géré et on est alors dans le processus de somatisation avec son cortège de symptômes du mal-être. Les symptômes sont alors des troubles anxio-dépressifs, insomnie, douleurs cervicales etc. C’est à ce stade que peut intervenir notre SOS ostéopathe en urgence.

Stress et somatisation : cervicalgie de tension

stress-et-somatisation-cervicalgie-de-tension

Lorsqu’on subit un mauvais stress passager et/ou léger, nous sommes en général en capacité de le gérer en se relaxant ou en faisant une activité comme marcher ou nager. Chacun a son mode de gestion de ce type de stress.

Mais, lorsque le stress est aigu et/ ou chronique, nous n’avons plus cette capacité, car notre seuil de tolérance a été dépassé. De plus, les douleurs cervicales résultant du stress devenant une source d’anxiété supplémentaire ne font que renforcer le stress initial.

On estime environ 20 % des patients qui connaissent ce cercle vicieux.

Il faut rappeler que symboliquement notre cou permet de garder notre tête sur les épaules. Et lorsque nous avons mal aux cervicales, notre corps nous lance un signal de dysfonctionnement.

Nous sommes alors dans le processus de somatisation à savoir dans ce cas précis un malaise psychologique, le stress qui se manifeste par un  mal physique, les douleurs cervicales.

Stress et douleurs cervicales : ostéopathie

douleurs-cervicales-stress-et-ostéopathie

Faut-il rappeler que l’ostéopathie comme thérapeutique naturelle n’a pas recours à des médicaments toujours susceptibles de provoquer des effets secondaires.

D’ailleurs, ces médicaments n’ont souvent que des effets sur les symptômes et non l’origine ici, en l’occurrence le stress.

C’est pourquoi l’ostéopathe avec son approche et ses techniques, va agir sur votre stress qui est à l’origine des tensions cervicales.

De cette manière, et par cette approche globale, l’ostéopathe va pouvoir agir efficacement et durablement sur ces tensions et les douleurs cervicales.

Stress et douleurs cervicales : que va faire l’ostéopathe ?

stress-et-douleurs-cervicales-que-va-faire-losteopathe

Pour ce faire, notre ostéo à domicile et cabinet  va traiter votre stress et son cortège de douleurs cervicales. Ceci, avec l’ensemble de ses techniques musculaires, articulaires, viscérales et spatiales.

Aussi, l’ostéopathe devra poser un diagnostic  personnel à partir d’informations concernant les circonstances d’apparition de la douleur, son caractère traumatique ou pas, sa chronicité.De plus, il prendra en compte votre âge et vos antécédents médicaux.

En premier lieu, notre ostéopathe à Paris et île de France va discerner et diagnostiquer ce qu’on appelle les dysfonctions cervicales.

En d’autres termes, il va chercher à savoir où est le dysfonctionnement au niveau de vos cervicales. A cet effet, il va vérifier l’état de vos disques. Et notamment s’il n’y a pas de discopathie, d’hernie cervicale, de pincement discal, d’arthrose etc.

De plus, le praticien va s’assurer que vos tensions cervicales ne sont pas en lien avec d’autres tensions au niveau du crâne, des membres supérieurs du dos, du thorax et de l’abdomen. On observe souvent que les tensions sont liées et qu’il faut alors toutes les traiter.

Si c’est le cas, le champ thérapeutique de l’ostéopathe sera élargi à toutes ces tensions.

Ce diagnostic effectué, le thérapeute sera en mesure de personnaliser le traitement. Ceci, en choisissant les techniques les mieux adaptées à votre situation.

En définitive, dans la situation de patient souffrant de douleurs cervicales dues à un mauvais stress, qu’il soit aigu ou chronique: on observe que le traitement naturel ostéopathique obtient de bons résultats après quelques séances, variables en fonction des personnes.

Faites appel à  nos ostéopathes à Paris & île de France pour soulager vos douleurs cervicales dues au stress!

Si vous êtes atteint de stress et de douleurs cervicales, l’ostéopathie est une bonne thérapeutique adaptée à ce type de trouble. Faites appel à nos ostéopathes à Paris & île de France. Ils interviennent à domicile ou en cabinet, et en urgence 24H24 et 7J/7. Par des techniques naturelles qui ont fait les preuves de leur efficacité, l’ostéopathe va réduire les tensions psychologiques et physiques du stress. En quelques séances, vous retrouverez votre équilibre.

Stress au travail: comment le soulager grâce à l’ostéopathie ?

stress-au-travail-osteopathie

L’ostéopathie est une thérapie efficace pour soulager et diminuer les effets physiques et psychologiques  du stress au travail.

stress-travail

Le stress au travail est devenu un sujet de santé publique majeur.

En effet, ce « mal du siècle » fait gonfler notablement le nombre de personnes déprimées. Il  faut rappeler  que la France a le taux de déprimés le plus fort d’Europe. On estime à 3 millions le nombre de personnes concernées. Par ailleurs, le stress répété avec ses répercussions  physiologiques est un facteur important qui peut entraîner  un burn-out. Quels sont les signes du stress au travail? Comment l’ostéopathie peut le soulager? On fait le point !

Le stress au travail: qu’est-ce-que c’est  ?

stress-au-travail-quest-ce-que-cest

On parle de stress professionnel lorsqu’un déséquilibre est perçu entre ce qui est exigé de la personne et les ressources dont elle dispose pour répondre à ces exigences. En outre, il est important de différencier « stress aiguë » et « stress chronique ». Dans le premier cas, les effets du stress cessent peu à peu. Lorsque le stress est perçu dans la durée, il devient un risque pour la santé.

Le stress au travail est la première cause d’arrêt de maladie. Le terme de surmenage et de burn-out est alors souvent employé.

A court ou à long terme, le stress a des conséquences néfastes sur les structures du corps. Il induit certaines tensions qui peuvent engendrer des blocages. Suite à cela, le corps exprime parfois des douleurs. Maux de tête, de ventre, de dos apparaissent alors en période de stress.

Le stress entraîne un déséquilibre du système nerveux : il stimule le système nerveux hypotalamo-hypophysaire et surrénalien. Le système sympathique, responsable de nombreuses activités indépendantes de la volonté est alors stimulé provoquant une libération d’adrénaline à l’origine notamment d’une augmentation de la fréquence cardiaque.

De plus, en cas de stress chronique, on peut prendre l’habitude d’être constamment sous tension et avoir presque l’impression que cet état est normal et naturel.

 

Stress au  travail : quels sont les signes ?

stress-au-travail-signes

Bien que le stress soit ressenti psychologiquement, il a des répercussions au plan physique. Les principaux symptômes de la « traduction » somatique sont les suivants en termes :
– cognitifs : fatigue, troubles de l’attention, de la perception et de la mémoire
– émotionnels : irritabilité, nervosité, anxiété, dépression, « burn-out »
– comportementaux : agressivité, impulsivité

Par ailleurs, certains facteurs de risque jouent un rôle d’amplification ou d’atténuation des symptômes: l’âge, le sexe, le niveau socio-culturel, l’éducation, le type de personnalité.

Enfin, le stress peut conduire à l’apparition d’autres symptômes. Ce peut être des maux de tête, des douleurs musculaires, des vertiges, des nausées, des troubles du sommeil et de l’alimentation. Pour terminer, les personnes atteintes de stress au travail ressentent une fatigue intense et sont proches d’un burn-out.

Quels sont les effets du stress sur l’organisme ?

stress-travail-effets-sur-le-corps

Lorsque l’organisme est soumis au stress, qu’il soit d’origine physique ou psychique, des modifications sont déclenchées dans le corps. Mais, ces mécanismes physiologiques mis en jeu pour  faire face au stress peuvent être néfastes pour l’organisme. Ce dernier va avoir un certain nombre de réactions.

En effet, en situation de stress, certaines glandes sécrètent plus d’hormones pour que le corps puisse s’adapter. Les taux de cortisone et d’adrénaline sont augmentés pour moduler le fonctionnement de certains organes en fonction des besoins du corps. Le système nerveux transmet les informations dans le corps afin qu’il module l’activité musculaire et la circulation du sang.

Les muscles:

muscles

La situation de stress fait augmenter le tonus musculaire pour que le corps puisse réagir. A long terme, dans le cas d’un stress non résolu, trop d’informations sont reçues par le système musculaire. Ce dernier peut être alors spasmé, ce qui provoque des douleurs dans certaines parties du corps.

 

 

 

Le cœur:

coeur

Le système cardio-vasculaire active fortement la circulation sanguine vers les muscles. Si la situation de stress n’est pas résolue, des symptômes de palpitations ou de troubles cardio-vasculaires peuvent apparaître.

 

Le système immunitaire:

Le système immunitaire est également atteint. En effet, le cortisol a une action anti-inflammatoire. Les défenses immunitaires sont moins efficaces. Aussi, le terrain est moins défendu par les atteintes d’infections.

 

Le système digestif:

systeme-digestif

Si lors d’un stress, les réactions du corps sont d’abord l’activité musculaire et cardiaque, elles concernent ensuite le fonctionnement du système digestif. La digestion est de moins bonne qualité, avec perturbation du transit.  De plus, le système métabolique dysfonctionne. A long terme, des carences alimentaires peuvent apparaître.

Le système urinaire:

systeme-urinaire

 

Le système urinaire peut également être perturbé. En effet, le stress prolongé finit par modifier l’état de tonicité des muscles de la vessie, ainsi que sa sensibilité. Cela  peut conduire  à plus ou moins long terme des symptômes comme une envie pressante d’uriner, une incontinence urinaire….

 

Comment diminuer le stress au travail et ses effets par l’ostéopathie ?

stress-au-travail-soulager-le-stress-grace-au-stress

Le stress peut se concevoir comme une interaction dynamique entre un individu et son environnement, et par l’existence d’une problématique individuelle et des réactions émotionnelles qui en découlent. L’objectif thérapeutique sera donc de moduler et prévenir les facteurs de stress liés au travailleur et à son lieu d’activité.

Tout d’abord, notre ostéopathe en entreprise à Paris & île de France pourra utiliser plusieurs techniques pour travailler sur votre stress. Pour cela,  il établira en premier lieu un diagnostic précis afin de déterminer les causes et les symptômes et comment les libérer.

Notre ostéopathe en cabinet et à domicile examinera le juste équilibre du système neuro-végétatif et insistera sur la stimulation du système parasympathique.

En effet, l’ostéopathie permet d’apporter une réponse thérapeutique naturelle aux patients souffrants de symptômes dus au stress. Ce sont  généralement  les douleurs musculaires, les maux de tête et digestifs,  l’anxiété… Aussi, l’ostéopathe va aider le corps à retrouver une bonne mobilité et  les organes en bon  fonctionnement.

Les techniques ostéopathiques permettent de réguler l’hyperactivité musculaire avec pour conséquences une diminution des spasmes musculaires et du transit intestinal. De même, ces techniques vont diminuer  l’hypersensibilité des organes entraînant une diminution des douleurs musculaires, des douleurs intestinales et des difficultés urinaires.

Par ailleurs, les techniques viscérales permettent de relâcher les structures environnantes des viscères apportant un meilleur fonctionnement de ces dernières.

Enfin,  l’examen du système cranio-sacré visera à l’amélioration des mouvements respiratoires via le muscle diaphragme. Le praticien évaluera aussi la posture, l’équilibre et les mouvements du corps afin d’apporter un mieux-être global et une meilleure maîtrise des tensions chez le patient.

 

Contactez  nos ostéopathes à Paris & île de France pour soulager votre stress!

urgence osteopathe

Si vous êtes atteint de stress au travail, et que vous souhaitez être mis en relation avec un ostéopathe spécialisé dans ce type de troubles, contactez nos ostéopathes à Paris & île de France. Ils interviennent à domicile ou en cabinet, en consultation et en urgence 24H24 et 7J/7. Par des techniques naturelles qui ont fait des preuves de leur efficacité, l’ostéopathe va réduire les effets psychologiques et physiques du stress. Ainsi, vous retrouverez un bon équilibre de votre santé.

Les troubles musculo-squelettiques (TMS) : pourquoi l’ostéopathie est-elle efficiente?

L’ostéopathie est une thérapie qu’on peut appliquer sur les  troubles musculo-squelettiques (TMS) en urgence ou en prévention.

troubles-musculo-squelettiques

Les troubles musculo-squelettiques (TMS) constituent le problème de santé au travail le plus répandu en France. Outre la souffrance, ils sont la cause de déficits fonctionnels gênant l’activité professionnelle. Ces affections touchent les muscles, les tendons insérés sur l’os, les nerfs des membres et de la colonne vertébrale. Si ces troubles ne sont pas soignés, ils peuvent avoir des conséquences graves comme une perte de la mobilité articulaire et une incapacité à faire certains mouvements. L’ostéopathie apporte des solutions pour réduire les risques. Quels sont ses troubles et leurs causes ? Pourquoi l’ostéopathie est-elle efficiente ? Décryptage

Les troubles musculo-squelettiques: que sont-ils?

troubles-musculo-squelettiques-quest-ce-que-cest

Les troubles musculo–squelettiques (TMS) rassemblent des affections touchant les structures situées à la périphérie des articulations : muscles, tendons, nerfs, ligaments, bourses séreuses, capsules articulaires, vaisseaux.  Le dos, les membres supérieurs (épaule, coude, poignet), plus rarement  les genoux sont les parties du corps souvent atteintes. Les TMS ont des causes multiples, mais certaines activités professionnelles jouent un rôle important dans leur survenue, leur maintien ou leur aggravation.

Les affections les plus fréquentes sont : les cervicalgies, les lombalgies,  les tendinites (tendinite de la coiffe des rotateurs à l’épaule, épicondylite…) , les douleurs articulaires et le syndrome du canal carpien.

Les TMS touchent toutes les professions, quel que soit le secteur d’activité, et représentent plus de 80% des maladies professionnelles actuellement reconnues.

Bureaucrates, agriculteurs, maçons, coiffeurs, ouvriers de l’électronique, cuisiniers, charpentiers etc. sont les métiers les plus touchés par les TMS. Fatigue oculaire, maux de tête, mal de dos, raideur du cou et des épaules, fourmillements dans les doigts, sont les maux les plus courants liées à ces travaux.

Les troubles musculo-squelettiques: quelles sont les zones touchées?

troubles-musculo-squelettiques-zones-concernées

Les principales zones concernées par les TMS sont les membres supérieurs, inférieurs et la région dorsale même si toutes les autres zones du corps peuvent être impliquées.

Les bras sont les plus concernés avec :

  • Les épicondylites et épitrochléites qui sont des inflammations du coude
  • Le syndrome du canal carpien qui est une affection essentiellement neurologique.
  • Les tendinites et ténosynovites qui concernent les doigts, les poignets, les coudes et les épaules.
  • Les pathologies concernées ont en commun d’affecter les tissus mous :

-Les muscles

-Les tendons

-Les nerfs

 

Quels sont les symptômes des troubles musculo-squelettiques?

troubles-musculo-squelettiques-symptômes

Les symptômes liés aux TMS sont en premier lieu des alertes qui ne doivent pas être banalisées. Si on en tient compte, on peut éviter les aggravations comme l’augmentation des douleurs et l’impotence fonctionnelle partielle.

Les principaux symptômes musculaires sont :

  • Une douleur musculaire localisée ;
  • Une douleur prolongée ;
  • Une pénibilité d’efforts qui ne posaient pas de problème auparavant ;
  • Une apparition de courbatures après le travail.

Les symptômes neurologiques, et notamment le syndrome du canal carpien, se traduisent par :

  • Des fourmillements ;
  • Des engourdissements ;
  • De la perte de sensibilité entraînant des maladresses.

Ce syndrome se rencontre fréquemment chez les personnes qui travaillent sur l’ordinateur en raison de l’utilisation constante de la souris : crispation au niveau du poignet.

Quelles sont les causes des troubles musculo-squelettiques: ?

troubles musculo-squelettiques causes

Plusieurs causes peuvent favoriser les TMS, toutefois l’activité professionnelle prend une place importante dans l’apparition de ces troubles :

-Les facteurs biomécaniques : il s’agit des mouvements de force, des postures extrêmes telles que les gestes effectués comme les bras au–dessus des épaules, les mouvements de torsion du poignet, du tronc, la flexion et l’extension du coude, la répétition fréquente du même geste. Il peut s’agir aussi de travail statique, de vibrations et chocs mécaniques.

-Les facteurs environnementaux : L’environnement joue aussi un rôle. Ainsi, le froid et le bruit sont des facteurs aggravants. Effectuer une tâche sous un mauvais éclairage peut également favoriser l’apparition d’un TMS et entraîner une posture inconfortable.

-Les contraintes organisationnelles : Une organisation de travail inadéquate (rythme, horaires, contenu…), aux conditions d’exercice du geste professionnel (délai de réalisation trop court, temps de récupération insuffisant…)

Les facteurs individuels : L’âge, le sexe, ou encore l’état de santé. La fragilité physique (diabète, hypothyroïdie, rhumatisme inflammatoire, fatigue, surpoids, baisse de l’immunité) ou la fragilité psychologique sont à prendre en compte dans l’apparition des troubles musculo–squelettiques.

Le stress contribue au développement des troubles musculo-squelettiques.

Les troubles musculo-squelettiques: pourquoi l’ostéopathie est-elle efficiente?

losteopathie-traite-les-troubles-musculo-squelettiques

Les TMS, bien plus que des gênes diverses, entraînent des douleurs fulgurantes.  L’ostéopathie diminue de 20% le taux d’absentéisme dans l’entreprise et divise par six le nombre d’arrêt de travail.

Notre SOS ostéo à Paris & île de France va utiliser la technique de l’ostéopathie structurelle pour :

-cibler l’origine du trouble qui a conduit le corps à se focaliser sur certaines articulations

-faire diminuer les tensions musculaires

– rééquilibrer la posture et les chaînes musculaires

Aussi, notre ostéo d’urgence propose une réponse adéquate pour les patients souffrant des symptômes dus au stress comme les palpitations, l’angoisse, les douleurs musculaires, les maux de tête. Le rééquilibrage du corps peut être obtenu de différentes manières :

osteopathie-cranienne

 

Une action cranio-sacrée ciblant le système nerveux qui contrôle nos réserves d’énergie et régule l’hyperactivité musculaire.

 

 

 

action-tissulaire-ou-respiratoire

 

Une action tissulaire ou respiratoire, à partir du diaphragme ostéo-articulaire, pour soulager les tensions musculaires accumulées.

 

 

Bien entendu, le traitement ostéopathique sera individualisé suivant le type de profession, la nature et les causes de la douleur.

Nos ostéopathes d’urgence à domicile ou en cabinet à votre disposition !

Si vous êtes atteint de troubles musculo-squelettiques, et que vous souhaitez être mis en relation avec un ostéopathe, contactez directement le standard au 01 84 17 27 8. Consulter nos ostéopathes d’urgence à domicile ou en cabinet peut vous apporter une aide précieuse et efficace. Par leurs techniques douces et leur approche globale du corps, ils permettent de diminuer les douleurs et d’éviter l’aggravation votre état de santé.

Réservez  dès maintenant votre séance sur notre plateforme dédiée !

La polyarthrite rhumatoïde : comment soulager les douleurs avec l’ostéopathie ?

L’ostéopathie est une méthode thérapeutique efficace pour soulager les douleurs liées à la polyarthrite rhumatoïde en urgence.

polyarthrite-rhumatoide

La polyarthrite rhumatoïde est une maladie inflammatoire qui touche les articulations. En France, 300 000 à 600 000 personnes sont touchées par les rhumatismes inflammatoires.

Cette forme la plus fréquente d’arthrite chronique génère des douleurs articulaires dans différents endroits du corps qui peuvent, à terme, provoquer des déformations. D’où l’intérêt d’avoir recours à l’ostéopathie pour soulager les douleurs et freiner l’avancée de la maladie. Quelles sont les causes de cette affection ? Comment l’ostéopathie intervient pour soulager les douleurs? Focus sur la polyarthrite rhumatoïde !

La polyarthrite rhumatoïde: qu’est-ce que c’est?

polyarthrite-rhumatoide-definition

La polyarthrite rhumatoïde est une maladie inflammatoire qui se manifeste par des douleurs et un gonflement des articulations.  Elle touche les articulations et provoque la destruction progressive du cartilage et des os. La polyarthrite rhumatoïde suscite des répercussions fonctionnelles, psychologiques, et professionnelles parfois graves.

Contrairement aux idées reçues, cette affection peut apparaître à tout âge même lors de l’enfance et surtout chez des sujets de 40 à 60 ans. Après 70 ans, on n’est plus atteint par cette maladie. La polyarthrite touche notamment les femmes, 4 fois plus que les hommes.

La polyarthrite rhumatoïde: quelles sont les causes?

cause-polyarthrite-rhumatoide

Plusieurs facteurs semblent impliqués dans le déclenchement de la maladie, notamment :

-les facteurs environnementaux  en particulier le tabagisme favorisent l’apparition de la polyarthrite.

-l’activation des défenses immunitaires : Les maladies inflammatoires rhumatismales répondent toutes à un mécanisme auto-immun. Le système immunitaire ne reconnaît plus ses propres tissus et réagit comme s’il était en présence d’un corps étranger. Cette erreur d’identification pousse le système immunitaire à s’attaquer aux tissus et articulations, engendrant des lésions à long terme.

les facteurs héréditaires : certaines prédispositions familiales ont été identifiées et sont à l’origine de cette maladie.

La polyarthrite rhumatoïde: quels sont les symptômes?

polyarthrite-rhumatoide-symptomes

Les douleurs articulaires représentent l’une des premières manifestations cliniques de la maladie. Ces phases souvent douloureuses, sont généralement plus fortes la nuit, et au réveil avec une raideur articulaire. Des œdèmes accompagnent les inflammations.

La polyarthrite rhumatoïde affecte tous les éléments d’une articulation. L’inflammation déclenchée par la réaction auto-immune provoque une production excessive de liquide synovial. Ce liquide touche l’articulation qui enfle. On observe des érosions du cartilage qui se développent au niveau des os et l’articulation devient de plus en plus raide.

Dans la majorité des cas, la polyarthrite rhumatoïde apparaît progressivement au niveau des poignets et des articulations des mains et des pieds, parfois au niveau des genoux, des coudes et des hanches. Les articulations concernées deviennent douloureuses et raides. Fréquemment, ces symptômes s’accompagnent de signes plus généraux : fièvre légère, fatigue, perte de poids et d’appétit, etc.

 Comment évolue la polyarthrite rhumatoïde?

evolution-polyarthrite-rhumatoideOn note des différences importantes au sein des patients touchés par la polyarthrite rhumatoïde.

On passe de phases de poussées inflammatoires à des phases d’amélioration sur des rythmes différents. Ils peuvent varier de plusieurs semaines à quelques mois, selon les individus.

Il faut savoir que la pathologie disparaît complètement dans certains cas. Mais chez la majorité des personnes touchées, elle tend à s’aggraver au fil du temps. La polyarthrite  atteint alors des organes tels que les poumons, les reins ou encore le cœur. Dans ce dernier cas, elle met en cause le pronostic vital.

La polyarthrite rhumatoïde: comment soulager les douleurs avec l’ostéopathie?

losteopathie-soulage-les-douleurs-de-polyarthrite-rhumatoide

 La polyarthrite rhumatoïde, dans la médecine allopathique fait l’objet de traitements lourds notamment avec des médicaments anti-inflammatoires, des infiltrations voire des opérations chirurgicales.

Les douleurs de la polyarthrite peuvent être soulagées par l’ostéopathie. En effet, les bienfaits de l’ostéopathie ne sont plus à démontrer, du fait de leur impact bénéfique sur les douleurs. De plus, ils réduisent considérablement le stress lié à la maladie.

Notre ostéo en urgence va appliquer ses techniques pour diminuer les douleurs et éliminer les pressions excessives sur les zones du corps qui sont affectées par la maladie.

Les muscles, font le lien entre les différents segments osseux et permettent la mobilité du corps par le biais des articulations. C’est à ce niveau que va intervenir la technique structurelle pour corriger les structures en perte de mobilité.

La technique structurelle
technique-structurelle

  • Dans le cas de la polyarthrite du  genou, l’ostéopathe va faire en sorte de corriger le genou. Il va traiter aussi bien l’articulation que la hanche et la cheville, voire les lombaires. De ce fait,  les appuis sont corrects et la pression plus équilibrée, sur la partie externe.
  • Ce principe est le même quelle que soit l’articulation concernée.

De ce fait, ces derniers vont se décontracter naturellement et diminuer la pression exercée sur les nerfs.

tête-et-lombaires

Ainsi, de la tête aux lombaires, il va effectuer un travail de détente et de relâchement musculaire. Il va synchroniser les jeux qui s’effectuent entre les articulations, et corriger certains des désordres mécaniques à l’origine des douleurs.

Bien entendu, plus notre SOS ostéo à Paris & île de France intervient rapidement, plus le traitement va limiter la progression polyarthrosique. Il va réduire la douleur et les gonflements, améliorer la mobilité articulaire, et ainsi permettre un meilleur échange cellulaire.

Le travail de l’ostéopathe  se fera en coordination ou de manière complémentaire avec les autres praticiens du corps médical.

Dans le cas d’inflammation chronique, une approche allopathique est parfois associée, et prendra la relève si les symptômes persistent.

Faites appel à nos ostéos d’urgence pour soulager les douleurs de la polyarthrite rhumatoïde !

En cas de douleurs liées à la polyarthrite rhumatoïde, nos ostéopathes d’urgence à domicile ou en cabinet sont disponibles avec des horaires flexibles pour une prise en charge rapide et efficace. Ils vous apporteront des soins de qualité qui permettront de relâcher les tensions musculaires.

Réservez  dès à présent votre consultation via notre plateforme innovante !

SOS Ostéopathie : Le golf elbow et le tennis elbow, l’ostéopathie pour les soulager

 Le golf elbow et le tennis elbow : L’ostéopathie peut les soulager efficacement. 


Le golf elbow ( l’épitrochléite ) et le tennis elbow ( L’épicondylite ) sont des tendinites assez fréquentes chez les sportifs de haut-niveau et des amateurs qui pratiquent assidûment un sport. Elles peuvent être invalidantes et entraîner de vives douleurs. D’où l’absolue nécessité de prévenir les douleurs ou de les soulager grâce à l’ostéopathie pour éviter les récidives. On vous dit tout sur ces affections musculo-squelettiques !

 Le golf elbow et le tennis elbow : quelle est la différence ?

 

 Bien que le golf et le tennis elbow soient proches au niveau des symptômes, Il est utile de savoir les différencier pour éviter des confusions.

Le golf elbow « coude du golfeur » est une affection qui provoque des douleurs sur le côté intérieur du coude, là où les tendons des muscles des avant-bras s’attachent à la bosse du coude. Il touche principalement les tendons connectés au côté interne (médial) du coude, qui sont attachés aux muscles qui fléchissent le poignet et qui contractent les doigts. Lorsque vous saisissez le club de golf, dans la situation de tendinite, la douleur se propage dans les avant-bras et les poignets.

 

Quant au tennis elbow ou l’épicondylite latérale, il provoque des douleurs qui se situent plutôt sur le côté extérieur du coude. Le tennis elbow affecte les tendons du côté externe (latéral) du coude, qui, par l’intermédiaire du poignet en position arrière redressent les doigts.

Quels sont les symptômes du golf et du tennis elbow ?

 

 

Les structures anatomiques du golf et du tennis elbow en question, se ressemblent beaucoup mais sont différentes : ils apparaissent sur les côtés opposés du coude et du bras. Il en est de même des symptômes. Les symptômes de la tendinite du coude du golfeur sont similaires à ceux du tennisman, mais ont des causes différentes et se traduisent ainsi :

 

-Vous éprouvez de la douleur et de la sensibilité à l’intérieur de votre coude.– Vous constatez un léger gonflement au niveau du coude, et la peau devient rouge, chaude et œdématiée.- Vous ressentez des vibrations dans l’avant-bras et des fourmillements.- La rotation de votre avant-bras est douloureuse.- Vous souffrez lorsque vous avez le bras tendu.  Les symptômes courants du tennis elbow touchent la face externe du coude (latéral) et se traduisent ainsi:

Le tennis elbow  peut se manifester par une grande sensibilité au toucher de la face externe du coude. Cette sensibilité devient douloureuse et s’étend vers l’extérieur lorsque le poignet et le coude accomplissent certains mouvements.

 

La douleur se situe généralement sur la partie extérieure de l’avant-bras. Elle est la conséquence directe d’une sollicitation excessive des muscles extenseurs du poignet qui permettent de relever le poignet vers le haut.

Ces douleurs sont généralement d’apparition progressive mais dans environ 10% des cas, elles surviennent brutalement et peuvent irradier la nuit sans sollicitation.

Quelles sont les causes du golf elbow et du tennis elbow ?

 

Le golf elbow et le tennis elbow sont dus à une inflammation du tendon suite à la répétition soutenue des mêmes mouvements qui impliquent les muscles de l’avant-bras. Dans cette situation d’usage intensif, des micros-traumatismes vont toucher les tendons déclenchant une diminution de leur élasticité et un gonflement des fibres qui les composent. 

Pour le golf elbow, on retrouve ces cas suivants :

 

Les gestes répétitifs exécutés avec force : La pratique du golf favorise l’apparition de tendinites. En effet, la répétition de la flexion du coude et la manière de serrer la main pour tenir le club, due à la technique de ce sport, entraine une sur-sollicitation des muscles qui conduit parfois à une inflammation.

Et lorsque la personne continue d’utiliser l’articulation au-delà des limites, elle risque une tendinite aiguë.

 

la qualité du matériel : Si le club de golf est trop lourd, ou tout simplement trop rigide, il favorisera la transmission de vibrations, ce qui influera directement sur l’apparition du golf elbow.

 

Le manque d’échauffement et d’étirements : sont comme dans tous les sports un facteur à risque pour l’apparition de troubles.

 

Le manque de technicité : Un mauvais placement par rapport à la balle, une mauvaise coordination du mouvement, une prise de mains avec crispation, un manque de souplesse dans la gestuelle « du golfeur », sont source de crispements musculaires notamment au niveau du coude.

Pour le tennis elbow, on retrouve ces cas suivants :

 

Le tennis elbow peut être causé par le mouvement répétitif du poignet. La douleur apparaît souvent progressivement, mais peut également être subite et fulgurante.

Les joueurs de tennis sont plus susceptibles de développer des tendinites du coude :

– si leur technique est incorrecte

– s’ils utilisent une raquette inappropriée.

Le golf elbow et le tennis elbow : comment l’ostéopathie les soulage-t-elle  ?

 

Le golf elbow et le tennis elbow peuvent être soulagés par l’ostéopathie grâce à des techniques de manipulation du système musculo-squelettique.

L’ostéopathie reste un très efficace dans le traitement de ces tendinites. Elle peut avoir de véritables apports dans le traitement de cette affection.

A l’aide d’un interrogatoire préalable et d’un examen des articulations du patient, l’ostéopathe pourra corriger les troubles présents.

Notre SOS ostéo en urgence va tenter de stopper le mécanisme de lésions dans un premier temps. Tout cela,  à travers des maniements axés sur le coude et le poignet. Le praticien pour assouplir les articulations et minimiser ainsi les frottements avec les tendons. Il utilisera des techniques douces pour éviter des réactions de défense de cette région du corps déjà traumatisée.

De plus, le praticien s’intéressera à la possibilité d’une autre origine. Notamment au niveau de la ceinture scapulaire (clavicule, omoplate, épaule) et des cervicales.

La technique de l’ostéopathie structurelle est efficace, elle permet de réunir les différents segments osseux, articulaires et musculaires du corps. Cette technique est efficace prendre en charge un golf elbow ou un tennis elbow.

Ensuite, notre ostéopathe à Paris & île de France travaillera sur les muscles et tendons directement concernés pour renforcer l’effet antalgique et myorelaxant. Pour terminer, des conseils vous seront prodigués de manière spécifique et adaptée afin d’éviter une récidive.

A la fin du traitement ostéopathique, les douleurs sont nettement diminuées et l’amplitude des mouvements devient optimale.

SOS ostéopathe en urgence à domicile ou en cabinet pour soulager le golf elbow et le tennis elbow

 

Vous souffrez d’un golf elbow ou d’un tennis elbow ? nos SOS ostéopathes à domicile ou en cabinet  dispos 24H/24 et 7J/7, feront rapidement diminuer la douleur inflammatoire. Par ailleurs, ils vous prodigueront des conseils nécessaires pour éviter que ces affections soient chroniques.

Vous pouvez nous contacter et réserver votre séance sur notre plateforme en un clic.