Périostite tibiale : prévention et traitement par l’ostéopathie

périostite-tibiale

La périostite tibiale atteint surtout les sportifs. Dès qu’elle est présente, il n’est pas facile de s’en débarrasser et le risque de récidive est important. Parmi les divers traitements possibles contre la périostite, l’ostéopathie en est un. Son but est de faciliter une récupération et surtout d’éviter les récidives.

Qu’est-ce que la périostite tibiale ?

Périostite-titbiale-definition

La périostite tibiale est une inflammation du périoste à savoir la membrane qui enveloppe de l’os. Le périoste est très vascularisé et innervé. Aussi, lorsqu’il est lésé, il devient très douloureux.

La périostite tibiale peut se localiser à deux endroits:

Face antérieure de la jambe si le périoste est touché sur le trajet du muscle tibial antérieur.

Face interne/médiale de la jambe si le périoste est touché sur le trajet du muscle tibial postérieur.

Une périostite peut atteindre toute personne qui exerce une activité physique. En effet, cette dernière peut engendrer des micro-traumatismes répétés.

Ainsi, la périostite se manifeste par des douleurs le long du tibia, sur un seul ou les deux tibias, et qui se manifestent lors de l’activité. Au repos, la douleur diminue voire disparaît. Mais cela ne veut pas dire que l’on peut reprendre le sport rapidement. En effet, si on ne prend pas assez de repos, la douleur risque de revenir et s’installer.

Quelles sont les causes de la périostite tibiale ?

periostite-tibiale-causes

Deux types de causes sont à l’origine du développement d’une périostite tibiale. Des raisons anatomiques peuvent expliquer l’apparition d’une périostite :

-Pied plat

-Valgus du genou ou de l’arrière pied

-Surcharge pondérale

-Différence de longueur des jambes soit anatomiques ou due à un décalage du bassin

-Mauvaise mobilité du pied, de la cheville ou du genou,

Blessures antérieures comme une entorse de la cheville ou du genou, suites d’une fracture

-Blessures anciennes au niveau des membres inférieurs qui fragilisent l’os ou l’articulation.

-Problème de mobilité de la cheville.

Facteurs environnementaux et comportementaux

Si la périostite tibiale apparaît également suite aux micro-traumatismes dus à l’exercice physique, elle est favorisée par certains facteurs tels que :

-La nature du terrain d’entraînement avec des entraînements sur des sols trop durs.

-Un usage d’équipements mal adaptés comme des chaussures usées

-Une mauvaise technique dans l’exercice

-Une reprise trop rapide de l’activité après une période de repos –

-Une augmentation trop importante du rythme

-Le surentraînement,

-Une mauvaise hydratation

-Un échauffement insuffisant.

Que faire en cas de périostite tibiale ?

périostite-tibiale-que-faire

En plus du glaçage régulier, notre ostéopathe en urgence vous recommande un arrêt du sport d’au moins 5 à 6 semaines afin de diminuer l’inflammation. Cela va permettre, avec le temps, que la réparation et la récupération de la périostite se fassent.

De plus, l’ostéopathe conseille d’éviter de masser directement le tibia. Mais, plutôt de masser les muscles se trouvant sur son bord.

Dans certaines situations, il sera nécessaire de porter des semelles.

Par ailleurs, il faut savoir la reprise d’activité sportive doit être progressive.

Enfin, pratiquez votre activité avec un bon équipement, n’oubliez pas l’échauffement et veillez à maintenir une bonne hydratation et alimentation.

Pourquoi faire appel à notre ostéopathe  quand on souffre de périostite tibiale ?

périostite-tibiale-osteopathe

La course à pied et l’ostéopathie sont donc complémentaires sur beaucoup de points. Que ce soit dans un but préventif (avant la blessure) ou dans un but curatif (pour soigner), une séance d’ostéopathie peut être intéressante. Par ailleurs, avant une échéance, il est recommandé de consulter notre ostéopathe 1 à 2 semaines auparavant.

Dans le cas de la périostite tibiale, le premier travail de notre ostéopathe à Paris et île de France sera de déterminer précisément la cause de vos douleurs. Puis, il va s’employer à la traiter. À cet effet, il procédera à un interrogatoire complété par un examen clinique et ostéopathique.

Son objectif est de diminuer la douleur. Puis, il va se concentrer sur un travail visant à mettre fin à la périostite.

De manière concrète, notre SOS ostéopathe à domicile et cabinet va favoriser la récupération des tissus en travaillant sur la circulation sanguine et lymphatique.

Pour supprimer les tensions accumulées, il va procéder à un travail articulaire. De même, il va s’employer à favoriser le relâchement musculaire.

Il travaillera ensuite sur votre posture, parfois de concert avec un podologue.

Le traitement sera plus ou moins long selon la gravité de la périostite tibiale.

Au final, notre ostéo à Paris va s’attacher à éviter la récidive, voire plus grave, la chronicité de la périostite tibiale.

 

Faites appel à nos ostéopathes en urgence à domicile et cabinet!

OAP-OSTEOPATHE

Si vous souffrez d’une périostite tibiale,  faites appel à nos ostéopathes en urgence à domicile et cabinet. Vous pouvez réserver sur notre plateforme  7J/7 et 24h/24.

 

 

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *