Douleur à la cuisse : l’aide de l’ostéopathe pour ne plus avoir mal

comment-prévenir-une-douleur-a-la-cuisse

douleur-a-la-cuisse-ostéo

Une douleur à la cuisse, quelle que soit son origine, nerveuse ou musculaire, peut rapidement devenir un handicap. Notre SOS ostéopathe Vincennes nous explique ce qui se passe quand on a une douleur à la cuisse et comment y remédier en traitement ou, si possible, en  prévention ?

Qu’est-ce qu’une douleur à la cuisse ?

quest-ce-qu'une-douleur-a-la-cuisse

Quand on n’est pas un pratiquant sportif assidu, ou quand on fournit un effort trop intense, on va entraîner des courbatures. De manière concrète, ça tire, ça brûle, on n’arrive plus à marcher comme il faut et les escaliers sont difficiles à monter !

La douleur à la cuisse est de manière commune soit d’origine nerveuse soit musculaire. Dans les cas où cette douleur est intense ou qu’elle perdure, il faut consulter un médecin.

Une douleur d’origine névralgique 

douleur-a-la-cuisse-névralgique

Lorsqu’un nerf se retrouve pincé ou comprimé, ce qui entraîne une douleur vive avec une sensation de brûlure, il s’agit alors de névralgie.

Pour ce qui concerne la cuisse, deux nerfs sont concernés: le nerf sciatique qui provoque une douleur située sur la face arrière de la cuisse et le nerf crural qui entraîne une douleur sur l’avant de la cuisse.

On souffre alors, respectivement de sciatique et de cruralgie. Ces dernières concernent surtout les personnes qui se penchent en avant sans plier les genoux, qui croisent trop les jambes ou qui travaillent debout.

Parfois, il s’agit d’une hernie discale lombaire, à savoir un disque vertébral qui vient  » pincer  » le nerf. Mais ce peut être aussi un muscle qui, en grossissant, va appuyer sur le nerf. C’est le cas du muscle piriforme qui devient hypertonique et comprime le nerf sciatique.

Une douleur musculaire

Il s’agit de la situation la plus courante des causes de douleur à la cuisse. Ainsi, c’est en forçant sur les muscles de la cuisse qu’on risque de voir apparaître une douleur sourde qui donne la sensation de  » tirer  » sur la jambe. Les muscles de la cuisse sont alors le lieu des contractures, des claquages ou encore des élongations.

En fait, ces problèmes viennent d’un manque de préparation et d’échauffement des muscles avant l’effort. Les sportifs qui se dispensent des échauffements en début de séance et/ou les étirements en fin de séance, s’exposent à avoir régulièrement mal aux jambes.

Le traitement de l’ostéopathie pour la douleur à la cuisse

douleur-a-la-cuisse-ostéopathie-traitement

Pour traiter une douleur à la cuisse, notre ostéopathe en urgence à Vincennes va d’abord poser un diagnostic pour en connaître l’origine. Il s’agit donc de repérer la zone où le nerf est comprimé ou irrité.

Ainsi, notre ostéopathe à Vincennes va alors procéder à un examen global et locorégional. Afin d’identifier des dysfonctions articulaires, ligamentaires, musculaires ou viscérales.

Ainsi, après cet examen, il va traiter la libération des zones de compression situées aussi bien à l’origine du nerf. De plus, il va également traiter l’ensemble des structures susceptibles de le comprimer. Il procédera ainsi aux corrections nécessaires en tenant compte des caractéristiques du patient et de ses antécédents.

Comment prévenir une douleur à la cuisse ?

comment-prévenir-une-douleur-a-la-cuisse

Ces quelques conseils serviront surtout aux sportifs plus susceptibles que d’autres de souffrir de douleurs à la cuisse.

-Bien s’hydrater :

Si vous pratiquez une activité sportive, veillez à bien vous hydrater en buvant près de 2 l d’eau par jour en activité sportive.

De cette manière, vous préserverez la souplesse des fibres musculaires et éviterez les douleurs

-Bien s’échauffer.

Au début de votre séance de sport, prenez le temps de bien vous échauffer

-Bien s’étirer

A la fin de votre activité sportive, n’oubliez pas de procéder à une série d’étirements.

Ainsi, de cette manière vous éviterez de provoquer des névralgies ou douleurs musculaires plus ou moins gênantes, voire invalidantes.

Sos ostéopathe Vincennes 94300 pour soulager votre douleur à la cuisse!

Si vous souffrez de douleur à la cuisse, n’hésitez pas à contacter  SOS ostéopathe Vincennes ! Contactez le 01 84 25 06 25 ou réservez  directement votre consultation en ligne !

Lombalgie, cruralgie, sciatique, quelles différences ?

lombalgie-cruralgie-sciatique-osteopathie

lombalgie-cruralgie-sciatiqueSi on connaît très souvent la lombalgie et la sciatique, il n’en est pas de même pour la cruralgie. Si ces maux sont proches, pourtant ils sont différents. La lombalgie part du dos et descend derrière la jambe. La cruralgie part également du bas du dos et descend devant la jambe.

Quant à la sciatique comme pour la sciatalgie, c’est une douleur du nerf sciatique. Voilà en une phrase chacune, comment on peut définir ces trois maux qui sont proches.

On fait le point !

La lombalgie, le blocage du dos

lombalgie

La lombalgie est une douleur des vertèbres et lombaires du bas du dos. Lorsque celle-ci est aiguë, intense et soudaine, c’est un lumbago.

La lombalgie se manifeste par une douleur de toute la région lombaire. Ce qui provoque souvent un « bloquage » du dos. Ce qui oblige la personne atteinte de ce mal de rester parfaitement droite ou dans la position penchée quand la douleur l’a atteinte !

 

La cruralgie : la « douleur de la cuisse »

cruralgie-douleur-cuisse

La cruralgie vient de deux mots : crural, qui se rapporte au nerf Crural (ou nerf fémoral) et algie qui signifie douleur. Aussi, la cruralgie est une douleur du nerf crural.

Pour bien comprendre l’origine de cette douleur, il faut bien situer ce nerf et examiner sa fonction.

Au plan anatomique, le nerf crural naît dans l’abdomen au niveau du muscle grand psoas. Il vient du plexus lombaire et est formé des racines nerveuses issues de la moelle épinière de L2 à L4.

Le nerf fémoral est responsable de la sensibilité de la face antérieure de la cuisse, du genou, de la jambe et de la cheville mais aussi de la mobilité des muscles fléchisseurs de la cuisse et de ceux extenseurs du genou.

Quels sont les symptômes de la cruralgie ?

cruralgie-symptomes

Les symptômes de la cruralgie se traduisent par des sensations douloureuses sur le trajet d’une des racines nerveuses du nerf fémoral (crural). Elles sont du type de tensions, brûlures, engourdissements ou fourmillements.

Ces douleurs se localisent au niveau de la fesse (face extérieure) et de la face interne de la cuisse et de la jambe.

De plus, s’il y a douleur dans la zone lombaire, on parle alors de lombocruralgie.

 

Quelles sont les causes de la cruralgie?

cruralgie-causes

La cruralgie est une atteinte du nerf fémoral soit dans son trajet ou sur une de ces branches nerveuses le composant.

Ainsi, il peut s’agir des causes suivantes :

Soit une hernie discale comprimant une racine du nerf à la sortie de la colonne lombaire,

Ou encore, un conflit entre un muscle, psoas ou iliaque et les racines du nerf.

La sciatique : la « douleur de la fesse »

La sciatique comme la sciatalgie fait référence au nerf sciatique.

Autrement dit, la sciatique est une douleur nerveuse suivant le trajet du nerf sciatique. Cette douleur se localise précisément dans la fesse, l’arrière de la cuisse, de la jambe et dans le pied.

Les symptômes de la sciatique sont proches de ceux de la cruralgie, tensions, brûlures, fourmillements et engourdissements.

De plus, la sciatique peut entraîner des troubles de la sensibilité ou de la force musculaire dans la jambe concernée.

Quelles sont les causes d’une sciatique ?

Les causes de la sciatique peuvent être une hernie discale, un canal lombaire étroit, un tassement vertébral ou un traumatisme subi.

Traitement ostéopathique des lombalgies, sciatiques et cruralgies

lombalgie-sciatique-cruralgie

L’ostéopathie est une bonne méthode naturelle et efficace pour traiter ces 3 maux.

Dans cette prise en charge, notre ostéopathe 93 Seine Saint-Denis veillera dans un premier temps à éliminer toute cause médicale (tumeur, hématome du psoas, hernie). En effet, ces dernières ne relèvent pas de son domaine de compétences.

Il pourra aussi demander au médecin traitant son avis et des examens complémentaires afin de préciser son diagnostic.

Ainsi, dans les cas qui relèvent de son domaine, notre ostéopathe en urgence dans le 93 va chercher à localiser l’origine de la douleur, aidé en cela par sa bonne connaissance de l’anatomie.

Puis, avec une approche globale, holistique, il ne va pas uniquement se concentrer sur le bas du dos, mais sur l’ensemble du corps.

Le travail ostéopathique va permettre ainsi le relâchement musculaire, la diminution de la pression entre deux vertèbres lombaires. De cette manière, il va rendre libre le passage des nerfs et de leurs racines.

Mais, notre ostéo à Saint-Denis (93)  peut également travailler sur d’autres parties du corps qui apparemment n’ont aucun lien avec ces affections. Et pourtant, elles peuvent être dues à vos viscères ou aux séquelles d’une fracture ou entorse.

Dans certains cas, pour compléter sa prise en charge, notre ostéopathe Saint-Denis pourra vous conseiller de faire à d’autres spécialistes, le podologue pour garder une bonne posture ou un kinésithérapeute pour rééduquer les muscles lombaires et abdominaux.

Un SOS ostéopathe à domicile et cabinet à  Seine Saint-Denis (93) !

OAP-OSTEOPATHE

Si vous souffrez de lombalgie, sciatique ou de cruralgie, faites appel à notre SOS ostéopathe à domicile et cabinet à Seine-Saint-denis (93)  dispo 7J/7. Réservez votre consultation directement sur notre plateforme.