Comment améliorer le bien-être en entreprise ?

bien-être-entrepriseUne entreprise qui vise à la prospérer ne peut faire l’impasse sur les conditions de travail de ses employés. En effet, les employés passent une grande partie de leur temps dans leur lieu de travail. Aussi, si ces derniers sont épanouis et reconnus dans leurs tâches, ils seront plus créatifs et plus productifs.

C’est pourquoi, il est important pour les entreprises de mettre en place des conditions de travail qui vont améliorer le bien-être en entreprise. Ainsi, de cette manière, tout le monde est gagnant : l’entreprise et les employés.

On rappelle, ici, quelques mesures à prendre pour améliorer les conditions de travail au sein de l’entreprise.

Rendre flexible les horaires de travail

bien-être-entreprise-horaires-de-travail

Dans ce domaine, les études l’ont démontré. La structure des horaires de travail influent sur le bien-être des employés. Mais, aussi et, de fait, sur leur productivité.

Ces études ont démontré que des journées plus courtes, des vacances pris régulièrement sont plus productives. Par ailleurs, il en est de même pour la formule de télétravail. Elle permet de conjuguer plus harmonieusement vie professionnelle et vie privée.

Ainsi, chaque entreprise doit faire en sorte de rendre flexible et à la carte, le temps de travail des employés. Ceci,  tout en respectant les exigences de présence et de productivité.

Autre mesure à prendre, la responsabilisation et l’écoute des employés sur les propositions d’amélioration des conditions de travail sur l’aménagement des horaires.

En effet, une entreprise responsable qui veut préserver un bon climat social, c’est une entreprise qui évite de mettre la pression à ses salariés pour qu’ils restent tard, voire au-delà de leurs heures.

Ce phénomène, le présentéisme, coûte cher à la société et aux entreprises, car un employé qui n’est pas forcément plus productif !

Créer un espace de détente

bien-être-entreprise-créer-un-espace-détente

Dans la Silicon Valley, en Californie, les grandes entreprises Hight Tech l’ont bien compris depuis longtemps. Elles savent que la productivité et la créativité passent par un certain confort et détente sur les lieux de travail.

C’est pourquoi, elles ont mis en place des lieux de détente et de confort, voire des salles d’activité physique qui permettent aux salariées de se ressourcer sur les lieux et pendant leurs horaires du temps de travail. En réalité, ce n’est pas du temps perdu ais au contraire du temps qui va permettre à l’employé de booster sa productivité ou créativité.

En effet, la pause, dite parfois café, permet à l’employé de se retrouver pour faire le vide dans sa tête ou échanger avec ses collègues. Ce peut être sur des sujets qui ne concernent pas le travail, en guise d’évasion. Dans ce registre, il faut rappeler que le fonctionnement du cerveau ne peut se concentrer au-delà d’un certain temps. Et, qu’il a besoin de faire régulièrement des pauses.

De nos jours, si beaucoup d’entreprises ont compris cette idée, elles créent trop souvent des lieux de repos et de détente trop sommaires. Et surtout, dans les lieux pas suffisamment attractifs et bien équipés. On rappelle qu’un minimum de confort doit comprendre, une machine à café, une fontaine à eau, une micro-onde, des fauteuils, voire une télé, une table de ping pong ou babyfoot, etc.

Pourquoi des séances d’ostéopathie au travail ?

 bien-être-entreprise-ostéopathie-travail

Certaines entreprises ont bien compris l’importance des ressources humaines. Elles  proposent à leurs employés des moyens de se ressourcer dans des temps de pause sur les lieux de travail.

Ainsi, certaines séances de sophrologie, de massages et d’ostéopathie sont mises en place pour les employés volontaires.

Outre, le fait de bénéficier de ces séances d’ostéopathie sur le temps de travail, certaines personnes ont ainsi l’opportunité de connaître les bienfaits de l’ostéopathie et l’étendue de son champ d’action.

Quoiqu’il en soit, les séances d’ostéo sur le lieu de travail vont remettre en forme le salarié. Ce qui va le rendre plus à l’aise et plus productif. Le bénéfice est double, celui de l’employé et celui de l’entreprise.

Au final,  la bonne santé d’une entreprise passe par le bien-être de ses employés pour les maintenir productifs et motivés. L’ostéopathie fait partie des solutions pour réduire les baisses de productivité à toute entreprise.  Ostéodispo peut vous accompagner dans vos objectifs d’amélioration de la qualité de vie et du bien-être au sein de votre entreprise. N’hésitez pas à nous contacter pour plus de renseignements sur notre solution d’ostéopathie en entreprise.

Ostéopathie en entreprise au bénéfice de tous !

osteopathie-en-entreprise-et-mieux-etre

osteopathie-bien-être-entreprise

L’ostéopathie en entreprise fait aujourd’hui partie des méthodes pour réduire les risques d’accidents. Et, sur un autre plan, lutter contre les baisses de productivité au sein de l’entreprise.

Nous ferons, ici, le point sur les conditions de travail en entreprise en examinant les améliorations possibles à apporter. Ceci, au final pour allier le plus possible bien-être et travail.

L’ostéopathie en entreprise

osteopathie-en-entreprise

Rappelons que l’ostéopathie est une thérapie manuelle qui s’adresse à tous et toutes. Cette dernière, vise à soulager les troubles fonctionnels à l’aide de manipulations articulaires, musculaires ou viscérales.

Dans le milieu professionnel, les maladies psychosomatiques qui s’originent dans le stress, la fatigue ou la suractivité sont en très nette augmentation. C’est ce que confirment les statistiques des appels aux urgences.

Les TMS (Troubles musculo-squelettiques) restent la première cause et de loin, des maladies professionnelles. Ces TMS sont accompagnés de douleurs d’épaules, de cervicales et lombaires.  En termes d’arrêts maladies, ils représentent en moyenne 15 jours d’absentéisme par an et par salarié.

C’est pourquoi, l’ostéopathie en entreprise est un bon recours contre ces accidents en termes de prévention. C’est pourquoi, son intervention organisée en entreprise devrait faire partie de son management et de sa politique de gestion des ressources humaines.

En effet, l’ostéopathie en entreprise a un impact sur différents points stratégiques. A savoir, la RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises), l’absentéisme, le climat social, le bien-être et la fidélisation des collaborateurs.

Ostéopathie en entreprise et ergonomie

osteopathie-en-entreprise-et-ergonomie

L’ergonomie au sein de l’entreprise ne fait pas assez l’objet d’attention. Le plus souvent, ce n’est pas un problème de moyens. En effet, si le matériel est mis à disposition les personnels manquent de formation pour bien les utiliser et/ou adopter les bons gestes.

De plus, les mauvaises habitudes reprennent vite le dessus. Bref, il faut accompagner les nouvelles postures ergonomiques.

Ceci, dans un contexte d’entreprise qui demande aux personnels d’être rapides et efficaces. Dans ces conditions, l’ergonomie au travail est vite reléguée au second plan.

L’ostéopathie en entreprise améliorera significativement le bien-être en entreprise. Ce qui aura des effets directs sur les performances de l’entreprise et une diminution de l’absentéisme.

Nos ostéopathes en entreprise à Paris interviennent directement dans vos locaux (bureaux, usines…). De manière à ce qu’ils peuvent ainsi délivrer les bons conseils au niveau de l’ergonomie des postes de travail et corriger les mauvaises postures.

 

Ostéopathie en entreprise et stress au travail

osteopathie-en-entreprise-et-stress-au-travail

L’augmentation des exigences de travail et de la rentabilité mettent de plus en plus de pression sur les personnels. Ce qui engendre le stress au travail. Ce stress devient l’un des risques majeurs auquel les organisations et entreprises doivent faire face.

Selon l’INRS (Institut National de Recherche et de Sécurité), 1 salarié européen sur 5 déclare souffrir de troubles de santé liés au stress au travail.

C’est pourquoi, la liste des maladies dues aux conditions de travail a été récemment mises à jour. Pour y inscrire notamment comme maladies professionnelles : les TMS.

L’ostéopathie, par ces techniques douces,  a un effet relaxant. Les manipulations douces stimulent le système nerveux neuro-végétatif . Ce qui permet une nette  diminution du stress.

L’ostéopathie en entreprise, porteuse de « mieux-être » et de croissance pour l’entreprise ?

osteopathie-en-entreprise-et-mieux-etre

Si l’ostéopathie en entreprise séduit, c’est parce qu’elle apporte des réponses pertinentes aux problématiques suivantes. Arrêts de travail, gestion du stress et de la fatigue, des TMS et autres troubles fonctionnels des personnels. Bien entendu, il faut rappeler que l’ostéopathie intervient en complément des autres professionnels de santé en entreprise et Comité d’Hygiène et Sécurité.

C’est pourquoi, il est conseillé une prise en charge ostéopathique régulière qui va permettre de prévenir ces troubles d’entreprise. L’ostéopathe, après un bilan, va pouvoir expliquer au personnel comment adapter son poste de travail. De plus, il va lui conseiller les exercices à faire quand les douleurs ou la fatigue commencent à apparaître.

Et, comment libérer les tensions pour que le sommeil soit de meilleure qualité et que le « cercle vicieux » soit rompu.

Nos ostéopathes en entreprise à Paris et île de France ont un double objectif. Dans un premier temps, travailler directement sur les douleurs déjà présentes afin de les soulager au maximum. Dans un second temps, réaliser un diagnostic précoce dans le but d’éviter l’apparition de nouveaux TMS.

De plus, il faut consulter en prévention, au moins une à trois fois par an.

Faites appel à nos ostéopathes en entreprise à Paris et île de France !

OAP-OSTEOPATHE

Faites appel à nos SOS ostéopathes à Paris et île de France ! Il est possible de créer un partenariat avec votre entreprise, d’intervenir directement dans vos locaux . Nos interventions sont adaptées à votre entreprise (horaires, fréquence, nombre de consultations…).

 

La sciatique : Comment la soulager avec l’ostéopathie ?

La sciatique, qualifiée de « mal du siècle », elle constitue un réel problème de santé publique ! De nos jours, elle représente environ 435 000 cas par an en France pour plus de 13 millions de journées d’arrêt de travail, dont plus de 8 millions sont indemnisées par l’assurance maladie.

Elle est souvent mal traitée quand elle est récidivante, mais l’ostéopathie peut soulager la personne qui en souffre en atténuant les douleurs.

 Qu’est-ce qu’une sciatique ?

 

La sciatique est une inflammation fréquente du nerf sciatique. On compte un nerf sciatique sur chaque jambe, situé à l’arrière. Ce sont les nerfs les plus volumineux de l’organisme. La sciatique se caractérise par une douleur intense qui irradie des fesses, et tout le long de la cuisse et de la jambe. De plus, la sciatique se manifeste habituellement d’un seul côté du corps.

L’inflammation se situe en général à l’émergence du nerf, au niveau de la colonne lombaire ; elle se nomme alors : lombo-sciatique.

Qu’est-ce qui cause la sciatique ?

 

 Les causes de la sciatique sont multiples :

  • Le rétrécissement du canal lombaire : correspond à un rétrécissement de la cavité située au centre des vertèbres lombaires. C’est le syndrome dit de la « queue-de-cheval ».

 

  • Le syndrome facettaire : il s’agit de petites articulations autour de chaque vertèbre. Une mauvaise posture prolongée peut entraîner un désalignement des facettes qui conduit à un début de sciatique.

 

  • Le syndrome de piriforme : le piriforme est un muscle du bassin qui une fois enflé peut exercer une pression directe sur le nerf sciatique et l’irriter. Les sportifs sont principalement touchés par cette affection.
    -Les chocs et traumatismes : touchent directement les racines du nerf  et provoquent une sciatique.

 

  • La grossesse : les futures mamans sont sujettes à cette pathologie à cause du  poids du ventre, qui peut faire compression sur le nerf sciatique.

-La hernie discale : est une lésion du rachis caractérisée par le déplacement d’une partie d’un disque intervertébral. Elle peut entraîner une pression des racines du nerf sciatique.

 

Quels sont les symptômes de la sciatique ?

 

La sciatique peut occasionner plusieurs symptômes :

-Une douleur intense; déclenchée dans le bas du dos ou une fesse, qui part vers la cuisse, le mollet et le pied. De plus, Elle peut être fulgurante, ou lancinante. Les gênes sont habituellement accentuées en position assise, à la toux et à l’effort, et soulagées en position couchée.

-Des fourmillements; un engourdissement et une faiblesse musculaire dans certaines zones de la jambe et du pied touchés.

Quelles sont les conséquences de la sciatique ?

 

La sciatique non traitée ou mal prise en charge peut être chronique et devenir incommodante. Parmi ses conséquences, on note :
– une paralysie des membres inférieurs (sciatique paralysante) ;
– un syndrome de la queue de cheval (incontinence anale et/ou urinaire) ;
– des difficultés à uriner
– des troubles d’érection.

 

La sciatique : Comment l’ostéopathie la soulage-t-elle ?

 

La sciatique peut être soulagée par l’ostéopathie. En effet, grace à une approche naturelle selon les résultats de plusieurs études scientifiques effectuées jusqu’à aujourd’hui.
Notre ostéo en urgence va établir au préalable un diagnostic pour savoir s’il est en présence d’une sciatique commune ou d’une sciatalgie (symptôme identique mais origine différente). Dans le cas contraire, il vous orientera vers un spécialiste.

Par ailleurs, notre ostéo à Paris et île de France dispose de méthodes adaptées à votre état : des techniques de thrusts (celles « qui craquent ») ou des manipulations douces appelées ajustements ostéopathiques. Les deux techniques donnent des résultats durables. Au moins deux séances sont nécessaires : une de correction du problème et une seconde pour éviter la récidive.

  • Un travail sur les lombaires

Si la sciatique s’origine dans une hernie discale, le thérapeute va chercher à soulager la douleur. En effet, en présence d’arthrose, il va travailler sur le bon équilibre postural du patient. Enfin, l’ostéopathe pourra agir par des manipulations vertébrales, si une vertèbre lombaire est à l’origine de la sciatique.

 

  • Un travail sur le petit bassin

Certains organes présents dans le petit bassin comme la vessie ou le piriforme peuvent être en contact avec le nerf sciatique et dans ce cas entraînent des douleurs. Le traitement manuel de l’ostéopathe veillera donc à leur redonner de la mobilité pour qu’ils n’irritent pas le nerf sciatique.

 

  • Un travail sur les muscles des membres inférieurs

Il peut arriver que les muscles des membres inférieurs compressent le nerf sciatique. Notre ostéo dispo va donc utiliser diverses techniques fonctionnelles douces pour agir sur la mobilité faciale des muscles. De ce fait, ces derniers vont se décontracter naturellement et diminuer la pression exercée sur le nerf sciatique.

Faites appel à nos Sos ostéopathes d’urgence pour soulager la sciatique !

 

En cas de douleur sciatique, nos ostéopathes d’urgence à domicile et en cabinet se tiennent à votre disposition avec des horaires de prises en charge en continu des cas les plus aiguës au 09 72 54 56 88. Ils vous apporteront des soins de qualité qui permettront de relâcher les tensions musculaires. En outre, notre service permet la reprise immédiate de vos activités dans les meilleures conditions, et peut vous éviter le recours aux médicaments. Vous pourrez bénéficier aussi de conseils pratiques et personnalisés pour améliorer votre quotidien.

Réservez dès maintenant votre consultation via notre plateforme innovante !

Médecine allopathique, homéopathique et ostéopathique : Quelle différence ?

Malgré une différence des méthodes thérapeutiques, on remarque une complémentarité entre l’allopathie, l’homéopathie et l’ostéopathie. 

 

Face à une pathologie qu’elle soit grave ou pas, les patients sont confrontés à plusieurs méthodes thérapeutiques pour retrouver leur santé ou atténuer des douleurs. Entre la médecine allopathique dite médecine conventionnelle (celle pratiquée dans les hôpitaux et enseignée dans les facultés de médecine), l’homéopathie et l’ostéopathie, il ne serait pas incongru de se demander laquelle est la plus appropriée pour retrouver son bien-être ou soigner les symptômes de la maladie. Cherchons plutôt à comprendre la différence entre ces disciplines thérapeutiques et leurs méthodes. Aujourd’hui, on peut déjà reconnaître qu’une complémentarité entre ces différentes médecines peut permettre une bonne prise en charge des patients de plus en plus confrontés à des pathologies complexes.

La médecine allopathique : la médecine conventionnelle

 

Il est déjà important de souligner que l’allopathie, l’homéopathie et l’ostéopathie sont des termes assez exclusifs l’un et l’autre. La médecine allopathique désigne la médecine conventionnelle que l’on pratique généralement dans les centres hospitaliers. Ses méthodes thérapeutiques se basent essentiellement sur les actifs (toxiques pour la plupart) qui sont plus efficaces lorsque l’on augmente les doses, ce qui a pour effet d’atténuer les douleurs ou de soigner le patient.

Contrairement à une consultation ostéopathique qui consiste à calmer les douleurs par des manipulations ciblées, la médecine d’urgence allopathique elle, est efficace pour contrer rapidement une infection qui menace d’envahir l’organisme. Face à une infection bactériologique, un cancer, une réaction allergique, l’allopathie est appropriée. Seulement, lorsque cette intervention est faite, le traitement va se poursuivre avec des actions contraires à la maladie sans toutefois en définir véritablement la cause. On assiste donc à des dénominations cliniques anti-douleur, anti-inflammatoire, antibiotiques… Bien entendu, les substances toxiques sont administrées à une dose inférieure au seuil de toxicité. Pour autant, chaque médicament est soumis à des études cliniques pour obtenir son autorisation de mise sur le marché. L’allopathie concerne également les médecines non-conventionnelles telles que la phytothérapie, l’aromathérapie ou encore l’oligothérapie. Le terme s’oppose cependant à l’homéopathie.

 

Le traitement d’un ostéopathe à domicile ou en cabinet a une approche assez différente qui consiste à prendre le patient dans sa globalité et à atténuer ses douleurs sans pour autant agresser ou intoxiquer l’organisme. Avec la médecine allopathique, il s’agit de supprimer les symptômes avec des effets secondaires lourds pour le patient sans le prendre dans sa globalité afin de mieux comprendre l’apparition de sa pathologie.

L’homéopathie : soigner des malades à des doses infinitésimales

 

L’homéopathie quant à elle, consiste à administrer des substances minérales, végétales ou animales qui vont déclencher chez le patient des symptômes similaires à ceux de la maladie à soigner. L’homéopathie vise ainsi à stimuler les défenses de l’organisme de l’individu malade, afin qu’il combatte lui-même sa maladie.  L’homéopathie répond à trois théorèmes fondateurs :

  • Le principe de similitude : on soigne un mal avec une plante qui provoquerait les mêmes symptômes que ce mal chez un sujet sain mais en quantité suffisamment minime pour ne pas être toxique.
  • Le principe de dilution : les quantités de molécules actives sont extrêmement diluées, plusieurs centaines de fois.
  • Le principe de globalité : on gère l’individu dans son ensemble, physique et psychique et non la seule maladie apparente. De même, un traitement n’est pas interchangeable d’un individu à l’autre, même si les symptômes sont les mêmes.

Or avec l’allopathie, ce sont des doses de plus en plus élevées qui sont administrées jusqu’à la baisse des symptômes. C’est pourquoi en homéopathie, on ne saurait parler d’effets iatrogènes (apparition des symptômes ou d’une maladie encore plus grave) dus justement aux fortes doses et aux médicaments de synthèse.

Aussi bien comme un SOS ostéopathe à Paris, l’homéopathe pratique un traitement holistique.

Par rapport à la médecine allopathique, les sujets qui consultent les homéopathes ont du mal à supporter les traitements lourds de la médecine conventionnelle. Ils souhaitent une prise en charge efficace sans toutefois souffrir des effets secondaires parfois insupportables. 

L’ostéopathie : médecine douce et sans utilisation des médicaments

 

S’il n’y avait qu’une seule phrase pour caractériser l’ostéopathie, ce serait médecine douce, manuelle et sans prise de médicaments. Son véritable objectif est de permettre aux patients à retrouver leur état d’équilibre et leur bien-être. Contrairement à l’allopathie qui utilise systématiquement les médicaments toxiques pour l’organisme, même pour des maladies bénignes comme le rhum ou des douleurs fréquentes,. Or, un traitement ostéopathique est essentiellement manuel et sans effets indésirables pour l’organisme.

L’ostéopathie s’apparente et assure une meilleure complémentarité avec l’homéopathie du fait de l’absence des effets secondaires. Tous deux recherchent l’origine et la cause des symptômes avant tout traitement. On n’assiste pas à une disparition des symptômes comme c’est le cas de la médecine allopathique mais à une disparition de l’affection.

Quels sont les avantages de faire appel à un SOS ostéopathe en urgence ?

  • Un traitement non médicamenteux, donc pas d’effet secondaire ;
  • Une meilleure compréhension du patient dans sa globalité afin de soigner l’origine de la douleur et non seulement les symptômes ;
  • En plus du mal qui est traité, l’ostéopathe va réduire considérablement les effets de stress qui peuvent accentuer une pathologie ;
  • Une consultation en trois étapes : entretien avec le malade, observation et palpation et enfin traitement du mal.

 Une complémentarité entre ces trois spécialités de la médecine ? 

 

On peut déjà relever que les pathologies lourdes comme le cancer, une infection bactériologique ou un accident de circulation sont du ressort de la médecine allopathique. Toutefois, l’ostéopathe peut apporter son expertise pour aider le patient à atténuer les effets secondaires dus aux médicaments pris durant le traitement de ces pathologies.

Après une chute ou une luxation qui exige un plâtre, l’allopathie est la mieux indiquée pour ressouder les os, mais même après ce traitement, certains patients ressentent des fourmillements et de petites douleurs sur la zone qui a été fracturée. L’ostéopathie intervient dans ce cas pour expulser toutes tensions qui se seraient accumulées au niveau des articulations. Cet exemple montre une parfaite complémentarité entre la médecine conventionnelle et l’ostéopathie. Les ostéopathes sont d’ailleurs parfaitement intégrés dans les hôpitaux pour apporter leur expertise dans diverses interventions notamment, soulager les bébés prématurés.

L’homéopathie prescrit des médicaments le plus souvent sous forme de granules, mais dénués de molécules toxiques ou en très faible dose. De par ses méthodes thérapeutiques, elle peut toujours intervenir en complémentarité après une opération lourde chez un patient par exemple.

Pour un traitement d’urgence où la vie du patient est menacée, la médecine allopathique est efficace, mais lorsqu’il s’agit d’un traitement de fond et à long terme sans effet secondaire, l’ostéopathe et l’homéopathie proposent un traitement complémentaire.

Bénéficiez d’un traitement efficace en contactant nos ostéopathes professionnels afin d’atténuer vos douleurs et de retrouver votre bien-être, même après avoir subi des soins « agressifs » ou une opération chirurgicale lourde.