Soulager le mal de dos en urgence : nos conseils

mal-haut-du-dos-conseilsAvoir mal au dos peut être très handicapant surtout quand on a l’impression de recevoir un coup de poignard dans le dos. On est plié en deux ou c’est le blocage et la douleur devient violente. Parfois, cette dernière s’installe de manière durable. Alors plutôt que recourir à des médicaments anti-inflammatoires, une prise en charge par un ostéopathe en urgence est alors tout indiquée.

Afin de soulager le mal de dos, on vous livre aussi quelques conseils en guise de prévention pour tous celles et ceux qui seraient amenés à être bloqués, raidis, handicapés lors du moindre mouvement.

1 – Consultez un ostéopathe en urgence

mal-de-dos-consulter-ostéo

Pour une lombalgie aiguë, l’ostéopathie est la bonne indication. Saviez-vous qu’un rendez-vous chez un ostéopathe en urgence peut vous soulager durablement ?

Le principe est simple, en cas de douleur aiguë du dos, il suffit d’appeler le 01 84 25 06 25 ou sur le site internet et réserver votre consultation.

Grâce à ses compétences anatomiques, physiologiques et posturales, il sera en mesure de vous apporter un quotidien plus confortable. Ceci, en vous préconisant des conseils  pour que cela ne survienne pas de nouveau. Si vous habitez à Paris ou en île de France, n’hésitez-pas à prendre rendez-vous avec un ostéopathe à Paris . Les manipulations adaptées à cette thérapie manuelle sans médicament peuvent vous apporter un soulagement certain.

 

2 – Ne pas se mettre au repos

mal-de-dos-se-mettre-au-repos

Pas question de rester alité, sauf si la douleur est trop vive. Le repos complet ne ferait qu’accroître l’ankylose sans résoudre le problème. Il est au contraire recommandé de poursuivre ses activités personnelles et professionnelles. Évitez aussi de rester assis trop longtemps. En évitant les postures les plus douloureuses. Rester en mouvement est le meilleur remède contre la lombalgie, c’est aussi la clé pour récupérer plus vite et prévenir une rechute.

3- Faut-il appliquer du chaud ou du froid?

mal-de-dos-chaud-ou-froid

Une bouillotte ou une couverture chauffante sur la zone douloureuse procurent une sensation de détente. Le chaud augmente l’élasticité des tissus, et restitue une certaine mobilité. Il permet de lutter contre l’ankylose, notamment la nuit et au réveil.Cependant, son effet vasodilatateur (dilatation des vaisseaux) ne permet pas de réellement diminuer la douleur. Il est donc à préférer dans le cas d’un lumbago aigu.

Utiliser le froid pour soulager le mal de dos chronique

Pourquoi le froid? Le froid a un effet vasoconstricteur.Il inhibe les récepteurs de la douleurs. Cependant, il n’a aucun effet sur la mobilité, voire la diminue. Le froid est reconnu comme étant un antalgique de choix. Chaud, froid… Les deux sont utiles dans des situations différentes.

4- Bouger sur un gros ballon pour soulager le mal de dos

soulager-mal-de-dos-ballon

On le répète : il faut éviter toute immobilisation et maintenir le plus possible une activité physique. Assis sur un gros ballon (à acheter en magasins de sport), imprimez un léger mouvement de rotation au sol à l’aide de vos pieds, selon un cercle fictif d’une dizaine de centimètres de diamètre. Doux et lent, le mouvement mobilise le bassin et détend les muscles paravertébraux.

5 – Utiliser l’harpagophytum, une plante bienfaisante

Egalement appelé “griffe du diable”, l’harpagophytum possède des vertus anti-inflammatoires puissantes. L’Organisation mondiale de la santé reconnait notamment son efficacité pour soulager les douleurs articulaires et musculaires.

6- Quand faut-il consulter un médecin ?

soulager-mal-de-dos-consulter-un-medecin

Dans 90 à 95 % des cas, le mal de dos correspond à un trouble bénin que le repos et les médicaments contre la douleur vont soulager sans l’aide du médecin.

Mais quelquefois, la détérioration d’un disque intervertébral, qui est fréquente à partir d’un certain âge, n’est pas en cause. Un certain nombre de signes d’alerte doivent faire évoquer une autre maladie et faire consulter immédiatement un médecin.

-Un contexte de cancer, de toxicomanie ou d’infection à VIH.
-La prise d’un traitement prolongé par la cortisone.
-Une douleur du dos d’apparition progressive et pas améliorée par le repos.
-Une douleur prédominant la nuit avec des réveils nocturnes et un dérouillage du dos le matin de plus de 15 minutes.
-Une altération de l’état général ou une fièvre.

L’existence d’une douleur dans la poitrine. Un seul de ces signes suffit à remettre en cause le diagnostic de « lombalgie aiguë commune » et doit conduire à consulter un médecin en urgence.

7- Que faire après la consultation avec votre ostéopathe ?

soulager-mal-de-dos-consultation-ostéo

Quelques conseils à observer, pour guérir plus vite :

-Faites attention à vos postures, notamment en voiture (conduisez loin du volant, posez votre tête, placez un petit coussin dans votre dos), ou pour porter des charges (pliez les genoux, gardez le dos droit, le regard vers l’horizon), ou encore au bureau.
-si une douleur persiste, même si elle est supportable, elle doit faire l’objet d’une nouvelle consultation. Le lumbago ne doit pas s’inscrire dans la chronicité. Il a été démontré que dans la phase sub-aiguë, les traitements doivent être intensifiés.
-d’une manière générale, préférez une bonne hygiène de vie :  évitez le stress, la fatigue accumulée. Évitez le surpoids et conservez une activité physique et/ou sportive.

SOS ostéopathe à Paris à votre service

Ostéodispo Ostéopathe

En cas de douleur aiguë du dos, il suffit d’appeler le 01 84 25 06 25 ou sur le site internet et réserver votre consultation.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *