Crise de tétanie : comment l’ostéopathie peut vous aider à la traiter ?

crise-de-tetanie-et-osteopathie-min

La crise de tétanie ou de spasmophilie, est une sorte de crise de nerfs qui affecte notamment les jeunes femmes et les adolescentes. En France, près de 10 millions de personnes souffriraient de ce syndrome. Palpitations, tremblements, hyperventilation, autant de maux qui perturbent la vie quotidienne  de la personne qui en souffre. L’ostéopathie, comme solution naturelle est conseillée seule, ou en complément dans certains cas pour prévenir les crises ou les soulager. Quelles sont les causes de la crise de tétanie ? Comment l’ostéopathie peut aider ? Décryptage !

Crise de tétanie : qu’est-ce-que c’est ?

crise-de-tetanie-qest-ce-que-cest

La crise de tétanie, se caractérise par la survenue de spasmes et des contractions musculaires. Cette situation, provoque un malaise très angoissant pour la personne qui en est victime. La crise de tétanie correspond à une hyperexcitabilité neuromusculaire qui se manifeste par de nombreux symptômes.

Lorsqu’on respire trop vite, on hyperventile. L’entrée et la sortie d’air est en excès par rapport aux besoins cellulaires. L’apport en oxygène est trop important, le PH du sang devient alcalin. Ainsi, cette hyperventilation provoque des palpitations, vertiges, troubles visuels, anxiété, maux de ventre, crampes, et la tétanie.

Même si elle est très gênante, voire invalidante, la crise de tétanie n’est pas une affection grave.

 

Crise de tétanie : quelles sont les causes?

crise-de-tetanie-quelles-sont-les-causes

Le manque de calcium et de magnésium ont longtemps été tenus pour responsables de crises de tétanie.  Mais aujourd’hui, ces hypothèses sont remises en cause. On attribue aujourd’hui la tétanie à un trouble du métabolisme, du calcium et d’une mauvaise circulation de l’information entre le neurone et le muscle.

On assiste aux phénomènes suivants :

L’angoisse provoque une hyperventilation, et cette dernière engendre des troubles d’échange entre le calcium et le magnésium, qui peut amener une crise de tétanie.

Les personnes atteintes sont fragilisées par des situations de stress. Leurs malaises sont souvent spectaculaires et difficiles à maîtriser, il faut faire en sorte que la personne ne se blesse pas elle-même par exemple en tombant lourdement sur le sol.

Des conditions météorologiques exceptionnelles, des conflits dans le domaine professionnel peuvent également être à l’origine d’une crise pour des personnes souffrant de tétanie.

Crise de tétanie : quels sont les symptômes?

crise-de-tétanie-symptômes

Une crise de tétanie peut s’exprimer de manière très différente d’une personne à l’autre.

Les symptômes les plus fréquents sont une soudaine angoisse, accompagnée d’une grande fatigue et de troubles du système nerveux autonome. Ces derniers peuvent notamment se manifester par des palpitations cardiaques, des vertiges, des migraines, des douleurs thoraciques, des crampes d’estomac, des spasmes de l’utérus ou encore une respiration plus rapide.

De nombreux autres symptômes peuvent s’ajouter à ce tableau classique comme des troubles de l’humeur ou des douleurs articulaires.

Brutalement lors d’une contrariété ou d’une fatigue, d’une discussion, apparaît la crise qui se traduit par des :

– fourmillements des extrémités

– crampes musculaires

– crises de larmes

– une anxiété avec malaise et hyperpnée (respiration rapide).

Dans les cas les plus sévères, plusieurs crises peuvent avoir lieu par jour. Ce qui finit par affecter notablement le moral des personnes et parfois, causer une dépression voire une tentative de suicide.

De même, la tétanie peut affecter le fonctionnement somatique et notamment provoquer des troubles du système digestif.

Crise de tétanie : comment l’ostéopathie peut vous aider à la traiter?

crise-de-tétanie-comment-losteopathie-peut-vous-aider-a-la-traiter

La crise de tétanie peut-être efficacement prise en charge par l’ostéopathie. Cette dernière, grâce à des techniques douces sur l’ensemble de l’organisme permet de réduire la tension due au stress et à retrouver une respiration normale.

Tout d’abord, notre ostéopathe à Paris et île de France établira au préalable un diagnostic précis afin de déterminer les causes et les symptômes et comment les libérer.

Ainsi, son travail va consister à réguler de façon naturelle le système neurovégétatif (SNV) du patient. En effet, dans la plupart des cas, c’est ce système qui est, à l’origine des symptômes liés au stress, à l’origine de la tétanie.

De plus, et par ailleurs, notre ostéopathe en urgence va utiliser d’autres techniques :

La technique de l’ostéopathie crânienne

crise-de-tétanie-ostéopathie-crânienne

Il va traiter le système neuro-végétatif (SNV) et plus particulièrement les fonctions parasympathiques qui coordonnent l’état de calme et d’apaisement. Puis, il va détendre les membranes de tension réciproque, par des techniques douces et en manipulant les os du crâne entre eux. Ensuite, il va effectuer des manipulations entre la base du crâne et les cervicales pour relâcher la dure-mère. Tout ce travail crânien va conduire à abaisser l’état d’anxiété du patient.

La technique de l’ostéopathie viscérale 

crise-de-tétanie-ostéopathie-viscérale-min

Il s’agira ici d’agir directement sur les conséquences directes de la crise de tétanie provoquant des maux et troubles digestifs.

La technique de l’ostéopathie structurelle

crise-de-tétanie-ostéopathie-structurelle

Le thérapeute traitera les tensions et douleurs musculaires ainsi que les possibles blocages articulaires.

Enfin, notre ostéopathe dispo va ré-harmoniser la structure et la mobilité du bassin. Ceci permettra d’influencer positivement sur la mécanique du périnée.

Dès la première consultation vous noterez une amélioration de votre bien-être.

Il faut rappeler que les techniques appliquées par notre ostéo à domicile et cabinet sont individualisées et adaptées au profil de chaque patient. Pour ceux qui souffrent de crise de tétanie, l’ostéopathie est un bon choix de traitement naturel. Ce dernier demande en général plusieurs séances pour obtenir une bonne efficacité et éloigner les crises de tétanie de son quotidien.

Nos ostéopathes en urgence à Paris & île de France à votre service !

urgence osteopathe

Si vous souffrez de crise de tétanie, nos ostéopathes en urgence à Paris et île de France  vous aideront à prévenir les crises ou à les soulager pour retrouver un rythme de vie serein. L’ostéopathie est une bonne alternative de médecine naturelle seule, ou en complément d’un traitement allopathique.

Allergie au pollen: quelle est l’action de l’ostéopathie ?

pollen-allergie

rhume-des-foins-allergie-au-pollen

L’allergie au pollen est couramment nommée « rhume des foins », ou  rhinite allergique. Elle affecte aujourd’hui 20 % des Français, du début du printemps jusqu’à la fin de l’automne et se manifeste par des symptômes de nez bouché et yeux qui démangent. Si cette affection touche toutes les tranches d’âge, elle atteint plus particulièrement les ados et le jeune adulte. Cette affection maltraitée peut conduire à l’apparition d’allergie alimentaire aux fruits et légumes. L’ostéopathie, en complément d’un traitement allopathique peut soulager les symptômes de l’allergie au pollen. On fait le point !

Allergie au pollen : qu’est-ce-que c’est ?

allergie-au-pollen-quest-ce-que-cest

L’allergie au pollen est une réaction provoquée par le pollen des arbres, arbustes et plantes en suspension. Le pollen est un ensemble de protéines et l’élément reproducteur produit par les organes mâles des plantes. Il s’agit de particules plus ou moins fines produites à différentes saisons selon les espèces végétales.

Avec le réchauffement climatique et la pollution, les arbres et les plantes fabriquent aujourd’hui beaucoup plus de pollen qu’il y a 50 ans. La durée de pollinisation s’est également étendue. En France, cette pathologie touche une personne sur cinq et, selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), l’allergie est la quatrième maladie planétaire.

Ainsi, en France, l’allergie au pollen serait à l’origine de 7 millions de journées de travail perdues par an (coût total 1 milliard d’euros). Elle est plus fréquente à certaines périodes de l’année, selon qu’on habite au nord ou au sud, et selon les espèces végétales.

Il faut noter que les pollens les plus allergisants sont de petites  tailles. C’est pour cette raison qu’ils peuvent se disséminer à plusieurs dizaines de kilomètres de leur source.

Comment se manifeste l’allergie au pollen ?

allergie-au-pollen-symptômes

L’allergie au pollen se manifeste principalement par une rhinite allergique dont des démangeaisons du nez, éternuements violents et répétitifs, nez qui coule, nez bouché. De plus, elle peut générer d’autres maux comme l’urticaire, l’eczéma et un asthme allergique.

Des manifestations touchant les yeux, larmoiements, œil rouge et démangeaisons, accompagnent très fréquemment l’allergie au pollen. Le palais et les oreilles qui démangent sont également souvent observés.

L’allergie au pollen se traduit par une grande fatigue du fait de sa chronicité et des difficultés pour se concentrer ou dormir nez bouché, éternuements à répétition…

Aussi, il est important de ne pas laisser l’allergie s’installer au risque de l’avoir s’intensifier, et/ou de s’étendre à d’autres allergènes (aliments, animaux, acariens…).

De plus, une allergie localisée aux yeux ou au nez au départ peut progressivement toucher les voies hautes (donc entraîner des otites, des sinusites…). De même, elle peut dégénérer en asthme. C’est la raison pour laquelle il faut être particulièrement attentif à la toux, aux sifflements lors de la respiration ou aux essoufflements respiratoires.

Allergie au pollen : des facteurs saisonniers

allergie-au-pollen-facteurs-saisonniers

Les 3 grandes familles végétales à pollens allergisants sont :

  • Les arbres.
  • Les graminées.
  • Les herbacées.

Les types de pollens responsables des rhinites allergiques varient selon les variétés de végétaux et donc des régions et des saisons.

Généralement les symptômes de rhinite apparaissent :

-De février à avril pour les pollens des arbres (cyprès, bouleaux, frênes…) ;

-De mai à juillet pour ceux des graminées (prairies, pelouses, jardins…) ;

-D’août à octobre pour les herbacés (armoise, ambroisie).

Certains pollens restent cependant dans l’atmosphère toute l’année.

Allergie au pollen : quelle est l’action de l’ostéopathie ?

allergie-au-pollen-quelle-est-laction-de-losteopathie

L’ostéopathie est recommandée en complément d’un traitement allopathique pour soulager les symptômes des allergies respiratoires.

La prise en charge ostéopathique peut se faire en prévention et/ ou en traitement. En effet, l’ostéopathe pourra soulager le patient grâce à différentes techniques :

Les techniques faciales

allergie-au-pollen-techniques-faciales

Les techniques faciales portent sur le nez et le pourtour orbitaire. Lorsque vos allergies se manifestent, vos sinus sont en première ligne. Les membranes qui tapissent vos sinus, votre nez et votre gorge sont très sensibles. Lorsqu’ils sont irrités par un allergène, comme le pollen, ils peuvent devenir gonflés, et vous pouvez avoir des démangeaisons.

Le travail de notre ostéopathe à domicile et cabinet permettra un écoulement plus fluide de votre mucus nasal.

Il travaillera aussi sur la pression que vous pouvez ressentir et qui peut se manifester par des maux de tête, une fatigue importante ou encore une certaine irritabilité inhabituelle. Cela agira sur la rhinorrhée, la congestion nasale consécutivement à la réduction de la dilatation veineuse.

Le diaphragme

allergie-au-pollen-diaphragme

Le diaphragme aide au mécanisme de la respiration en effectuant les 4/5  du travail. C’est un muscle dont il faut prendre soin ! Lorsque vous avez une réaction allergique au pollen, il a tendance à se serrer, à se raccourcir et à se déplacer plus difficilement.

Ainsi, en travaillant directement sur le diaphragme pour libérer toutes les tensions accumulées, votre respiration retrouvera un rythme normal.

Le cou

allergie-au-pollen-cou

Le cou est une région particulièrement importante. En effet, il comporte beaucoup de nerfs, d’artères, de muscles, de glandes et de vaisseaux lymphatiques s’y trouvent.

Un mal de cou peut avoir de multiples origines, comme le stress. Mais, on fait le constat que les personnes atteintes d’allergie ou d’asthme sont sujettes à des raideurs au niveau du cou. Sans doute, en raison d’une pression supplémentaire, imposée à vos muscles du  cou pour aider à respirer dans une situation d’allergie.

Les côtes

allergie-au-pollen-côtes

En effet, les réactions allergiques se manifestent par des éternuements, et des toux répétitives, affectant les côtes. En effet, ces dernières protègent votre cage thoracique, certains nerfs et vaisseaux hypersensibles aux allergènes.

C’est pourquoi vos côtes peuvent devenir raides et douloureuses.

C’est pour cette raison que notre SOS ostéopathe spécialisé va permettre de libérer toutes les tensions qui viendraient gêner leur mouvement, et donc votre bonne respiration.

En définitive, le travail de l’ostéopathe mené conjointement, avec un allergologue va permettre de prévenir ou de mieux soulager les maux dus aux allergies aux pollens.

Faites confiance à nos ostéopathes d’urgence à Paris & île de France!

urgence osteopathe

Si vous souffrez d’allergie au pollen, n’hésitez pas à faire appel à nos ostéopathes d’urgence à Paris et île de France au  01 84 25 06 25 ! Et ce, que vous souhaitez une intervention en urgence ou en prévention, en cabinet ou à domicile. Notre service vous permet d’être pris en charge à n’importe quel moment.  Réservez votre consultation sans plus attendre !

Règles douloureuses : que peut apporter l’ostéopathie ?

règles-douloureuses-et-ostéopathie

regles-douloureuses-min

Les règles douloureuses  sont parmi les troubles gynécologiques les plus fréquents. Douleurs lombaires, jambes lourdes, spasmes, maux de tête… autant de symptômes  qui peuvent être ressentis les jours précédents l’arrivée des règles. Ces douleurs, pourtant fréquentes, sont très souvent banalisées et sont considérées comme « normales ». Mais, dans certains cas, elles sont le signe d’un dysfonctionnement que l’ostéopathe pourra repérer et traiter. Que peut apporter l’ostéopathie face aux règles douloureuses ? Les réponses ici !

Quel est le mécanisme des règles?

règles-mécanisme-cycle-menstruel

Chaque mois, le corps  renouvelle la paroi utérine. Ce renouvellement est nécessaire chez toutes les femmes en âge d’avoir des enfants. L’ovule doit s’accrocher à une paroi saine pour se développer dans de bonnes conditions. On parle alors de nidation. En revanche, lorsque l’environnement utérin n’est pas adéquat, l’ovule est rejeté.

Quand l’ovule n’est pas fécondé, les ovaires arrêtent tout à coup de sécréter des œstrogènes et de la progestérone. C’est ce qui provoque des contractions qui vont procéder au rejet du sang. Cela s’explique par une grande sécrétion de prostaglandines qui va déclencher des contractions de l’utérus. Nettement inférieures à l’accouchement, ces petites contractions vont permettre l’évacuation. C’est ce que l’on appelle les règles.

Règles douloureuses: qu’est-ce-que c’est ?

règles-douloureuses-quest-ce-que-cest

Les règles douloureuses, appelées aussi dysménorrhées dans le jargon médical, désignent les douleurs au bas de l’abdomen qui précèdent ou accompagnent les règles.  C’est ce qu’on appelle le syndrome prémenstruel (SPM). Généralement, ces douleurs durent de 2 à 3 jours.

Elles sont dites primaires quand elles surviennent peu de temps avant l’apparition des premières règles. C’est ce qu’on observe dès la puberté ou dans les premières années des menstrues.

Et secondaires, quand, elles apparaissent ou s’aggravent après plusieurs années sans douleurs ou à la suite d’une pathologie gynécologique.

La prévalence de la dysménorrhée chez les femmes de 15 à 50 ans pourrait être de l’ordre de 50%, soit environ 7 millions de femmes en France.

Seulement, 10% environ d’entre elles ont des règles douloureuses au point de suspendre leurs activités habituelles comme un absentéisme professionnel ou scolaire.

Il est rappelé qu’on ne doit pas banaliser le fait que les règles soient douloureuses.

Règles douloureuses : quelles sont les causes ?

règles-douloureuses-causes

Les douleurs menstruelles sont souvent liées à des dysfonctionnements des organes du petit bassin (troubles de la mobilité, congestion). Ces règles douloureuses peuvent parfois être les symptômes de pathologies organiques comme un kyste ovarien, une endométriose, un fibrome, etc…

Cependant, d’autres facteurs peuvent augmenter les douleurs :

-un utérus rétroversé : l’utérus est basculé vers l’arrière plutôt que vers le devant ;

-un manque d’exercice physique ;

le tabac, l’alcool ;

-le surpoids ;

-Un état d’anxiété ou de stress

Aussi, des règles douloureuses chroniques nécessitent la consultation d’un médecin qui établira un diagnostic des causes en question.

Règles douloureuses : quels sont les symptômes ?

règles-douloureuses-symptômes

Ces douleurs, comparables à des crampes, se font généralement ressentir juste avant les règles, pendant un ou deux jours. Elles peuvent être localisées au niveau du bassin, du dos, des cuisses ou du ventre. Les douleurs commencent habituellement juste en dessous du nombril et se propagent vers les cuisses, puis dans le sens opposé. L’intensité est variable  d’une femme à l’autre. Si les douleurs sont trop intenses, elles peuvent amener des vomissements.

Par ailleurs, on constate d’autres symptômes comme les ballonnements, la constipation et les vertiges.

Règles douloureuses : que peut apporter l’ostéopathie?

règles-douloureuses-que-peut-apporter-l-osteopathie

Si l’on exclut le contexte pathologique, l’ostéopathie va pouvoir agir sur ces règles douloureuses. Si on veut éviter d’avoir recours aux médicaments dont on connaît les effets secondaires, l’ostéopathie est une bonne option de traitement efficace.

Tout d’abord, notre ostéo à domicile et cabinet va établir un diagnostic pour bien comprendre l’origine des douleurs.

Ainsi, il va s’intéresser  non seulement au système gynécologique, mais aussi au système digestif, neurologique, mécanique : (bassin, lombaires).

En quelques consultations (entre 2 à 5 suivant les cas), notre SOS ostéopathe à paris et île de France va pouvoir vous soulager. Généralement, un travail approfondi est nécessaire pour « reprogrammer » toute votre sphère gynécologique.

Il va travailler sur l’ensemble des sphères qui sont en lien avec les origines des règles douloureuses. Il va procéder à :

Un travail sur la sphère gynécologique

règles-douloureuses-sphère-gynecologique-min

Dans un premier temps, il est important qu’il vérifie la position de l’utérus et s’il n’est pas rétroversé. L’ostéopathe n’a recours qu’à des techniques externes. Dans ce cas, il faut consulter un gynécologue. En effet, l’action seule de l’ostéopathe ne peut suffire à traiter les douleurs.

En dehors de ce cas, le praticien va s’attacher à vérifier l’ensemble des structures ligamentaires et faciales  en contact avec l’utérus.

Un travail sur les structures osseuses

règles-douloureuses-ostéopathie-structurelle-min (1)

En effet, elles comprennent le système uro-génital. Il est important que leur mobilité soit correcte afin qu’aucune pression ne soit exercée sur les organes. Car, une perte de mobilité ne peut qu’entraîner des raideurs. Ces dernières engendrent alors des perturbations du système vasculaire et nerveux. Au final, l’impact du travail de la structure est dû à  l’action mécanique et vasculaire.

Un travail sur la sphère viscérale

règles-douloureuses-ostéopathie-viscérale

En effet, les techniques viscérales sont essentielles puisqu’elles vont permettre d’augmenter la vascularisation générale (artérielle, veineuse et lymphatique). Car, il est important de lever toutes les tensions qui augmentent la pression intra-abdominale. Par exemple, un côlon congestionné à cause d’une constipation peut potentiellement aggraver la douleur des règles.

En effet, les organes abdominaux sont situés dans un espace clos dont les extrémités sont mobiles. Il s’agit du diaphragme et du périnée. Ces deux structures jouent un rôle prépondérant dans l’équilibre des pressions intra-abdominales. Ces dernières doivent être libres pour amortir les contraintes.

Un travail sur la sphère crânienne

règles-douloureuses-ostéopathie-crânienne

Le travail crânien est primordial, car il a des répercussions multiples. Il permet un rééquilibrage hormonal, un impact sur la contraction utérine, sur le stress et sur les tensions vertébrales par l’intermédiaire du mécanisme cranio-sacré.

Par conséquent, le travail effectué sur ces divers organes va avoir un réel impact sur les règles  douloureuses. Son efficacité n’est plus à démontrer. Pourquoi continuer à souffrir  quand on peut disposer d’une technique naturelle comme l’ostéopathie?

 

Nos SOS ostéopathes à Paris et île de France à votre service !

urgence osteopathe

Si vous souffrez de règles douloureuses, n’hésitez pas à contacter nos SOS ostéopathes à Paris et île de France. L’ostéopathie peut vous aider, grâce à ses techniques naturelles. Ce n’est pas une fatalité d’avoir des règles douloureuses. Il ne faut pas banaliser les douleurs et symptômes, surtout si elles persistent.  Réservez dès maintenant votre consultation en trois clics via notre plateforme innovante !

 

Migraine ophtalmique : comment l’ostéopathie peut vous aider ?

migraine-mal-de-tête

migraine-ophtalmique-min

La migraine ophtalmique est une affection bénigne, mais qui altère la qualité de vie des personnes atteintes. Elle touche plus souvent les femmes que les hommes, et représente 20% des personnes qui ont des céphalées. Les causes sont diverses et multiples. Au-delà des traitements allopathiques classiques, il existe des médecines alternatives dont l’ostéopathie. Si, on connaît les bienfaits immédiats de l’ostéopathie contre le mal de dos, on sait moins qu’elle peut être très efficace pour traiter la migraine ophtalmique.

Comment reconnaître une migraine ophtalmique ? Comment l’ostéopathie peut vous aider ? Explications :

Migraine ophtalmique : c’est quoi ?

migraine-ophtalmique-cest-quoi

La migraine ophtalmique se traduit par des céphalées accompagnées de troubles de la vision. Les céphalées sont dues à la dilatation des vaisseaux sanguins de la tête, des artères cérébrales et une réaction inflammatoire des méninges.

Elles surgissent par crise et peuvent durer plusieurs jours. Cette forme de migraine est dite ophtalmique, car le patient constate également des troubles de la vision : vue brouillée, taches blanches, points noirs (scotomes) ou courbes en mouvement dans le champ de vision.

La migraine ophtalmique comprend généralement deux phases :

– Une première phase qui ressemble à une migraine  courante. Les crises s’installent progressivement et durent de plusieurs heures à plusieurs jours. Les douleurs, s’étendent à la moitié gauche ou droite du crâne. Des intolérances à la lumière, au bruit et des troubles digestifs peuvent apparaître.

–Une seconde phase la migraine avec aura : Les maux de tête sont précédés de signes neurologiques et / ou visuels appelés « aura ». Ils s’installent en quelques minutes, en général sur le côté de la tête opposé à celui de la migraine, et peuvent durer jusqu’à 1 heure. C’est la phase des flashs lumineux, points scintillants, etc.

Migraine ophtalmique : quelles sont les causes ?

migraine-ophtalmique-causes

La migraine ophtalmique a une origine mal connue.  Les causes sont multiples dont celle qui provient de l’hérédité. Les crises peuvent être déclenchées par différents facteurs:

-Le mode de vie : le stress, une contrariété, une détente brutale, un manque ou un excès de sommeil, des repas irréguliers.

-La consommation de certains aliments ou excitants: le chocolat, les graisses cuites, les agrumes, certains fromages, la charcuterie, le tabac, le café ou l’alcool.

 -Les facteurs sensoriels: le bruit, des odeurs ou des lumières clignotantes.

-Les conditions météorologiques: (humidité, chaleur, changements brusques de température).

-Les fluctuations hormonales: le cycle menstruel, la ménopause, la grossesse. Des migraines peuvent aussi se manifester au cours des premières semaines qui suivent une prise de contraceptifs oraux.

Comment reconnaître une migraine ophtalmique ?

migraine-ophtalmique-symptomes

En cas de migraine ophtalmique, des signes visuels divers et variés vont précéder la phase douloureuse de céphalées. Cet épisode de maux de tête a une caractéristique pulsatile, intense, sourde et souvent localisée sur un seul côté du crâne. Ces différents symptômes douloureux sont augmentés de manière assez singulière par le bruit et la lumière. Cette phase peut durer de quelques heures à plusieurs jours.

La migraine ophtalmique, survenant habituellement chez les sujets de 10 à 40 ans, tend à diminuer puis disparaître vers 50 ans.

Migraine ophtalmique : que va faire l’ostéopathe ?

migraine-ophtalmique-losteopathie-pour-vous-aider

Il est indiqué que le traitement ostéopathique soit conduit en parallèle avec un traitement ophtalmologique. La migraine ophtalmique peut être traitée efficacement par l’ostéopathie qui va soulager voire faire disparaître ses douleurs. En effet, il ne faut pas oublier que les tensions musculaires et les anomalies au niveau des cervicales ou mastication (dents qui grincent) peuvent être à l’origine de migraine ophtalmique. L’ostéopathie peut soulager ces dysfonctionnements mécaniques et parfois espacer les crises.

Tout d’abord, en début de consultation, l’entretien  permettra à notre ostéopathe à Paris de bien comprendre les causes de vos migraines ophtalmiques.

L’examen et l’observation globale de la posture ont, comme souvent, un rôle crucial. La libre mobilité de la région entre les épaules, du cou et de la base du crâne sera particulièrement recherchée. Par un appui très fin, l’ostéopathe ira aussi chercher l’existence de blocages au niveau des sutures osseuses du crâne.

Notre ostéo à domicile et cabinet  vérifiera le juste équilibre du système neuro-végétatif. Car ce dernier a un rôle important au niveau du système vasculaire et neurologique.  Aussi, il  sera donc un outil précieux pour limiter la fréquence et l’intensité des migraines ophtalmiques.

Ensuite, notre ostéopathe en urgence va faire en sorte de relancer la circulation au niveau des artères par différentes techniques :

La technique de l’ostéopathie crânienne

migraine-ophtalmique-ostéopathie-cranienne-min

D’abord, la technique de l’ostéopathie crânienne va ré-harmoniser et décompresser la base du crâne. Cette technique douce au niveau des cervicales, de la base du crâne et du crâne va permettre de relancer la circulation sanguine et d’assurer une bonne « vidange » du réseau vasculaire intra-crânien.

La technique de l’ostéopathie structurelle

migraine-osteopathie-structurelle

Ensuite, la technique structurelle  va se baser sur les mobilités articulaires pour les muscles du cou, la ceinture scapulaire et de la première côte. Si besoin, ces dernières doivent  être vérifiées et corrigées. Ceci pour permettre la bonne vascularisation et l’innervation du crâne.

La technique de l’ostéopathie viscérale

migraine-osteopathie-viscerale

Enfin, l’ostéopathie  viscérale est indiquée dans le traitement des migraines ophtalmiques. Il portera notamment sur les organes du petit bassin, du diaphragme, et du foie. Dans le cas de migraines ophtalmiques provoquées par le cycle menstruel,  le praticien devra effectuer outre un examen abdominal celui de la sphère gynécologique.

En conclusion, l’ostéopathe mettra tout en œuvre pour diminuer les facteurs intrinsèques qui sont à l’origine des migraines ophtalmiques.

En règle générale, il faut 2 à 3 séances pour obtenir un résultat significatif dans la diminution des migraines.

Faites appel à nos ostéopathes à Paris pour prendre en charge votre migraine ophtalmique !

Si vous souffrez de migraine ophtalmique, faites appel à nos ostéopathes à Paris,  à domicile ou en cabinet ! Ils ont des techniques spécifiques pour traiter ces migraines. Ne laissez pas les douleurs s’installer davantage, appelez le 01 84 25 06 25.

La mâchoire qui craque : comment l’ostéopathie la traite ?

La mâchoire qui craque est un symptôme fréquent qui toucherait surtout les femmes. Elle  peut être le signe de dysfonctionnements, avec de nombreux impacts sur le reste du corps. Stress, grincements de dents, arthrose, la mâchoire est alors le siège de gênes et de douleurs plus ou moins intenses. Il est temps de consulter un SOS ostéopathe  à domicile ou en cabinet pour  trouver la cause responsable et  vous soulager de vos douleurs. Zoom sur ce trouble fréquent !

Pourquoi ma mâchoire craque?

mâchoire-qui-craque

La mâchoire est une articulation appelée articulation temporo-mandibulaire (ATM). Cette dernière est composée de deux parties. Deux ATM relient la mandibule (mâchoire inférieure), avec le sommet du crâne, au niveau des oreilles. Les ATM permettent  d’ouvrir et fermer la mâchoire. C’est une articulation complexe qui a ses fragilités.

En effet, il suffit d’un léger dérèglement pour faire craquer sa mâchoire, ce qui indique un problème. L’harmonie des ATM est rompue. Les mandibules ne peuvent se remettre en place correctement, ce qui demande un effort supplémentaire. Ce dernier se traduit par un craquement.

La mâchoire qui craque lorsqu’on ouvre la bouche traduit un déplacement anormal du ménisque. C’est dans la position d’ouverture de la bouche que le ménisque se repositionne normalement alors qu’il est déplacé en position bouche fermée.

Ainsi, la mâchoire qui craque risque d’avoir une incidence sur  les muscles du cou, la posture de la tête et du corps.

Quelles sont les causes de la mâchoire qui craque?

mâchoire-qui-craque-causes-min

 

La mâchoire qui craque est liée généralement à certains facteurs comme :

Des problèmes dentaires : déplacements dentaires, malocclusion dentaire, etc. ;

-Le bruxisme : c’est-à-dire le fait de grincer et de serrer des dents.

Le stress et l’anxiété : à l’origine de la crispation des muscles de la mâchoire.

-Les troubles ORL : en lien avec les douleurs de la mâchoire. C’est le cas d’acouphènes suite à une extraction dentaire.

-Les traumatismes dus à une opération des dents de sagesse, arrachements dentaires etc.

-L’arthrose, l’arthrite rhumatoïde et certaines maladies dégénératives des articulations, etc.

-Le syndrome algo-dysfonctionnel de l’appareil manducateur (ou SADAM). Si vous avez la mâchoire qui craque, mal à la tête et une raideur à la nuque et aux épaules par exemple, vous avez un SADAM.

La mâchoire qui craque : quels sont les symptômes ?

mâchoire-qui-craque-symptômes

Les symptômes musculaires et articulaires  d’une mâchoire qui craque apparaissent sous la forme de :

-douleurs de la mâchoire pouvant se prolonger vers le cou ou vers les tempes.

-raideur ou une difficulté à mastiquer.

-modification des contacts dentaires

-sensibilité des muscles de la mâchoire

-limitation de l’ouverture ou un blocage de la mâchoire

-bruits ou claquements douloureux de l’articulation lors de l’ouverture ou de la fermeture de la bouche.

-céphalées qui ne réagissent pas au traitement médical habituel.

La mâchoire qui craque : comment l’ostéopathie va la traiter ?

mâchoire-qui-craque-losteopathie-pour-la-traiter

Si votre mâchoire craque, qu’elle soit douloureuse ou non, celle-ci  peut être traitée par l’ostéopathie. Un travail de concert avec un orthodontiste  est souvent indispensable lorsque s’agit de craquements de la mâchoire due à des problèmes dentaires.

Avant tout traitement, l’ostéopathe procède à un diagnostic des régions douloureuses mais aussi de l’ensemble des données de santé. En effet, il s’attache toujours  à  comprendre le fonctionnement de votre organisme dans sa globalité. En comprenant ces liens de cause à effet, le thérapeute pourra agir efficacement et traiter les douleurs.

Ainsi, notre ostéopathe dispo à Paris  dispose de nombreuses techniques, musculaire, articulaires, viscérales, fasciales pour traiter et soulager les cervicales.

Notre SOS ostéopathe à domicile ou en cabinet agit essentiellement sur les muscles de la mâchoire, les os du crâne et parfois la région des cervicales . En effet, cette partie du cerveau est en relation avec le système nerveux et joue sur une bonne adaptation de la mâchoire.

A titre d’exemple, une trop forte tension causée par le stress va entraîner un craquement de mâchoire. Ainsi, notre SOS ostéopathe en urgence va non seulement s’intéresser à la mâchoire (asymétrie, dents), mais aussi à l’ensemble du corps. Il va s’attacher notamment à certains muscles (épaules, bras) qui, en se contractant, peuvent provoquer vos douleurs aux mâchoires.

De même, le praticien va s’assurer du bon fonctionnement des liens physiologiques entre la mâchoire, le diaphragme et les vertèbres cervicales. S’il y a dysfonctionnement,  il rétablira correctement les liens en agissant sur ces trois organes.

Un accompagnement de soins dentaires

mâchoire-qui-craque-osteopathie-dentaire

Une prise en charge ostéopathique peut être particulièrement efficace avant, pendant et après des soins dentaires (opération de dents de sagesse, couronnes, etc). En effet, dans certaines pathologies, l’orthodontiste et l’ostéopathe agiront conjointement chacun dans son domaine.

Une prise en charge globale et posturale

mâchoire-qui-craque-osteopathie-globale-min

D’abord, il faut rappeler que la mâchoire est considérée comme un pivot postural, c’est à dire qu’il s’agit d’une région stratégique pour votre équilibre. Aussi, son atteinte peut conduire à des déséquilibres musculaires cervico-thoraciques. De même, et à l’inverse, des déséquilibres posturaux dus aux membres inférieurs, au bassin ou à la colonne peuvent se répercuter sur la mâchoire. Alors, l’ostéopathe devra effectuer un travail global, sur l’origine des troubles qui provoque des troubles.

En règle générale, vous constaterez une diminution des douleurs ou leur disparition à l’issue de la première séance. Si le trouble est sérieux, il faut compter au moins deux séances supplémentaires pour faire le constat d’une nette amélioration.

Nos SOS ostéopathes en urgence pour traiter votre mâchoire qui craque !

SOS-osteo-paris-ile-de-france

Si vous avez un problème de mâchoire qui craque, n’hésitez pas à contacter nos SOS ostéopathes en urgence. Ils peuvent grâce à des méthodes adaptées, vous soulager  de cette sensation douloureuse et désagréable qui perturbe votre équilibre.

Reflux gastro-oesophagien-RGO : que peut faire l’ostéopathie ?

remontées-acides-reflux

reflux-gastriques-paris

Le reflux gastro-œsophagien ou « RGO », appelé également reflux gastrique, est une affection courante. En effet, un tiers environ de la population adulte souffre de brûlures liées au reflux gastrique. Du nourrisson au senior en passant par la femme enceinte, le RGO peut se manifester à tout âge.  Cette pathologie peut provoquer une gêne importante pour le patient, notamment dans un reflux chronique. Si des traitements médicamenteux existent, l’ostéopathie comme méthode naturelle peut se montrer efficace.  Décryptage !

 

Qu’appelle-t-on reflux gastro-oesophagien (RGO)?

reflux-gastrique-quest-ce-que-cest

Le reflux gastro-oesophagien est une remontée du contenu de l’estomac (aliments et acides) dans l’œsophage. Il est généralement dû à un mauvais fonctionnement du cardia, sphincter à la jonction entre l’œsophage et l’estomac, mécanisme anti-reflux naturel. L’estomac émet des sucs gastriques, des substances très acides qui aident à la digestion des aliments. Or, la paroi de l’œsophage n’est pas conçue pour résister à l’acidité du contenu de l’estomac. Le reflux entraîne donc une inflammation de l’œsophage, qui se traduit par des sensations de brûlure et d’irritation.

Dans les récidives aiguës, les reflux gastriques répétés peuvent causer des lésions à l’œsophage.

On distingue :

  • Le reflux gastro-œsophagien « physiologique » intermittent n’entraînant pas de complications. Les symptômes surviennent surtout après les repas, la nuit ou en position penchée en avant. C’est un phénomène normal lorsqu’il est peu fréquent, bref et non douloureux.
  • Le reflux gastro-œsophagien qui dure et qui est fréquent. Dans ce cas, les remontées acides de l’estomac sont importantes, très fréquentes et prolongées dans le temps. L’acidité du liquide gastrique irrite la muqueuse de l’œsophage et peut être responsable de l’œsophagite, à savoir une inflammation de la muqueuse.

Les personne à risque sont :

Les bébés de 3 à 4 mois, car leur système digestif n’est pas mature.

-Les personnes souffrant d’une hernie hiatale (une partie de l’estomac remonte dans la cage thoracique).

-Les femmes enceintes (notamment au cours des derniers mois de grossesse) : le fœtus exerce en effet une pression supplémentaire sur l’estomac. Dans ce cas, le reflux est provisoire.

-Les sujets obèses ou en surpoids, notamment en raison d’une plus grande pression abdominale.

Les personnes âgées de 50 ans et plus : avec l’âge, le sphincter œsophagien se relâche plus facilement, ceci peut entraîner du reflux.

Reflux gastro-oesophagien : quelles sont les causes ?

reflux-gastriques-causes

Le reflux gastro-œsophagien  apparaît suite à certains facteurs :

  • Une pression excessive sur l’abdomen liée à un surpoids ou à une obésité.
  • L’alimentation : trop copieuse, trop grasse ou épicée.
  • Certains médicaments  peuvent provoquer ou aggraver les symptômes du reflux gastro-œsophagien dont l’aspirine et les anti-inflammatoires non stéroïdiens.
  • Une grossesse en raison des modifications anatomiques
  • Le stress qui aggrave les symptômes du reflux.

D’autres facteurs favorisent l’apparition de RGO comme la consommation répétée de boissons gazeuses, l’alcool, le tabac, le chocolat et le café qui ont tendance à diminuer le tonus du sphincter oesophagien.

Reflux gastro-oesophagien: quels sont les symptômes ?

reflux-gastriques-symptomes

Le reflux gastro-oesophagien se manifeste par :

  • Un pyrosis. Le pyrosis est une sensation de brûlure derrière le sternum après un repas. Cette sensation est due au fait que les cellules de l’œsophage ne sont pas conçues pour résister au pH très acide présent dans l’estomac.
  • Un enrouement de la voix
  • Des difficultés à avaler
  • Des régurgitations acides sans nausée ni effort de vomissement,
  • Parfois des suées et une toux nocturne,
  • Des douleurs épigastriques se retrouvent chez ¼ des sujets.

Ce type de douleur n’est pas anodin, elle passe rarement « toute seule ». En effet, les complications dues aux RGO peuvent rapidement s’avérer graves sans traitement. La formation d’ulcère peut survenir avec le temps et dans les formes les plus graves, donner une œsophagite voire un cancer.

C’est pour cela qu’il est important de consulter un médecin si le reflux gastro-œsophagien persiste depuis un certain temps et s’accompagne d’une dysphagie (difficulté à déglutir).

Reflux gastro-oesophagien: que peut faire l’ostéopathie ? 

reflux-gastriques-urgence-paris

Le reflux gastro œsophagien est un motif de consultation assez fréquent en ostéopathie. Cependant, il est à noter que cette dernière ne permet pas de soulager les RGO dues à des hernies hiatales particulièrement importantes (la chirurgie sera parfois inévitable). Toutefois, ces cas restent relativement rares, le diagnostic étant généralement posé suffisamment précocement.

Dans tous les autres cas, l’ostéopathie peut se révéler intéressante. En effet, les ostéopathes interviennent auprès de leurs patients sans jamais avoir recours à des dispositifs mécaniques ou à des médicaments.

Dans son approche globale, notre ostéopathe en urgence à domicile ou en cabinet va  intervenir « à distance ».  C’est-à-dire, sur une partie du corps qui semble complètement déconnectée du symptôme, mais qui en fait en est la cause réelle.

Le thérapeute va favoriser la mobilité des différentes structures autour de l’estomac et de l’œsophage, notamment du diaphragme. Pour cela, notre SOS ostéopathe  travaillera sur les zones d’insertion de ce puissant muscle : la colonne vertébrale, le sternum, les côtes. Il agira également sur l’estomac et ses rapports viscéraux (adhérences, perte de mobilité, etc.) afin qu’il retrouve une mobilité correcte.

Les techniques viscérales vont permettre de rendre le tonus et la mobilité du sphincter inférieur de l’œsophage. Ceci afin de diminuer voire faire disparaître ce type de maux.

De plus, un traitement crânien permettra de rééquilibrer le système neuro-végétatif (par une action sur le nerf vague : nerf qui innerve la majorité des organes de la cavité abdominale).

En effet, le système neurovégétatif contrôle les sécrétions gastriques entre autres. Pour cela, il procédera notamment à la libération des nerfs vagues en investiguant les structures présentes sur leur trajet (crâne, clavicule, thorax, diaphragme, abdomen).

Selon la nature et de la gravité du reflux gastrique, le traitement sera uniquement ostéopathique ou accompagné d’autres actes médicaux. Dans le premier cas et en général, il suffit d’une à trois séances pour que le traitement soit efficace.

Nos SOS ostéopathes en urgence pour soulager vos douleurs !

En cas de RGO, contactez nos ostéopathes en urgence à domicile ou en cabinet.  Dans la plupart des cas,  ils  vous aideront à venir à bout de cette pathologie et vous soulageront de vos maux.  Ainsi, ceci vous permettra de reprendre le cours normal de votre vie!

Pubalgie du sportif : quels sont les bienfaits de l’ostéopathie ?

pubalgie-sport

pubalgie-du-sportif

La pubalgie, appelée également « pathologie du sportif » est une affection douloureuse et invalidante. Elle figure parmi les douleurs musculaires et survient surtout chez les sportifs. La pubalgie concerne entre 5 et 20% des sportifs, toutes disciplines confondues. L’ostéopathie est une méthode naturelle qui permet de la prévenir et de la traiter, dans certains cas. On fait le point !

Qu’est-ce-qu’ une pubalgie?

pubalgie-cest-quoi

La pubalgie désigne une douleur d’apparition progressive, fréquente chez le sportif. Cette pathologie a été décrite pour la première fois en 1932 par le Docteur Spinelli chez un escrimeur.

Elle se signale par des douleurs à l’abdomen ou au niveau des muscles adducteurs (face interne des cuisses). La pubalgie la plus fréquente est la tendinite des adducteurs. Cette inflammation des tendons est principalement provoquée par un entraînement sportif trop intense ou un mauvais échauffement.

Cette affection touche une grande majorité des footballeurs avant 30 ans. Mais, elle peut concerner d’autres sports comme l’escrime, le rugby, l’équitation, la course et les arts martiaux.

La pubalgie survient habituellement suite à la répétition de gestes agressifs pour le carrefour pubien et d’un déséquilibre musculaire entre abdominaux et adducteurs.

L’articulation du bassin nommée « symphyse pubienne » est détériorée, le plus souvent suite à un choc. Enfin, la pubalgie peut aussi être une hernie de la paroi abdominale. Une partie du contenu de l’abdomen est sortie hors de sa position en raison d’abdominaux trop faibles.

La pubalgie : quelles sont les causes?

pubalgie-football-osteo

La pubalgie est provoquée par un déséquilibre entre le côté du corps où le pied est en appui et celui où le pied est en mouvement relevé. Ce déséquilibre répété va provoquer un mouvement de cisaillement au niveau du pubis.

On parle de surmenage sportif, quand ce déséquilibre entraîne des micro-traumatismes répétés ou des contraintes trop fortes sur les muscles de la région pubienne.

C’est pourquoi, l’un des sports les plus pourvoyeurs de pubalgie est le football.

Les mouvements qui peuvent déclencher la pubalgie sont : les nombreux  changements de direction, tirs, dribbles et les mouvements de rotation.

Cette pathologie peut également apparaître en cas de fracture d’un os de cette même région.

La pubalgie : comment la reconnaître ?

pubalgie-du-sportif-comment-la-reconnaitre

La pubalgie se reconnaît par une douleur dans l’aine et/ou à la face interne de la cuisse. Cette dernière se situe sur la zone d’insertion sur l’os et/ou au niveau du tendon. Puis, elle s’installe progressivement. Ceci, pendant ou après la pratique sportive.

Ensuite, si la pubalgie n’est pas prise en charge, elle pourra perdurer dans les gestes de la vie quotidienne.

Cette pathologie peut durer des mois ou des années et mettre un terme prématuré à la carrière sportive.

Par ailleurs, la toux et les éternuements augmentent les symptômes douloureux.

Comment limiter les risques de pubalgie ?

pubalgie-comment-limiter-les-risques

Le traitement d’une pubalgie, que ce soit par un ostéopathe et/ou par la médecine classique peut être long et pénible pour le patient. Il est donc indiqué d’essayer de la prévenir par une bonne préparation physique, puis de faire en sorte de limiter les risques  de récidives.

En effet, et de manière technique, la préparation physique va porter sur des exercices de renforcement des muscles abdominaux. Ces derniers vont stabiliser le bassin pour éviter un cisaillement du pubis et entraîner un ancrage solide aux muscles des cuisses.

De plus, il est conseillé de pratiquer des exercices d’assouplissement des adducteurs. Il faut aussi pratiquer des étirements dynamiques de type balanciers, et des déplacements latéraux.

Enfin, il n’est pas conseillé de faire ses footings sur les routes goudronnées qui provoquent des micro-ondes de chocs sur la symphyse pubienne.

 

La pubalgie : quels sont les bienfaits de l’ostéopathie ?

pubalgie-bienfaits-osteopathie

L’ostéopathie est une médecine manuelle qui vise à équilibrer les structures internes en utilisant un toucher d’une grande finesse.

Tout d’abord, notre ostéopathe d’urgence va commencer par établir un diagnostic afin de déterminer les zones en causes et à traiter.

Dans la pubalgie, ces causes mécaniques se situent notamment sur les lombaires, le bassin, les hanches et les membres inférieurs. Il sera également amené à travailler les régions sus pubiennes (cicatrices abdominales, travail viscéral de l’abdomen et du petit bassin, etc) et sous pubienne (plancher pelvien, etc.).

Puis, le thérapeute va redonner de la mobilité et de l’équilibre au bassin. Pour cela, il va utiliser des techniques directes sur le sacrum, le coccyx, les articulations sacro-iliaques ou coxo-fémorales mais aussi sur les membres inférieurs (cheville, genou). Il peut aussi utiliser  en douceur des techniques musculaires, car la région est souvent sensible à la palpation.

Ainsi, les muscles vont pouvoir retrouver un état de tension normal qui va atténuer l’inflammation.

pubalgie-osteopathie

De plus, notre ostéopathe à Paris et île de France pourra également intervenir sur la sphère digestive car on sait que les organes abdominaux sont en lien direct avec le bassin et les lombaires. En outre, les systèmes digestifs et urinaires ont un rôle primordial dans la gestion de l’inflammation.

 

 

La personne atteinte de pubalgie devra observer un repos sportif complet pendant plusieurs semaines au risque de voir réapparaître les douleurs.

Dans la plupart des cas, le traitement ostéopathique ne peut toutefois pas suffire à lui seul dans la guérison d’une pubalgie. Il vient souvent en complément d’un traitement médical classique.

Il est important de consulter un ostéopathe de sport également à titre préventif. En effet, cela permet de libérer les différents blocages, de redonner une bonne mobilité aux différentes structures avant que les douleurs n’apparaissent. C’est pour ces raisons, que les sportifs de hauts niveaux sont suivis régulièrement par un ostéopathe.

Nos ostéopathes  d’urgence à Paris & île de France pour prendre en charge votre pubalgie!

urgence osteopathe

Si vous êtes atteint d’une pubalgie, nos ostéopathes d’urgence à Paris & île de France restent à votre disposition pour une prise en charge en prévention ou en complément de traitement.  N’attendez plus, contactez le 01 84 25 06 25 ou réservez   votre consultation en ligne !

Hernie discale : comment la traiter par l’ostéopathie ?

hernie-discale-et-osteopathie

hernie-discale-osteoaparis

Une hernie discale est une affection assez fréquente. Elle apparaît quand un disque intervertébral se fragilise pour sortir de sa position normale. Cette pathologie des disques intervertébraux se caractérise le plus souvent par une lombalgie ou une sciatique.  La hernie discale  est en général particulièrement douloureuse pour la personne atteinte. Pour  la traiter et pour éviter des complications à venir, l’ostéopathie associée à d’autres spécialités de la médecine est d’un apport efficace. Focus sur la hernie discale et sa prise en charge !

Hernie discale : qu’est-ce-que-c ‘est ?

hernie-discale-quest-ce-que-cest

Pour comprendre le mécanisme de la hernie discale, faisons un bref rappel d’anatomie. La colonne vertébrale ou rachis comprend un empilement de 24 vertèbres séparées les unes des autres par un disque intervertébral.

Ces disques sont constitués d’une structure fibreuse dans laquelle est contenu un noyau gélatineux.  Ces derniers assurent un rôle d’amortisseurs des chocs subis par la colonne vertébrale et facilitent sa mobilité.

Une hernie discale lombaire se forme lorsque l’un de ses disques se rompt et laisse une partie de son noyau sortir de son emplacement naturel. On parle alors de saillie. Une fois qu’a lieu ce dysfonctionnement, le noyau discal peut sortir de son disque. Ainsi, il génère des douleurs  intenses.

De manière générale, les hernies discales se produisent au niveau des vertèbres lombaires, c’est-à-dire dans le bas du dos. Mais elles peuvent aussi se manifester  à n’importe quel endroit de la colonne vertébrale. Les nerfs rachidiens qui l’entourent peuvent aussi être touchés.  De cette manière, se créent une sciatique, une cruralgie ou une névralgie cervico-brachiale.

La hernie discale survient généralement entre 30 et 55 ans et touche davantage les hommes que les femmes.

Parmi les métiers à risque, on trouve tout d’abord les métiers de conducteurs d’engins de chantier où la position assise peut affaiblir le disque intervertébral. Ensuite les métiers où le port de charges lourdes est quotidien : les manutentionnaires ou les déménageurs sont particulièrement concernés.

Comment savoir si c’est une hernie discale ?

hernie-discale-symptomes

La douleur dorsale est le principal symptôme de la hernie discale. Celle-ci se manifeste principalement au niveau de l’emplacement de la saillie.  De plus, elle peut se diffuser lorsque la hernie discale exerce une pression sur un nerf.

Si la hernie discale est située au niveau du cou, elle engendre une raideur.  Dans ce cas, la douleur peut être ressentie jusque dans les épaules et les bras. Généralement, ces symptômes sont accompagnés de fourmillements ou d’engourdissements du bras.

De son côté, la hernie discale dans le bas du dos provoque des lombalgies. Elles  sont associées à une douleur au niveau du nerf sciatique et atteignent  la cuisse et jusqu’au niveau des orteils. Il arrive néanmoins qu’une hernie soit asymptomatique.

Par ailleurs,  une incapacité chronique à tenir en position debout ou à monter des marches sont des symptômes qui doivent vous alerter. N’hésitez pas à consulter.

Hernie discale : quelles sont les causes ?

hernie-discale-causes

La hernie discale a des causes multiples.

L’âge, dans un premier temps, est un facteur déterminant de cette affection. En effet, les disques intervertébraux subissent une usure naturelle et perdent inévitablement de leur élasticité et de leur épaisseur au fil du temps.

Cependant,  certains efforts professionnels ou sportifs répétés peuvent également les fragiliser.  C’est le cas lorsqu’on porte des charges lourdes au quotidien,  qu’on utilise des outils contraignants au travail.

De même, une activité sportive micro-traumatisante ou intense ainsi que le fait de rester assis trop longtemps peuvent provoquer une hernie discale.  En effet, ces facteurs sont sources de tensions et de compensation excessive au niveau du disque. En conséquence, cela conduit parfois  à sa fissuration et à l’apparition de douleurs.

De plus, en cas de surpoids ou de grossesse, la déficience de la sangle musculaire lombo-abdominale peut provoquer une hernie discale. Il en est de même d’un choc au dos lors d’un accident de voiture.

En outre, le stress et la sédentarité sont aussi des facteurs de risque.

Enfin, des prédispositions génétiques sont souvent à l’origine des cas précoces, dès l’âge de 20 ans.

 Hernie discale : comment est-elle traitée par l’ostéopathie ?

hernie-discale-comment-la-traiter-par-losteopathie

Attention, suivant la gravité de la hernie discale, seule une opération chirurgicale peut traiter cette affection.

Pour les autres cas,  il est indiqué de recourir  à l’ostéopathie en complément de la prise en charge des autres spécialistes médicaux.

Dans beaucoup de cas, le traitement de la hernie discale relève  du concours du médecin généraliste, du rhumatologue, du kinésithérapeute et de l’ostéopathe.  Il est à noter que  suivant le diagnostic, l’ostéopathie ne sera pas adaptée à tous les patients.

Lorsque l’ostéopathie est requise et/ou souhaitée, notre SOS ostéopathe à Paris cherchera à localiser l’origine de la douleur. Il permettra ainsi d’équilibrer les tensions qui s’exercent sur la colonne, afin de diminuer la douleur des  mouvements.

Bien entendu, la prise en charge est individualisée à chaque patient en fonction de son état discal. Le but est d’assurer une bonne mobilité globale et un relâchement des tensions, localement et à distance. La pratique du praticien est faire de manipulations douces et non douloureuses.

De cette manière, notre ostéo en urgence  va procéder à un traitement local de la hernie discale en faisant en sorte de lever la compression  qui s’exerce au niveau du nerf. Pour cela, il va  soulager l’appui vertébral. Cette approche se pratique en position allongée sur le côté  opposé au côté de la hernie. Ainsi, avec une hernie postéro-latérale droite, le patient sera placé sur son côté gauche.

De plus, notre ostéopathe à Paris et île de France va travailler l’ensemble des articulations inter-vertébrales proches dans la mesure où celles-ci sont en perte de mobilité.

Lever la compression de la hernie discale sur un nerf va conduire à une diminution des douleurs chez le patient.

Enfin, en fonction de l’origine de l’affection, l’ostéopathe interviendra « à distance ». A savoir ses manipulations s’effectueront sur une autre partie du corps à distance de la zone  touchée. Des techniques notamment faciales peuvent être utilisées.

Suite à cette prise en charge ostéopathique, le patient verra généralement et fortement diminuer les douleurs dues à son hernie discale.

Hernie discale : comment diminuer les risques ?

hernie-discale-comment-leviter-alimentation-et-sport

En guise de prévention, on peut réduire considérablement les risques de souffrir d’une hernie discale. Ainsi, il est recommandé d’adopter un mode de vie sain avec une alimentation équilibrée et une pratique sportive régulière adaptée à sa constitution.

Il faut également veiller en permanence à conserver une bonne attitude posturale, notamment au bureau ou en soulevant des objets.

La-bonne-posture-pour-soulever-une-charge

Pour certains, il est recommandé de porter un corset ou une ceinture lombaire notamment lorsque l’on fait beaucoup de manutention.

hernie-discale-ceinture-lombaire

Nos SOS ostéopathes à domicile ou en cabinet à votre service !

urgence osteopathe

Si vous souffrez d’une hernie discale, n’attendez plus, faites appel à nos SOS ostéopathes en urgence à Paris et île de France spécialisés dans le traitement de cette pathologie ! La consultation peut se faire à domicile ou en cabinet. Avec des méthodes naturelles, nos professionnels soulageront efficacement votre douleur. Réservez  votre  consultation sur notre plateforme innovante  en un clic !

Stress au travail: comment le soulager grâce à l’ostéopathie ?

stress-au-travail-osteopathie

L’ostéopathie est une thérapie efficace pour soulager et diminuer les effets physiques et psychologiques  du stress au travail.

stress-travail

Le stress au travail est devenu un sujet de santé publique majeur.

En effet, ce « mal du siècle » fait gonfler notablement le nombre de personnes déprimées. Il  faut rappeler  que la France a le taux de déprimés le plus fort d’Europe. On estime à 3 millions le nombre de personnes concernées. Par ailleurs, le stress répété avec ses répercussions  physiologiques est un facteur important qui peut entraîner  un burn-out. Quels sont les signes du stress au travail? Comment l’ostéopathie peut le soulager? On fait le point !

Le stress au travail: qu’est-ce-que c’est  ?

stress-au-travail-quest-ce-que-cest

On parle de stress professionnel lorsqu’un déséquilibre est perçu entre ce qui est exigé de la personne et les ressources dont elle dispose pour répondre à ces exigences. En outre, il est important de différencier « stress aiguë » et « stress chronique ». Dans le premier cas, les effets du stress cessent peu à peu. Lorsque le stress est perçu dans la durée, il devient un risque pour la santé.

Le stress au travail est la première cause d’arrêt de maladie. Le terme de surmenage et de burn-out est alors souvent employé.

A court ou à long terme, le stress a des conséquences néfastes sur les structures du corps. Il induit certaines tensions qui peuvent engendrer des blocages. Suite à cela, le corps exprime parfois des douleurs. Maux de tête, de ventre, de dos apparaissent alors en période de stress.

Le stress entraîne un déséquilibre du système nerveux : il stimule le système nerveux hypotalamo-hypophysaire et surrénalien. Le système sympathique, responsable de nombreuses activités indépendantes de la volonté est alors stimulé provoquant une libération d’adrénaline à l’origine notamment d’une augmentation de la fréquence cardiaque.

De plus, en cas de stress chronique, on peut prendre l’habitude d’être constamment sous tension et avoir presque l’impression que cet état est normal et naturel.

 

Stress au  travail : quels sont les signes ?

stress-au-travail-signes

Bien que le stress soit ressenti psychologiquement, il a des répercussions au plan physique. Les principaux symptômes de la « traduction » somatique sont les suivants en termes :
– cognitifs : fatigue, troubles de l’attention, de la perception et de la mémoire
– émotionnels : irritabilité, nervosité, anxiété, dépression, « burn-out »
– comportementaux : agressivité, impulsivité

Par ailleurs, certains facteurs de risque jouent un rôle d’amplification ou d’atténuation des symptômes: l’âge, le sexe, le niveau socio-culturel, l’éducation, le type de personnalité.

Enfin, le stress peut conduire à l’apparition d’autres symptômes. Ce peut être des maux de tête, des douleurs musculaires, des vertiges, des nausées, des troubles du sommeil et de l’alimentation. Pour terminer, les personnes atteintes de stress au travail ressentent une fatigue intense et sont proches d’un burn-out.

Quels sont les effets du stress sur l’organisme ?

stress-travail-effets-sur-le-corps

Lorsque l’organisme est soumis au stress, qu’il soit d’origine physique ou psychique, des modifications sont déclenchées dans le corps. Mais, ces mécanismes physiologiques mis en jeu pour  faire face au stress peuvent être néfastes pour l’organisme. Ce dernier va avoir un certain nombre de réactions.

En effet, en situation de stress, certaines glandes sécrètent plus d’hormones pour que le corps puisse s’adapter. Les taux de cortisone et d’adrénaline sont augmentés pour moduler le fonctionnement de certains organes en fonction des besoins du corps. Le système nerveux transmet les informations dans le corps afin qu’il module l’activité musculaire et la circulation du sang.

Les muscles:

muscles

La situation de stress fait augmenter le tonus musculaire pour que le corps puisse réagir. A long terme, dans le cas d’un stress non résolu, trop d’informations sont reçues par le système musculaire. Ce dernier peut être alors spasmé, ce qui provoque des douleurs dans certaines parties du corps.

 

 

 

Le cœur:

coeur

Le système cardio-vasculaire active fortement la circulation sanguine vers les muscles. Si la situation de stress n’est pas résolue, des symptômes de palpitations ou de troubles cardio-vasculaires peuvent apparaître.

 

Le système immunitaire:

Le système immunitaire est également atteint. En effet, le cortisol a une action anti-inflammatoire. Les défenses immunitaires sont moins efficaces. Aussi, le terrain est moins défendu par les atteintes d’infections.

 

Le système digestif:

systeme-digestif

Si lors d’un stress, les réactions du corps sont d’abord l’activité musculaire et cardiaque, elles concernent ensuite le fonctionnement du système digestif. La digestion est de moins bonne qualité, avec perturbation du transit.  De plus, le système métabolique dysfonctionne. A long terme, des carences alimentaires peuvent apparaître.

Le système urinaire:

systeme-urinaire

 

Le système urinaire peut également être perturbé. En effet, le stress prolongé finit par modifier l’état de tonicité des muscles de la vessie, ainsi que sa sensibilité. Cela  peut conduire  à plus ou moins long terme des symptômes comme une envie pressante d’uriner, une incontinence urinaire….

 

Comment diminuer le stress au travail et ses effets par l’ostéopathie ?

stress-au-travail-soulager-le-stress-grace-au-stress

Le stress peut se concevoir comme une interaction dynamique entre un individu et son environnement, et par l’existence d’une problématique individuelle et des réactions émotionnelles qui en découlent. L’objectif thérapeutique sera donc de moduler et prévenir les facteurs de stress liés au travailleur et à son lieu d’activité.

Tout d’abord, notre ostéopathe en entreprise à Paris & île de France pourra utiliser plusieurs techniques pour travailler sur votre stress. Pour cela,  il établira en premier lieu un diagnostic précis afin de déterminer les causes et les symptômes et comment les libérer.

Notre ostéopathe en cabinet et à domicile examinera le juste équilibre du système neuro-végétatif et insistera sur la stimulation du système parasympathique.

En effet, l’ostéopathie permet d’apporter une réponse thérapeutique naturelle aux patients souffrants de symptômes dus au stress. Ce sont  généralement  les douleurs musculaires, les maux de tête et digestifs,  l’anxiété… Aussi, l’ostéopathe va aider le corps à retrouver une bonne mobilité et  les organes en bon  fonctionnement.

Les techniques ostéopathiques permettent de réguler l’hyperactivité musculaire avec pour conséquences une diminution des spasmes musculaires et du transit intestinal. De même, ces techniques vont diminuer  l’hypersensibilité des organes entraînant une diminution des douleurs musculaires, des douleurs intestinales et des difficultés urinaires.

Par ailleurs, les techniques viscérales permettent de relâcher les structures environnantes des viscères apportant un meilleur fonctionnement de ces dernières.

Enfin,  l’examen du système cranio-sacré visera à l’amélioration des mouvements respiratoires via le muscle diaphragme. Le praticien évaluera aussi la posture, l’équilibre et les mouvements du corps afin d’apporter un mieux-être global et une meilleure maîtrise des tensions chez le patient.

 

Contactez  nos ostéopathes à Paris & île de France pour soulager votre stress!

urgence osteopathe

Si vous êtes atteint de stress au travail, et que vous souhaitez être mis en relation avec un ostéopathe spécialisé dans ce type de troubles, contactez nos ostéopathes à Paris & île de France. Ils interviennent à domicile ou en cabinet, en consultation et en urgence 24H24 et 7J/7. Par des techniques naturelles qui ont fait des preuves de leur efficacité, l’ostéopathe va réduire les effets psychologiques et physiques du stress. Ainsi, vous retrouverez un bon équilibre de votre santé.

Jambes lourdes: quels sont les bienfaits de l’ostéopathie ?

jambes-lourdes-osteopathie

 jambes-lourdes

Les jambes lourdes sont signes de mauvaise circulation sanguine. Elles touchent une femme sur deux et affectent considérablement la qualité de vie des personnes touchées par ce mal. Les jambes lourdes se manifestent par une sensation de poids dans les jambes accentuée en fin de journée et quand il fait chaud et des crampes la nuit. Face à ce problème, on pense généralement aux bas de contention mais d’autres méthodes de soins sont efficaces. L’ostéopathie, en particulier, peut donner de très bons résultats. Quels sont ses bienfaits ? Décryptage

Jambes lourdes : qu’est-ce-que-c ‘est ?

jambes-lourdes-quest-ce-que-cest

Les jambes lourdes désignent une sensation caractéristique de l’insuffisance veineuse affectant les membres inférieurs. Les veines des jambes sont soumises à rude épreuve. Elles doivent remonter le sang chargé de toxines vers le cœur malgré l’effet de la pesanteur qui favorise sa stagnation dans les pieds. Heureusement, elles sont aidées par les muscles des mollets et par les valvules, petits clapets logés à l’intérieur des veines qui empêchent le sang de redescendre.

Mais pour certaines personnes, le système dysfonctionne. En effet, lorsque la paroi des veines et les valvules perdent leur tonus, une partie du sang stagne en bas du corps et les veines se dilatent. C’est notamment le cas lorsque la chaleur est forte ou dans une situation de piétinement trop long. Le dysfonctionnement, d’épisodique peut devenir permanent et conduire à l’apparition de varices.

Entre 18 et 22 millions de Français sont concernés par l’insuffisance veineuse, soit un tiers de la population adulte. Elle touche plus de femmes que d’hommes : soit une femme sur deux, et un homme sur 4. Les raisons de cette différence sont surtout hormonales, ainsi il n’est pas étonnant que les femmes enceintes soient souvent touchées. Par ailleurs, certaines professions qui demandent des stations debout (vendeuses, hôtesses, etc.) sont à l’origine  d’une insuffisance veineuse.

Jambes lourdes : quels sont les symptômes ?

jambes-lourdes-symptomes

Ainsi, on parle de lourdeur des jambes quand les membres inférieurs paraissent pesants, tendus et particulièrement sensibles à la fatigue. Ces sensations portent surtout sur les mollets. Elles ont tendance à s’accentuer au fil de la journée, par temps chaud et dans les jours qui précèdent la survenue des règles chez les femmes.

À l’inverse, la gêne diminue  pendant la marche, en position allongée ou lorsqu’il fait froid.

Cette lourdeur des jambes peut s’accompagner de crampes ou d’un besoin de se gratter les jambes, surtout sur le bas des mollets. Pour certains cas, on constate les symptômes suivants comme des:

  • œdèmes : Il s’agit de gonflements des tissus qui surviennent en fin de journée, et qui sont accentués par la chaleur. Ils se développent au niveau de la cheville et au-dessus du pied. Ces symptômes disparaissent le plus souvent après un temps ou une nuit de repos.
  • impatiences : Ce sont des sensations d’engourdissement qui donnent une envie pressante de bouger les jambes pour faire disparaître ces désagréments.
  • télangiectasies : Ce sont des réseaux de petits vaisseaux rouges dilatés, qui se manifestent sur la peau des jambes. Fins, de forme étoilée, ils deviennent de plus en plus rouges à la pression.

Quelles sont les causes de la sensation de lourdeur des jambes ?

jambes-lourdes-causes

Certains éléments peuvent influer sur l’apparition d’une insuffisance veineuse.

L’hérédité : Le risque d’être atteint par une insuffisance veineuse dépend souvent de l’hérédité. En effet, plus il y a de parents atteints, plus on aura une probabilité importante d’être aussi atteint d’une insuffisance veineuse.

L’âge et le sexe féminin : Les problèmes d’insuffisance veineuse augmentent avec le vieillissement de la personne. Ils sont plus fréquents et plus précoces chez les femmes notamment en période prémenstruelle et lors d’une grossesse. En effet, l’état de grossesse exerce une compression sur les veines des membres inférieurs, conduisant à la sensation  de jambes lourdes. De plus, un  nombre trop important de grossesses peut conduire à une maladie veineuse chronique.

La posture et l’activité physique : Les varices et le phénomène de jambes lourdes sont plus fréquents en cas de piétinement ou de station debout prolongée et répétée. Dans cette situation, pour faire disparaître cette sensation, il faut soit marcher, soit se reposer pour normaliser le retour veineux.

La sédentarité : Les personnes trop sédentaires sont sujettes à être atteints d’une insuffisance veineuse.

L’exposition à la chaleur: La chaleur provoque une dilatation des veines. C’est notamment le cas par temps très chaud, une exposition excessive au soleil et dans les maisons à un chauffage central au sol.

-Le surpoids ou l’obésité: En augmentant la pression au niveau des jambes et ralentissant le retour veineux, le surpoids provoque une sensation de jambes lourdes, et l’apparition  de varices aux jambes.

Jambes lourdes : quels sont les bienfaits de l’ostéopathie ?

jambes-lourdes-bienfaits-osteopathie-paris

Les jambes lourdes et leurs conséquences sur la santé peuvent être efficacement traitées par les techniques de l’ostéopathie.

En effet, il existe une nouvelle approche de l’ostéopathie, nommée ostéopathie hémodynamique. Elle est notamment indiquée pour les insuffisances veineuses. Cette dernière méthode se concentre particulièrement sur les muscles et le système vasculaire. Elle est ainsi très efficace pour les problèmes de jambes lourdes, lymphœdèmes et autres symptômes dus aux troubles de la circulation veineuse. Par ailleurs, elle a fait également ses preuves contre les crampes musculaires.

Que va faire l’ostéopathe?

Le traitement des jambes lourdes est basé sur plusieurs manipulations visant à rétablir une bonne circulation sanguine dans les membres inférieurs. Notre ostéo dispo en île de France va se concentrer sur les muscles des membres inférieurs qui on le rappelle, joue un rôle essentiel dans la circulation veineuse.

Il va tenter de relâcher les restrictions de mobilité entre le tibia et le péroné, dans le reste du membre inférieur et le bassin. De cette manière, il va faire en sorte de favoriser la bonne circulation veineuse en libérant les points de passage importants. Par de petites palpations et de micro-étirements doux de la région du bassin jusqu’au pied, l’ostéopathe va libérer les tensions et les contraintes pour relancer la circulation veineuse.

Ainsi, au-delà de l’insuffisance veineuse, notre ostéopathe en cabinet ou à domicile  va intervenir sur les zones de compressions sur le trajet des veines, qui rendent encore plus difficile le retour veineux (tension musculaire, zones de tension viscérale, diaphragmatique etc…).

L’ostéopathe n’aura pas de gestes brusques, de massages vigoureux ou de craquements : tout se passe en douceur.

Le soulagement est immédiat et les patients retrouvent une sensation de légèreté et de bien-être après une première séance. Dans certains cas d’intensité des douleurs, et plusieurs séances sont nécessaires pour retrouver une bonne circulation sanguine.

Dans les cas les plus sévères, il est recommandé d’accompagner le traitement ostéopathique par le port de bas de contention.

De même,  il est nécessaire d’avoir une bonne hygiène de vie, de pratiquer un minimum d’activité physique et d’avoir une alimentation saine et équilibrée.

Faites appel à nos ostéopathes en île de France pour traiter vos jambes lourdes!

Si vous êtes atteint de jambes lourdes, et que vous souhaitez être mis en relation avec un ostéopathe spécialisé dans ce type de troubles, contactez nos ostéopathes en île de France. Ils interviennent à domicile ou en cabinet, en consultation et en urgence 24H24 et 7J/7. Par des méthodes appropriées qui ont fait leur preuve, ils vont soulager rapidement vos douleurs et vous permettre de retrouver une bonne circulation sanguine nécessaire à votre fonctionnement physiologique.