Bruxisme, serrage de dents : que peut faire l’ostéopathie ?

bruxisme-cest-quoiLe bruxisme appelé également grincement des dents est un trouble diurne et plus fréquemment nocturne. Entre serrements et claquements des dents, il touche environ 8% des adultes et 14% des enfants. Les causes du bruxisme et claquements des dents sont multiples.

Dans certains cas, l’ostéopathie peut intervenir pour traiter et calmer les symptômes liés à ces affections. En effet, il est nécessaire de les traiter pour éviter des complications sur la santé bucco-dentaire voire générale.

Qu’est-ce que le bruxisme ?

bruxisme-quest-ce-que-cest

Le bruxisme se traduit par la contraction musculaire involontaire des mâchoires à l’origine d’un serrement ou d’un frottement des dents.  Ceci en dehors d’une situation comme la déglutition ou la mastication. En effet, le bruxisme est généralement temporaire, mais s’il perdure, il doit être traité afin d’éviter des complications.

Par ailleurs, si le bruxisme a pour fonction, durant l’enfance, de déloger les dents de lait, il doit disparaître à l’âge adulte. Ceci afin d’éviter une dégradation de l’émail des dents ou des blocages de la mâchoire.

De plus, il existe deux formes de bruxisme bien distinctes :

– Le bruxisme centré: il s’agit d’un serrement des dents. La plupart du temps il a lieu en journée, et ce serrement est généralement silencieux.

– Le bruxisme excentré: il s’agit dans ce cas du grincement des dents. Cette forme est plutôt nocturne et audible par un tiers.

En outre, d’autres formes de bruxisme ont pu également être observées :

– Le « balancement »: il s’agit de micro-déplacements qui se font les dents serrées. Le patient joue à « faire bouger ses dents ».

– Le « tapotement » : cela désigne un claquement des dents généralement pendant le sommeil.

Bruxisme, grincement des dents : quelles sont les causes ?

bruxisme-grincements-des-dents-quelles-sont-les-causes

Le stress et l’anxiété sont considérés comme les causes majeures du bruxisme qui se traduiraient par une activité nocturne des muscles masticateurs.

Dans certains cas, il peut s’agir d’un réflexe acquis ou d’un tic nerveux. C’est le cas lorsque serrer les dents permet  à certains de se concentrer.

Le bruxisme peut aussi être secondaire et lié à des problèmes comme des troubles neurologiques. C’est le cas lorsque le bruxisme est lié à l’épilepsie ou à certains troubles  psychiatriques.

Par ailleurs, certains comportements ou habitudes favorisent l’apparition du bruxisme. C’est le cas des consommateurs quotidiens de tabac et d’alcool.

C’est aussi le cas de consommateurs de substances psychostimulantes : caféine (café, soda), et de drogues dures.

Enfin, le bruxisme est fréquemment associé à des troubles du sommeil (insomnie, troubles respiratoires, apnée du sommeil…).

Bruxisme, grincements des dents : quels sont les symptômes ?

bruxisme-quels-sont-les-symptomes

Les symptômes du bruxisme sont liés à l’anatomie de la mâchoire. C’est pourquoi il est d’abord nécessaire d’écrire sommairement cette anatomie.

L’articulation de la mâchoire ou ATM (articulation temporo-mandibulaire) réunit la mandibule ou maxillaire inférieur (os sur lequel reposent les dents du bas) au temporal (os sur lequel repose l’oreille). Il en existe une de chaque côté et le tout est maintenu par un système musculaire, ligamentaire et par des ménisques. Cette articulation est donc directement en lien avec l’ensemble du crâne mais aussi avec les épaules et la colonne vertébrale.

Aussi, quand une personne serre les dents, elle peut ressentir différentes douleurs liées à l’anatomie et la mécanique des mâchoires.

Ces douleurs sont ressenties sur un ou plusieurs symptômes :

Maux de tête (au niveau des tempes, du pourtour des oreilles, du maxillaire inférieur ou des pommettes).

Douleurs et craquements des mâchoires,

Une fatigue musculaire au niveau des joues, ou une sensibilité dentaire (au froid, au chaud, ou à la pression).

-Cervicalgie ou dorsalgie et névralgie cervico-brachiale

-Acouphènes, divers troubles ORL

Quelles sont les complications possibles ?

bruxisme-quelles-sont-les-complications-possibles

S’ils deviennent chroniques et ne sont pas traités, les grincements de dents peuvent avoir plusieurs conséquences.

Ce peut-être une usure prématurée des dents liée à la disparition progressive de l’émail. On note aussi  une plus grande sensibilité des dents au froid et un plus grand risque de fracture des dents.

On peut ajouter que des problèmes d’articulation et une plus grande mobilité des dents va entraîner un déchaussement de ces dernières voire leurs pertes.

Bruxisme, grincements de dents : que peut faire l’ostéopathie ?

bruxisme-grincements-de-dents-que-peut-faire-l-osteopathie

Comme lors de chaque séance, notre ostéopathe à Paris et île de France procédera à un diagnostic en fonction des symptômes du patient. Sur les résultats de ce diagnostic, il orientera éventuellement la personne vers des spécialistes dentaires comme les orthodontistes.

En effet, notre SOS ostéopathe à domicile ou en cabinet  interviendra donc pour les personnes qui relèvent de sa compétence soit seules ou en complément avec d’autres professionnels de santé.

Notre ostéopathe spécialiste des troubles de la mâchoire, comme le bruxisme vérifiera l’ensemble de votre articulation temporo-mandibulaire (ATM).

Tout d’abord, il va lever les tensions au niveau du crâne et de la colonne cervicale. Ensuite, il procédera à un examen minutieux de vos sinus, vos yeux, les os de votre crâne car certaines tensions de ses organes sont liés au bruxisme.

Aussi, les techniques ostéopathiques visent à réduire la douleur localisée dans les mâchoires, à favoriser la circulation sanguine. Dans notre cas précis, elles visent principalement à guérir le bruxisme par l’ostéopathie, en supprimant le stress qui est généralement à l’origine du grincement des dents.

Par exemple, le patient peut espérer un résultat positif que s’il mène en parallèle le traitement ostéopathique du bruxisme et une prise en charge psycho thérapeutique pour traiter son stress. Dans les cas les plus légers, le patient pourra avoir recours à des activités soit sportives et/ou de relaxation méditation comme le yoga.

Pour obtenir un résultat, il faut selon les cas, d’une à plusieurs séances d’ostéopathie. Rappelons que parfois cette thérapeutique n’est pas seule suffisante pour traiter le phénomène. C’est le cas d’une personne affectée de bruxisme lié à un stress qui n’est pas pris en charge et donc, pas traité.

Il pourra être nécessaire d’étaler le traitement sur plusieurs séances afin d’inscrire les résultats dans le temps. Cela peut se faire également en parallèle de travaux dentaires. Mais pour que le traitement soit efficace il est nécessaire que le patient entreprenne en même temps une activité qui lui permette de gérer son stress.

Nos SOS ostéopathes en urgence pour traiter votre bruxisme !

OAP-OSTEOPATHE

Si vous avez un problème de bruxisme ou grincements de dents, n’hésitez pas à contacter nos SOS ostéopathes en urgence. Grâce à des méthodes adaptées, ils peuvent traiter vos symptômes en quelques séances en intervenant seul ou en complément avec d’autres spécialistes.

 

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *