Syndrome du piriforme et ostéopathie

piriforme

Vous ressentez une douleur, une gêne au niveau de la fesse qui descend dans la cuisse ? Vous souffrez, peut-être du syndrome du piriforme.

Beaucoup de personnes connaissent les douleurs dans les fesses ou de type sciatique. Dans certains cas, ces douleurs sont le signe d’une pathologie des disques intervertébraux de la colonne vertébrale. Les atteintes les plus sévères donnent une hernie discale. Et le syndrome du piriforme se situe aussi dans cette partie du corps.

Dans ce domaine comme dans bien d’autres, l’ostéopathie, peut-être une option efficace de traitement de ce syndrome.

En effet, cette pratique thérapeutique manuelle et naturelle fait preuve de ses bienfaits et peut vous apporter une aide pour soulager le syndrome du piriforme.  On fait le point.

Qu’est-ce que le piriforme ?

piriforme-quest-ce-que-cest

Il est indispensable de revenir un peu sur l’anatomie. La principale fonction du muscle piriforme est la rotation externe du fémur au niveau de l’articulation de la hanche.

Le piriforme est un muscle profond de la région fessière qui peut être source de douleur et de déséquilibres.

Ainsi, le syndrome du muscle piriforme est une compression du nerf sciatique par le muscle piriforme (pyramidal).  Ce qui se manifeste par une douleur de la région fessière, un engourdissement, des paresthésies et un déficit dans la région du nerf sciatique.

 

Quelles sont les origines de douleurs du piriforme ?

piriforme-douleurs-osteo

Le piriforme, comme les autres muscles, peut être sujet aux tendinites, aux bursites ou encore aux élongations.

De manière générale, les symptômes du piriforme apparaissent après un traumatisme direct dans la région fessière. Ce peut être aussi la conséquence de mouvements répétitifs de la hanche et du membre inférieur. Dans certains cas, il est la conséquence d’une pression répétitive sur le muscle piriforme et le nerf sciatique.

En effet, la sollicitation prononcée du muscle piriforme, due à des troubles morpho-statiques, en est une des origines.

Ce syndrome se traduit par une douleur au niveau de la fesse parfois accompagnée d’irradiations sur la face postérieure de la cuisse. De plus, la position assise prolongée, la montée d’escaliers et/ou la marche sur un terrain accidenté, aggravent les douleurs.

Puis, la pratique de certaines activités physiques est aussi une des causes de ce syndrome. Il s’agit notamment de la course à pied, du cyclisme et de sports asymétriques comme l’escrime, le tennis ou le golf.

Par ailleurs,  des personnes avec des antécédents de lombosciatique ou de coxalgie sont prédisposées à connaître ce syndrome.

 

Ostéopathie et syndrome du piriforme

piriforme-osteopathie-traitement

En premier lieu, notre praticien va faire une évaluation des origines de votre douleur puis un bilan des tensions globales de votre corps pour pouvoir poser son diagnostic ostéopathique.

Ainsi, il va vérifier notamment le bassin, la colonne vertébrale et les membres inférieurs. Puis, il va leur redonner une bonne mobilité et normaliser les tensions à l’origine de cette contraction.

Car, le syndrome du piriforme est souvent lié à une sollicitation importante du muscle.

De cette manière, l’ostéopathie, avec ses techniques naturelles, va permettre de soulager les tensions musculaires du piriforme.

Le traitement ostéopathique passe par un travail tissulaire qui va libérer les structures anatomiques concernées. Ce qui va prévenir les récidives. En cela, le praticien vous prodiguera des conseils ergonomiques.

 

Conseils et prévention

Il est conseillé d’accompagner et de compléter le traitement ostéopathique par un certain nombre d’exercices. En effet, il est important d’aider le muscle à se relâcher en réalisant des étirements et du renforcement des muscles fessiers et de la cuisse.

Consignes de l’exercice

piriforme-étirement

Étirement du muscle piriforme en position couché

Allongez-vous sur le dos. Placez votre cheville droite sur votre genou gauche.

A l’aide des deux mains, saisissez l’arrière de la cuisse gauche.

Rapprochez le genou vers votre poitrine en veillant à bien “ouvrir” votre genou droit.

Maintenez l’étirement 30 secondes puis réalisez le même exercice de l’autre côté.

Répétez plusieurs fois l’ensemble de cet exercice.

 

Un  Ostéopathe à domicile à votre service !

OAP-picto-planning

Si vous souffrez du syndrome du piriforme , n’hésitez pas à contacter notre  ostéopathe à domicile.  Réservez votre consultation directement sur notre plateforme  24h/24 et 7J/7.

 

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *