L’oignon du pied ou hallux valgus : comment soulager les douleurs grâce à l’ostéopathie?

L’ostéopathie est une thérapie efficace pour soulager en urgence les douleurs de l’oignon du pied ou de l’hallux valgus.

L’oignon du pied, connu sous le nom scientifique d’hallux valgus, est une pathologie du pied qui est parfois extrêmement douloureuse et invalidante. Selon les chiffres de la Sécurité sociale, dans 90 à 95 % des cas, l’hallux valgus touche les femmes.  Cette affection est à l’origine de douleurs vertébrales en raison de mauvaises postures. Il est donc indiqué de consulter un ostéopathe qui vérifiera les pieds chez les patients atteints de cette maladie qui, non soignée, peut entraîner un mal de dos.  Ce dernier  travaillera en complémentarité avec un podologue. Zoom sur l’oignon du  pied !

L’oignon du pied ou hallux valgus: c’est quoi?

hallux-valgus-cest-quoi

L’oignon du pied est appelé ainsi en raison de la forme qu’il donne au gros orteil. Il désigne une déviation de la base du gros orteil vers l’extérieur. Le doigt de pied du gros orteil se rapproche du deuxième orteil, ce qui engendre une déformation de l’avant du pied. L’oignon du pied est une déformation osseuse qui se manifeste sous forme d’une bosse au niveau du premier métatarse, à l’intérieur du pied. Cette déformation peut être associée à une inflammation appelée bursite. Cette dernière peut empêcher de porter certaines chaussures, notamment trop fines, qui ne font qu’aggraver le mal.

Il existe deux types d’hallux valgus :

L’hallux valgus acquis du à l’affaiblissement des systèmes stabilisateurs du premier métatarsien. C’est l’hallux valgus classique causé par le vieillissement, une surcharge ou un traumatisme.

L’hallux valgus « juvénile » apparaissant vers la vingtaine qui est héréditaire.

L’oignon du pied: comment le reconnaître?

oignon-du-pied-symptomes

L’oignon du pied, dans un premier temps ne présente aucun symptôme, puis évolue ensuite par des poussées. Parmi les autres symptômes et complications, peuvent apparaître :

-Une déformation visible du gros orteil : Le métatarsien, un os long de l’avant-pied qui s’articule avec les phalanges des orteils, s’incline vers l’intérieur du pied. Ce qui provoque un renflement caractéristique au niveau de l’articulation entre le pied et le gros orteil.

-Des douleurs au niveau de la plante du pied

-Des rougeurs ou une inflammation sur le bord interne du pied, au niveau de « l’oignon ».

-Une déformation des autres orteils (cors, orteils en griffes, durillons)

-Une difficulté à marcher

-Une arthrose qui atteint l’articulation du gros orteil et provoque la déformation.

L’oignon du pied  : quelles sont les causes?

oignon-du-pied-causes

  • Si vos parents ont un hallux valgus, vous serez atteint par cette affection de manière héréditaire.
  • Si vous êtes une femme
  • Si vous portez régulièrement des chaussures à talons et à bouts pointus.
  • Si vous êtes ménopausée : un relâchement des structures fibreuses favorise l’élargissement de l’avant-pied.
  • Enfin, si vous êtes atteint d’une maladie neuromusculaire ou rhumatismale comme la polyarthrite rhumatoïde. Vous augmenterez le risque de développer un hallux valgus.

Comment évolue l’oignon du pied?

comment-evolue-loignon-du-pied

L’oignon du pied évolue vers l’aggravation de la déformation.  Le gros orteil s’oriente de plus en plus vers le deuxième orteil au point de le croiser. La position du gros orteil étant incorrecte, l’appui du poids porté par le pied se déplace vers les autres orteils qui sont le siège de durillons et de cors. Les quatre derniers orteils, et surtout le deuxième, se déforment en se repliant « en griffes ». A la longue, il peut être responsable d’une déformation des orteils, d’une arthrose ou d’une infection au niveau de la zone de frottement et de complications cutanées.

La bursite du pied peut s’infecter suite à une plaie. Cette infection peut s’étendre à l’articulation et à l’os, notamment chez les personnes fragiles comme les diabétiques.

La déformation et le déséquilibre entre les contractions/étirements des muscles modifient la statique du pied. Il s’ensuit des douleurs remontant parfois jusque dans le dos, accompagnées de picotements et d’engourdissement.

L’oignon du pied: comment soulager les douleurs grâce à l’ostéopathie?

losteopathie-soulage-les-douleurs-de-loignon-du-pied

L’oignon du pied provoque des douleurs qui peuvent être soulagées par l’ostéopathie. Cette médecine manuelle permet de ralentir la déformation du pied. Pour un traitement non chirurgical à long terme, la complémentarité entre un ostéopathe et un podologue est efficace. Le podologue pourra faire une analyse posturale et fabriquer des orthèses adaptées au cas du patient pour améliorer la posture, l’appui au sol et la propulsion lors de la marche.

Notre Sos ostéopathe en urgence, via ses mobilisations et manipulations autour du pied, pourra tenter de diminuer les douleurs occasionnées par une augmentation de la raideur articulaire du pied et des muscles fléchisseurs.

Son intervention va consister en plusieurs étapes :

La détente musculaire:

détente-musculairepour éliminer la chaîne de tensions musculaires douloureuses allant généralement de l’orteil au bassin et provoquant des sensations de crampes ou de fatigue musculaire notamment de la voûte plantaire, du mollet et des fessiers.

Les décompressions articulaires permettant de diminuer les douleurs inflammatoires pulsantes ressenties souvent la nuit (bursite) et ralentir la déformation de l’orteil.

La modification de la répartition des appuis et la réinitialisation du centre de gravité grâce à l’étude de la posture globale du corps permettant ainsi de diminuer la surcharge sur l’hallux.

Le but final reste de mieux répartir le poids du corps le long du bassin, de la colonne et des membres inférieurs. Ce travail de l’ostéopathe allègera le poids du corps qui porte sur le gros orteil.

Le traitement ostéopathique peut  se faire en complémentarité avec un podologue. La confection d’une orthèse en silicone sur-mesure permettra une contention permanente pour relaxer l’orteil, soulager la pression sur l’oignon et les autres appuis douloureux. Ainsi, la marche du patient va s’en trouver nettement améliorée.

Nos ostéos d’urgence pour soulager les douleurs de l’oignon du pied !

Si vous souffrez d’un oignon du pied ou que vous le suspectez, et que vous souhaitez être mis en relation avec un ostéopathe à Paris et île de France spécialisé dans le traitement de ce type de trouble, contactez directement le standard au 01.84.25.06.25. Nos ostéos d’urgence vous prendront en charge rapidement pour atténuer les douleurs et réduire la déformation. Deux ou trois séances suffiront.

Réservez  dès à présent votre séance via notre plateforme !

La polyarthrite rhumatoïde : comment soulager les douleurs avec l’ostéopathie ?

L’ostéopathie est une méthode thérapeutique efficace pour soulager les douleurs liées à la polyarthrite rhumatoïde en urgence.

polyarthrite-rhumatoide

La polyarthrite rhumatoïde est une maladie inflammatoire qui touche les articulations. En France, 300 000 à 600 000 personnes sont touchées par les rhumatismes inflammatoires.

Cette forme la plus fréquente d’arthrite chronique génère des douleurs articulaires dans différents endroits du corps qui peuvent, à terme, provoquer des déformations. D’où l’intérêt d’avoir recours à l’ostéopathie pour soulager les douleurs et freiner l’avancée de la maladie. Quelles sont les causes de cette affection ? Comment l’ostéopathie intervient pour soulager les douleurs? Focus sur la polyarthrite rhumatoïde !

La polyarthrite rhumatoïde: qu’est-ce que c’est?

polyarthrite-rhumatoide-definition

La polyarthrite rhumatoïde est une maladie inflammatoire qui se manifeste par des douleurs et un gonflement des articulations.  Elle touche les articulations et provoque la destruction progressive du cartilage et des os. La polyarthrite rhumatoïde suscite des répercussions fonctionnelles, psychologiques, et professionnelles parfois graves.

Contrairement aux idées reçues, cette affection peut apparaître à tout âge même lors de l’enfance et surtout chez des sujets de 40 à 60 ans. Après 70 ans, on n’est plus atteint par cette maladie. La polyarthrite touche notamment les femmes, 4 fois plus que les hommes.

La polyarthrite rhumatoïde: quelles sont les causes?

cause-polyarthrite-rhumatoide

Plusieurs facteurs semblent impliqués dans le déclenchement de la maladie, notamment :

-les facteurs environnementaux  en particulier le tabagisme favorisent l’apparition de la polyarthrite.

-l’activation des défenses immunitaires : Les maladies inflammatoires rhumatismales répondent toutes à un mécanisme auto-immun. Le système immunitaire ne reconnaît plus ses propres tissus et réagit comme s’il était en présence d’un corps étranger. Cette erreur d’identification pousse le système immunitaire à s’attaquer aux tissus et articulations, engendrant des lésions à long terme.

les facteurs héréditaires : certaines prédispositions familiales ont été identifiées et sont à l’origine de cette maladie.

La polyarthrite rhumatoïde: quels sont les symptômes?

polyarthrite-rhumatoide-symptomes

Les douleurs articulaires représentent l’une des premières manifestations cliniques de la maladie. Ces phases souvent douloureuses, sont généralement plus fortes la nuit, et au réveil avec une raideur articulaire. Des œdèmes accompagnent les inflammations.

La polyarthrite rhumatoïde affecte tous les éléments d’une articulation. L’inflammation déclenchée par la réaction auto-immune provoque une production excessive de liquide synovial. Ce liquide touche l’articulation qui enfle. On observe des érosions du cartilage qui se développent au niveau des os et l’articulation devient de plus en plus raide.

Dans la majorité des cas, la polyarthrite rhumatoïde apparaît progressivement au niveau des poignets et des articulations des mains et des pieds, parfois au niveau des genoux, des coudes et des hanches. Les articulations concernées deviennent douloureuses et raides. Fréquemment, ces symptômes s’accompagnent de signes plus généraux : fièvre légère, fatigue, perte de poids et d’appétit, etc.

 Comment évolue la polyarthrite rhumatoïde?

evolution-polyarthrite-rhumatoideOn note des différences importantes au sein des patients touchés par la polyarthrite rhumatoïde.

On passe de phases de poussées inflammatoires à des phases d’amélioration sur des rythmes différents. Ils peuvent varier de plusieurs semaines à quelques mois, selon les individus.

Il faut savoir que la pathologie disparaît complètement dans certains cas. Mais chez la majorité des personnes touchées, elle tend à s’aggraver au fil du temps. La polyarthrite  atteint alors des organes tels que les poumons, les reins ou encore le cœur. Dans ce dernier cas, elle met en cause le pronostic vital.

La polyarthrite rhumatoïde: comment soulager les douleurs avec l’ostéopathie?

losteopathie-soulage-les-douleurs-de-polyarthrite-rhumatoide

 La polyarthrite rhumatoïde, dans la médecine allopathique fait l’objet de traitements lourds notamment avec des médicaments anti-inflammatoires, des infiltrations voire des opérations chirurgicales.

Les douleurs de la polyarthrite peuvent être soulagées par l’ostéopathie. En effet, les bienfaits de l’ostéopathie ne sont plus à démontrer, du fait de leur impact bénéfique sur les douleurs. De plus, ils réduisent considérablement le stress lié à la maladie.

Notre ostéo en urgence va appliquer ses techniques pour diminuer les douleurs et éliminer les pressions excessives sur les zones du corps qui sont affectées par la maladie.

Les muscles, font le lien entre les différents segments osseux et permettent la mobilité du corps par le biais des articulations. C’est à ce niveau que va intervenir la technique structurelle pour corriger les structures en perte de mobilité.

La technique structurelle
technique-structurelle

  • Dans le cas de la polyarthrite du  genou, l’ostéopathe va faire en sorte de corriger le genou. Il va traiter aussi bien l’articulation que la hanche et la cheville, voire les lombaires. De ce fait,  les appuis sont corrects et la pression plus équilibrée, sur la partie externe.
  • Ce principe est le même quelle que soit l’articulation concernée.

De ce fait, ces derniers vont se décontracter naturellement et diminuer la pression exercée sur les nerfs.

tête-et-lombaires

Ainsi, de la tête aux lombaires, il va effectuer un travail de détente et de relâchement musculaire. Il va synchroniser les jeux qui s’effectuent entre les articulations, et corriger certains des désordres mécaniques à l’origine des douleurs.

Bien entendu, plus notre SOS ostéo à Paris & île de France intervient rapidement, plus le traitement va limiter la progression polyarthrosique. Il va réduire la douleur et les gonflements, améliorer la mobilité articulaire, et ainsi permettre un meilleur échange cellulaire.

Le travail de l’ostéopathe  se fera en coordination ou de manière complémentaire avec les autres praticiens du corps médical.

Dans le cas d’inflammation chronique, une approche allopathique est parfois associée, et prendra la relève si les symptômes persistent.

Faites appel à nos ostéos d’urgence pour soulager les douleurs de la polyarthrite rhumatoïde !

En cas de douleurs liées à la polyarthrite rhumatoïde, nos ostéopathes d’urgence à domicile ou en cabinet sont disponibles avec des horaires flexibles pour une prise en charge rapide et efficace. Ils vous apporteront des soins de qualité qui permettront de relâcher les tensions musculaires.

Réservez  dès à présent votre consultation via notre plateforme innovante !

Le VIH : tout savoir sur ce virus

Le VIH désigne le Virus de l’immunodéficience humaine. Il est transmis par voie sexuelle, sanguine, et de la mère à l’enfant. Il cible les lymphocytes T, cellules essentielles au bon fonctionnement du système immunitaire. Sur le long terme, le VIH affaibli le système immunitaire et les personnes infectées développent de graves maladies. Ces maladies sont qualifiées de « maladies opportunistes » car elles sont causées par des micro-organismes inoffensifs pour les personnes dont le système immunitaire fonctionne normalement. Le syndrome de l’immunodéficience acquise (sida) est le dernier stade de l’infection par le VIH. Il correspond au développement d’une ou de plusieurs maladies opportunistes chez les personnes infectées.

 Le VIH : Comment se transmet-il  ?

Il existe 3 modes de transmission :

Par voie sexuelle : relations sexuelles non protégées ;

Par voie sanguine : l’échange de seringues contaminées chez les toxicomanes ;

De la mère au bébé : durant la grossesse (contamination par voie sanguine), l’accouchement (par voie sanguine et par les secrétions vaginales) et l’allaitement (par le lait maternel)

À NOTER : Le virus ne se transmet pas par les larmes, la sueur, la salive, la toux et les éternuements, par les piqûres d’insecte (le virus VIH ne survit pas dans les glandes salivaires du moustique), ni par les poignées de mains, les baisers, les massages, ou la masturbation.

 Le VIH : quels sont ces symptômes ?

 

1 – Symptômes provoqués par la réponse directe au VIH

Une fois le système immunitaire fortement altéré, une personne infectée par le VIH peut développer plusieurs types de symptômes, la lutte contre le virus nécessitant beaucoup d’énergie. La réponse du corps se rapproche alors d’un syndrome grippal prolongé :

  • perte d’énergie ;
  • perte de poids ;
  • fièvre et sueurs ;
  • infections récurrentes ou persistantes ;
  • rash (éruptions) cutané ;
  • perte de mémoire ;
  • herpès buccal, génital ou anal.

2 –  Symptômes dus à la baisse d’immunité

Le sida est le stade ultime de l’infection par le VIH. Il est défini par une personne infectée avec un taux de cellule CD4+ inférieur à 200 par microlitre de sang. La définition inclut aussi des atteintes qui n’arrivent que très rarement chez un sujet sain et qui sont causées par des bactéries, des virus, des champignons, des parasites et d’autres micro-organismes. Les infections opportunistes sont fréquentes chez les patients au stade sida, tous les organes pouvant être affectés. Les symptômes les plus courants sent:

  • toux chronique ;
  • difficulté ou douleur à la déglutition ;
  • troubles mentaux comme une confusion ou trouble de la mémoire ;
  • diarrhée sévère et persistante ;
  • fièvre ;
  • perte de la vision ;
  • nausées, crampes abdominales, vomissements ;
  • perte de poids et fatigue extrême ;
  • maux de tête et raideur de la nuque ;
  • coma.

 Y-a-t-il un traitement contre le VIH ?

 Actuellement, aucun traitement ne permet d’éliminer complètement le VIH de l’organisme. Malgré l’absence de vaccin, des traitements adaptés permettent aux personnes séropositives de bloquer la multiplication du VIH dans leur organisme et ainsi de garder un système immunitaire opérationnel. Ces traitements sont appelés trithérapies ou multi thérapies car ils combinent l’action de plusieurs molécules antirétrovirales. Il faut préciser que les antirétroviraux sont parfois responsables d’effets secondaires, parmi lesquels : nausées, vomissements, fatigue, perte d’appétit, fièvres, diarrhées, réactions cutanées.

Le seul moyen d’éviter de contracter ce virus reste la prévention. En effet, il existe des moyens efficaces pour prévenir la contamination du VIH que ce soit pour se protéger soit même ou pour protéger autrui :

 

– Se protéger lors des relations sexuelles: le port du préservatif externe (capote), le préservatif interne (s’insère dans le vagin ou dans l’anus)

 

 

 

 – Le dépistage: Un test de dépistage du VIH peut se faire après une certaine période qui suit une prise de risque. On peut aussi faire le test régulièrement pour savoir où l’on en est. Il existe plusieurs techniques. Une chose est sûre : plus on est dépisté tôt, mieux c’est.

– Le prélèvement sanguin : le test est anonyme, confidentiel et gratuit. Vous vous rendez dans un centre, où vous êtes reçu par un médecin. Après évaluation de vos pratiques et de vos prises de risque, le médecin vous prescrira un test pour le VIH, mais aussi contre les autres IST ou les hépatites B et C.

 

  • Le test rapide ou TROD : Avec seulement une goutte de sang recueillie au bout du doigt, les TROD permettent d’obtenir en quelques minutes un résultat fiable. Ces tests sont fiables à partir de trois mois après une exposition éventuelle au VIH

Le VIH et le SIDA

Rappelons qu’Il faut bien distinguer VIH et sida. Le VIH est le virus de l’immunodéficience humaine. Le sida, le syndrome de l’immunodéficience acquise. En rendant inopérant le système immunitaire, le VIH provoque le sida. Tous les porteurs du VIH n’ont donc pas le sida.

Les médicaments antirétroviraux (ARV) fer de lance des fameuses trithérapies permettent de contenir la multiplication du virus dans l’organisme. Le sida n’étant qu’un ensemble de symptômes consécutifs à la destruction du système immunitaire par le VIH. Sous traitement, on peut être porteur du VIH et ne pas avoir le sida.

Pour certains séropositifs des pays du nord, les traitements efficaces au point de rendre la présence de virus indétectable dans l’organisme. Indétectable ne signifie pas que le virus a disparu de l’organisme, mais qu’il y est présent en quantité trop faible pour être détecté.

Dans les pays du nord, l’immense majorité des séropositifs a accès aux nouvelles générations de traitements. Ce n’est pas le cas dans le reste du monde.

 

 

 

 

SOS Ostéopathie: L’ostéopathie, au service de tous les conducteurs auto

L’ostéopathie est une thérapie de régulation qui traite les maux de tous les conducteurs auto.

 

Les conducteurs auto sont souvent sujets aux maux de dos, après un trajet plus ou moins long. Nombreux sont ceux qui prennent leur voiture, chaque jour de la semaine, pour se rendre sur leur lieu de travail, ou dont la conduite automobile est une profession. C’est le cas des chauffeurs de taxis, des VTC de bus, des commerciaux, des livreurs et de certains artisans.

En effet, la position assise et immobile durant de longues heures de conduite, ainsi que les vibrations qui se répercutent dans le corps peuvent être à l’origine de douleurs dans le dos. D’où l’utilité de consulter un SOS ostéopathe à domicile ou en cabinet, pour qu’il puisse soulager ces maux. On vous dit tout !

Les conducteurs auto : quels sont les différents maux dont ils souffrent?

 

Selon une étude Ipsos, certains conducteurs professionnels comme les chauffeurs de taxi et de bus, les commerciaux, les routiers, les livreurs et certains artisans seraient plus exposés aux douleurs de dos que les autres conducteurs. Effectués dans des sièges parfois inadaptés, ces trajets occasionnent des :

–lombalgies/douleurs lombaires : La lombalgie désigne une douleur du bas du dos. C’est la forme de mal de dos la plus fréquente chez les conducteurs professionnels en raison des nombreuses vibrations et secousses du véhicule. Les douleurs se portent sur les muscles, tendons et/ou ligaments soutenant la colonne vertébrale.

–dorsalgies : qui sont des douleurs du dos situées entre les cervicales et les lombaires. Elles sont un motif fréquent de consultation.

– sciatiques : qui se caractérisent par une forte douleur ressentie au niveau d’un des deux nerfs sciatiques, situés à l’arrière de la jambe jusqu’au pied en passant par les fesses.

–hernies discales : qui sont un déplacement d’un disque intervertébral dans la colonne vertébrale. La hernie discale est due à une forte pression sur la colonne.

–cervicalgies : qui correspondent à une douleur située au niveau de la nuque, plus précisément du rachis cervical. Les douleurs sont plus ou moins diffuses, et peuvent se diriger vers les épaules, et être aigües (torticolis) ou chroniques.

La survenue du mal de dos chez ces professionnels est liée non seulement à la position assise prolongée mais aussi à l’accomplissement de gestes répétitifs : débrayages et freinages, changement de vitesse, et pilotages.

 Quelle est l’action de l’ostéopathie pour atténuer chacun de ces maux ?

 

Les conducteurs auto, ayant un mal de dos non traité ou mal pris en charge, subissent des douleurs qui peuvent devenir chroniques et être particulièrement handicapantes dans leur quotidien. L’ostéopathie, grâce à son approche naturelle peut remédier à ces douleurs.

 

En cas de lombalgie ou de lumbago :

Que ce soit en phase chronique ou aiguë d’une lombalgie ou d’un lumbago, notre SOS ostéopathe en urgence pourra apporter un soulagement rapide et efficace. Il privilégiera les techniques de fascia en cas de douleurs importantes. Des manipulations cervicales seront aussi nécessaires, à l’autre extrémité du rachis, pour permettre un relâchement lombaire.

En cas de dorsalgie :

Face à une dorsalgie, l’ostéopathe recueillera des informations sur le patient : profession, sports, antécédents médicaux, etc. Ensuite, grâce à des techniques manuelles basées sur la mobilité des tissus (muscles, os, fascias.), il va repérer puis traiter les points de tensions.

En cas de sciatique :

 

Devant une sciatique, notre SOS ostéo à Paris et île de France va travailler sur le petit bassin, les lombaires et sur les muscles des membres inférieurs. Ceci dans le but de donner de la mobilité aux muscles pour qu’ils n’irritent pas le nerf sciatique.

 

 

En cas d’hernie discale :

Pour traiter une hernie discale, le praticien cherchera à localiser l’origine de la douleur et se chargera d’éliminer la pression qui en est l’origine. Il replacera la hernie dans son espace intervertébral et s’assurera de la bonne mobilité des vertèbres voisines.

 

En cas de cervicalgies :

 

 

En ce qui concerne les cervicalgies aiguës, l’ostéopathe peut les soulager rapidement et durablement si la douleur a été prise en charge assez tôt. Son travail consiste alors en une récupération des mouvements des vertèbres de la zone cervico-dorsale, par des manipulations ou des mobilisations.

 

L’ostéopathe peut également vous donner des conseils sur la gestion du stress au quotidien, ainsi que sur l’ergonomie de la conduite en voiture.

N’oubliez pas qu’il n’intervient pas seulement en cas d’urgence, mais il est aussi conseillé de consulter en guise de prévention.

Conducteurs auto : Quelles sont les positions et recommandations à adopter pendant la conduite?

 

  • Au volant, il faut bien positionner son siège de façon à garder les épaules, le bassin et la tête bien alignés. L’appui-tête doit être proche de la tête et il ne doit pas y avoir de creux dans le bas du dos.

Concernant la bonne distance entre le volant et vous, vous devez ajuster le siège de manière à ce que vos poignets puissent se poser sur le volant avec les bras tendus.

 

  • Il est recommandé de faire régulièrement des pauses, en moyenne toutes les deux heures. Elles doivent durer au minimum 20 minutes, pendant lesquelles il faut s’étirer et marcher. Cela permettra d’éviter les jambes lourdes mais aussi de détendre les muscles lombaires.

 

  • Ne sortez pas de votre voiture brutalement. Le mieux est de sortir les deux jambes pour avoir les deux pieds posés au sol. Évitez d’effectuer la rotation du buste pendant l’effort.

 

Nos SOS ostéos à domicile ou en cabinet à votre service

Si vous êtes atteint d’un mal de dos, n’attendez plus, faites appel à nos ostéos en urgence spécialisés dans le traitement de cette affection ! La consultation peut se faire à domicile ou en cabinet. Nos ostéopathes soulageront efficacement et durablement la douleur, via des manipulations douces et précises. Réservez vite votre consultation sur notre plateforme innovante, pour retrouver rapidement une vie normale sans souffrir de ces maux !

 

 

 

 L’endométriose : atténuer les douleurs grâce à l’ostéopathie

L’ostéopathie est recommandée pour atténuer les effets des symptômes de l’endométriose.

 L’endométriose est une maladie gynécologique qui touche près d’1 femme sur 10, en France. Pourtant répandue, elle est encore souvent méconnue du grand public. Source d’intenses douleurs pelviennes, cette pathologie fait augmenter les risques d’infertilité féminine.

 

La médecine douce et plus particulièrement l’ostéopathie est vivement conseillée aux femmes qui en souffrent. Comment l’ostéopathie atténue-t-elle les douleurs de l’endométriose ? Les réponses ici !

Qu’est-ce que l’endométriose ?

 

L’endométriose est une maladie bénigne et souvent douloureuse qui apparaît pendant les règles. A la fin du cycle menstruel, une partie de l’endomètre (un tissu qui tapisse l’utérus) est évacué avec les règles vers les trompes, avant de se reconstituer de nouveau lors du cycle suivant.

Renouvelé en permanence, ce tissu est éliminé partiellement lors des menstruations, en l’absence de fécondation de l’ovule. Dans le cas d’une endométriose les cellules de l’endomètre vont se fixer en dehors de l’utérus et développer de nouveaux tissus sous forme de « nodules ». Les cellules peuvent se fixer sur les ovaires, sur les trompes, sur le péritoine voire même les organes digestifs. Dans certains cas, les cellules se fixent à l’intérieur du muscle utérin.

Cette localisation anormale peut occasionner des inflammations, des lésions ou des kystes au niveau des tissus affectés qui vont se développer et saigner. A chaque cycle menstruel, le tissu qui se détache entraîne des douleurs plus ou moins fortes.

L’endométriose : Comment reconnaître les  symptômes ?

 

 L’intensité des symptômes varie également d’une femme à l’autre. Lorsqu’une femme est atteinte d’endométriose, elle peut faire face à d’autres symptômes comme:

  • Les douleurs pelviennes intenses: accentuées au moment des menstruations.  Elles sont localisées au niveau du bas ventre mais peuvent toucher également la jambe ou le bas du dos. Si ces douleurs sont trop aiguës elles peuvent engendrer une perte de connaissance.
  • Les douleurs pendant les rapports sexuels (la dyspareunie) : Souffrir de dyspareunie, c’est-à-dire de douleurs pendant les rapports sexuels, est un autre signe révélateur d’endométriose. Les kystes ou nodules installés entre l’utérus et le rectum vont être douloureux durant les rapports.
  • Des troubles digestifs et troubles urinaires : L’endométriose peut engendrer des diarrhées ou constipations, des douleurs ou brûlures lors de la miction (au moment d’uriner), ou encore des douleurs lors de la défécation.
  • L’endométriome : est un kyste dans la cavité utérine ou sur les ovaires.
  • La fatigue : l’endométriose est souvent associée au syndrome de fatigue chronique qui entraîne des bouleversements dans les cycles de sommeil.
  • L’infertilité : l’endométriose crée des adhérences au niveau des trompes et génère un liquide péritonéal inflammatoire peu favorable à la fécondation « naturelle ».

 L’endométriose : quelles sont les causes ?

 

Si les causes de l’endométriose ne sont pas connues, certains facteurs semblent avoir une influence directe sur la prévalence de la pathologie. Parmi les théories les plus plausibles, on peut citer :

La migration de l’endomètre utérin sur d’autres organes (système digestif ou vessie) mais aussi dans les trompes de l’utérus vers les ovaires. La douleur peut apparaître lors des règles, des pics d’hormones et aussi lors des rapports sexuels.

Les cellules endométriales sont évacuées par le biais de contractions utérines vers l’extérieur. L’endométriose pourrait découler d’une inversion de ce flux en direction de la cavité pelvienne qui provoquerait un enracinement anormal de l’endomètre sur son passage.

La transplantation de cellules endométriales soit par les trompes, soit par les voies lymphatiques, vasculaires, ou à la suite d’un acte chirurgical gynécologique (laparotomie, césarienne, épisiotomie).

La métaplasie : est la transformation d’un tissu normal en un autre tissu anormal, le tissu du péritoine pourrait se transformer en tissu « endométriosique » soit spontanément, soit à cause de facteurs hormonaux inconnus.

Quelle est l’action de l’ostéopathie sur l’endométriose ? 

 

L’endométriose peut être soulagée par l’ostéopathie. Cette thérapie manuelle intervient en complémentarité avec la médecine classique.

La séance d’ostéopathie devra être réalisée plutôt en milieu de cycle car l’imprégnation en œstrogènes y est favorable et les ligaments utérins sont plus flexibles. De plus, le recueil du sang dans le péritoine diminue, ce qui permet un traitement moins douloureux.

Rassurez-vous aucune manipulation interne ne sera effectuée par  l’ostéopathe !

L’ensemble des organes du bassin, de l’abdomen et du thorax fait partie intégrante de l’unité fonctionnelle du corps. La perte de mobilité d’un de ces organes peut perturber sa fonction et les douleurs peuvent provenir d’une restriction de mobilité du cadre osseux accueillant le système uro-génital. Des raideurs sont également observées et entraînent le dysfonctionnement des organes pelviens et digestifs.

Notre SOS ostéo en urgence va aborder le corps dans sa globalité pour le rééquilibrer. Il va établir au préalable un diagnostic médical précis dans le but d’adapter sa pratique au profil de la patiente.

En fonction des résultats du diagnostic, le thérapeute va tout d’abord lever les restrictions de mobilité par le biais de la technique viscérale, sur le pourtour de la cavité abdominale et pelvienne.

Une attention particulière sera portée à l’utérus, car s’il retrouve une mobilité correcte, cela peut limiter la migration des cellules de l’endomètre vers les autres organes.

Lors de la consultation, le cerveau va produire des endorphines qui contribuent à l’apaisement et à la détente. La sensation de soulagement est pratiquement immédiate.

Enfin la technique de l’ostéopathie crânienne pourra être effectuée. En effet, c’est à partir des différentes glandes présentes dans le crâne que sont régulées les hormones gynécologiques ainsi que le cycle menstruel. Votre ostéo à Paris et dans l’île de France va vérifier la mobilité des os de la face ainsi que des membranes intra-crâniennes, afin de lever toutes les tensions qui pourraient s’exercer sur l’axe hormonale.

Le traitement s’effectuera sur plusieurs séances. C’est l’ostéopathe qui déterminera le nombre de consultations nécessaires en fonction de l’étendue de l’endométriose et de son ancienneté.

Nos SOS ostéopathes en urgence à domicile ou en cabinet pour atténuer les douleurs de l’endométriose

Si vous êtes atteinte d’endométriose, nos SOS ostéopathes en urgence à domicile ou en cabinet sont à votre disposition 24h24 et 7J/7 pour atténuer vos douleurs. L’endométriose est une affection sérieuse à ne pas prendre à la légère, et peut s’avérer un véritable cauchemar dans votre vie quotidienne.

Réservez dès maintenant votre consultation en ligne via notre plateforme innovante.

SOS Ostéopathie : Le golf elbow et le tennis elbow, l’ostéopathie pour les soulager

 Le golf elbow et le tennis elbow : L’ostéopathie peut les soulager efficacement. 


Le golf elbow ( l’épitrochléite ) et le tennis elbow ( L’épicondylite ) sont des tendinites assez fréquentes chez les sportifs de haut-niveau et des amateurs qui pratiquent assidûment un sport. Elles peuvent être invalidantes et entraîner de vives douleurs. D’où l’absolue nécessité de prévenir les douleurs ou de les soulager grâce à l’ostéopathie pour éviter les récidives. On vous dit tout sur ces affections musculo-squelettiques !

 Le golf elbow et le tennis elbow : quelle est la différence ?

 

 Bien que le golf et le tennis elbow soient proches au niveau des symptômes, Il est utile de savoir les différencier pour éviter des confusions.

Le golf elbow « coude du golfeur » est une affection qui provoque des douleurs sur le côté intérieur du coude, là où les tendons des muscles des avant-bras s’attachent à la bosse du coude. Il touche principalement les tendons connectés au côté interne (médial) du coude, qui sont attachés aux muscles qui fléchissent le poignet et qui contractent les doigts. Lorsque vous saisissez le club de golf, dans la situation de tendinite, la douleur se propage dans les avant-bras et les poignets.

 

Quant au tennis elbow ou l’épicondylite latérale, il provoque des douleurs qui se situent plutôt sur le côté extérieur du coude. Le tennis elbow affecte les tendons du côté externe (latéral) du coude, qui, par l’intermédiaire du poignet en position arrière redressent les doigts.

Quels sont les symptômes du golf et du tennis elbow ?

 

 

Les structures anatomiques du golf et du tennis elbow en question, se ressemblent beaucoup mais sont différentes : ils apparaissent sur les côtés opposés du coude et du bras. Il en est de même des symptômes. Les symptômes de la tendinite du coude du golfeur sont similaires à ceux du tennisman, mais ont des causes différentes et se traduisent ainsi :

 

-Vous éprouvez de la douleur et de la sensibilité à l’intérieur de votre coude.– Vous constatez un léger gonflement au niveau du coude, et la peau devient rouge, chaude et œdématiée.- Vous ressentez des vibrations dans l’avant-bras et des fourmillements.- La rotation de votre avant-bras est douloureuse.- Vous souffrez lorsque vous avez le bras tendu.  Les symptômes courants du tennis elbow touchent la face externe du coude (latéral) et se traduisent ainsi:

Le tennis elbow  peut se manifester par une grande sensibilité au toucher de la face externe du coude. Cette sensibilité devient douloureuse et s’étend vers l’extérieur lorsque le poignet et le coude accomplissent certains mouvements.

 

La douleur se situe généralement sur la partie extérieure de l’avant-bras. Elle est la conséquence directe d’une sollicitation excessive des muscles extenseurs du poignet qui permettent de relever le poignet vers le haut.

Ces douleurs sont généralement d’apparition progressive mais dans environ 10% des cas, elles surviennent brutalement et peuvent irradier la nuit sans sollicitation.

Quelles sont les causes du golf elbow et du tennis elbow ?

 

Le golf elbow et le tennis elbow sont dus à une inflammation du tendon suite à la répétition soutenue des mêmes mouvements qui impliquent les muscles de l’avant-bras. Dans cette situation d’usage intensif, des micros-traumatismes vont toucher les tendons déclenchant une diminution de leur élasticité et un gonflement des fibres qui les composent. 

Pour le golf elbow, on retrouve ces cas suivants :

 

Les gestes répétitifs exécutés avec force : La pratique du golf favorise l’apparition de tendinites. En effet, la répétition de la flexion du coude et la manière de serrer la main pour tenir le club, due à la technique de ce sport, entraine une sur-sollicitation des muscles qui conduit parfois à une inflammation.

Et lorsque la personne continue d’utiliser l’articulation au-delà des limites, elle risque une tendinite aiguë.

 

la qualité du matériel : Si le club de golf est trop lourd, ou tout simplement trop rigide, il favorisera la transmission de vibrations, ce qui influera directement sur l’apparition du golf elbow.

 

Le manque d’échauffement et d’étirements : sont comme dans tous les sports un facteur à risque pour l’apparition de troubles.

 

Le manque de technicité : Un mauvais placement par rapport à la balle, une mauvaise coordination du mouvement, une prise de mains avec crispation, un manque de souplesse dans la gestuelle « du golfeur », sont source de crispements musculaires notamment au niveau du coude.

Pour le tennis elbow, on retrouve ces cas suivants :

 

Le tennis elbow peut être causé par le mouvement répétitif du poignet. La douleur apparaît souvent progressivement, mais peut également être subite et fulgurante.

Les joueurs de tennis sont plus susceptibles de développer des tendinites du coude :

– si leur technique est incorrecte

– s’ils utilisent une raquette inappropriée.

Le golf elbow et le tennis elbow : comment l’ostéopathie les soulage-t-elle  ?

 

Le golf elbow et le tennis elbow peuvent être soulagés par l’ostéopathie grâce à des techniques de manipulation du système musculo-squelettique.

L’ostéopathie reste un très efficace dans le traitement de ces tendinites. Elle peut avoir de véritables apports dans le traitement de cette affection.

A l’aide d’un interrogatoire préalable et d’un examen des articulations du patient, l’ostéopathe pourra corriger les troubles présents.

Notre SOS ostéo en urgence va tenter de stopper le mécanisme de lésions dans un premier temps. Tout cela,  à travers des maniements axés sur le coude et le poignet. Le praticien pour assouplir les articulations et minimiser ainsi les frottements avec les tendons. Il utilisera des techniques douces pour éviter des réactions de défense de cette région du corps déjà traumatisée.

De plus, le praticien s’intéressera à la possibilité d’une autre origine. Notamment au niveau de la ceinture scapulaire (clavicule, omoplate, épaule) et des cervicales.

La technique de l’ostéopathie structurelle est efficace, elle permet de réunir les différents segments osseux, articulaires et musculaires du corps. Cette technique est efficace prendre en charge un golf elbow ou un tennis elbow.

Ensuite, notre ostéopathe à Paris & île de France travaillera sur les muscles et tendons directement concernés pour renforcer l’effet antalgique et myorelaxant. Pour terminer, des conseils vous seront prodigués de manière spécifique et adaptée afin d’éviter une récidive.

A la fin du traitement ostéopathique, les douleurs sont nettement diminuées et l’amplitude des mouvements devient optimale.

SOS ostéopathe en urgence à domicile ou en cabinet pour soulager le golf elbow et le tennis elbow

 

Vous souffrez d’un golf elbow ou d’un tennis elbow ? nos SOS ostéopathes à domicile ou en cabinet  dispos 24H/24 et 7J/7, feront rapidement diminuer la douleur inflammatoire. Par ailleurs, ils vous prodigueront des conseils nécessaires pour éviter que ces affections soient chroniques.

Vous pouvez nous contacter et réserver votre séance sur notre plateforme en un clic.

 

Le changement d’heure d’hiver : l’ostéopathie pour s’y adapter !

Le changement d’heure d’hiver nous fait gagner une heure de sommeil, pour d’autres plus sensibles, il est synonyme de désagrément. En effet, le changement d’heure d’hiver implique un dérèglement de l’horloge biologique des personnes, ce qui peut agir sur le moral. Comment le changement d’heure peut influer sur notre organisme ? Comment l’ostéopathie intervient-elle pour y remédier ?  On fait le point !

 

Qu’est- ce que le changement d’heure et à quoi cela sert-il ?

 

 Le saviez-vous ? Les heures d’été-hiver qui consistent à avancer ou reculer l’horloge d’une heure à chaque équinoxe, sont apparues en France en 1975 à la suite du choc pétrolier de 1974.

Ce procédé permet de réaliser des économies d’énergie en réduisant au maximum l’éclairage électrique et en coordonnant nos activités aux heures d’ensoleillement.

Ce changement n’est pas sans conséquence sur notre organisme. Selon les spécialistes du sommeil, il faut compter une vingtaine de jours pour retrouver nos rythmes veille-sommeil après le changement d’heure d’hiver, que cela soit dans le cadre du passage à l’heure d’hiver ou à l’heure d’été.

 

Quels sont les effets du changement d’heure ?

 

 

Le changement d’heure d’hiver perturbe notre mode de fonctionnement interne. Le corps subit des perturbations liées au retard pris par l’horloge interne sur l’heure locale. : 

Troubles du sommeil: avec perturbation du cycle de 24H.

  • De la fatigue avec des bâillements fréquents : Il est courant de ressentir une forte fatigue, voire une sensation de malaise après un changement d’heure qui entraîne une diminution des performances physiques, ce qui peut grandement perturber les activités quotidiennes.
  • Une perte d’appétit (fréquent chez les enfants) : le changement horaire perturbe le métabolisme. On constate un manque de sérotonine, une substance qui permet de transmettre l’influx nerveux entre les neurones. Elle a notamment une action sur les anomalies du comportement alimentaire comme la perte d’appétit.
  • Des difficultés à la concentration : Selon certaines études, le nombre d’accidents de la circulation est en hausse les premiers jours du passage de l’heure d’hiver à l’heure d’été, affectant surtout les piétons et les cyclistes. Ceci n’est pas lié au changement d’heure proprement dit, mais au fait que l’obscurité survient de plus en plus tôt au fil des jours, compliquant ainsi la visibilité dans la rue ou sur la route.
  • Des sauts d’humeur avec irritation : L’équilibre émotionnel se trouve très fragilisé durant la saison hivernale en raison de la baisse de l’ensoleillement. Entre changement d’humeur et baisse de moral, les déséquilibres provoqués par le contexte extérieur influent négativement sur le bien-être quotidien.

 

Le changement d’heure d’hiver, qu’il est son impact sur  le rythme circadien ?

 Des chronobiologistes estiment que le changement d’heure d’hiver serait plus négatif encore sur la santé que le décalage horaire lié aux changements de fuseaux pendant les voyages. Le rythme circadien humain est minutieusement régulé par une petite glande qui se trouve au sommet du cerveau, soit la glande pinéale ou l’épiphyse, qui est sensible à la lumière. En fait, c’est la mélatonine, l’hormone produite par la glande pinéale, qui est chargée de régler la chronicité. Le sommeil prend sa place quand cette hormone est sécrétée en fonction de l’intensité de la lumière.

Tout ceci se fait en fonction du parcours du soleil et rythme les phases éveil-sommeil.

Mais, la mélatonine ou autrement appelée « hormone du sommeil  » fait beaucoup plus que d’assurer les rythmes circadiens. Elle régule le rythme éveil/sommeil qui est directement affectée par la longueur de la nuit, différente en été et en hiver.

 Le changement d’heure d’hiver, quels sont ses risques et pour qui ?

 

Au-delà de la perturbation du sommeil, il y a des conséquences et des risques plus sérieux. en effet, La perturbation du rythme circadien augmenterait le nombre d’infarctus du myocarde pendant cette période.

 

Les populations à risque se divisent en 3 groupes :

  • les personnes âgées, plus habituées à des horaires fixes et à un sommeil court.
  • les enfants et en particulier les bébés : qui peuvent être perturbés par le changement des horaires.
  • les personnes malades ou hospitalisées, déjà fragilisées par leur situation médicale sont moins à même de supporter le changement des horaires.

Comment l’ostéopathie peut aider à l’adaptation au changement d’heure d’hiver ?

 

 

L’approche ostéopathique globale permet d’avoir une action durable sur le corps. En effet, Rappelons que les troubles du sommeil sont dus aux tensions corporelles qui troublent le système neuro-végétatif. L’ostéopathie permet d’agir sur la colonne vertébrale, le crâne, les systèmes viscéraux thoraciques et abdominaux qui sont en rapport avec le système neuro-végétatif. Par ailleurs, il est important de souligner qu’une bonne hygiène de vie et un bon environnement sont nécessaires pour lutter contre les troubles du sommeil.

 

Notre SOS ostéopathe à domicile ou en cabinet va restaurer les tensions articulaires et nerveuses de votre corps par la technique de l’ostéopathie crânienne. Aussi, le fait de rééquilibrer l’ensemble du MRP au niveau crânien et sur l’axe crânio-sacré tout entier fait retrouver un équilibre dans le sommeil.

En outre, les personnes anxieuses peuvent être affectées par le changement d’heure d’hiver. Dans ce cas, notre ostéo à Paris et île de France va libérer le stress musculaire autour du cerveau et de la moelle épinière. Les manipulations du crâne ont une influence bénéfique sur les hormones et réduisent l’anxiété.

L’équilibre d’une personne repose à la fois sur un côté psychique et sur un autre physique. En effet, Il a été démontré qu’un choc émotionnel peut faire baisser les défenses immunitaires d’une personne. Ce choc émotionnel la rendra plus vulnérable aux maladies. C’est ici qu’intervient la technique de l’ostéopathie somato-émotionnelle. En fait, notre ostéo dispo éliminera les nœuds énergétiques, en libérant la tension tissulaire, via le plexus et les zones critiques émotionnelles (foie, rein, sternum).  De ce fait, l’équilibre de votre corps est renforcé.

Faites appel à nos ostéopathes d’urgence à Paris !

 

Nos ostéopathes vous apporteront une solution à vos troubles de sommeil liés au changement d’heure.

Vous pourrez bénéficier de conseils pratiques pour rendre meilleur votre quotidien.

Réservez en ligne dès maintenant votre consultation via notre plateforme innovante.

La sciatique : Comment la soulager avec l’ostéopathie ?

La sciatique, qualifiée de « mal du siècle », elle constitue un réel problème de santé publique ! De nos jours, elle représente environ 435 000 cas par an en France pour plus de 13 millions de journées d’arrêt de travail, dont plus de 8 millions sont indemnisées par l’assurance maladie.

Elle est souvent mal traitée quand elle est récidivante, mais l’ostéopathie peut soulager la personne qui en souffre en atténuant les douleurs.

 Qu’est-ce qu’une sciatique ?

 

La sciatique est une inflammation fréquente du nerf sciatique. On compte un nerf sciatique sur chaque jambe, situé à l’arrière. Ce sont les nerfs les plus volumineux de l’organisme. La sciatique se caractérise par une douleur intense qui irradie des fesses, et tout le long de la cuisse et de la jambe. De plus, la sciatique se manifeste habituellement d’un seul côté du corps.

L’inflammation se situe en général à l’émergence du nerf, au niveau de la colonne lombaire ; elle se nomme alors : lombo-sciatique.

Qu’est-ce qui cause la sciatique ?

 

 Les causes de la sciatique sont multiples :

  • Le rétrécissement du canal lombaire : correspond à un rétrécissement de la cavité située au centre des vertèbres lombaires. C’est le syndrome dit de la « queue-de-cheval ».

 

  • Le syndrome facettaire : il s’agit de petites articulations autour de chaque vertèbre. Une mauvaise posture prolongée peut entraîner un désalignement des facettes qui conduit à un début de sciatique.

 

  • Le syndrome de piriforme : le piriforme est un muscle du bassin qui une fois enflé peut exercer une pression directe sur le nerf sciatique et l’irriter. Les sportifs sont principalement touchés par cette affection.
    -Les chocs et traumatismes : touchent directement les racines du nerf  et provoquent une sciatique.

 

  • La grossesse : les futures mamans sont sujettes à cette pathologie à cause du  poids du ventre, qui peut faire compression sur le nerf sciatique.

-La hernie discale : est une lésion du rachis caractérisée par le déplacement d’une partie d’un disque intervertébral. Elle peut entraîner une pression des racines du nerf sciatique.

 

Quels sont les symptômes de la sciatique ?

 

La sciatique peut occasionner plusieurs symptômes :

-Une douleur intense; déclenchée dans le bas du dos ou une fesse, qui part vers la cuisse, le mollet et le pied. De plus, Elle peut être fulgurante, ou lancinante. Les gênes sont habituellement accentuées en position assise, à la toux et à l’effort, et soulagées en position couchée.

-Des fourmillements; un engourdissement et une faiblesse musculaire dans certaines zones de la jambe et du pied touchés.

Quelles sont les conséquences de la sciatique ?

 

La sciatique non traitée ou mal prise en charge peut être chronique et devenir incommodante. Parmi ses conséquences, on note :
– une paralysie des membres inférieurs (sciatique paralysante) ;
– un syndrome de la queue de cheval (incontinence anale et/ou urinaire) ;
– des difficultés à uriner
– des troubles d’érection.

 

La sciatique : Comment l’ostéopathie la soulage-t-elle ?

 

La sciatique peut être soulagée par l’ostéopathie. En effet, grace à une approche naturelle selon les résultats de plusieurs études scientifiques effectuées jusqu’à aujourd’hui.
Notre ostéo en urgence va établir au préalable un diagnostic pour savoir s’il est en présence d’une sciatique commune ou d’une sciatalgie (symptôme identique mais origine différente). Dans le cas contraire, il vous orientera vers un spécialiste.

Par ailleurs, notre ostéo à Paris et île de France dispose de méthodes adaptées à votre état : des techniques de thrusts (celles « qui craquent ») ou des manipulations douces appelées ajustements ostéopathiques. Les deux techniques donnent des résultats durables. Au moins deux séances sont nécessaires : une de correction du problème et une seconde pour éviter la récidive.

  • Un travail sur les lombaires

Si la sciatique s’origine dans une hernie discale, le thérapeute va chercher à soulager la douleur. En effet, en présence d’arthrose, il va travailler sur le bon équilibre postural du patient. Enfin, l’ostéopathe pourra agir par des manipulations vertébrales, si une vertèbre lombaire est à l’origine de la sciatique.

 

  • Un travail sur le petit bassin

Certains organes présents dans le petit bassin comme la vessie ou le piriforme peuvent être en contact avec le nerf sciatique et dans ce cas entraînent des douleurs. Le traitement manuel de l’ostéopathe veillera donc à leur redonner de la mobilité pour qu’ils n’irritent pas le nerf sciatique.

 

  • Un travail sur les muscles des membres inférieurs

Il peut arriver que les muscles des membres inférieurs compressent le nerf sciatique. Notre ostéo dispo va donc utiliser diverses techniques fonctionnelles douces pour agir sur la mobilité faciale des muscles. De ce fait, ces derniers vont se décontracter naturellement et diminuer la pression exercée sur le nerf sciatique.

Faites appel à nos Sos ostéopathes d’urgence pour soulager la sciatique !

 

En cas de douleur sciatique, nos ostéopathes d’urgence à domicile et en cabinet se tiennent à votre disposition avec des horaires de prises en charge en continu des cas les plus aiguës au 09 72 54 56 88. Ils vous apporteront des soins de qualité qui permettront de relâcher les tensions musculaires. En outre, notre service permet la reprise immédiate de vos activités dans les meilleures conditions, et peut vous éviter le recours aux médicaments. Vous pourrez bénéficier aussi de conseils pratiques et personnalisés pour améliorer votre quotidien.

Réservez dès maintenant votre consultation via notre plateforme innovante !

L’ostéopathie à domicile, ce nouveau concept qui séduit !

Comme pour toute autre profession médicale, l’ostéopathie a longtemps été pratiquée dans un cabinet. Aujourd’hui, recevoir votre ostéopathe dans votre salon n’est plus une chose surprenante. En effet, depuis peu un nouveau concept a vu le jour révolutionnant ainsi cette thérapie et le mode de prise en charge des patients. Comprenez : l’ostéopathie à domicile.

Pourquoi l’ostéopathie à domicile séduit-elle autant ?

L’ostéopathie à domicile est un mode de prise en charge très apprécié des patients souffrants de maux fonctionnels. Il leur permet de recevoir les soins nécessaires sans devoir bouger de chez eux. Nombreux sont les raisons qui rendent ce mode de prise en charge attractif, parmi eux :
Mobilité limitée ou perdue : les personnes âgées, les femmes enceintes ou les personnes souffrantes de mal de dos, par exemple, ont du mal à se déplacer facilement. Certains sont mêmes alités et perdent totalement leur mobilité. Aussi, en cas de torticolis, il devient difficile de conduire sa voiture ou prendre les transports pour se rendre chez un ostéopathe en cabinet.
Manque de temps : notre mode de vie actuel est caractérisé par une activité et un stress permanent. Entre le temps passer au travail, la garde des enfants, les tâches ménagères etc. Se déplacer chez un ostéopathe devient très contraignant.
Nouveau-nés : le système immunitaire des nouveau-nés à ses débuts réagit lentement. Les pédiatres recommandent plus souvent aux parents d’éviter d’exposer le nouveau-né au monde extérieur surtout quand il n’est pas encore vacciné. L’ostéopathie à domicile est donc un moyen plus adapté pour prendre en charge les nouveau-nés sans la contrainte de se déplacer.
Absence de mode de garde pour les enfants : les maux ne préviennent pas, et sont imprévisibles. Quand on est un parent, trouver une nounou à la dernière minute relève de l’impossible.
Il y a de nombreuses raisons pour choisir un ostéopathe à domicile, ce mode de prise en charge est de plus en plus apprécié et prisé par les patients. L’aspect psychologique n’est pas à négliger. En effet, les patients se sentent mieux pris en charge dans leur domicile que dans un cabinet qui peut augmenter leurs angoisses, en voyant d’autres personnes souffrir et en étant dans une ambiance « cabinet médical » qui rappelle parfois les hôpitaux.

L’ostéopathie à domiciles coûte-elle plus chère que le cabinet ?

 

Chez osteoaparis.fr, nous avons fait le choix de rendre ce service adapté à tous les portes-feuille. En effet, nos interventions couvrent toute l’île de France et la tarification reste unique et inchangée même pour les interventions en banlieue lointaine. La différence des honoraires entre une consultation à domicile et en cabinet n’est que de 10 euros. De plus, les honoraires sont dégressifs est calculés en fonction du créneau horaire choisi par le patient (nous détaillerons cela un peu plus tard dans l’article). Une majoration est appliquée pour les interventions après 19h, le weekend et les jours fériés.

Y-a-t-il un service d’urgence à domicile ?

 

Osteoaparis.fr est spécialisé dans les interventions ostéopathiques en urgence 24h/24 et 7j/7. Notre service Sos ostéopathe en urgence à domicile est un service novateur qui vous permet d’être pris en charge à n’importe quel moment de la journée, les weekend et jours fériés. Nos ostéopathes de garde se déplaceront chez vous où que vous soyez et à n’importe quelle heure.
Nous savons que les maux surviennent inopinément et sans prévenir. C’est pour cela que nous avons mis en place un service de permanence avec une équipe d’ostéopathes professionnels, de qualité et formés aux interventions d’urgence.

Comment joindre un Sos ostéopathe en urgence ?

 

Nous avons mis en place un numéro d’urgence : 01.84.25.06.25 en appelant ce numéro vous serez guidés pour la prise de rendez-vous. Nos opérateurs vous dirigeront vers notre plateforme novatrice via ce lien : https://osteoaparis.fr/reservation/domicile elle vous permettra de choisir vous-même le créneau horaire qui vous convient, en fonction de vos disponibilités. En choisissant votre créneau, l’honoraire d’intervention s’affichera automatiquement. La prise de rendez-vous s’effectue en 3 clics : vous choisissez votre créneau horaire, vous communiquez vos coordonnées ainsi que le motif de la consultation et vous payez en ligne pour être pris en charge en priorité.
Notre ostéo dispo vous contactera ensuite pour vous confirmer votre prise en charge. Pour les interventions en urgence, nous intervenons sous 2 heures. Vous pouvez aussi réservez pour une intervention en journée, cette option séduit les patients souhaitant réserver à l’avance pour avoir un Sos ostéopathe chez eux le jour-même après une longue journée de travail.

Comment se déroule une consultation à domicile ?

 

Après que vous ayez effectué votre réservation, notre osteo dispo  à domicile vous contactera pour vous confirmer la prise en charge. Il vous faudra préparer un espace pour accueillir la table de pratique. Le thérapeute arrivera chez vous à l’heure confirmée, avec une table pliante et confortable ainsi que des draps d’examens et un trousseau complet pour assurer l’aspect administratif de la prise en charge (facturier, tampon etc.) il vous posera quelques questions dites « anamnèse » afin de mieux cerner vos douleurs . Elle est indispensable pour comprendre votre mal, et s’assurer qu’il ne s’agisse pas d’un mal d’ordre organique  ou vital nécessitant une prise en charge médicale (l’ostéopathie soulage les maux fonctionnels).
Notre Sos ostéopathe procédera ensuite à la prise en charge de votre douleur à l’aide de multiples palpations et manipulations indolores. Pendant son intervention, notre Sos ostéopathe à Paris et en île de France restera à l’écoute du patient, il ne procédera pas à une manipulation sans s’assurer que le patient est prêt et peut la supporter.
La séance dure de 45 minutes à 1 heure, le patient est généralement fatigué après la consultation, mais se sent mieux et récupère sa mobilité totalement ou partiellement. Dans le 2 ème cas, une deuxième séance est proposée au patient pour la suite des soins.
À la fin de la consultation, notre Sos ostéopathe à domicile proposera une facture au patient, qui lui permettra d’être remboursé par sa mutuelle.

Y-a-t-il un suivi post-consultation ?

 

Oui ! Sachez qu’en réservant sur notre plateforme  via https://osteoaparis.fr/, votre espace patient est créé à l’aide de votre adresse mail. Vous y trouverez entre autres des fiches de conseils pratiques pour vous accompagner dans votre quotidien après votre consultation et vous aider à prévenir d’éventuelles récidives. Par ailleurs, notre numéro d’urgence reste disponible, vous pouvez nous contacter et demander à être rappelé par l’ostéopathe qui vous a pris en charge pour lui poser toutes les questions sur votre état après la consultation.

Faîtes confiance à nos ostéopathes !

 

Notre osteo dispo sera à votre écoute et soulagera vos maux. En effet, tous nos ostéopathes sont diplômés D.O. et exercent depuis plus de 3 ans ou ont suivi une formation à la prise en charge des urgences . Aussi, ils ont été sélectionnés et formés pour les interventions d’urgence à domicile. Ils vous garantiront une prise en charge de qualité, et vous accompagneront dans la suite de vos soins si votre cas nécessite un suivi ostéopathique. Réservez dès maintenant votre séance et tentez l’expérience d’un ostéopathe à domicile !

L’ostéopathie pour soulager le syndrome de Gougerot-Sjögren (syndrome sec)

Qu’est-ce que le syndrome de Gougerot-Sjögren ?

Le syndrome Gougerot-Sjögren ou syndrome sec est une affection rare qui touche moins d’1 personne sur  10 000. Il s’agit d’une affection  auto-immune, c’est à dire liée à une réaction du système immunitaire contre certains constituants de l’organisme. Elle n’est ni contagieuse ni héréditaire . Ce syndrome touche principalement les glandes exocrines sécrétant des fluides au niveau de la peau ou des muqueuses. Les organes touchés sont donc l’œil (syndrome de l’œil sec), la bouche, le nez, la trachée, l’œsophage, l’estomac, le pancréas et même l’appareil sexuel…

Ce syndrome peut être primitif, c’est-à-dire isolé, ou secondaire, associé à un rhumatisme tel que la polyarthrite rhumatoïde ou le lupus. Il touche plus fréquemment les femmes 90 % et débute souvent vers 50 ans. Il est responsable d’un handicap fonctionnel important et peut parfois se compliquer d’un lymphome.

Comment se manifeste cette affection ?

 

Le syndrome sec est une maladie qui se fait généralement remarquer bien après son début. Son déclenchement n’est donc pas toujours rapidement diagnostiqué. Les patients atteints de cette affection présentent une sécheresse au niveau des glandes exocrines, c’est-à-dire des glandes qui sécrètent des liquides comme les yeux, la bouche, le nez, la gorge, la peau, les organes sexuels. C’est à dire que les malades ne parviennent pas à avaler facilement de la nourriture à cause de la sécheresse de la bouche, et souffrent entre autres de l’irritation des yeux à cause de la diminution considérable de la sécrétion des larmes. Lorsque l’on parle d’absence de « larmes », il ne s’agit pas ici des larmes proprement dit, mais du liquide qui se propage sur l’œil à chaque battement de paupières Cette sécheresse s’accompagne de douleurs articulaires et musculaires à différents niveaux comme les jambes, les bras ou le dos… Les signes au niveau de l’œil sont d’ailleurs des picotements et une sensibilité accrue à la lumière qui font larmoyer les yeux.

Quelles sont les causes de ce syndrome ?

 

Les causes du syndrome de Gougerot-Sjögren sont inconnues. Cependant, la maladie résulte d’une réaction auto-immune. La raison pour laquelle le système immunitaire du corps en vient à mal fonctionner et à attaquer ses propres tissus reste encore nébuleuse. Plusieurs hypothèses sont à l’étude. Selon les chercheurs, il est probable que l’apparition de ce syndrome nécessite à la fois une prédisposition génétique et l’arrivée de facteurs déclencheurs (infection virale, changements hormonaux, stress, etc.)

Comment l’ostéopathie soigne-t-elle le syndrome sec ?

S’il n’existe aucun moyen de guérir, de ce syndrome. Son traitement  est symptomatique et vise essentiellement à limiter la fatigue, les douleurs et les effets de la sécheresse. L’ostéopathie peut être très utile pour les patientes souffrants de ce syndrome. En effet, nos SOS ostéopathes à domicile ou en cabinet utilisant l’ostéopathie crânienne, procéderont à une normalisation de la tutelle hormonale par la correction des lésions des sphères pelvienne et crânienne, une inhibition au niveau du ganglion cervical supérieur et ganglion stellaire pour soulager les glandes lacrymales grace aux manipulations spécifiques pour stimuler ces glandes ; le tout au moyen de palpations sur le crâne, qui permettra aussi la diminution du stress. Par ailleurs, l’ostéopathie fonctionnelle interviendra pour soulager les différents maux articulaires et musculaires, ainsi que la fatigue causée par cette affection.

Faîtes confiance à Nos ostéopathes !

 

Si vous êtes atteint du syndrome Gougerot-Sjögren, sachez que nos SOS ostéopathes professionnels en urgence à domicile ou en cabinet peuvent vous venir en aide et vous accompagner pour diminuer et traiter les différents maux qui peuvent survenir à la suite de ce syndrome. Contactez-nous et bénéficiez d’un accompagnement personnalisé et de conseils pratiques pour améliorer votre quotidien.