Troubles digestifs: l’ostéopathie vous aide à les soulager

 Vous souffrez de troubles digestifs passagers ou chroniques (reflux, constipation, syndrome de l’intestin irritable, etc.)?
Saviez-vous qu’il est possible d’améliorer votre quotidien en modifiant vos habitudes de vie et en ayant recours à l’ostéopathie ?
En effet, cette thérapie manuelle a désormais fait ses preuves dans de nombreux domaines et vous aide à soulager durablement certains troubles digestifs.  On fait le point ⤵️

 

Comment l’ostéopathie peut-elle traiter les troubles digestifs ?

Il existe plusieurs méthodes pour remédier aux troubles digestifs. Que ce soit une simple reconfiguration des tendances alimentaires ou encore un changement de votre hygiène de vie. Cela peut grandement contribuer à atténuer vos troubles digestifs.

Néanmoins, ces stratégies peuvent s’avérer insuffisantes. Ainsi, consulter un ostéopathe en urgence  à domicile devient une nécessité pour un traitement plus approfondi. La mission de ce dernier est de vous aider à réussir la digestion par le biais d’un traitement des dysfonctionnements (ballonnements, colite, hernie hiatale, troubles du foie, des douleurs ou symptômes, etc.).

Par ailleurs, la contraction assez poussée du muscle digestif entraîne le plus souvent des troubles fonctionnels. Ce qui est à l’origine des spasmes.

Ainsi pour y remédier, notre urgence ostéo à domicile va améliorer le comportement de ce muscle par des vibrations, des mobilisations de l’organe conformément aux principes des massages relaxants pour vous soulager. Il peut être important aussi d’agir à distance sur le tube digestif. Les méthodes utilisées évoluent en fonction des troubles que rencontre le patient. Dans tous les cas, notre ostéopathe Paris pourra vous procurer des conseils adaptés pour lutter contre vos troubles.

 

Comment l’ostéopathe règle les troubles du transit ?

 

En cas de ballonnement, notre praticien peut utiliser l’ostéopathie structurelle qui consistera à intervenir au niveau de l’abdomen pour tester la mobilité ou la motilité de l’estomac. En cas de restrictions de l’un ou de l’autre, il fera en sorte de les réguler. Il s’intéressera ensuite au diaphragme, au foie, au pancréas et au duodénum. Ces organes sont les responsables directs de la digestion. Ce qui fait que tout déséquilibre ou restriction de l’un d’entre eux peut entraîner une difficulté digestive.

Comment l’ostéopathie crânienne aide à régler les troubles digestifs ?

Le stress peut être également responsable des troubles digestifs, dans ce cas, notre ostéopathe spécialisé en urgence à domicile ou en cabinet, va utiliser l’ostéopathie crânienne. Cette technique a pour but de relâcher les tensions pour rééquilibrer le mécanisme respiratoire primaire dit MRP. Elle permet aussi de traiter d’éventuels retentissements viscéraux causés par des chocs ou traumatismes. De plus, l’ensemble des nerfs des cavités abdominales et thoraciques ont une origine crânienne (10ème paire de nerfs crâniens) ou une origine cervicale (nerf phrénique s’adressant au diaphragme).

En cas de constipation, de côlon irritable ou de diarrhées, dites-vous bien que vous souffrez peut être de troubles du transit. Celles-ci déclenchent de fortes douleurs qui peuvent vous obstruer en causant chez vous une fatigue irritable. Pour vous permettre de réduire ou même d’éradiquer totalement ces symptômes, optez pour un traitement en ostéopathie qui intervient principalement sur la sphère digestive, crânienne et viscérale. Cela favorisera le transit intestinal afin de faciliter la digestion des aliments ingurgités. Vous pourrez solliciter un SOS ostéopathe à domicile ou en cabinet pour vous soulager rapidement. Cela est également possible en cas d’urgence ostéopathique.

Quel est l’effet de l’ostéopathie pour une digestion difficile ?

La digestion difficile peut très vite s’avérer être handicapante surtout lorsque celle-ci devient chronique. Elle est généralement causée par un foi défectueux qui n’est pas en mesure de filtrer les nutriments issu de la digestion. Cela peut également être du à une paralysie de la vésicule biliaire ou d’un pancréas qui ne fonctionne pas correctement. Notre ostéo en urgence vous sera d’une grande utilité dans ce genre de situation. L’intervention de l’ostéopathe consistera ici à exciter les organes affectés, en stimulant les connexions nerveuses de ces derniers par le biais d’exercices manuels sur leurs enveloppes et nœuds, afin de leur offrir plus de réactivité.

SOS ostéopathe à Paris à votre service !

OAP_Osteopathe en urgence en cabinet

En cas de troubles digestifs passagers ou chroniques, contactez notre ostéopathe en urgence à domicile ou en cabinet, il vous aidera à venir à bout de ses affections et vous soulagera, vous aidant ainsi à reprendre le cours de votre vie en toute sérénité.

Névralgie cervico-brachiale et l’apport de l’ostéopathie

névralgie-cervico-brachiale

Vous avez mal au cou depuis quelques jours et cette douleur descend dans l’épaule et le bras ? Vous avez des fourmillements dans la main et vous souffrez probablement d’une névralgie cervico-brachiale, nommée communément NCB. Nous vous expliquons pourquoi vous devriez consulter votre ostéopathe en cas de névralgie cervico-brachiale. Explications :

Névralgie cervico-brachiale : de quoi s’agit-il ?

nevralgie-cervico-brachiale-quest-ce-que-cest

La névralgie cervico-brachiale (NCB) correspond à la compression ou l’irritation d’un nerf de votre cou. Ce nerf se prolonge le long de votre bras. Les douleurs provoquées par la névralgie cervico-brachiale concernent le cou, la clavicule, le haut du dos, l’épaule et le bras.

En effet, on peut distinguer deux types de névralgies cervicales:

la névralgie cervicale, dite « sciatique du cou »,  se traduit essentiellement par une douleur localisée dans le cou, chronique ou aiguë, qui résulte d’une atteinte nerveuse sur le territoire du rachis cervical.

Quant à la névralgie cervico-brachiale, elle est souvent perçue comme une complication de la névralgie cervicale. Elle se manifeste surtout par une douleur au niveau du cou et du bras. En effet, elle est la suite d’une atteinte des nerfs qui innervent le bras, d’où l’appellation « sciatique du bras ». Aussi, dès la première consultation, l’ostéopathe  va en premier lieu vérifier si la douleur s’étend au bras ou non, pour poser son diagnostic.

Névralgie cervico-brachiale : quels sont les symptômes ?

nevralgie-cervico-brachiale-symptomes

Cette forme de névralgie se manifeste par une douleur souvent vive ou aiguë. Elle peut survenir après un choc ou quelques jours après un traumatisme comme un accident automobile. En outre, certains mouvements brusques ou postures du cou peuvent provoquer la névralgie.

Par ailleurs, le trajet de la douleur suit un dermatome déterminé qui correspond à celui du nerf irrité ou comprimé. Ce trajet commence dans la majorité des cas sur la face postérieure du cou. Notons ainsi que les régions endolories vont varier selon la racine concernée.

Ainsi, la douleur qui est fréquente la nuit, empêche de trouver le sommeil.  Cette névralgie évolue par épisodes de crise, le sujet connaît alors un fond douloureux  pendant la durée qui sépare deux crises consécutives. D’ailleurs, cette douleur ne s’améliore pas au repos.

 

Quelles sont les causes de la névralgie cervico-brachiale?

nevralgie-cervico-brachiale-causes

La névralgie cervico-brachiale est due à une compression ou à une irritation d’une des racines nerveuses qui sont destinées aux membres supérieurs.

En cas de névralgie cervico-brachiale, l’atteinte  concerne les nerfs qui innervent le bras. La douleur part du cou pour s’étendre au bras, à l’omoplate, à l’épaule et même jusqu’aux doigts.

La douleur survient après un choc, un traumatisme, un hématome ou suite à des mouvements brusques ou certaines postures du cou.  Ces problèmes génèrent habituellement une réaction inflammatoire qui va provoquer une irritation nerveuse ainsi que la névralgie.

Ainsi, les dysfonctions cervicales comme le blocage des vertèbres en sont très souvent l’origine. Elles sont souvent liées soit à l’arthrose cervicale (usure inhabituelle des cartilages), soit la spondylarthrose (usure des vertèbres) ou encore les discopathies ou discarthrose (usure des disques).

Comment l’ostéopathie la traite-t-elle?

nevralgie-cervico-brachiale-osteopathieLa névralgie cervico-brachiale peut être traitée efficacement par l’ostéopathie.

D’abord, dans un premier temps,  notre ostéopathe en urgence à Paris  posera un diagnostic pour trouver la cause  de la névralgie cervico-brachiale. Ensuite, et  après le diagnostic, il posera la manière de la traiter. En fonction des situations individuelles, le traitement sera adapté pour être individualisé.

En général, le traitement ostéopathique de la névralgie cervico-brachiale va consister à libérer les zones de blocages placées sur le trajet du plexus cervico-brachial.

Plusieurs régions sont concernées :

  • cervicale d’où émerge le plexus brachial ;
  • inter-scapulaire (vertèbres dorsales placées entre les omoplates) ;
  •  thoracique ;
  •  viscérale :
  • droite (au niveau du foie),
  • gauche (au niveau de l’estomac) ;
  • crânienne.

Au niveau cervical

ncb-osteopathie-cranienne

En effet, travailler au niveau cervical est indispensable pour traiter une névralgie cervico-brachiale. Ce sont souvent des dysfonctions vertébrales cervicales qui sont la cause du phénomène douloureux. C’est pourquoi, les manipulations par « cracking » dites aussi manipulations HVBA (Haute Vélocité Basse Amplitude) sont contre-indiquées.

Ainsi, le traitement cervical s’effectuera de manières différentes en fonction de plusieurs paramètres (âge, état général de santé du patient, etc.).

Par ailleurs,  notre ostéopathe à domicile à Paris  va travailler votre mobilité cervicale. A savoir, les articulations vertébrales mais aussi  les tensions et la mobilité des organes du cou.  De plus, il veillera  au bon fonctionnement de votre mâchoire.

 

Les techniques viscérales

ncb-osteopathie-viscerale

Enfin, le praticien vérifiera par sa technique viscérale que le foie et l’estomac , les viscères thoraciques et abdominaux fonctionnent correctement. Car, ces derniers peuvent être aussi à l’origine d’une névralgie cervico-brachiale.

 

SOS ostéopathe à Paris  pour soulager votre névralgie cervico-brachiale !

urgence osteopathe

Si vous souffrez de névralgie cervico-brachiale et que vous souhaitez être pris en charge efficacement dans les meilleurs délais, faites le bon choix en contactant SOS ostéopathe à Paris  ! Contactez le 01.84.25.06.25 et  réservez  votre consultation !

Douleur à l’épaule : les conseils de nos ostéopathes pour aller mieux

Une douleur à l’épaule est toujours désagréable. Ainsi, on a mal quand on écarte le bras vers l’extérieur, quand on lève la main un peu trop haut, quand on hausse les épaules ou qu’on porte un sac qui pèse légèrement. Si la douleur est intense, régulière et si elle vous réveille la nuit, il est urgent de consulter. On fait le point !

Causes courantes de la douleur à l’épaule

Une douleur à l’épaule peut avoir plusieurs origines dont il faut citer ces dernières les plus fréquentes.

La névralgie de l’épaule

Cette douleur apparaît lorsqu’un nerf se retrouve pincé et/ou comprimé. Au niveau de l’épaule droite, ce sont des névralgies cervico-brachiales. Dans ce cas, les symptômes sont une douleur vive des cervicales jusqu’aux doigts. On qualifie souvent ce type de douleur par l’expression   » ça brûle « . On ne peut calmer cette névralgie en prenant des postures diverses. De plus, quand on tousse, éternue.  Ou le moindre effort ne fait qu’augmenter la douleur ressentie.

La névralgie cervico-brachiale, autrement appelée  » sciatique du bras « , peut être liée à une hernie discale. A savoir, un disque vertébral qui appuie sur le nerf, ce qui entraîne la douleur.  Cette compression du nerf, elle-même pouvant être due à une mauvaise respiration, à un éternuement un peu brutal ou encore à un stress prolongé.

La tendinite de l’épaule

Une tendinite, c’est une inflammation d’un tendon qui touche l’épaule droite lorsqu’elle atteint cette partie du corps.  La tendinite porte sur le tendon supra-épineux. La douleur se localise au niveau d’un point situé en avant de l’épaule. Cette douleur est parfois si forte qu’elle peut réveiller la nuit.

La tendinite s’origine de diverses manières. Ainsi, ce peut être une mauvaise posture prolongée, lorsque le coude ne repose pas, lorsque vous avez le bras en l’air durant un certain temps, etc. Ces mauvaises postures entraînent un mauvais gainage qui peut produire une tendinite.

Les tendinites de l’épaule touchent en particulier un certain nombre de personnes. A savoir, les jeunes parents qui tiennent bébé dans les bras toute la journée, les peintres et les serveurs ou encore les accros et travailleurs devant un ordinateur qui ont tendance à jouer de la souris sans poser l’avant-bras sur le bureau. Très mauvais pour l’épaule !

L’arthrose de l’épaule

Cette affection touche 10 millions de Français qui en souffrent (chiffre INSERM) A ce stade, il faut rappeler que cette maladie articulaire conduit à la destruction progressive du cartilage. Ainsi, l’arthrose atteint généralement la colonne vertébrale, les doigts, les genoux ou la hanche. En revanche, elle touche plus rarement l’épaule Elle touche principalement les personnes à partir de l soixantaine.

L’arthrose de l’épaule provoque une douleur qui s’accompagne d’une perte de mobilité. Cette perte se traduit par de la difficulté à lever le bras, à l’écarter du corps, à lever la main au-dessus de la tête, etc. Puis, c’est une douleur qui se manifeste par des périodes de crises.

Par ailleurs, une douleur à l’épaule droite peut aussi révéler la présence d’une capsulite rétractile dite  » épaule gelée « .

Il s’agit d’une inflammation de la capsule qui se trouve autour de l’articulation de l’épaule qui bloque alors complètement les mouvements du bras. A noter que nul n’est à l’abri car cette affection peut toucher toutes les tranches d’âge.

 

Douleur à l’épaule: les conseils de nos ostéopathes 

Lorsque vous êtes au bureau, veillez à l’ergonomie de votre poste de travail. Pour mémoire, on rappelle que votre avant-bras doit toujours reposer sur votre bureau.

À la maison, pensez à mettre un coussin sous votre avant-bras lorsque vous êtes dans le canapé ou lorsque vous donnez le biberon à vos enfants.

Si les douleurs d’arthrose se manifestent au lever ou au coucher, pratiquez des étirements adaptés. Comme celui-ci : debout, amenez votre main droite à l’arrière de votre épaule gauche. Votre coude doit se trouver dans votre dos. Tenez la position pendant environ 30 secondes, sans oublier de bien respirer.

En cas d’arthrose de l’épaule, massez régulièrement votre articulation avec une huile de massage. Si besoin, procurez-vous une pommade anti-inflammatoire chez votre pharmacien.

En milieu de journée, si vous travaillez sur l’ordinateur, pratiquez des étirements et des exercices de respiration profonde.

Sos ostéopathe à Paris pour soulager vos douleurs à l’épaule

OAP_Banniere

Enfin, si suivre les conseils de notre ostéopathe ne suffisent pas pour calmer vos douleurs à l’épaule, n’hésitez pas à consulter Sos ostéopathe à domicile à Paris pour vous soulager de vos douleurs avec leurs techniques propres voire vous orienter vers d’autres praticiens de santé. Réservez votre consultation directement sur la plateforme  24h/24 et 7J/7.

Ostéopathie et coronavirus : règles sanitaires au sein du cabinet d’ostéopathie


Les ostéopathes ont pu reprendre leur activité et rouvrir leur cabinet à partir du 11 mai, date du déconfinement progressif de la France en pleine pandémie de coronavirus. Ainsi, les soins d’ostéopathie peuvent  être pratiqués « avec contacts ». Ceci à condition toutefois de respecter des gestes barrières et des mesures d’hygiène strictes pour limiter le risque de contamination.

Ainsi, votre cabinet d’ostéopathe a mis en place un protocole d’accès, dans le but de protéger patients et soignants. Et de respecter les mesures d’hygiènes concernant la pandémie du covid 19.

Nous nous engageons à :

  • Respecter les gestes barrières.
  • Mettre une tenue professionnelle adaptée (blouses, pantalons, masques…)
  • Désinfecter et attendre 20 minutes après le soin avant de pouvoir prendre en charge un nouveau patient.
  • Retirer les sources de contaminations possibles (magazines, portes ouvertes, etc.)
  • Mettre à votre disposition ce dont vous auriez besoin pour vous sentir en sécurité.
  • Désinfecter table d’examen, bureau, chaise et poignées de portes entre chaque patient.
  • Mettre du gel hydroalcoolique à disposition dans l’entrée du cabinet.
  • Pas de changements de tarification.

Consignes sanitaires à respecter par le patient :

  • Le port du masque est obligatoire pour les patients.
  • Chaque patient doit se laver les mains au gel hydroalcoolique en entrant dans le cabinet (fourni par votre ostéopathe) ;
  • Par ailleurs, aucun accompagnant ne sera autorisé, sauf pour les mineurs (1 personne maximum) ;
  • Les patients les plus fragiles doivent continuer à être pris en charge à domicile.
  • Ensuite, présentez-vous à l’heure de votre rendez-vous. Si vous êtes en avance, veuillez attendre dans votre voiture ou à l’extérieur du bâtiment, si vous le pouvez, pour éviter la promiscuité dans la salle d’attente.
  • Un patient étant positif au coronavirus ou ayant des symptômes, doit repousser sa consultation d’ostéopathie, se confiner et contacter son médecin traitant ;
  • Si les symptômes se déclarent dans les 14 jours, à posteriori de la consultation, vous devez prévenir votre praticien afin qu’il puisse avertir les autres patients .
  • Si vous réglez par chèque, pensez à prendre votre stylo !

 

Mesures sanitaires prises par votre ostéopathe :

Ainsi, les consultations sont espacées pour avoir le temps de désinfecter les surfaces ayant été en contact avec le patient précédent (chaises, bureau, table d’examen…). Mais aussi, pour ne pas prendre de retard et éviter de vous faire attendre en salle d’attente.

Votre ostéopathe :

  • Porte un masque ;
  • Se lave les mains avant et après chaque consultation ;
  • Change de blouse régulièrement ;
  • Porte des lunettes / visière

Ainsi, il est préférable de nous contacter afin de reporter la prise de votre RDV, si vous :

  • Présentez des signes de fièvre, toux, écoulement nasal, symptômes grippaux.
  • Avez été en contact avec une personne porteuse du virus ou êtes vous-même porteur.
  • Souffrez d’une pathologie cardiaque et/ou respiratoire et/ou hépatique, une immunodéficience, une insuffisance rénale, un diabète insulinodépendant.

Avec Sos Ostéodispo, réservez votre consultation classique en cabinet ou votre consultation à domicile en urgence ou à l’avance !

Nous vous REMERCIONS par avance de votre collaboration.

L’Équipe d’Ostéodispo

Mal de dos ? Quand consulter l’ostéopathe ?

Le mal de dos est une affection courante qui touche pas mal de personnes. Mais à quel spécialiste s’adresser pour traiter efficacement une douleur dorsale ?

Dans ce cas, on pense en premier lieu à solliciter un ostéo. Ce réflexe est logique parce que ce dernier le premier concerné par la prise de votre mal de dos. En effet, le mal de dos fait partie des affections qui rentrent dans le champ de compétences des ostéopathes.

Le mal de dos peut aussi relever d’une prise en charge pluridisciplinaire. Nous mentionnerons, infra, les autres acteurs de santé qui pourront travailler en coordination avec l’ostéopathe.

Quels sont les types de maux de dos soignés par l’ostéopathe ?

mal-de-dos-osteopathe-paris-17

Il existe de nombreuses typologies de mal de dos. Le diagnostic effectué par l’ostéopathe permettra de mieux comprendre le « type » de mal de dos. On décrit brièvement les maux de dos les plus courants.

– Le torticolis est une contracture des muscles du cou suite souvent à un faux mouvement, ou une mauvaise posture.

– Le lumbago est une douleur du bas du dos qui survient généralement après un effort inhabituel ou bien sans raison apparente.

– Cervicalgie, dorsalgie, lombalgie…Ces termes désignent une douleur au niveau des cervicales, du dos, ou des lombaires.

– Précordialgie, névralgie intercostale : Votre mal de dos peut aussi se traduire par des douleurs entre les omoplates, au niveau de la cage thoracique irradiant vers les côtes.

– La sciatique est une douleur au niveau de la fesse provoquée par une irritation sur le trajet du nerf sciatique. L’ostéopathe pourra traiter cette sciatique en levant les zones en tension responsables de la compression et donc l’irritation ou inflammation du nerf sciatique.

– La cruralgie correspond à une douleur irradiant cette fois-ci devant la cuisse.

– La hernie discale correspond à une saillie d’un disque intervertébral.

Attention, l’ostéopathe ne pourra pas enlever cette hernie. Il pourra cependant travailler sur les causes de l’apparition de cette hernie et donc éviter son aggravation ; ce qui va permettre une récupération progressive. En fonction de vos symptômes et des résultats à ses tests, l’ostéopathe pourra adresser à votre médecin généraliste.

Quand consulter un ostéopathe pour un mal au dos ?

consulter-un-osteopathe-paris-17

L’ostéopathe est un thérapeute de première intention. Autrement dit, vous pouvez le consulter sans ordonnance du médecin. Sa longue formation professionnelle lui donne la compétence et donc la légitimité à se présenter comme un coordinateur pour la prise de votre mal de dos. Il pourra ainsi vous orienter si nécessaire vers d’autres thérapeutes en fonction de vos maux.

Vous avec une douleur subite au dos ? Dès les premières douleurs au dos, il faut consulter. Et, n’attendez donc pas que la douleur devienne inflammatoire.

Pour les douleurs chroniques au dos, il est conseillé de tout faire pour éviter si possible les périodes inflammatoires.

Pourquoi consulter un ostéopathe pour un mal de dos ?

Notre ostéopathe à domicile à Paris 17 permet un traitement adapté de votre mal de dos, quelle qu’en soit la cause.

Lorsque vous prenez un anti-inflammatoire, il faut savoir que la douleur est en effet masquée provisoirement, mais la cause du mal de dos est toujours bien présente.

On comprend bien l’intérêt alors d’un traitement qui ne soit pas que symptomatique. A savoir un traitement qui vise à traiter l’origine du mal de dos. C’est ce que propose l’ostéopathie grâce à son diagnostic basé sur des méthodes ostéopathiques qui permettent un traitement adapté.

 

Comment l’ostéopathe soigne-t-il le mal de dos ?

Les techniques de traitement du mal de dos sont choisies par l’ostéopathe parmi une gamme. Ceci pour permettre la meilleure correction possible du dysfonctionnement diagnostiqué.

Notre ostéopathe paris 17 pourra ainsi utiliser des techniques d’ostéopathie structurelle, tissulaire, viscérale ou bien crânienne.

Un traitement adapté et individualisé est déterminé pour chaque patient. Ceci de par une compréhension de la biomécanique de votre colonne vertébrale. Cette connaissance et sa technicité lui permettent de repérer d’abord, puis de comprendre et enfin de traiter les causes de votre mal de dos. Ce traitement se fait avec ses outils, ses mains !

SOS ostéopathe à Paris à votre disposition

Si vous avez mal au dos, n’hésitez pas à appeler au 01 84 25 06 25 ou sur le site internet et réserver votre consultation.

Ostéopathie et senior : un duo gagnant !

L’ostéopathie est une méthode de soins manuelle visant à réduire la perte de mobilité des articulations, muscles ou ligament. La pratique ostéopathique est apparue au XXe siècle (Andrew Taylor Still). Après la manipulation, le corps retrouve son équilibre. Cette thérapeutique s’adresse aux nourrissons, aux enfants, aux sportifs mais aussi aux personnes âgées, qui sont de plus en plus nombreuses à y avoir recours. Elle permet aux seniors de traiter un grand nombre de pathologies liées à l’avancée en âge. Zoom sur ce duo gagnant !

Qu’est-ce qu’un senior ?


Avant d’entrer dans le vif du sujet, revenons sur le terme « senior » afin de comprendre plus facilement qui sont les individus évoqués dans cet article.
De nos jours, le terme « personnes âgées » est de moins en moins utilisé. On lui préfère une autre acception pour évoquer l’avancée en âge, le mot « senior » ; Il existe une multitude de catégories de seniors :
– En marketing, le terme senior est utilisé pour évoquer les personnes âgées de plus de 50 ans ;
– Pour les pouvoirs publics, le terme senior est plutôt employé pour désigner les personnes lors du passage à la retraite. Au vu des débats actuels sur la réforme, on ne s’étendra pas sur le sujet, mais nous dirons que les collectivités publiques évoquent la notion pour des âges situés au-delà de 60 ans.
– Dans le sport, on devient senior aux alentours des 35 ans. On bascule alors dans les équipes dites de catégorie « senior ».
– Pour les professionnels de santé, on table plutôt sur un âge de 70 ans où les problèmes de mobilité deviennent généralement plus importants.
Dans cet article, le terme senior sera donc employé pour désigner les personnes âgées de 70 ans ou plus.

Les bénéfices de l’ostéopathie sur les principales pathologies des seniors
Le corps subit les effets de l’âge, c’est une évidence : perte d’élasticité, de masse musculaire, problèmes articulaires, chutes etc. L’avancée en âge entraîne également l’apparition de troubles et de maladies spécifiques au vieillissement.
Voici les principales pathologies des personnes âgées avec pour chaque affection, les bienfaits que l’ostéopathie peut apporter.

► La maladie d’Alzheimer

La maladie d’Alzheimer est une maladie neurodégénérative qui entraine des lésions cérébrales. Cette pathologie a pour principal facteur de risque le vieillissement.
Le rôle de l’ostéopathe :
Des études ont démontré que la relance du « mécanisme crânio-sacré » pouvait directement influencer la mémoire du patient atteint par la maladie d’Alzheimer (référence : https://www.osteopathe-montpellier-centre-ville.fr/memoire/).

D’après ces études, il s’avèrerait que les patients se sentent moins isolés, plus ouverts et accepteraient mieux les soins.

► La maladie de Parkinson

Comme la maladie d’Alzheimer, la maladie de Parkinson est une affection neurodégénérative. Elle touche 6,5 millions de personnes dans le monde et notamment les seniors, le facteur de risque principal étant là-encore le vieillissement.
Le rôle de l’ostéopathe :
L’ostéopathie ne peut soigner la maladie. En revanche, cette pratique permet de soulager les patients en les aidant à relâcher leurs tensions musculaires (techniques d’énergie musculaire) et articulaire.
L’ostéopathe travaille également sur les tensions émotionnelles en permettant l’acceptation de la maladie et en les aidant à assumer le regard des autres.
Les manipulations ostéopathiques dites viscérales permettent une amélioration du transit, dont on connaît désormais les liens avec l’humeur et la santé mentale plus généralement.

sos ostéopathe en urgence sénior

 ► L’arthrose

Maladie des articulations causant une usure des cartilages articulaires, l’arthrose est très fréquente chez les personnes âgées. Cette affection fréquente provoque des difficultés à se mouvoir et progressivement une perte d’autonomie.
Le rôle de l’ostéopathe :
La thérapie ostéopathique améliore la mobilité et particulièrement celle des articulations, elle est donc pleinement indiquée dans les cas d’arthrose.
Tout comme la maladie de Parkinson, le traitement améliore la mobilité articulaire tout en permettant de réduire l’inflammation.

►L’ostéoporose

Maladie qui fragilise les os, les personnes âgées de plus de 65 ans – et en particulier les femmes – sont très souvent touchées par l’ostéoporose. Cette pathologie augmente fortement le risque de fracture, la plus courante étant la fracture du col du fémur. Considérée comme une urgence, cette fracture peut entraîner une hémorragie importante, dans ce cas il sera nécessaire de contacter le SAMU ou les pompiers en urgence.
Le rôle de l’ostéopathe :
Il est de notoriété publique que l’ostéopathie peut-être contre-indiquée pour les patients affaiblies et touchés par l’ostéoporose. C’est en partie faux. Les ostéopathes, avec des formations complètes et de l’expérience, savent s’adapter et peuvent utiliser des techniques très douces parfaitement compatibles avec l’ostéoporose notamment dans le but d’apporter un certain confort et de soulager les douleurs.

► Les chutes

Première raison de décès par traumatisme, le risque de chute augmente avec l’âge. Les seniors sont les plus exposés ; elles touchent chaque année 55 % des personnes âgées de plus de 90 ans.
Le rôle de l’ostéopathe :
Comme évoqué précédemment, l’ostéopathie favorise la guérison sur le principe d’autorégulation du corps. Cette méthode de soins manuelle indique aux organes comment compenser le traumatisme ; le corps arrivera à retrouver l’équilibre sans avoir à compenser.

Mais l’ostéopathie n’intervient pas seulement après la chute. La pratique se révèle également utile en prévention. Elle agit sur nos capteurs et la perception de l’environnement, notamment grâce aux manipulations au niveau du crâne et des pieds.

Pour les personnes âgées, les professionnels préconisent une évaluation afin de prévenir de façon efficace le risque de chute chez les personnes âgées.

► Les troubles de la vision

Les troubles de la vision, et notamment la Dégénérescence Maculaire Liée à l’Âge (DMLA), sont des troubles récurrents chez les seniors. C’est la première cause de cécité chez les personnes âgées de plus de 50 ans.
Le rôle de l’ostéopathe :
Les principaux troubles de la vue peuvent être ralentis ou partiellement soignés grâce aux manipulations crânienne ou viscérales.
L’ostéopathie peut permettre une régulation des tensions du crâne, à l’aide d’une manipulation dite « cranio-sacrée ».

► Le diabète

Il s’agit de la première affection chronique en France. Le diabète (notamment de type 2) touche en majorité les personnes âgées.
Le rôle de l’ostéopathe :
En travaillant notamment la structure viscérale, l’ostéopathie permet de fluidifier les sécrétions hormonales et endocriniennes, permettant de stabiliser la maladie et de limiter la surmédication.

► Prothèse de la hanche

Dispositif qui permet de remplacer l’articulation de la hanche par une prothèse, cette intervention chirurgicale est réalisée plus de 150 000 fois par an, notamment auprès des personnes âgées.
Le rôle de l’ostéopathe :
Pour la prothèse de hanche, il est préconisé de faire un bilan ostéopathique :
– Avant l’opération, afin de limiter tous les conflits entre les articulations.
– Après l’opération (attendre plusieurs semaines), l’ostéopathe va contrôler les articulations du bassin et de l’axe crânio-sacré. Il soulagera également les douleurs ressenties.

► La lombalgie

Le mal de dos est extrêmement fréquent et son incidence augmente avec l’âge. La lombalgie (ou lumbago) est le terme médical qui désigne cette affection. Les lombalgies peuvent être créées par des traumatismes comme des chutes, une fracture (lombalgie aiguë) ou alors par des maladies dégénératives ou pathologies (lombalgie chronique).
Le rôle de l’ostéopathe :
L’ostéopathe est très efficace contre ces types de maux. Le praticien est en mesure d’indiquer ce qui provoque les souffrances. Les manipulations ont également mis en évidence une amélioration des douleurs dans plus de 50 % des cas (étude réalisée en 2013 : Licciardone JC, Minotti DE, Gatchel RJ, et al., Osteopathic manual treatment and ultrasound therapy for chronic low back pain: a randomized controlled trial, Ann Fam Med, 2013).

► Le cancer

Touchant de nombreux seniors, le cancer est traité à l’aide de traitements lourds aux effets secondaires souvent délétères.
Le rôle de l’ostéopathe :
L’ostéopathie ne prétend aucunement guérir complètement le patient mais son intervention se révèle extrêmement utile pour aider votre corps à affronter ses complications, à soulager les douleurs et minorer les symptômes ; notamment associés à la chimiothérapie. Cette thérapeutique permet également de travailler certains types de tumeur et d’endiguer leur progression.

► La dépression

Solitude, problèmes de santé ou encore décès d’un proche, les seniors sont également assujettis à la dépression et aux troubles de l’humeur.
Le rôle de l’ostéopathe :
L’ostéopathe ne va pas, comme on pourrait le penser, travailler uniquement sur le crâne. La tête, le corps et l’esprit ne font qu’un. Pour traiter la dépression, il va travailler sur l’axe somato-émotionnel, retirer les « restrictions » présentes sur l’axe rachidien, contrôler le diaphragme et le système digestif ou encore la colonne vertébrale afin d’accompagner le patient vers un mieux-être.

Conclusion : l’ostéopathie, un spectre large pour bien vieillir


Au fil des années, notre corps subit la loi de l’âge. Apparitions de troubles moteurs, de pathologies handicapantes, diminutions de certaines fonctions peuvent conduire petit à petit à un repli sur soi. L’ostéopathie permet de travailler sur la mobilité générale du corps et de réduire les douleurs associées à des pathologies ainsi qu’à des traumatismes.
Cette thérapie manuelle est l’alliée parfaite pour aider les seniors à conserver et à restaurer leur capital santé.

Cliquez ici pour en savoir plus sur l’univers du Sénior.

Avec Sos Ostéodispo, réserver votre consultation classique en cabinet ou votre consultation à domicile en urgence ou à l’avance.

Lombalgie, cruralgie, sciatique, quelles différences ?

lombalgie-cruralgie-sciatique-osteopathie

lombalgie-cruralgie-sciatiqueSi on connaît très souvent la lombalgie et la sciatique, il n’en est pas de même pour la cruralgie. Si ces maux sont proches, pourtant ils sont différents. La lombalgie part du dos et descend derrière la jambe. La cruralgie part également du bas du dos et descend devant la jambe.

Quant à la sciatique comme pour la sciatalgie, c’est une douleur du nerf sciatique. Voilà en une phrase chacune, comment on peut définir ces trois maux qui sont proches. On fait le point !

La lombalgie, le blocage du dos

lombalgie

La lombalgie est une douleur des vertèbres et lombaires du bas du dos. Lorsque celle-ci est aiguë, intense et soudaine, c’est un lumbago.

La lombalgie se manifeste par une douleur de toute la région lombaire. Ce qui provoque souvent un « bloquage » du dos. Ce qui oblige la personne atteinte de ce mal de rester parfaitement droite ou dans la position penchée quand la douleur l’a atteinte !

 

La cruralgie : la « douleur de la cuisse »

cruralgie-douleur-cuisse

La cruralgie vient de deux mots : crural, qui se rapporte au nerf Crural (ou nerf fémoral) et algie qui signifie douleur. Aussi, la cruralgie est une douleur du nerf crural.

Pour bien comprendre l’origine de cette douleur, il faut bien situer ce nerf et examiner sa fonction.

Au plan anatomique, le nerf crural naît dans l’abdomen au niveau du muscle grand psoas. Il vient du plexus lombaire et est formé des racines nerveuses issues de la moelle épinière de L2 à L4.

Le nerf fémoral est responsable de la sensibilité de la face antérieure de la cuisse, du genou, de la jambe et de la cheville. Mais aussi de la mobilité des muscles fléchisseurs de la cuisse et de ceux extenseurs du genou.

Quels sont les symptômes de la cruralgie ?

cruralgie-symptomes

Les symptômes de la cruralgie se traduisent par des sensations douloureuses sur le trajet d’une des racines nerveuses du nerf fémoral (crural). Elles sont du type de tensions, brûlures, engourdissements ou fourmillements.

Ces douleurs se localisent au niveau de la fesse (face extérieure) et de la face interne de la cuisse et de la jambe.

De plus, s’il y a douleur dans la zone lombaire, on parle alors de lombocruralgie.

 

Quelles sont les causes de la cruralgie?

cruralgie-causes

La cruralgie est une atteinte du nerf fémoral soit dans son trajet ou sur une de ces branches nerveuses le composant.

Ainsi, il peut s’agir des causes suivantes :

Soit une hernie discale comprimant une racine du nerf à la sortie de la colonne lombaire,

Ou encore, un conflit entre un muscle, psoas ou iliaque et les racines du nerf.

La sciatique : la « douleur de la fesse »

La sciatique comme la sciatalgie fait référence au nerf sciatique.

Autrement dit, la sciatique est une douleur nerveuse suivant le trajet du nerf sciatique. Cette douleur se localise précisément dans la fesse, l’arrière de la cuisse, de la jambe et dans le pied.

Les symptômes de la sciatique sont proches de ceux de la cruralgie, tensions, brûlures, fourmillements et engourdissements.

De plus, la sciatique peut entraîner des troubles de la sensibilité ou de la force musculaire dans la jambe concernée.

Quelles sont les causes d’une sciatique ?

Les causes de la sciatique peuvent être une hernie discale, un canal lombaire étroit, un tassement vertébral ou un traumatisme subi.

Traitement ostéopathique des lombalgies, sciatiques et cruralgies

lombalgie-sciatique-cruralgie

L’ostéopathie est une bonne méthode naturelle et efficace pour traiter ces 3 maux.

Dans cette prise en charge, notre ostéopathe en cabinet veillera dans un premier temps à éliminer toute cause médicale (tumeur, hématome du psoas, hernie). En effet, ces dernières ne relèvent pas de son domaine de compétences.

Il pourra aussi demander au médecin traitant son avis et des examens complémentaires afin de préciser son diagnostic.

Ainsi, dans les cas qui relèvent de son domaine, notre ostéopathe en urgence  va chercher à localiser l’origine de la douleur, aidé en cela par sa bonne connaissance de l’anatomie.

Puis, avec une approche globale, holistique, il ne va pas uniquement se concentrer sur le bas du dos, mais sur l’ensemble du corps.

Le travail ostéopathique va permettre ainsi le relâchement musculaire, la diminution de la pression entre deux vertèbres lombaires. De cette manière, il va rendre libre le passage des nerfs et de leurs racines.

Mais, notre SOS ostéopathe  peut également travailler sur d’autres parties du corps qui apparemment n’ont aucun lien avec ces affections. Et pourtant, elles peuvent être dues à vos viscères ou aux séquelles d’une fracture ou entorse.

Dans certains cas, pour compléter sa prise en charge, notre ostéopathe à domicile pourra vous conseiller de faire à d’autres spécialistes, le podologue pour garder une bonne posture ou un kinésithérapeute pour rééduquer les muscles lombaires et abdominaux.

Un SOS ostéopathe à domicile et cabinet à  votre disposition !

OAP-OSTEOPATHE

Si vous souffrez de lombalgie, sciatique ou de cruralgie, faites appel à  SOS ostéopathe à domicile et cabinet  dispo 7J/7. Réservez votre consultation directement sur notre plateforme.

L’ostéopathie contre le reflux gastro-oesophagien-RGO

remontées-acides-reflux

reflux-gastriques-parisLe reflux gastro œsophagien appelé également RGO, est une affection courante. En effet, un tiers environ de la population adulte souffre de brûlures liées au reflux gastrique. Du nourrisson au senior en passant par la femme enceinte, le RGO peut se manifester à tout âge.  Cette pathologie peut provoquer une gêne importante pour le patient, notamment dans un reflux chronique. Vous cherchez une solution naturelle pour vous soulager ?  L’ostéopathie  peut se montrer efficace, mais sous certaines conditions.  Décryptage !

 

Qu’est-ce que le reflux gastro oesophagien (RGO)?

reflux-gastrique-quest-ce-que-cest

Le reflux gastro oesophagien (RGO) est une remontée du contenu de l’estomac (aliments et acides) dans l’œsophage. Il est généralement dû à un mauvais fonctionnement du cardia, sphincter à la jonction entre l’œsophage et l’estomac, mécanisme anti-reflux naturel. L’estomac émet des sucs gastriques, des substances très acides qui aident à la digestion des aliments. Or, la paroi de l’œsophage n’est pas conçue pour résister à l’acidité du contenu de l’estomac. Le reflux entraîne donc une inflammation de l’œsophage, qui se traduit par des sensations de brûlure et d’irritation.

Dans les récidives aiguës, les reflux gastriques répétés peuvent causer des lésions à l’œsophage.

On distingue :

  • Le reflux gastro œsophagien « physiologique » intermittent n’entraînant pas de complications. Les symptômes surviennent surtout après les repas, la nuit ou en position penchée en avant. C’est un phénomène normal lorsqu’il est peu fréquent, bref et non douloureux.
  • Le reflux gastrique qui dure et qui est fréquent. Dans ce cas, les remontées acides de l’estomac sont importantes, très fréquentes et prolongées dans le temps. L’acidité du liquide gastrique irrite la muqueuse de l’œsophage et peut être responsable de l’œsophagite, à savoir une inflammation de la muqueuse.

Les personne à risque sont :

Les bébés de 3 à 4 mois, car leur système digestif n’est pas mature.

-Les personnes souffrant d’une hernie hiatale (une partie de l’estomac remonte dans la cage thoracique).

-Les femmes enceintes (notamment au cours des derniers mois de grossesse) : le fœtus exerce en effet une pression supplémentaire sur l’estomac. Dans ce cas, le reflux est provisoire.

-Les sujets obèses ou en surpoids, notamment en raison d’une plus grande pression abdominale.

Les personnes âgées de 50 ans et plus : avec l’âge, le sphincter œsophagien se relâche plus facilement, ceci peut entraîner du reflux.

Reflux gastro-oesophagien : quelles sont les causes ?

reflux-gastriques-causes

Le reflux gastro œsophagien  apparaît suite à certains facteurs:

-Une pression excessive sur l’abdomen liée à un surpoids ou à une obésité.

-L’alimentation : trop copieuse, trop grasse ou épicée.

-Certains médicaments  peuvent provoquer ou aggraver les symptômes du reflux gastro-œsophagien dont l’aspirine et les anti-inflammatoires non stéroïdiens.

-Une grossesse en raison des modifications anatomiques.

-Le stress qui aggrave les symptômes du reflux.

D’autres facteurs favorisent l’apparition de RGO comme la consommation répétée de boissons gazeuses, l’alcool, le tabac, le chocolat et le café qui ont tendance à diminuer le tonus du sphincter oesophagien.

Reflux gastro oesophagien: quels sont les symptômes ?

reflux-gastriques-symptomes

Le reflux gastro oesophagien se manifeste par :

-Un pyrosis. Le pyrosis est une sensation de brûlure derrière le sternum après un repas. Cette sensation est due au fait que les cellules de l’œsophage ne sont pas conçues pour résister au pH très acide présent dans l’estomac.

-Un enrouement de la voix

-Des difficultés à avaler

-Des régurgitations acides sans nausée ni effort de vomissement,

-Parfois des suées et une toux nocturne,

-Des douleurs épigastriques se retrouvent chez ¼ des sujets.

Ce type de douleur n’est pas anodin, elle passe rarement « toute seule ». En effet, les complications dues aux RGO peuvent rapidement s’avérer graves sans traitement. La formation d’ulcère peut survenir avec le temps et dans les formes les plus graves, donner une œsophagite voire un cancer.

C’est pour cela qu’il est important de consulter un médecin si le reflux gastro-œsophagien persiste depuis un certain temps et s’accompagne d’une dysphagie (difficulté à déglutir).

Reflux gastro oesophagien: que peut faire l’ostéopathie ? 

reflux-gastriques-urgence-paris

Le reflux gastro œsophagien est un motif de consultation assez fréquent en ostéopathie. Cependant, il est à noter que cette dernière ne permet pas de soulager les RGO dues à des hernies hiatales particulièrement importantes (la chirurgie sera parfois inévitable). Toutefois, ces cas restent relativement rares, le diagnostic étant généralement posé suffisamment précocement.

Dans tous les autres cas, l’ostéopathie peut se révéler intéressante. En effet, les ostéopathes interviennent auprès de leurs patients sans jamais avoir recours à des dispositifs mécaniques ou à des médicaments.

Dans son approche globale, notre ostéopathe en urgence à domicile ou en cabinet va  intervenir « à distance ».  C’est-à-dire, sur une partie du corps qui semble complètement déconnectée du symptôme, mais qui en fait en est la cause réelle.

Le thérapeute va favoriser la mobilité des différentes structures autour de l’estomac et de l’œsophage, notamment du diaphragme. Pour cela, notre SOS ostéopathe  travaillera sur les zones d’insertion de ce puissant muscle : la colonne vertébrale, le sternum, les côtes. Il agira également sur l’estomac et ses rapports viscéraux (adhérences, perte de mobilité, etc.) afin qu’il retrouve une mobilité correcte.

Les techniques viscérales vont permettre de rendre le tonus et la mobilité du sphincter inférieur de l’œsophage. Ceci afin de diminuer voire faire disparaître ce type de maux.

De plus, un traitement crânien permettra de rééquilibrer le système neuro-végétatif (par une action sur le nerf vague : nerf qui innerve la majorité des organes de la cavité abdominale).

En effet, le système neurovégétatif contrôle les sécrétions gastriques entre autres. Pour cela, il procédera notamment à la libération des nerfs vagues en investiguant les structures présentes sur leur trajet (crâne, clavicule, thorax, diaphragme, abdomen).

Selon la nature et de la gravité du reflux gastrique, le traitement sera uniquement ostéopathique ou en complément d’une prise en charge médicale. Dans le premier cas et en général, il suffit d’une à trois séances pour que le traitement soit efficace.

Ostéopathe en urgence pour soulager vos douleurs !

En cas de RGO, contactez  Ostéopathe en urgence à domicile ou en cabinet.  Dispo 7J/7 sur notre plateforme en ligne.

Muscle du trapèze, contractures et ostéopathie

trapèze-osteopathie

muscle-trapèze

Le trapèze est un muscle souvent spasmé et contracturé au regard des différentes contraintes qu’il subit chaque jour. Cela se traduit par des torticolis, cervicalgies ou dorsalgies.

En effet, le trapèze est soumis à des tensions répétées tant mécaniques qu’émotionnelles qui ne sont pas sans conséquences sur notre état de santé.

Des facteurs comme une vie sédentaire, un travail qui exige de passer beaucoup de temps devant un ordinateur, certaines professions (travail à la chaîne, barman, coiffeur…) peuvent entraîner une accumulation de tensions sur cette zone de notre corps.

La prise en charge en ostéopathie est très large et les techniques utilisées sont adaptées à chaque patient ainsi que leur état de santé. On fait le point.

Brève anatomie du trapèze

trapèze-anatomie

Le trapèze est un muscle qui se situe sur la partie supérieure du dos. Il est composé des faisceaux musculaires, supérieur, moyen et inférieur. Ces derniers se rejoignent au niveau de l’omoplate.

Mais, il faut bien distinguer les trapèzes supérieurs des inférieurs. Les premiers sont les muscles se situant entre les épaules et la nuque. Ces derniers sont souvent sont les plus douloureux.

Quant aux trapèzes inférieurs, lorsqu’ils sont trop tendus ils génèrent des douleurs à l’épaule. Ces muscles qui assurent un bon maintien du buste, constituent un lieu de concentration du stress.

Le champ d’action du trapèze est très large et constamment contracté. Il est proche avec d’autres muscles qui peuvent aussi être spasmés comme les muscles rhomboïdes ou le grand dorsal.

 

Contracture du trapèze: quelles sont les causes ?

contracture-du-trapèze-causes

La contracture du trapèze peur être due à des causes diverses.

On peut citer, une mauvaise posture dans son poste de travail comme devant l’ordinateur, des positions inconfortables dans les transports et même chez soi. Par ailleurs et dans un autre domaine la tension peut être générée par le stress ou l’anxiété.

Jusqu’à parfois générer d’importantes douleurs dorsales.

Ainsi, ces contractures sont la source de douleurs musculaires.

Autre domaine, celle de la pratique de certains sports comme la boxe, le rugby, l’haltérophilie etc.

Enfin, on peut énumérer les causes suivantes, coup du lapin ou whiplash, utilisation d’une béquille qui sollicite l’épaule vers le haut et engendre une posture et contraction inhabituelles ou port de sac trop lourd etc.

En prévention et afin d’éviter les douleurs du trapèze, il faut adopter de bonnes habitudes et parfois pratiquer des exercices d’étirements pour détendre les trapèzes et soulager les dos raides.

Comment étirer les trapèzes ?

comment-étirer-les-trapèzes

En cas de douleurs dans la zone des trapèzes, il est indiqué de pratiquer des exercices d’étirement. Ceci dans le but de réduire les raideurs musculaires ou à relâcher la pression dans le haut du dos.

Concrètement, l’exercice se fait ainsi. On inspire et on monte très haut les épaules, on bloque la respiration 3 à 4 secondes en haut, puis on relâche d’un coup en soufflant

Il faut bien veiller à coller notre oreille droite à notre épaule droite, puis, ramener notre menton vers la poitrine. Ce mouvement étire et assouplit les trapèzes.  Mais, pour être vraiment efficace cet exercice doit être répété.

Ce dernier va faire circuler le sang, détendre les trapèzes tout en améliorant la respiration.

Douleurs au trapèze: Comment l’ostéopathie soulage ?

trapèze-traitement-osteopathie

D’abord, il faut rappeler que la prise en charge en ostéopathie est globale et spécifique aux causes de vos douleurs et/ou gênes fonctionnelles.

En premier lieu, et après un temps d’anamnèse sur vos antécédents médicaux, traumatiques et chirurgicaux, notre ostéopathe en urgence à domicile ou en cabinet à Vincennes  va effectuer un examen clinique. Ce dernier a notamment pour objet de repérer et d’écarter toutes atteintes de structures qui ne relèveraient pas de l’ostéopathie.

Si le traitement relève de l’ostéopathie, il faut avoir en tête que les douleurs au trapèze sont liées soit à des blocages articulaires, musculaires locaux, dans la région cervicale ou à distance par des phénomènes bien connus de compensation.

Le but du traitement ostéopathique est double. D’une part, curatif afin de diminuer rapidement les douleurs liées au trapèze, et d’autre part, préventif pour éviter les récidives possibles et fréquentes.

A cet effet, notre SOS ostéopathe  à Vincennes 94 va effectuer un diagnostic palpatoire minutieux de votre schéma de fonctionnement. Ceci afin de comprendre l’origine précise de vos douleurs.

Puis par un traitement adapté, il viendra travailler à redonner une mobilité et un équilibre global à l’ensemble de votre corps.

Enfin, il faut rappeler que la prise en charge en ostéopathie est très large et les techniques utilisées sont adaptées à chaque patient.

 

Un ostéopathe à domicile et cabinet à Vincennes (94) !

Ostéodispo Ostéopathe Si vous avez des contractures au trapèze, faites appel à notre  ostéopathe à domicile et cabinet  à Vincennes (94) . Réservez votre consultation directement sur notre plateforme 24h/24 et 7J/7.

L’ostéopathie dans le développement du bébé prématuré

Saviez-vous que chaque année en France les femmes enceintes donnent naissance à plus de 60 000 prématurés dans les hôpitaux ? Les centres hospitaliers qui disposent d’un ostéopathe reconnaissent une amélioration significative des troubles cognitifs chez ces nourrissons. Il faut savoir que le prématuré souffre de plusieurs dysfonctionnements physiologiques. De plus, il a des difficultés à respirer et à se mouvoir.

Mais en France, les maternités proposant de l’ostéopathie sont encore trop rares. Outre ses multiples bienfaits physiques et psychiques, l‘ostéopathie intervient aussi chez les bébés prématurés, pour atténuer et soulager les affections liées à la prématurité. C’est pourquoi des chercheurs ont mis en évidence les effets bénéfiques d’un traitement ostéopathique  sur les bébés prématurés.  Décryptage.

Les troubles liés à la prématurité :

D’après les indications de l’OMS, un enfant né avant le terme de 37 semaines est considéré comme un prématuré. Cela signifie que ces enfants ne sont tout simplement pas aptes à vivre à l’extérieur. C’est la raison pour laquelle un prématuré doit se développer dans un milieu hermétique comme les couveuses. Cela  l’aidera à respirer, apprendre à bouger et se nourrir.

Trouble de succion :

Chez le prématuré, le réflexe de succion, les mécanismes de déglutition et de respiration ne sont pas encore bien coordonnés.  Le bébé fait souvent un cliquetis avec la langue quand il tète. La mâchoire ne s’ouvre pas bien pour s’accrocher au mamelon.

Les troubles de la succion sont dus soit à une malformation de la mâchoire, soit à des tensions sur les tissus osseux du palais.

L’allaitement étant le meilleur nutriment pour votre bébé, l’ostéopathe va éliminer les blocages mécaniques et neurologiques. Ces derniers empêchent  le bébé de bien téter.

Les coliques :

Les tensions chez les prématurés sont très marquées au point que le bébé aura du mal à digérer.

L’ostéopathe apportera toute son aide pour faciliter la mobilité du bébé prématuré et le soulager de toutes ses tensions. Ce qui l’aidera à avoir une croissance normale et optimale.

Ostéopathie : traitement des affections des bébés prématurés

Il est important de rappeler qu’au cours des traitements des bébés prématurés par l’ostéopathe, ils ne ressentent aucune douleur. Comme toujours, la consultation commence par une meilleure compréhension du bébé. Ceci se fait dans une complémentarité des soins prodigués par les médecins et les pédiatres.

Voici les motifs pour lesquels un ostéopathe pour bébé prématuré doit intervenir :

-Pour les bébés qui souffrent de reflux gastrique:  le praticien va agir sur les muscles de l’œsophage et de l’estomac. Ceci dans le but de supprimer la compression et faire cesser les remontées.

-Pour les prématurés avec une difficulté à respirer: l’apport de l’ostéopathe sera crucial pour ouvrir les voies respiratoires et faciliter la respiration.

Et après quelques séances seulement, on est toujours étonné de voir une nette amélioration de leurs fonctions physiologiques et motrices.

Qu’en dit la science?

Des études portant sur 1306 prématurés ont démontré que le recours à l’ostéopathie  semble être particulièrement efficace.
Du point de vue méthodologique pour aboutir à ces résultats, les prématurés sélectionnés ont été séparés en deux groupes:

-Un groupe traité par l’ostéopathie en plus des soins habituels (645 prématurés)
-Un groupe non traité par l’ostéopathie avec seulement les soins habituels administrés aux prématurés (661)

Les scientifiques ont cherché à démontrer les liens suivants :

  • Y a-t-il une différence de durée d’hospitalisation entre les prématurés traités par l’ostéopathie et les prématurés seulement traités par les soins habituels ? En effet, la durée d’hospitalisation est un véritable indicateur de l’état de santé des nourrissons.
  • Existe-t-il une réduction des coûts  par enfant par hospitalisation entre les prématurés traités par l’ostéopathie et les prématurés seulement traités par les soins habituels ?

Les résultats de cette méta-analyse ont abouti aux résultats suivants :

Les prématurés ayant reçu un traitement ostéopathique en plus des soins habituels présentaient une réduction significative de la durée d’hospitalisation de 2.71 jours par rapport à ceux qui ne subissent aucun soin ostéopathique.
Le coût des nourrissons prématurés traités par l’ostéopathie est significativement plus faible par rapport à ceux non traités.

 

L’ostéopathe accompagne les nouveau-nés fragiles

 

 

Il est souhaitable que les soins prodigués par notre SOS ostéopathe aient lieu le plus tôt possible. Cela n’a aucun effet secondaire puisque tout se fait de manière délicate et naturelle. Lorsque le diagnostic des différents maux est posé et confirmé, l’ostéopathe va chercher à rétablir l’équilibre de la mobilité et des différentes infections dont souffre le bébé prématuré.

Les ostéopathes exerçant dans les hôpitaux prodiguent aux bébés prématurés les manipulations nécessaires. Ceci à travers une couveuse leur permettant ainsi de rester à l’abri du milieu extérieur.

De par sa fragilité, même après sa sortie de l’hôpital, il est conseillé dans les mois qui suivent de consulter un SOS ostéopathe à domicile ou en cabinet.   Ceci afin qu’il s’assure du développement normal du bébé. En effet, les prématurés risquent plusieurs dysfonctionnements malgré le fait que leur santé paraît  normale.

Alors, en complément d’une prise en charge médicale et des consultations chez le pédiatre, un suivi ostéopathique est toujours bénéfique pour le bébé prématuré. L’ostéopathie va améliorer la circulation sanguine, aider le bébé à mieux respirer. Il va l’aider à téter convenablement et à atténuer considérablement les reflux gastriques.

L’ostéopathie pour accompagner votre bébé prématuré dans sa croissance

 

Il n’y a pas si longtemps, l’ostéopathie n’était réservée qu’aux adultes. Mais après des résultats probants et satisfaisants sur les bébés souffrant de déglutition, reflux de l’estomac et de problèmes respiratoires, elle commence à se faire une place de choix dans les maternités des grands hôpitaux. Le véritable rôle de l’ostéopathe au service des nouveau-nés prématurés est de rééquilibrer tous les dysfonctionnements qui affectent votre bébé.

N’attendez plus pour réserver une consultation en contactant nos ostéopathes en urgence, pour accompagner votre bébé prématuré dans son développement et sa croissance. Les manipulations et soins ostéopathiques lui seront bénéfiques.

Références

Osteopathic manipulative treatment showed reduction of length of stay and costs in preterm infants. A systematic review and meta-analysis Authors:
Diego Lanaro, PhD,a Nuria Ruffini, DO,a,∗ Andrea Manzotti, DO,b and Gianluca Lista, MDc
Published:
Medicine (Baltimore). 2017 Mar; 96(12): e6408.
Published online 2017 Mar 24. doi: 10.1097/MD.0000000000006408