L’ostéopathie pour soulager le syndrome de Gougerot-Sjögren (syndrome sec)

Qu’est-ce que le syndrome de Gougerot-Sjögren ?

Le syndrome Gougerot-Sjögren ou syndrome sec est une affection rare qui touche moins d’1 personne sur  10 000. Il s’agit d’une affection  auto-immune, c’est à dire liée à une réaction du système immunitaire contre certains constituants de l’organisme. Elle n’est ni contagieuse ni héréditaire . Ce syndrome touche principalement les glandes exocrines sécrétant des fluides au niveau de la peau ou des muqueuses. Les organes touchés sont donc l’œil (syndrome de l’œil sec), la bouche, le nez, la trachée, l’œsophage, l’estomac, le pancréas et même l’appareil sexuel…

Ce syndrome peut être primitif, c’est-à-dire isolé, ou secondaire, associé à un rhumatisme tel que la polyarthrite rhumatoïde ou le lupus. Il touche plus fréquemment les femmes 90 % et débute souvent vers 50 ans. Il est responsable d’un handicap fonctionnel important et peut parfois se compliquer d’un lymphome.

Comment se manifeste cette affection ?

 

Le syndrome sec est une maladie qui se fait généralement remarquer bien après son début. Son déclenchement n’est donc pas toujours rapidement diagnostiqué. Les patients atteints de cette affection présentent une sécheresse au niveau des glandes exocrines, c’est-à-dire des glandes qui sécrètent des liquides comme les yeux, la bouche, le nez, la gorge, la peau, les organes sexuels. C’est à dire que les malades ne parviennent pas à avaler facilement de la nourriture à cause de la sécheresse de la bouche, et souffrent entre autres de l’irritation des yeux à cause de la diminution considérable de la sécrétion des larmes. Lorsque l’on parle d’absence de « larmes », il ne s’agit pas ici des larmes proprement dit, mais du liquide qui se propage sur l’œil à chaque battement de paupières Cette sécheresse s’accompagne de douleurs articulaires et musculaires à différents niveaux comme les jambes, les bras ou le dos… Les signes au niveau de l’œil sont d’ailleurs des picotements et une sensibilité accrue à la lumière qui font larmoyer les yeux.

Quelles sont les causes de ce syndrome ?

 

Les causes du syndrome de Gougerot-Sjögren sont inconnues. Cependant, la maladie résulte d’une réaction auto-immune. La raison pour laquelle le système immunitaire du corps en vient à mal fonctionner et à attaquer ses propres tissus reste encore nébuleuse. Plusieurs hypothèses sont à l’étude. Selon les chercheurs, il est probable que l’apparition de ce syndrome nécessite à la fois une prédisposition génétique et l’arrivée de facteurs déclencheurs (infection virale, changements hormonaux, stress, etc.)

Comment l’ostéopathie soigne-t-elle le syndrome sec ?

S’il n’existe aucun moyen de guérir, de ce syndrome. Son traitement  est symptomatique et vise essentiellement à limiter la fatigue, les douleurs et les effets de la sécheresse. L’ostéopathie peut être très utile pour les patientes souffrants de ce syndrome. En effet, nos SOS ostéopathes à domicile ou en cabinet utilisant l’ostéopathie crânienne, procéderont à une normalisation de la tutelle hormonale par la correction des lésions des sphères pelvienne et crânienne, une inhibition au niveau du ganglion cervical supérieur et ganglion stellaire pour soulager les glandes lacrymales grace aux manipulations spécifiques pour stimuler ces glandes ; le tout au moyen de palpations sur le crâne, qui permettra aussi la diminution du stress. Par ailleurs, l’ostéopathie fonctionnelle interviendra pour soulager les différents maux articulaires et musculaires, ainsi que la fatigue causée par cette affection.

Faîtes confiance à Nos ostéopathes !

 

Si vous êtes atteint du syndrome Gougerot-Sjögren, sachez que nos SOS ostéopathes professionnels en urgence à domicile ou en cabinet peuvent vous venir en aide et vous accompagner pour diminuer et traiter les différents maux qui peuvent survenir à la suite de ce syndrome. Contactez-nous et bénéficiez d’un accompagnement personnalisé et de conseils pratiques pour améliorer votre quotidien.

Traiter l’insomnie avec l’ostéopathie

Ostéopathie et sommeil, l’association de ces deux mots peut sembler improbable. Et pourtant, l’ostéopathie a fait ses preuves dans le traitement des différents troubles de sommeil notamment l’insomnie qui représente le trouble le plus courant chez les patients souffrant des troubles de sommeil.

Qu’est ce que l’insomnie et comment se manifeste t-elle ? Quelles sont ses causes et ses risques ? Comment l’ostéopathie intervient t-elle pour traiter l’insomnie?

Qu’est ce que l’insomnie et comment se manifeste t-elle ?

L’ insomnie est le plus courant des troubles de sommeil qui survient lorsque, pour une raison quelconque, les habitudes naturelles de sommeil sont perturbées. Cela entraîne une difficulté à s’endormir ou à rester endormi suffisamment longtemps pour avoir un sommeil réparateur et se sentir détendu et revigoré.

Plus de 30% de la population souffre de troubles du sommeil, dont 84% d’insomnie. L’insomnie peut être passagère ou chronique, soit plus de 3 fois par semaine depuis plus de 3 mois. Les causes de l’insomnie sont nombreuses. L’interrogatoire du patient et de son conjoint permet dans la grande majorité des cas de déterminer l’origine de l’insomnie.

Quelles sont les différentes causes de l’insomnie ?

 

 

les causes de l’insomnie sont nombreuses et differentes d’une personne à une autre :

  • Causes psychologiques :

Une grande majorité des insomnies est liée à des troubles psychologiques plus ou moins sévères, comme le stress, l’anxiété et la dépression.
Lorsque les épisodes d’insomnie se répètent jour après jour, les personnes touchées s’angoissent à l’idée de passer une mauvaise nuit. Cette peur de l’insomnie peut angoisser l’insomniaque et rendre son sommeil encore plus difficile, ce qui l’entraîne alors dans un cercle vicieux.

  • Maladies du sommeil :

– Le syndrome des jambes sans repos (impatiences)

– L’Apnée du sommeil

  • Environnement et mode de vie :

Les conditions liées à l’environnement ou au mode de vie peuvent également provoquer des insomnies.

  • Le bruit, la chaleur, les voisins, une mauvaise literie, …
  • La consommation excessive de caféine.
  • Le travail en horaires décalés (travail de nuit par exemple…).
  • La surcharge de travail.

 

  • Maladies :

De nombreuses pathologies peuvent entraîner des troubles du sommeil et provoquer des épisodes d’insomnies plus ou moins fréquentes.

  • Hyperthyroïdie.
  • Douleurs liées à différentes maladies (arthrose, cancer, polyarthrite, … ).
  • Asthme : Une crise d’asthme peut provoquer un réveil nocturne.
  • Allergies (rhinite, éternuements…) pouvant réveiller et entraîner une insomnie.
  • Reflux gastro œsophagien…

Quels sont les risques de l’insomnie ?

Si elle n’est pas traiter, l’insomnie peut causer de nombreuses complication dans l’organisme aussi bien sur le plan psychique que physique. L’image ci-dessous détaille les différents complications que l’insomnie peut engendrer :

 

Comment se débarrasser de l’insomnie et retrouver un sommeil réparateur ?

 

La plupart des personnes souffrantes de trouble de sommeil ou d’insomnie se réfugient dans les somnifères. On parle d’1 personne sur 10 en France prenant régulièrement des somnifères. La France est ainsi en tête des consommations mondiale ! Un palmarès qui pose problème quand on connaît tous les risque associés à la prise de ces médicaments de manière excessive.

L’ostéopathie est une méthode naturelle qui s’avère très efficace dans le traitement des troubles de sommeil. de plus en plus de patients souffrants d’insomnie font appel à un SOS ostéopathe à domicile ou en cabinet pour régler les soucis d’insomnie.

Comment l’ostéopathie peut elle traiter l’insomnie ?

 

L’ostéopathie est efficace pour traiter l’insomnie, notamment par la technique de l’ostéopathie crânienne; Notre sos ostéopathe à domicile ou en cabinet évaluera et d’améliorera le flux du liquide céphalo-rachidien, pour éliminer les effets négatifs du stress et renforcer la capacité de corps. Le thérapeute libérera les tensions, la douleur et les dysfonctionnement permettant ainsi au corps de se détendre et se corriger automatiquement. Que ce soit le mal de dos, la douleur chronique  causée par une maladie, ou le mal du cou. La libération du système nerveux améliorera la santé et les performances de l’organisme en entier et éliminera naturellement la douleur et le stress. L’ostéopathie aide à libérer le stress musculaire autour du cerveau et de la moelle épinière. La douleur et l’inconfort peuvent entraîner un manque de sommeil ou des nuits agitées. Cela peut rendre plus difficile le fonctionnement du corps et réduire la capacité à y faire face.

L’ostéopathie a été démontrée comme pouvant réduire l’insomnie notamment celle résultant de la douleur chronique. Aussi, l’ostéopathe va s’intéresser à un éventuel whiplash qu’il corrigera parla suite.

Les problème de digestion peuvent causer l’insomnie, c’est ici qu’intervient l’ostéopathie viscérale , grâce à laquelle notre ostéopathe en urgence à domicile ou en cabinet éliminera tous les troubles digestifs et toutes les tensions qui peuvent se répercuter dans tout l’organisme (aussi bien vers la partie supérieure du corps que vers la partie inférieure), limitant ainsi le stress (de très nombreux neurones logent dans le système intestinal).

Par ailleurs, le praticien rééquilibrera des liens viscéraux pour permettre un bon fonctionnement des organes par rapport à leur point d’attache. De plus, Il corrigera la mobilité du diaphragme et autres viscères. L’ostéopathie viscérale permettra aussi de relancer le fonctionnement intrinsèque de l’organe (désengorger un organe ou jouer sur une sécrétion hormonale par exemple), et sur les nerfs et les organes qu’ils innervent via les vertèbres (d’où ils émergent).

Si vous souffrez d’insomnie ou tout autre trouble du sommeil, nos ostéopathes expérimentés vous aideront à vous en débarrasser pour retrouver un sommeil optimal. Réservez dès maintenant votre consultation en ligne via notre plateforme innovante !

 

Comment l’ostéopathie peut-elle aider les bébés à mieux se développer ?

Comment osteopathie peut-elle aider les bebes a mieux se developper

Le but de l’ostéopathie va consister à rechercher les causes et soigner certains symptômes qui poussent bébé à pleurer sans cesse, à avoir les coliques, les régurgitations ou certaines parties du corps qui manquent de mobilité.

On a toujours tendance à penser que les bébés ne peuvent pas souffrir de tensions pouvant occasionner des douleurs articulaires. Pourtant, le nouveau-né peut développer plusieurs troubles pouvant nuire à son développement harmonieux. Même en l’absence de tous ces dysfonctionnements, il est conseillé de consulter un bon pédiatre ostéopathe pour un traitement préventif qui va permettre au bébé à mieux se développer et se mouvoir.

L’âge requis pour consulter l’ostéopathe

age requis pour consulter l’osteopathe

La naissance est une étape éprouvante aussi bien pour la maman que pour le bébé. Dès la première semaine passée qui permet au bébé de bien récupérer, on peut déjà l’emmener chez un ostéopathe. Aujourd’hui, plusieurs maternités intègrent des ostéopathes professionnels afin de prendre soin des nouveau-nés qui présentent des anomalies dès leur naissance. Cette complémentarité s’observe plus dans le cas où le nourrisson est un prématuré et a besoin des soins particuliers et naturels pour lui éviter des séquelles plus tard.

Le bébé peut avoir la tête bloquée d’un côté dû à un torticolis congénital. Une intervention rapide de l’ostéopathe permettra d’atténuer les symptômes et de soigner naturellement cette affection. En clair, les parents ne devraient pas hésiter à emmener leur nouveau-né chez ce praticien. Les méthodes de traitement de l’ostéopathe sont plutôt douces et très différentes de celles pratiquées sur un adulte. Pas de craquements, ni de geste brusque, tout est fait avec minutie pour offrir un bien-être et soulager les symptômes après quelques séances.

Le bébé souffre des otites à répétition

Le bebe souffre des otites a repetition

Au moment de l’accouchement, l’enfant subit des contraintes de tensions qui peuvent conduire à une perte auditive. Conséquence, les os qui se trouvent autour de l’oreille sont affectés et la fluidité de l’oreille n’est plus correctement assurée. Ce petit dysfonctionnement de l’oreille peut causer des otites. Il s’agit en fait d’un développement de sinus sur la trompe d’Eustache. Pour éviter que cette infection ne s’aggrave et affaiblit le système immunitaire de l’enfant, une urgence ostéo en cabinet ou à domicile est conseillée.

Le thérapeute va au préalable supprimer les tensions qui ont entraîné les douleurs et les otites. Parfois, ces dysfonctionnements qui passent inaperçus partent et reviennent, c’est pourquoi on parle d’otites à répétition. Le traitement de l’ostéopathe va empêcher que le bébé ne souffre à nouveau.

Soigner les coliques du bébé chez l’ostéopathe

Soigner les coliques du bebe chez l’osteopathe

Les coliques sont très fréquentes chez les bébés, elles touchent un enfant sur quatre dans les premiers mois de sa vie. Les symptômes les plus fréquents : pleurs sans cesse pendant 2 à 3 heures, le bébé est très agité, le ventre est ballonné, poings serrés et jambes repliées.

Mais tout ceci n’est pas grave, cette phase est normale et passeront pour plus de 90 % des enfants dans les mois qui suivent. Néanmoins, ça peut être parfois très gênant aussi bien pour le bébé que les parents qui se sentent totalement désemparés et passent des nuits blanches.

Atténuer les coliques du bébé par l’ostéopathie s’avère donc une solution pratique. Grâce à des manipulations douces, le thérapeute va assurer une meilleure mobilité des organes en favorisant leur fonction, rééquilibrer le diaphragme qui exerce de fortes pressions sur le thorax et l’abdomen, éliminer les tensions qui ne favorisent pas le bon fonctionnement du tube digestif.

Le bébé a des difficultés de succion

Le bebe a des difficultes de succion

Que ce soit le lait maternel ou le lait artificiel, bébé peut avoir des difficultés de succion. Dans la plupart des cas, cela provient de la délivrance au moment de sa naissance. Un appui trop fort sur le menton, une traction trop forte sous le menton, le cordon autour du cou ou une réanimation peuvent causer une déglutition ou une asymétrie.

Pas d’alerte, l’ostéopathe peut parfaitement y remédier en supprimant les tensions tissulaires qui s’exercent sur les os au niveau du crâne et du menton. Avec une extrême douceur, le praticien va préalablement détendre le bébé avant de commencer le traitement. Les manipulations douces vont dégager toutes les voies internes de la bouche pour permettre au nouveau-né d’allaiter désormais sans aucune difficulté. Généralement, quelques séances suffisent pour que le bébé soit totalement détendu pendant les succions.

Le bébé pleure sans cesse

Le bebe pleure sans cesse

Il est normal que le bébé qui a quelques jours ou quelques mois puisse pleurer, mais lorsque les pleurs deviennent chroniques, cela devient très préoccupant pour les parents. Si vous constatez que le bébé a du mal à faire ses nuits même après les deux premiers mois passés, qu’il s’endort au sein et qu’à peine poser sur le lit, il se réveille et pleure sans cesse, il est urgent de faire appel à un ostéopathe professionnel qui va prendre soin du bébé et atténuer considérablement ces pleurs.

Cette phase de pleurs sans cesse peut être difficilement supportable pour la maman et entraîner un stress et des doutes sur sa capacité à prendre soin de son bébé. Les pleurs chroniques du bébé peuvent donc avoir d’autres conséquences sur le moral de la maman. Ils peuvent provenir des coliques, des douleurs diverses, du stress du bébé, d’une mauvaise mobilité des organes…L’ostéopathe va soulager le bébé et le détendre par des manipulations et des palpations douces pour taire les pleurs à répétition.

Toutefois, il est important de noter que pour d’autres affections, L’ostéopathie peut aider le bébé, mais ne pourra pas apporter une guérison chez l’enfant. S’il s’agit d’une fracture, une luxation, une méningite, une malformation cardiaque… il peut juste intervenir en complémentarité avec le médecin traitant ou le pédiatre pour atténuer les effets secondaires des traitements médicaux et accélérer la guérison.

À chaque stade de sa vie, l’ostéopathe peut aider le bébé à mieux se développer et d’éviter ainsi plusieurs autres troubles. Le traitement chez un ostéopathe est à la fois curatif et préventif. Il utilise uniquement ses mains pour éliminer les tensions et les contraintes à l’origine des traumatismes de la naissance. En plus des troubles que nous venons d’évoquer, n’hésitez pas à emmener votre nouveau-né dans l’un de nos cabinets ostéopathiques s’il souffre de manque de sommeil, d’apparition de premières dents, d’asthme, de troubles digestifs…

L’ostéopathie pour mieux gérer les troubles scolaires

osteopathie pour mieux gerer les troubles scolaires

 Face à des difficultés de troubles scolaires, l’ostéopathe va atténuer tous les facteurs bloquants qui affectent la concentration et l’apprentissage.

Travailler bien à l’école et réussir du premier coup n’est pas dans les capacités de tous, il y aura toujours de bons élèves qui comprennent vite et obtiennent de bonnes notes et d’autres qui ont des difficultés d’apprentissage. Il faut toutefois relever un fait important : les enfants qui obtiennent de mauvaises notes sont loin d’être moins intelligents à l’école, ils ne parviennent seulement pas à utiliser efficacement leur capacité pour bien apprendre et assimiler leurs leçons. C’est dans cette optique que l’ostéopathie va apporter son expertise pour mieux aider les enfants à gérer leurs troubles scolaires.

Les causes liées aux difficultés scolaires des enfants

 

causes liees aux difficultes scolaires des enfants

Les mauvaises performances scolaires ne sont pas du fait que l’enfant n’est pas intelligent, plusieurs causes peuvent perturber sa concentration :

  • Les causes corporelles : de la naissance jusqu’à l’âge de 3 ans, l’enfant est appelé à assimiler des réflexes simples du quotidien : arrêter un objet en main, s’asseoir, marcher, parler… Si un réflexe a été mal interprété, cela peut avoir des répercussions néfastes plus tard dans sa capacité à vite comprendre ses leçons et se concentrer en classe ;

 

  • Les causes pédagogiques : de la maternelle au CP, l’enfant doit découvrir son environnement et intégrer certaines activités qui l’apprendront à mieux utiliser sa motricité : apprendre à écrire avec un crayon, lire, chanter, découvrir d’autres enfants et apprendre partager avec eux. Si cette étape n’est pas bien suivie, il aura des difficultés scolaires ;

 

  • Les causes psychologiques : un enfant permenamment stressé ou très timide se bloquera instinctivement en classe et développera de plus en plus une tendance à se renfermer sur lui-même.

Tous ces facteurs bloquants peuvent facilement être traités par un ostéopathe en cabinet ou à domicile. Le thérapeute prendra également en charge les enfants hyperactifs décrits comme « ne se tenant pas en place » ou qui présentent un manque de concentration à l’école.

 L’ostéopathie face aux troubles scolaires

 

osteopathie face aux troubles scolaires

Plusieurs études ont démontré que les performances scolaires ne dépendent pas seulement de l’intelligence, mais de la capacité d’apprentissage. Prenons cet exemple simple : il est difficile de lire un livre dans une salle où il y a de forts bruits qui grisent le tympan. Ces bruits sont perturbants et il devient impossible de faire une narration de ce que l’on a lu. À l’inverse, un enfant dans un cadre calme n’aura aucun mal à rapporter ce qu’il a lu.

Cela signifie que, tous les enfants savent lire par défaut, mais des perturbations extérieures bloquent leurs capacités déjà acquises dans la lecture. Il en va de même des enfants qui éprouvent des difficultés à l’école. Ils ont besoin d’une aide psychologique et des méthodes thérapeutiques naturelles qui vont faciliter l’acquisition des connaissances. En passant par un SOS ostéo en urgence pour gérer les troubles scolaires, le stress où les causes pédagogiques vont être atténuées.

L’enfant va bénéficier des soins, de manipulations et de palpations de l’ostéopathe, qui drainera toutes les tensions qui provoquent une réaction de défense de l’organisme entraînant une difficulté à l’acquisition des connaissances. Après quelques séances, l’ostéopathe va soigner les troubles scolaires pour que l’enfant puisse améliorer sa concentration en classe et son attention. Mais ceci ne sera possible que si certaines méthodes ostéopathiques ont été fournies afin d’obtenir des résultats plus rapides.

 

Traitement ostéopathique pour soigner les troubles scolaires

Traitement osteopathique pour soigner les troubles scolaires

Si les enfants et les adolescents n’ont pas la même capacité de compréhension ou d’apprentissage, cela est dû aux difficultés d’assimilation. L’ostéopathe sera d’une grande aide, il permettra à l’enfant d’être plus détendu, moins stressé, plus attentif et plus à l’aise dans son environnement. N’hésitez donc pas à faire appel à un traitement ostéopathique des troubles scolaires dont les séances s’effectuent à partir plusieurs méthodes thérapeutiques :

  • Un diagnostique au préalable : l’ostéopathe en urgence qui reçoit un enfant en difficulté scolaire doit d’abord repérer les facteurs bloquants qui occasionnent les troubles scolaires ainsi que les zones où se concentrent les tensions. Plus tôt l’enfant est pris en charge, plus vite il  récupérera ses capacités de concentration et fournira plus d’efforts pour éviter les risques d’échecs scolaires ;

 

  • Les techniques psychologiques et de motricité : les facteurs de stress, les angoisses, les troubles de dyslexie… peuvent jouer négativement sur la sérénité de l’enfant à mieux apprendre ses cours. De même, les symptômes spécifiques liés à la psychomotricité et l’orthophonie peuvent avoir des conséquences sur l’apprentissage. L’ostéopathe va mieux gérer ces troubles scolaires en libérant les tensions par la technique de palpations sur le crâne, ce qui va libérer les tensions cérébrales et accélérer l’assimilation des connaissances.

 

  • Les troubles ADHD  : il s’agit en fait du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité. L’enfant hyperactif a des difficultés à contrôler ses impulsions, il n’est plus attentif. Cela affecte aussi son comportement et sa concentration. L’ostéopathe va améliorer les facteurs qui facilitent la concentration en agissant sur une meilleure gestion des réflexes primitifs et en libérant le corps de tout blocage.

 

Que faire en cas de manque de concentration de l’enfant ? 

 

conseils en cas de manque de concentration de l’enfant

En plus des séances de traitements de l’ostéopathe, les parents doivent s’impliquer pour offrir à leurs enfants un meilleur cadre de vie et être proches de lui. Voici quelques conseils pour apprendre à un enfant à se concentrer :

  • Favoriser la concentration avec des jeux qui vont permettre à développer ses capacités d’attention et son imagination. Commencez avec lui et laissez-le souvent jouer seul. Privilégiez les jeux qui développent l’imagination (châteaux, garages, poupées…), des jeux qui développent l’agilité (jeux de construction), des jeux qui facilitent la sociabilité (jeu de l’oie) ;

 

  • Mettez votre enfant dans un cadre chaleureux lorsqu’il doit apprendre ses leçons. Rangez son téléphone, sa console de jeu, éteignez le téléviseur et évitez qu’il mange pendant ses révisions ;

 

  • Soumettez-le à des séances de visualisation. Après avoir étudié, il doit fermer les yeux et se répéter à lui-même ce qu’il a appris.

L’ostéopathe peut assurer l’accompagnement de votre enfant pour l’aider s’épanouir à l’école 

 

L’ostéopathe peut atténuer les troubles d’apprentissage et éviter à votre enfant la voie de l’échec scolaire. Un suivi chez l’un de nos ostéopathes expérimentés permettra de rééquilibrer les tensions et les facteurs psychologiques pour qu’il puisse mieux assimiler. Lorsque la prise en charge a lieu précocement, les difficultés scolaires s’atténueront progressivement après quelques séances. Chaque enfant a son propre rythme d’apprentissage et réagit différemment aux soins ostéopathiques proposés. Le nombre des séances dépendront de la réceptivité de chaque enfant et son environnement familial et social. Il est fortement recommandable d’allier les soins ostéopathiques à un suivi psychologique pour un traitement optimal et complet.

L’ostéopathie au secours des torticolis chez le bébé

L’ostéopathe est conseillé en cas de torticolis chez le bébé

 

L’ostéopathie ne soigne pas uniquement les troubles physiologiques chez les adultes, les bébés aussi bénéficient des soins particuliers de l’ostéopathie. Parmi les dysfonctionnements congénitaux rares chez le bébé, le torticolis congénital retient une attention particulière. Il s’agit de la difficulté pour le nourrisson à tourner sa tête. La malposition de la tête est bien perceptible puisqu’elle est inclinée d’un côté. C’est une situation qui peut devenir très préoccupante parce que sans prise en charge rapide, le côté de la tête penché risque de s’aplatir entraînant une plagiocéphalie.

Les causes du torticolis du bébé

 

Les causes du torticolis chez le bébé proviendraient d’une concentration du SCOM (spasme musculaire du sterno-cléido-occipito-mastoïdien), elle-même engendrée par une malposition du fœtus ou un accouchement difficile et long. Lorsque le bébé a la tête inclinée, on peut facilement remarquer une petite masse fibreuse au toucher. Une autre cause serait aussi due au moment de l’expulsion du nourrisson, une mauvaise manipulation au niveau du cou pour faire sortir le bébé peut occasionner un torticolis.

En fonction des tensions musculaires et osseuses, on distingue plusieurs types de torticolis :

  • Le torticolis osseux est encore plus rare chez les bébés. Il est dû à une malformation osseuse. Un traitement chirurgical est parfois nécessaire, mais l’ostéopathe va atténuer les effets du torticolis osseux avant et après l’opération ;

 

  • Le torticolis postural provient d’une accumulation de tensions au niveau du cou. Le nourrisson tourne la tête plus facilement d’un côté que de l’autre.

 

  • Le torticolis musculaire est la forme la plus répandue. Il se manifeste par une contraction des muscles sterno-cléido-mastoïdiens.

Quelles conséquences pour le nourrisson ? 

 

Dès que vous constatez que le bébé a du mal à tourner la tête dans un sens, vous devez faire appel à un ostéopathe à domicile ou en cabinet pour une prise en charge du nourrisson. Le traitement sera alors plus efficace et rapide. Si de bonnes décisions ne sont pas prises le plus tôt possible, le nouveau-né risque de développer d’autres troubles et complications qui peuvent être : déformation du visage, déformation de la tête ou des troubles de vue. Le risque le plus élevé étant la déformation de la tête qui pourrait entraîner une plagiocéphalie.

En effet, le crâne du bébé est encore très fragile et souple. Les tensions qui s’accumulent du côté de la tête penchée peuvent aplatir cette partie, ce qui aura pour effet de modifier la forme du crâne. Une autre conséquence très préoccupante est la déformation de la colonne vertébrale. Le torticolis oblige le nouveau-né à avoir une inclinaison du crâne d’un côté, le bassin se déforme pour limiter cette position, ce qui l’oblige à avoir une position en arc de cercle.

Torticolis du bébé : comment se déroule une séance chez l’ostéopathe ?

Bien loin du traitement ostéopathique observé chez les adultes, la prise en charge des bébés se déroule par des manipulations souples et douces. Pas de craquements ou gestes brusques, l’ostéopathe va soigner les torticolis du bébé en quelques séances seulement. L’objectif de l’ostéopathe ici est de rétablir l’harmonie neurologique du nourrisson en agissant sur son système nerveux. Plusieurs parents se posent la question de savoir s’il faut réellement consulter un ostéopathe aussi tôt.

Il est même indiqué de vous rapprocher d’un professionnel sans délai pour éviter des positions inconfortables à son jeune âge. Après sa naissance, on peut laisser passer deux jours, histoire de lui permettre de récupérer des forces. Après, il faudra choisir le meilleur moment de la journée où le bébé est totalement détendu.

Après une première consultation, le praticien déterminera le moment le plus propice pour commencer le traitement du torticolis du bébé. Il va également rassurer les parents sur leur bout de chou parce que quelques séances suffiront pour leur faire oublier cette mauvaise expérience.

Traitement ostéopathique du torticolis

 

Dès qu’il s’agit d’un cas de torticolis in-utero, le traitement le plus efficace et rapide reste l’ostéopathie, mais il faudra établir un diagnostic après une première consultation. Ce dysfonctionnement est parfois difficile à vivre pour les parents parce que le bébé est de plus en plus stressé, pleure sans cesse et a des difficultés à téter convenablement. Un traitement des torticolis par l’ostéopathe va apprendre peu à peu à l’enfant à tourner la tête sans difficulté.

Entouré de deux mains du thérapeute pendant quelques secondes, l’enfant va d’abord se détendre. Le but est de lui faire croire qu’il se trouve dans une position maternante et sécurisante. L’ostéopathe va stimuler, masser sans qu’il n’y ait jamais de craquements avec des gestes doux, des manipulations précises qui ont pour effet d’éliminer toutes tensions musculaires au niveau du cou.

Ces différentes manipulations vont restaurer la mobilité des muscles, des ligaments et des sutures et le bébé pourra alors au fil des séances tourner la tête sans l’aide du praticien. Il doit aussi indiquer aux parents quelques exercices à faire sur le crâne du bébé pour accélérer la guérison totale des torticolis.

Conseils pour atténuer ou prévenir le torticolis

 

 

Pour permettre à bébé de retrouver rapidement une position normale de sa tête, les parents doivent être mis à contribution. Voici quelques conseils à suivre :

  • Lorsque le nouveau-né est couché, alterner régulièrement sa tête d’un côté comme de l’autre ;

 

  • Changer aussi la position du bébé lorsqu’il est couché, même s’il est endormi ;

 

  • Éviter de venir vers l’enfant d’un seul côté pour changer ses couches ou le porter. Il faut le faire des deux côtés ;

 

  • Pendant que le bébé tête, il faut varier sa position. Le bébé ne doit pas rester dans une position pendant longtemps, cela ne fera qu’accentuer les torticolis ;

 

  • Faire des exercices de rotation de son cou avec une infime souplesse sans jamais brusquer.

Un SOS ostéopathe en urgence à domicile ou en cabinet pour prendre en charge le bébé souffrant de torticolis

 

L’ostéopathie au secours des torticolis du bébé est l’une des meilleures méthodes pour pallier rapidement à ce dysfonctionnement. Le torticolis chez le bébé est une affection sérieuse à ne pas prendre à la légère. Évitez d’attendre que tout rentre dans l’ordre et que les douleurs finissent par disparaître seules, des complications plus graves peuvent survenir plus tard ! Rapprochez-vous d’un de nos ostéopathes spécialistes des troubles du bébé afin qu’une meilleure prise en charge soit effectuée dans les plus brefs délais.

 

Médecine allopathique, homéopathique et ostéopathique : Quelle différence ?

Malgré une différence des méthodes thérapeutiques, on remarque une complémentarité entre l’allopathie, l’homéopathie et l’ostéopathie. 

 

Face à une pathologie qu’elle soit grave ou pas, les patients sont confrontés à plusieurs méthodes thérapeutiques pour retrouver leur santé ou atténuer des douleurs. Entre la médecine allopathique dite médecine conventionnelle (celle pratiquée dans les hôpitaux et enseignée dans les facultés de médecine), l’homéopathie et l’ostéopathie, il ne serait pas incongru de se demander laquelle est la plus appropriée pour retrouver son bien-être ou soigner les symptômes de la maladie. Cherchons plutôt à comprendre la différence entre ces disciplines thérapeutiques et leurs méthodes. Aujourd’hui, on peut déjà reconnaître qu’une complémentarité entre ces différentes médecines peut permettre une bonne prise en charge des patients de plus en plus confrontés à des pathologies complexes.

La médecine allopathique : la médecine conventionnelle

 

Il est déjà important de souligner que l’allopathie, l’homéopathie et l’ostéopathie sont des termes assez exclusifs l’un et l’autre. La médecine allopathique désigne la médecine conventionnelle que l’on pratique généralement dans les centres hospitaliers. Ses méthodes thérapeutiques se basent essentiellement sur les actifs (toxiques pour la plupart) qui sont plus efficaces lorsque l’on augmente les doses, ce qui a pour effet d’atténuer les douleurs ou de soigner le patient.

Contrairement à une consultation ostéopathique qui consiste à calmer les douleurs par des manipulations ciblées, la médecine d’urgence allopathique elle, est efficace pour contrer rapidement une infection qui menace d’envahir l’organisme. Face à une infection bactériologique, un cancer, une réaction allergique, l’allopathie est appropriée. Seulement, lorsque cette intervention est faite, le traitement va se poursuivre avec des actions contraires à la maladie sans toutefois en définir véritablement la cause. On assiste donc à des dénominations cliniques anti-douleur, anti-inflammatoire, antibiotiques… Bien entendu, les substances toxiques sont administrées à une dose inférieure au seuil de toxicité. Pour autant, chaque médicament est soumis à des études cliniques pour obtenir son autorisation de mise sur le marché. L’allopathie concerne également les médecines non-conventionnelles telles que la phytothérapie, l’aromathérapie ou encore l’oligothérapie. Le terme s’oppose cependant à l’homéopathie.

 

Le traitement d’un ostéopathe à domicile ou en cabinet a une approche assez différente qui consiste à prendre le patient dans sa globalité et à atténuer ses douleurs sans pour autant agresser ou intoxiquer l’organisme. Avec la médecine allopathique, il s’agit de supprimer les symptômes avec des effets secondaires lourds pour le patient sans le prendre dans sa globalité afin de mieux comprendre l’apparition de sa pathologie.

L’homéopathie : soigner des malades à des doses infinitésimales

 

L’homéopathie quant à elle, consiste à administrer des substances minérales, végétales ou animales qui vont déclencher chez le patient des symptômes similaires à ceux de la maladie à soigner. L’homéopathie vise ainsi à stimuler les défenses de l’organisme de l’individu malade, afin qu’il combatte lui-même sa maladie.  L’homéopathie répond à trois théorèmes fondateurs :

  • Le principe de similitude : on soigne un mal avec une plante qui provoquerait les mêmes symptômes que ce mal chez un sujet sain mais en quantité suffisamment minime pour ne pas être toxique.
  • Le principe de dilution : les quantités de molécules actives sont extrêmement diluées, plusieurs centaines de fois.
  • Le principe de globalité : on gère l’individu dans son ensemble, physique et psychique et non la seule maladie apparente. De même, un traitement n’est pas interchangeable d’un individu à l’autre, même si les symptômes sont les mêmes.

Or avec l’allopathie, ce sont des doses de plus en plus élevées qui sont administrées jusqu’à la baisse des symptômes. C’est pourquoi en homéopathie, on ne saurait parler d’effets iatrogènes (apparition des symptômes ou d’une maladie encore plus grave) dus justement aux fortes doses et aux médicaments de synthèse.

Aussi bien comme un SOS ostéopathe à Paris, l’homéopathe pratique un traitement holistique.

Par rapport à la médecine allopathique, les sujets qui consultent les homéopathes ont du mal à supporter les traitements lourds de la médecine conventionnelle. Ils souhaitent une prise en charge efficace sans toutefois souffrir des effets secondaires parfois insupportables. 

L’ostéopathie : médecine douce et sans utilisation des médicaments

 

S’il n’y avait qu’une seule phrase pour caractériser l’ostéopathie, ce serait médecine douce, manuelle et sans prise de médicaments. Son véritable objectif est de permettre aux patients à retrouver leur état d’équilibre et leur bien-être. Contrairement à l’allopathie qui utilise systématiquement les médicaments toxiques pour l’organisme, même pour des maladies bénignes comme le rhum ou des douleurs fréquentes,. Or, un traitement ostéopathique est essentiellement manuel et sans effets indésirables pour l’organisme.

L’ostéopathie s’apparente et assure une meilleure complémentarité avec l’homéopathie du fait de l’absence des effets secondaires. Tous deux recherchent l’origine et la cause des symptômes avant tout traitement. On n’assiste pas à une disparition des symptômes comme c’est le cas de la médecine allopathique mais à une disparition de l’affection.

Quels sont les avantages de faire appel à un SOS ostéopathe en urgence ?

  • Un traitement non médicamenteux, donc pas d’effet secondaire ;
  • Une meilleure compréhension du patient dans sa globalité afin de soigner l’origine de la douleur et non seulement les symptômes ;
  • En plus du mal qui est traité, l’ostéopathe va réduire considérablement les effets de stress qui peuvent accentuer une pathologie ;
  • Une consultation en trois étapes : entretien avec le malade, observation et palpation et enfin traitement du mal.

 Une complémentarité entre ces trois spécialités de la médecine ? 

 

On peut déjà relever que les pathologies lourdes comme le cancer, une infection bactériologique ou un accident de circulation sont du ressort de la médecine allopathique. Toutefois, l’ostéopathe peut apporter son expertise pour aider le patient à atténuer les effets secondaires dus aux médicaments pris durant le traitement de ces pathologies.

Après une chute ou une luxation qui exige un plâtre, l’allopathie est la mieux indiquée pour ressouder les os, mais même après ce traitement, certains patients ressentent des fourmillements et de petites douleurs sur la zone qui a été fracturée. L’ostéopathie intervient dans ce cas pour expulser toutes tensions qui se seraient accumulées au niveau des articulations. Cet exemple montre une parfaite complémentarité entre la médecine conventionnelle et l’ostéopathie. Les ostéopathes sont d’ailleurs parfaitement intégrés dans les hôpitaux pour apporter leur expertise dans diverses interventions notamment, soulager les bébés prématurés.

L’homéopathie prescrit des médicaments le plus souvent sous forme de granules, mais dénués de molécules toxiques ou en très faible dose. De par ses méthodes thérapeutiques, elle peut toujours intervenir en complémentarité après une opération lourde chez un patient par exemple.

Pour un traitement d’urgence où la vie du patient est menacée, la médecine allopathique est efficace, mais lorsqu’il s’agit d’un traitement de fond et à long terme sans effet secondaire, l’ostéopathe et l’homéopathie proposent un traitement complémentaire.

Bénéficiez d’un traitement efficace en contactant nos ostéopathes professionnels afin d’atténuer vos douleurs et de retrouver votre bien-être, même après avoir subi des soins « agressifs » ou une opération chirurgicale lourde.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’ostéopathie au service des bébés prématurés

L’ostéopathie peut soulager les bébés prématurés pour les aider à mieux respirer et se mouvoir

 

 

L’ostéopathie est bien connue comme étant une médecine complémentaire depuis de nombreuses années. Après des résultats probants obtenus chez les sportifs professionnels, elle s’est résolument fait une place de choix dans le milieu médical et s’emploie de plus en plus à soulager les affections osseuses et les tensions tissulaires. Le grand public a tendance à croire que les ostéopathes en urgence à Paris s’occupent essentiellement des adultes. Or,  L’ostéopathie peut soigner les bébés prématurés qui éprouvent des difficultés respiratoires et musculaires.

Les troubles liés à la prématurité :

 

D’après les indications de l’OMS, un enfant né avant le terme de 37 semaines est considéré comme un prématuré. Cela signifie que ces enfants ne sont tout simplement pas aptes à vivre à l’extérieur. C’est la raison pour laquelle un prématuré doit se développer dans un milieu hermétique qui l’aidera à respirer, apprendre à bouger et se nourrir…

Toutefois, pour obtenir de meilleurs résultats, un nombre important de praticiens dont les médecins, les puéricultrices, les ostéopathes vont l’aider à faire face à ses multiples troubles. À cet âge aussi critique de son développement, un SOS ostéopathe pour soulager le bébé prématuré est nécessaire car les nourrissons nés prématurément souffrent de plusieurs affections que peut prendre en charge ce praticien :

  • L’hyper-extension : C’est une réaction qui facilite la croissance du fœtus, mais lorsque le bébé naît prématurément, cette hyper-extension ne joue plus en sa faveur, elle aura tendance à exercer une pression au niveau de son crâne. Cela risque de causer une plagiocéphalie ou une brachycéphalie ;

 

  • Trouble de succion : ce qui est un réflexe chez de nombreux nourrissons, les prématurés eux, ont du mal à téter. Ce trouble est dû soit à une malformation de la mâchoire, soit à des tensions sur les tissus osseux du palais ;

 

  • Les coliques : les tensions chez les prématurés sont très marquées au point que le bébé aura du mal à digérer.

L’ostéopathe apportera toute son aide pour faciliter la mobilité du bébé prématuré et le soulager de toutes les tensions ce qui l’aidera à avoir une croissance normale et optimale.

Des soins au quotidien aux prématurés par l’ostéopathe

 

Saviez-vous que chaque année en France les femmes enceintes donnent naissance à plus de 60 000 prématurés dans les hôpitaux ? Les centres hospitaliers qui disposent d’un ostéopathe reconnaissent une amélioration significative des troubles cognitifs chez ces nourrissons. Constatez plutôt :

Un bébé couché seul semble sans cesse cligner des yeux, il est tout frêle entre les mains de cette praticienne qui manipule délicatement ses membres et sa tête si fragile. Le nourrisson est un prématuré et comme on peut s’y attendre, il souffre de plusieurs dysfonctionnements physiologiques, dont une malformation du crâne. De plus, il a des difficultés à respirer et à se mouvoir.

C’est précisément dans ces cas là qu’intervient un SOS ostéopathe pour soigner les bébés prématurés  pour leur apporter un réconfort face à leurs handicaps parfois sévères dès leur naissance.

De plus en plus de pédiatres et de médecins se tournent vers les ostéopathes pour soulager et atténuer les lésions cérébrales et respiratoires qui affectent de nombreux nourrissons prématurés.

Si les soins de ce praticien sont si importants et demandés, c’est parce que le risque des prématurés nés avant 33 semaines est élevé. Ils sont victimes de paralysie faciale et de dysfonctionnements moteurs qui pourraient causer dès l’enfance une mobilité réduite.

Ostéopathie : traitement des affections des bébés prématurés

 

Il est important de rappeler qu’au cours des traitements des bébés prématurés par l’ostéopathie, ils ne ressentent aucune douleur. L’ostéopathie pour adulte est bel et bien différente de celle des nourrissons. Comme toujours, la consultation commence par une meilleure compréhension du bébé. Ceci se fait dans une complémentarité des soins prodigués par les médecins et les pédiatres.

En faisant appel à un bon ostéopathe en urgence, il pourra :

  • Pour les bébés qui souffrent de reflux gastrique; agir sur les muscles de l’œsophage et de l’estomac dans le but de supprimer la compression et faire cesser les remontées ;

 

  • Pour les prématurés avec une malformation crânienne; dans ce cas,il est urgent d’agir très tôt. Le praticien va atténuer les traumatismes à l’origine de ce dysfonctionnement avec des manipulations douces et ciblées ;

 

  • Pour les prématurés avec une difficulté à respirer; que cela nécessite ou non une opération chirurgicale, l’apport de l’ostéopathe sera crucial pour ouvrir les voies respiratoires et faciliter le respiration ;

Bien d’autres pathologies affectant les prématurés sont traitées par l’ostéopathe et après quelques séances seulement, on est toujours étonné de voir une nette amélioration de leurs fonctions physiologiques et motrices.

L’ostéopathe accompagne les nouveau-nés fragiles

 

 

Il est souhaitable que les soins prodigués par notre SOS ostéopathe à Paris aient lieu le plus tôt possible que cela soit en urgence ou en consultation. Cela n’a aucun effet secondaire puisque tout se fait de manière délicate et naturelle. Lorsque le diagnostic des différents maux est posé et confirmé, l’ostéopathe va chercher à rétablir l’équilibre de la mobilité et des différentes infections dont souffre le bébé prématuré.

les ostéopathes exerçant dans les hôpitaux prodiguent, aux bébés prématurés, les manipulations nécessaires à travers une couveuse leur permettant ainsi de rester à l’abri du milieu extérieur.

De par sa fragilité, même après sa sortie de l’hôpital, il est conseillé dans les mois qui suivent de consulter un SOS ostéopathe à domicile ou en cabinet afin qu’il s’assure du développement normal du bébé. En effet, les prématurés risquent plusieurs dysfonctionnements malgré le fait que leur santé paraît désormais normale.

Alors, en complément à une prise en charge médicale et des consultations chez le pédiatre, un suivi ostéopathique s’avère toujours nécessaire pour éviter tout risque de handicap moteur. L’ostéopathie va atténuer les douleurs fréquentes dans les cas des handicaps moteurs. Le drainage effectué va améliorer la circulation sanguine, aider le bébé à mieux respirer, à téter convenablement et à atténuer considérablement le reflux gastrique.

L’ostéopathie pour accompagner votre bébé prématuré dans sa croissance

 

Il n’y a pas si longtemps, l’ostéopathie était réservée aux adultes. Mais après des résultats probants et satisfaisants sur les bébés souffrant de déglutition, reflux de l’estomac, problèmes respiratoires et handicap moteur, elle commence à se faire une place de choix dans les maternités des grands hôpitaux. Le véritable rôle de l’ostéopathe au service des nouveau-nés prématurés est de rééquilibrer tous les dysfonctionnements qui affectent le petit bébé.

N’attendez plus pour réserver une consultation en contactant nos ostéopathes en urgence, pour accompagner votre bébé prématuré dans son développement et sa croissance. Les manipulations et soins ostéopathiques lui seront bénéfiques et les aideront à grandir sans séquelles.

 

Ostéopathie et chiropraxie, quelle est la difference entre ces deux pratiques?

Ostéopathe et chiropracteur, en quoi différent-ils ?

 

Il est souvent difficile de faire la distinction entre l’ostéopathe et le chiropracteur, car ces deux spécialistes sont consultés pour de nombreux motifs en commun : cervicalgies, sciatiques, raideurs, contractures musculaires et douleurs lombaires. Ils n’ont pas la même approche lors du traitement de ces maux. Pendant que l’ostéopathe agit sur tous les plans anatomiques, physiologiques et mécaniques du corps, le chiropracteur se concentre essentiellement sur des actions depuis la colonne vertébrale pour soulager les patients. Découvrez dans cet article, la différence entre ces deux spécialistes.

 

Deux formations différentes  : 

  • La formation de l’ostéopathe :

En France, on compte 75 écoles spécialisées dans l’ostéopathie. Les décrets successifs permettent aux formations de s’harmoniser sensiblement d’une école à une autre. Les cours d’ostéopathie sont généralement dispensés à temps partiel, à temps plein ou à l’université. La durée de la formation peut varier entre 5 et 6 ans, soit en moyenne 4000 à 6000  heures de formation. Généralement, ce sont des spécialistes issus des professions pratiquées par des ostéopathes exclusifs, mais aussi les professionnels issues des professions de santé réglementées, notamment les médecins et les kinésithérapeutes, qui se forment en ostéopathie. Il n’est donc pas rare de voir les approches varier d’un ostéopathe à un autre, privilégiez cependant les ostéopathes n’exerçant que l’ostéopathie. La formation et les stages suivis par les ostéopathes durant leur enseignements permettent à ces thérapeutes de lire les examens médicaux tels que Radio, I.R.M., Scanner, etc. Ils sont en mesure de réorienter vers le bon service quand il s’agit de pathologies inflammatoires, et d’apporter de précieux conseils de santé. Dans certains cas, l’ostéopathe peut-être amené à solliciter un certificat médical délivré par le médecin traitant afin de poursuivre un traitement particulier. L’ostéopathie se révèle très efficace chez le nourrisson.

  • La formation du chiropracteur :

En France, l’Institut Franco-Européen de Chiropratique (IFEC) est la seule école spécialisée dans la formation des chiropracteurs. Pour être diplômé, il faut généralement suivre 6 ans d’études, soit environ 5 500 heures de formation. Il s’agit d’une formation standardisée garantissant la même qualité de prestation chez tous les détenteurs du diplôme de chiropracteur. Cette formation est renforcée par plusieurs mois d’exercices en clinique. Contrairement à l’ostéopathe, le chiropraticien soulage de nombreux maux uniquement à partir de manipulations vertébrales.

Ostéopathe et chiropracteur : différences de traitement

 

L’ostéopathie comme la chiropraxie sont des thérapies manuelles où le praticien n’a recours à aucun médicament : il agit de façon mécanique sur votre corps. Les deux praticiens cherchent à atteindre les mêmes objectifs : soulager les douleurs lombaires, les raideurs et les contractures musculaires.  Dans la pratique, on remarque tout de même que l’approche diffère :

 

  • L’ostéopathe, avec son approche globale de la santé travaille sur l’ensemble du corps en concentrant ses efforts non seulement sur la mobilité, la posture, la colonne vertébrale, mais également sur le crâne, les viscères, les muscles, les ligaments et les articulations. Quant au chiropracteur, il exerce des manipulations qu’au niveau du rachis, afin de soulager d’un point de vue articulaire et en projection depuis les racines nerveuses.
  • L’ostéopathe réalise 10 % de manipulations vertébrales en se basant aussi bien sur des techniques de massage que des techniques moins douces. Chez le chiropraticien, les manipulations vertébrales représentent 90 % de ses activités et ciblent une zone plus ou moins restreinte du corps. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle, il est considéré, tout comme l’ostéopathe, comme spécialiste de la colonne vertébrale et fait preuve d’une grande précision dans son domaine.
  • L’ostéopathe a une vision globale du corps. Selon lui, un dysfonctionnement localisé peut trouver sa cause dans une autre partie du corps. À l’inverse, le chiropracteur se concentre sur la relation unissant le système nerveux et la colonne vertébrale.
  • Le premier a pour but de restaurer la bonne santé globale du patient, en traitant également les maux de tête, les otites, la sinusite et d’autres troubles respiratoires alors que le second se concentre sur la capacité du corps humain à restaurer son propre bien-être, donc il est efficace pour soulager les troubles digestifs, urinaires et gynécologiques, les bourdonnements d’oreilles et les vertiges.

 

Malgré ces différences constatées dans la formation et la pratique de ces deux spécialistes des douleurs lombaires, chaque praticien est libre de développer un savoir-faire particulier et basé sur ses formations post-graduates, ses propres expériences. Il n’est donc pas rare de constater qu’un ostéopathe et un chiropracteur ont des approches semblables. Notre structure est spécialisée dans l’ostéopathie, elle propose des consultations en urgence à domicile ou en cabinet. En cas de besoin, n’hésitez pas à contacter SOS ostéopathe en urgence.

 

 

L’ostéopathie pour régler les troubles digestifs

L’ostéopathie pour soigner les troubles digestifs, quelle approche?

 

Il nous est tous arrivé de souffrir de troubles digestifs passagers ou chroniques (reflux, constipation, syndrome de l’intestin irritable, etc.). Cependant, il faut savoir qu’il est bien possible de vous en séparer en assainissant votre mode de vie ou en faisant recours à l’ostéopathie qui a désormais fait ses preuves dans de nombreux domaines. Cette pratique non médicamenteuse et totalement indolore est la solution adéquate pour vous soulager définitivement de vos troubles digestifs.  

 

Comment l’ostéopathie peut-elle traiter les troubles digestifs ?

 

Il existe plusieurs méthodes pour remédier aux troubles digestifs. Que ce soit une simple reconfiguration des tendances alimentaires ou encore un changement noté au niveau de votre hydratation ou même que vous ayez opté pour une meilleure hygiène de vie, cela peut grandement contribuer à atténuer vos troubles digestifs. Néanmoins, ces stratégies peuvent s’avérer insuffisantes et dans ce cas, consulter un ostéopathe en urgence à Paris à domicile ou en cabinet devient une nécessité pour un traitement plus approfondi. La mission de ce dernier est de vous aider à réussir la digestion par le biais d’un traitement des dysfonctionnements (ballonnements, colite, hernie hiatale, troubles du foie, des douleurs ou symptômes, etc.).

Selon l’avis de nos ostéopathes spécialisés à Paris ou en Île de France, la contraction assez poussée du muscle digestif entraîne le plus souvent des troubles fonctionnels ce qui est à l’origine des spasmes. Ainsi pour y remédier, il vous faudra améliorer le comportement de ce muscle par des vibrations, des mobilisations de l’organe conformément aux principes des massages relaxants pour vous soulager. Il peut être important aussi d’agir à distance sur le tube digestif. Les méthodes utilisées évoluent en fonction des troubles que rencontre le patient. Dans tous les cas notre ostéopathe à domicile pourra vous procurer des conseils adaptés pour lutter contre vos troubles.

 

Comment l’ostéopathe règle les troubles du transit ?

 

En cas de ballonnement, notre praticien peut utiliser l’ostéopathie structurelle qui consistera à intervenir au niveau de l’abdomen pour tester la mobilité ou la motilité de l’estomac. En cas de restrictions de l’un ou de l’autre, il fera en sorte de les réguler. Il s’intéressera ensuite au diaphragme, au foie, au pancréas et au duodénum. Ces organes sont les responsables directs de la digestion, et tout déséquilibre ou restriction de l’un d’entre eux peut entraîner une difficulté digestive.

Comment l’ostéopathie crânienne aide à régler les troubles digestifs ?

 

Le stress peut être également responsable des troubles digestifs, dans ce cas, notre ostéopathe spécialisé en urgence à domicile ou en cabinet, utilisera l’ostéopathie crânienne. Cette technique a pour but de relâcher les tensions pour rééquilibrer le mécanisme respiratoire primaire dit MRP, elle permet aussi de traiter d’éventuels retentissements viscéraux causés par des chocs ou traumatismes. De plus, l’ensemble des nerfs des cavités abdominales et thoraciques ont une origine crânienne (10ème paire de nerfs crâniens) ou une origine cervicale (nerf phrénique s’adressant au diaphragme).

 

En cas de constipation, de côlon irritable ou de diarrhées, dites-vous bien que vous souffrez peut être de troubles du transit. Celles-ci déclenchent de fortes douleurs qui peuvent vous obstruer en causant chez vous une fatigue irritable. Pour vous permettre de réduire ou même d’éradiquer totalement ces symptômes, optez pour un traitement en ostéopathie qui intervient principalement sur la sphère digestive, crânienne et viscérale. Cela favorisera le transit intestinal afin de faciliter la digestion des aliments ingurgités. Vous pourrez solliciter un SOS ostéopathe à domicile ou en cabinet pour vous soulager rapidement. Cela est également possible en cas d’urgence ostéopathique.

 

Quel est l’effet de l’ostéopathie pour une digestion difficile ?

 

La digestion difficile peut très vite s’avérer être handicapante surtout lorsque celle-ci devient chronique. Elle est généralement causée par un foie défectueux qui n’est pas en mesure de filtrer les nutriments issu de la digestion. Cela peut également être du à une paralysie de la vésicule biliaire ou d’un pancréas qui ne fonctionne pas correctement. Notre osteo en urgence vous sera d’une grande utilité dans ce genre de situation. L’intervention de l’ostéopathe consistera ici à exciter les organes affectés, en stimulant les connexions nerveuses de ces derniers par le biais d’exercices manuels sur leurs enveloppes et nœuds, afin de leur offrir plus de réactivité.

En cas de troubles digestifs passagers ou chroniques, contactez notre ostéopathe en urgence à domicile ou en cabinet, il vous aidera à venir à bout de ses affections et vous soulagera, vous aidant ainsi à reprendre le cours de votre vie en toute sérénité.

SOS, soigner naturellement la sinusite grâce à l’ostéopathie !

Soigner naturellement la sinusite grâce à l’Ostéopathie, comment ?

 
Éternuements, écoulement purulent, douleurs au visage, maux de tête, nez bouché,….vous êtes surement victime d’une sinusite. Elle peut disparaître au bout de quelques jours ou devenir chronique. Dans ce dernier cas, elle peut être difficile à traiter et les médicaments deviennent inefficaces. Si vous êtes dans ce cas, c’est le moment d’essayer l’ostéopathie.

 

La sinusite, qu’est-ce que c’est ?

 

 La sinusite est une inflammation de la muqueuse des sinus, de petites cavités situées à l’intérieur des os du visage et du crâne. Nous possédons tous 8 sinus, dont 4 de chaque côté. En fonction du sinus touché, on parle de sinusite frontale, sinusite maxillaire, sinusite sphénoïde et sinusite ethmoïde. Les sinus communiquent avec les fosses nasales en filtrant et en réchauffant l’air que nous respirons. Les impuretés sont ensuite évacuées par de petits conduits. En France, plus de 10 % de la population souffre de sinusites aiguës et chroniques. Il s’agit donc d’une maladie commune et fréquente qui peut s’aggraver et devenir incommodante chez certaines personnes.

 

La sinusite, quelles sont ses causes et ses symptômes ?

 

 

En présence d’un allergène, d’une bactérie, d’un virus ou d’un champignon, la muqueuse s’enflamme et s’épaissit, ce qui entraîne le bouchage des conduits, stagnation des impuretés et une importante sécrétion de mucus. Chez certaines personnes, un simple rhume, une anomalie anatomique (malformation des sinus) ou le stress climatique (humidité, coup de froid et vent) ou encore la pollution (produits toxiques, poussières, fumée, etc.) peuvent déclencher la sinusite.

Les symptômes de la sinusite peuvent varier en fonction du sinus atteint. Généralement, elle se manifeste par des maux de tête, une sensation douloureuse lorsque le sujet penche la tête vers l’avant, un écoulement nasal, une congestion nasale et d’une altération du goût et de l’odorat.

 

Sinusite : pourquoi consulter un ostéopathe ?

 

 Lorsque vous remarquez les symptômes de la sinusite, le premier acte à poser c’est de consulter un médecin pour un diagnostic afin de suivre un traitement adéquat. En général, le médecin prescrit un traitement symptomatique visant la diminution des douleurs. L’ostéopathe est consulté en dernier ressort pour compléter l’effet du traitement médicamenteux.

Très efficace sur les sinusites de cause mécanique, l’ostéopathie améliore efficacement le bien-être des patients. En agissant sur les os du visage et du crâne en lien avec les sinus, l’ostéopathe actionne leur mobilité physiologique. Ce qui entraine l’optimisation du système de drainage des sinus et la stimulation du système immunitaire, et par conséquent la diminution, voire la disparition de la sinusite. À long terme, l’ostéopathie réduit la prise de médicaments et les risques de récidives.

Grâce à l’ostéopathie, les sinus en cause dans la sinusite retrouvent progressivement leur état normal, ce qui relâche les tensions musculaires et tissulaires ressenties au niveau du crâne. Parce qu’il agit sur tout le corps, le traitement ostéopathique relâche les tensions physiquement qui sont à l’origine de cette pathologie.

En toute évidence, l’ostéopathe peut aider les patients souffrants de sinusite à retrouver très rapidement la forme. Printanière ou hivernale, allergique ou infectieuse, chronique ou épisodique,

la sinusite peut être traitée par nos ostéopathes. Il suffit de contacter SOS osteopathe en urgence et réserver votre consultation en cabinet ou à domicile pour soulager vos sinusites et vous aider à reprendre vos activités du quotidien.