Jambes lourdes: quels sont les bienfaits de l’ostéopathie ?

jambes-lourdes-osteopathie

 jambes-lourdes

Les jambes lourdes sont signes de mauvaise circulation sanguine. Elles touchent une femme sur deux et affectent considérablement la qualité de vie des personnes touchées par ce mal. Les jambes lourdes se manifestent par une sensation de poids dans les jambes accentuée en fin de journée et quand il fait chaud et des crampes la nuit. Face à ce problème, on pense généralement aux bas de contention mais d’autres méthodes de soins sont efficaces. L’ostéopathie, en particulier, peut donner de très bons résultats. Quels sont ses bienfaits ? Décryptage

Jambes lourdes : qu’est-ce-que-c ‘est ?

jambes-lourdes-quest-ce-que-cest

Les jambes lourdes désignent une sensation caractéristique de l’insuffisance veineuse affectant les membres inférieurs. Les veines des jambes sont soumises à rude épreuve. Elles doivent remonter le sang chargé de toxines vers le cœur malgré l’effet de la pesanteur qui favorise sa stagnation dans les pieds. Heureusement, elles sont aidées par les muscles des mollets et par les valvules, petits clapets logés à l’intérieur des veines qui empêchent le sang de redescendre.

Mais pour certaines personnes, le système dysfonctionne. En effet, lorsque la paroi des veines et les valvules perdent leur tonus, une partie du sang stagne en bas du corps et les veines se dilatent. C’est notamment le cas lorsque la chaleur est forte ou dans une situation de piétinement trop long. Le dysfonctionnement, d’épisodique peut devenir permanent et conduire à l’apparition de varices.

Entre 18 et 22 millions de Français sont concernés par l’insuffisance veineuse, soit un tiers de la population adulte. Elle touche plus de femmes que d’hommes : soit une femme sur deux, et un homme sur 4. Les raisons de cette différence sont surtout hormonales, ainsi il n’est pas étonnant que les femmes enceintes soient souvent touchées. Par ailleurs, certaines professions qui demandent des stations debout (vendeuses, hôtesses, etc.) sont à l’origine  d’une insuffisance veineuse.

Jambes lourdes : quels sont les symptômes ?

jambes-lourdes-symptomes

Ainsi, on parle de lourdeur des jambes quand les membres inférieurs paraissent pesants, tendus et particulièrement sensibles à la fatigue. Ces sensations portent surtout sur les mollets. Elles ont tendance à s’accentuer au fil de la journée, par temps chaud et dans les jours qui précèdent la survenue des règles chez les femmes.

À l’inverse, la gêne diminue  pendant la marche, en position allongée ou lorsqu’il fait froid.

Cette lourdeur des jambes peut s’accompagner de crampes ou d’un besoin de se gratter les jambes, surtout sur le bas des mollets. Pour certains cas, on constate les symptômes suivants comme des:

  • œdèmes : Il s’agit de gonflements des tissus qui surviennent en fin de journée, et qui sont accentués par la chaleur. Ils se développent au niveau de la cheville et au-dessus du pied. Ces symptômes disparaissent le plus souvent après un temps ou une nuit de repos.
  • impatiences : Ce sont des sensations d’engourdissement qui donnent une envie pressante de bouger les jambes pour faire disparaître ces désagréments.
  • télangiectasies : Ce sont des réseaux de petits vaisseaux rouges dilatés, qui se manifestent sur la peau des jambes. Fins, de forme étoilée, ils deviennent de plus en plus rouges à la pression.

Quelles sont les causes de la sensation de lourdeur des jambes ?

jambes-lourdes-causes

Certains éléments peuvent influer sur l’apparition d’une insuffisance veineuse.

L’hérédité : Le risque d’être atteint par une insuffisance veineuse dépend souvent de l’hérédité. En effet, plus il y a de parents atteints, plus on aura une probabilité importante d’être aussi atteint d’une insuffisance veineuse.

L’âge et le sexe féminin : Les problèmes d’insuffisance veineuse augmentent avec le vieillissement de la personne. Ils sont plus fréquents et plus précoces chez les femmes notamment en période prémenstruelle et lors d’une grossesse. En effet, l’état de grossesse exerce une compression sur les veines des membres inférieurs, conduisant à la sensation  de jambes lourdes. De plus, un  nombre trop important de grossesses peut conduire à une maladie veineuse chronique.

La posture et l’activité physique : Les varices et le phénomène de jambes lourdes sont plus fréquents en cas de piétinement ou de station debout prolongée et répétée. Dans cette situation, pour faire disparaître cette sensation, il faut soit marcher, soit se reposer pour normaliser le retour veineux.

La sédentarité : Les personnes trop sédentaires sont sujettes à être atteints d’une insuffisance veineuse.

L’exposition à la chaleur: La chaleur provoque une dilatation des veines. C’est notamment le cas par temps très chaud, une exposition excessive au soleil et dans les maisons à un chauffage central au sol.

-Le surpoids ou l’obésité: En augmentant la pression au niveau des jambes et ralentissant le retour veineux, le surpoids provoque une sensation de jambes lourdes, et l’apparition  de varices aux jambes.

Jambes lourdes : quels sont les bienfaits de l’ostéopathie ?

jambes-lourdes-bienfaits-osteopathie-paris

Les jambes lourdes et leurs conséquences sur la santé peuvent être efficacement traitées par les techniques de l’ostéopathie.

En effet, il existe une nouvelle approche de l’ostéopathie, nommée ostéopathie hémodynamique. Elle est notamment indiquée pour les insuffisances veineuses. Cette dernière méthode se concentre particulièrement sur les muscles et le système vasculaire. Elle est ainsi très efficace pour les problèmes de jambes lourdes, lymphœdèmes et autres symptômes dus aux troubles de la circulation veineuse. Par ailleurs, elle a fait également ses preuves contre les crampes musculaires.

Que va faire l’ostéopathe?

Le traitement des jambes lourdes est basé sur plusieurs manipulations visant à rétablir une bonne circulation sanguine dans les membres inférieurs. Notre ostéo dispo en île de France va se concentrer sur les muscles des membres inférieurs qui on le rappelle, joue un rôle essentiel dans la circulation veineuse.

Il va tenter de relâcher les restrictions de mobilité entre le tibia et le péroné, dans le reste du membre inférieur et le bassin. De cette manière, il va faire en sorte de favoriser la bonne circulation veineuse en libérant les points de passage importants. Par de petites palpations et de micro-étirements doux de la région du bassin jusqu’au pied, l’ostéopathe va libérer les tensions et les contraintes pour relancer la circulation veineuse.

Ainsi, au-delà de l’insuffisance veineuse, notre ostéopathe en cabinet ou à domicile  va intervenir sur les zones de compressions sur le trajet des veines, qui rendent encore plus difficile le retour veineux (tension musculaire, zones de tension viscérale, diaphragmatique etc…).

L’ostéopathe n’aura pas de gestes brusques, de massages vigoureux ou de craquements : tout se passe en douceur.

Le soulagement est immédiat et les patients retrouvent une sensation de légèreté et de bien-être après une première séance. Dans certains cas d’intensité des douleurs, et plusieurs séances sont nécessaires pour retrouver une bonne circulation sanguine.

Dans les cas les plus sévères, il est recommandé d’accompagner le traitement ostéopathique par le port de bas de contention.

De même,  il est nécessaire d’avoir une bonne hygiène de vie, de pratiquer un minimum d’activité physique et d’avoir une alimentation saine et équilibrée.

Faites appel à nos ostéopathes en île de France pour traiter vos jambes lourdes!

Si vous êtes atteint de jambes lourdes, et que vous souhaitez être mis en relation avec un ostéopathe spécialisé dans ce type de troubles, contactez nos ostéopathes en île de France. Ils interviennent à domicile ou en cabinet, en consultation et en urgence 24H24 et 7J/7. Par des méthodes appropriées qui ont fait leur preuve, ils vont soulager rapidement vos douleurs et vous permettre de retrouver une bonne circulation sanguine nécessaire à votre fonctionnement physiologique.

La névralgie cervico-brachiale : comment l’ostéopathie la traite-t-elle?

ncb

névralgie-cervico-brachiale

La névralgie cervico-brachiale, communément appelée « sciatique du cou » ou « sciatique du bras», est une douleur linéaire plus ou moins diffuse, qui s’étend du cou vers la main. Ce mal atteint toutes les tranches d’âge de la population et en particulier les jeunes adultes. Très douloureuse, elle peut provoquer des maux de tête, des vertiges et des fourmillements dans le bras concerné. Cette affection si elle n’est pas bien traitée risque de devenir chronique. D’où l’intérêt de consulter un Sos ostéopathe à Paris & île de France ! Explications :

La névralgie cervico-brachiale : de quoi s’agit-il ?

nevralgie-cervico-brachiale-quest-ce-que-cest

La névralgie cervico-brachiale (NCB) correspond à la compression ou l’irritation d’un nerf de votre cou. Ce nerf se prolonge le long de votre bras. Les douleurs provoquées par la névralgie cervico-brachiale concernent le cou, la clavicule, le haut du dos, l’épaule et le bras.

En effet, on peut distinguer deux types de névralgies cervicales:

la névralgie cervicale, dite « sciatique du cou »,  se traduit essentiellement par une douleur localisée dans le cou, chronique ou aigüe, qui résulte d’une atteinte nerveuse sur le territoire du rachis cervical.

Quant à la névralgie cervico-brachiale, elle est souvent perçue comme une complication de la névralgie cervicale. Elle se manifeste surtout par une douleur au niveau du cou et du bras. En effet, elle est la suite d’une atteinte des nerfs qui innervent le bras, d’où l’appellation « sciatique du bras ». Aussi, dès la première consultation, l’ostéopathe  va en premier lieu vérifier si la douleur s’étend au bras ou non, pour poser son diagnostic.

La névralgie cervico-brachiale : quels sont les symptômes ?

nevralgie-cervico-brachiale-symptomes

Cette forme de névralgie se manifeste par une douleur souvent vive ou aigüe. Elle peut survenir après un choc ou quelques jours après un traumatisme comme un accident automobile. En outre, certains mouvements brusques ou postures du cou peuvent provoquer la névralgie.

Par ailleurs, le trajet de la douleur suit un dermatome déterminé qui correspond à celui du nerf irrité ou comprimé. Ce trajet commence dans la majorité des cas sur la face postérieure du cou. Notons ainsi que les régions endolories vont varier selon la racine concernée.

Ainsi, la douleur fréquente la nuit, empêche de trouver le sommeil.  Cette névralgie évolue par épisodes de crise, le sujet connaît alors un fond douloureux  pendant la durée qui sépare deux crises consécutives. D’ailleurs, cette douleur ne s’améliore pas au repos.

Par ailleurs, la douleur a souvent tendance à s’accroître lors de toux ou d’efforts. Alors, le patient peut noter d’autres symptômes. Ce peut être la diminution de la mobilité du cou ou des sensations de picotement ou de fourmillement au niveau des doigts. Enfin, le patient peut être atteint d’une légère paralysie. Par ailleurs, pendant la nuit, la position assise est souvent plus supportable que la position couchée.

Quelles sont les causes de la névralgie cervico-brachiale?

nevralgie-cervico-brachiale-causes

La névralgie cervico-brachiale est due à une compression ou à une irritation d’une des racines nerveuses qui sont destinées aux membres supérieurs.

En cas de névralgie cervico-brachiale, l’atteinte  concerne les nerfs qui innervent le bras. La douleur part du cou pour s’étendre au bras, à l’omoplate, à l’épaule et même jusqu’aux doigts.

La douleur survient après un choc, un traumatisme, un hématome ou suite à des mouvements brusques ou certaines postures du cou.  Ces problèmes génèrent habituellement une réaction inflammatoire qui va provoquer une irritation nerveuse ainsi que la névralgie.

Ainsi, les dysfonctions cervicales comme le blocage des vertèbres en sont très souvent l’origine. Elles sont souvent liées soit à l’arthrose cervicale (usure inhabituelle des cartilages), soit la spondylarthrose (usure des vertèbres) ou encore les discopathies ou discarthrose (usure des disques).

Comment l’ostéopathie la traite-t-elle?

nevralgie-cervico-brachiale-osteopathieLa névralgie cervico-brachiale peut être traitée efficacement par l’ostéopathie.

D’abord, le premier travail de notre Sos ostéopathe à Paris & île de France sera de poser le diagnostic. En d’autres termes, de trouver l’origine exacte de la névralgie cervico-brachiale. Ensuite, et       après le diagnostic, il posera la manière de la traiter. Selon les cas et les situations individuelles, le traitement sera différent et personnalisé.

En général, le traitement ostéopathique de la névralgie cervico-brachiale va consister à libérer les zones de blocages placées sur le trajet du plexus cervico-brachial.

Plusieurs régions sont concernées :

  • cervicale d’où émerge le plexus brachial ;
  • inter-scapulaire (vertèbres dorsales placées entre les omoplates) ;
  •  thoracique ;
  •  viscérale :
  • droite (au niveau du foie),
  • gauche (au niveau de l’estomac) ;
  • crânienne.

ncb-osteopathie-cranienne

En effet, travailler au niveau cervical est indispensable pour traiter une névralgie cervico-brachiale. Ce sont souvent des dysfonctions vertébrales cervicales qui sont la cause du phénomène douloureux. C’est pourquoi, les manipulations par « cracking » dites aussi manipulations HVBA (Haute Vélocité Basse Amplitude) sont contre-indiquées.

Par ailleurs, le traitement cervical s’effectuera de manières différentes en fonction de plusieurs paramètres (âge, état général de santé du patient, etc.).

En fait,  notre ostéopathe en urgence  va libérer votre mobilité cervicale. Cela comprend les articulations vertébrales, les tensions fasciales du cou, la mobilité des organes du cou (vos glandes, muscles et mâchoire). La mobilité de votre mâchoire est elle aussi très importante.

Notre ostéo dispo à domicile ou en cabinet portera aussi une attention particulière à votre cage thoracique. De plus, les  clavicules, et côtes  jouent un rôle dans la névralgie cervico-brachiale.

Comme d’habitude, le thérapeute vérifiera votre dos dans son ensemble, car c’est une zone très importante.

ncb-osteopathie-viscerale

Enfin, le praticien aura aussi une approche viscérale lors d’une névralgie cervico-brachiale (NCB). En effet, il est possible que votre foie, par exemple, ou votre estomac soit en partie responsable de votre NCB. Il en est de même des viscères thoraciques et abdominaux.

Nos SOS ostéopathes à Paris & île de France pour prendre en charge en urgence la névralgie cervico-brachiale !

urgence osteopathe

Si vous êtes atteint (e) de névralgie cervico-brachiale et que vous souhaitez être pris en charge efficacement dans les meilleurs délais, faites le bon choix en contactant nos SOS ostéopathes à Paris et île de France ! Contactez le 01.84.25.06.25 ou  réservez  votre consultation en un clic!

Otites chez le bébé: comment l’ostéopathie les apaise-t-elles?

otite-bebe

otite-bébé

Une otite est une infection de l’oreille très fréquente chez les bébés et les jeunes enfants. Elle entraîne environ deux à trois millions de consultations par an. Habituellement bénigne, l’otite requiert néanmoins une prise en charge de manière à éviter qu’elle ne s’installe dans une forme de chronicité beaucoup plus embarrassante. D’où l’intérêt de consulter un Sos ostéopathe pour bébé à domicile ou en cabinet. À quoi est-elle due ? Comment l’ostéopathie l’apaise-t-elle? Les réponses ici.

Qu’appelle-t-on otite ?

otite-bébé-quest-ce-que-cest

L’ otite est une inflammation du conduit auditif. Elle apparaît chez l’enfant de 3 mois à 7 ans. En effet, l’anatomie de l’oreille est différente chez l’enfant la trompe d’Eustache est grande ouverte. Cette dernière favorise plus facilement le transport des germes vers l’oreille moyenne. Alors qu’à l’âge adulte, la trompe d’Eustache est fermée, sauf lorsqu’on déglutit ou bâille.

L’otite peut atteindre une ou deux oreilles. Elle peut survenir seule ou accompagner souvent une rhinopharyngite ou une angine.

On retrouve trois types d’otites :

  • l’otite externe: qui est une inflammation du conduit auditif externe due à une bactérie ou un champignon. Le contact trop fréquent avec les cotons tiges  et/ou la présence d’eau dans le conduit peuvent être la cause de l’otite.
  • l’otite moyenne aiguë : est une infection des cavités de l’oreille moyenne. Elle touche essentiellement les enfants avant l’âge de 6ans. Ce type d’otite peut devenir chronique.
  • l’otite séro-muqueuse : est une inflammation de la muqueuse de l’oreille moyenne. Un liquide séreux, jaune, situé derrière le tympan noie les osselets et bouche la trompe d’Eustache. Cette otite vient d’un défaut d’aération de l’oreille moyenne. Chez l’adulte, elle est doublée d’une infection respiratoire. Pour ce type d’otite, il est bon de réaliser un bilan O.R.L.

Quels sont les symptômes de l’otite?

otite-bébé-symptomes

Aussi, de manière générale, si un bébé a un rhume et qu’une fièvre survient dans les  jours qui suivent, on peut penser à une otite. Comme les bébés ne peuvent pas s’exprimer, il faut être attentif aux symptômes de la maladie qui sont les mêmes à tout âge comme des :

difficultés à téter et à avaler,

douleurs abdominales, voire des vomissements ;

signes plus généraux (troubles du sommeil, fièvre à 38,5°C ou carnation anormale) ;

une tendance à se frotter l’oreille ou les deux, ce qui est souvent le cas des nourrissons ;

une certaine irritabilité ;

une stagnation pondérale.

De même, plus les enfants sont grands, plus le diagnostic d’otite moyenne aiguë (OMA) est facile à poser. Il est immédiat dans 75 % des cas chez les enfants de 3 ans et plus, alors qu’il n’est que de 58 % pour les bébés de moins de 1 an.

Otites: Quelles sont les causes chez le bébé ?

otites-bebe-causes

Les origines de l’otite chez les bébés sont variables. Elles peuvent être à la fois morphologiques et environnementales. Par ailleurs, certains facteurs de risque sont aussi parfois insoupçonnés.

le système immunitaire des tout-petits n’est pas encore mature et leur rhinopharynx présente une charge infectieuse supérieure à celle de l’adulte.

au niveau environnemental, la vie en collectivité (crèche ou garderie) augmente les risques de développer des rhumes et des infections ORL en général.

le froid et changements de températures: en effet, le froid favorise le développement des otites chez le bébé.

l’usage fréquent de la tétine

une naissance prématurée

l’alimentation au biberon en position couchée

Otites : comment l’ostéopathie les apaise-t-elles ?

otite-osteopathie

Les otites traitées par les méthodes classiques médicales peuvent bénéficier en complément une prise en charge ostéopathique, ce qui est recommandé. En effet, plusieurs rapports médicaux démontrent qu’une prise en charge ostéopathique permettait de réduire jusqu’à 70% la fréquence des otites (Degenhardt, DO et Kuchera, DO., 2006 ; Roy, 2002) et de diminuer de 68% le recours aux antibiotiques.

Dans de nombreux cas d’otites, les traitements aux antibiotiques sont controversés. Autant qu’on sait que les antibiotiques sont inefficaces contre les infections virales.

Concrètement, lors d’une consultation ostéopathique, notre SOS ostéopathe pour bébé en urgence va particulièrement intervenir sur la sphère crânienne du bébé. Il va notamment s’intéresser à l’os temporal et ainsi permettre l’évacuation de certaines sécrétions de l’oreille. Cela va améliorer aussi le drainage de la trompe d’Eustache.

Le thérapeute va utiliser une approche par palpation douce, sans manipulations, pour respecter les tissus et les articulations de l’enfant. Les techniques ostéopathiques permettent, entre autres, de libérer les os du nez, des pommettes, de l’oreille, les zones costales et thoraciques mais également le diaphragme, pour permettre au petit de mieux respirer et de mieux drainer les mucosités.

Le traitement ostéopathique est d’autant plus efficace s’il est appliqué tôt dès les premiers symptômes. De cette manière, il diminuera à l’avenir les rechutes avec leurs complications possibles.

En conséquence et par ailleurs, l’ostéopathie améliore le positionnement des structures vasculaires et nerveuses liés aux infections de l’oreille. Ainsi, les techniques ostéopathiques aideront  à limiter l’apparition d’infections des voies respiratoires, une des causes principales des otites.

L’ostéopathie permettrait donc non seulement de prévenir les risques, mais aussi  d’améliorer le terrain. En conclusion, elle va aider le corps à lutter contre les otites, en stimulant ses capacités d’auto-guérison.

Faites appel à nos SOS ostéopathes !

Si votre bébé souffre d’otites, n’hésitez pas à faire appel à nos Sos ostéopathes. Ils interviennent  à domicile ou en cabinet à Paris & dans toute l’île de France!  Prenez rendez-vous le jour même grâce à notre service d’urgence innovant ouvert 7J/7, avec une prise en charge rapide. Réservez  votre consultation en un clic!

 

Coup du lapin, whiplash : quels sont les bienfaits de l’ostéopathie pour s’en remettre en douceur ?

coup-du-lapin-wiplash-et-osteopathie

coup-du-lapin

Le coup du lapin, également nommé whiplash ou encore « traumatisme en coup de fouet », survient le plus souvent lors d’un accident de voiture avec un impact frontal, arrière ou latéral.  D’autres conjonctures peuvent être à l’origine d’un coup du lapin comme les chutes et les sports de contacts (rugby, boxe). Localisé au niveau des cervicales, ce traumatisme peut avoir de lourdes conséquences s’il est sévère et mal pris en charge. Comment apparaît-il ? Quels sont les bienfaits de l’ostéopathie pour s’en remettre en douceur ? Décryptage !

Comment apparaît le coup du lapin?

coup-du-lapin-wiplash-causes

Le coup du lapin, ou coup de fouet, est un traumatisme cervical qui provoque une entorse plus ou moins grave des vertèbres du cou. Le mécanisme d’apparition est différent selon la cause ou la gravité du choc. Prenons l’exemple d’une collision par l’arrière d’un véhicule.

On distingue un mouvement violent de la tête qui bascule vers l’arrière et après vers l’avant, qui engendre une hyperextension des articulations du cou.

La colonne cervicale va donc subir dans un temps très court un mouvement extrême et non contrôlé de flexion/extension. Ce mouvement d’arrière en avant, dans la plus part des cas, bloque les cervicales hautes en flexion et les cervicales basses en extension. Les disques peuvent être touchés ou déplacés selon la violence du choc.

La colonne cervicale est un carrefour vasculo-nerveux important et le lieu de passage de nombreux plexus et nerfs innervant les membres supérieurs, la tête et le thorax (fonction respiratoire et cardiaque).  Il est nécessaire de s’assurer, par des examens médicaux, que le système nerveux n’a pas été touché.

coup-du-lapin-crane

On le sait, crâne et bassin sont liés anatomiquement. La dure-mère, membrane méningée qui tapisse la boîte crânienne, se prolonge comme un tube dans la colonne vertébrale et s’attache solidement sur le sacrum tout en bas. En conséquence, c’est par ce rapport anatomique direct qu’un choc sur le sacrum peut entraîner des problèmes crâniens. De même, un choc sur le crâne peut entraîner des douleurs lombaires.

Comme la nuque n’est pas capable d’absorber le choc, les muscles cervicaux vont subir un étirement rapide. Aussi, n’ayant pas réussi à anticiper l’onde de choc, ces muscles vont se contracter de façon réflexe. Cette contracture peut parfois toucher la totalité des muscles érecteurs du rachis  et provoquer l’apparition de lumbago.

En dehors des accidents de voiture, d’autres causes peuvent entraîner un « coup du lapin » : une chute, une bousculade, un mauvais contact lors d’une pratique sportive, certains manèges, le saut à l’élastique, etc. Enfin, toutes les situations où le corps subit un changement brutal de vitesse peuvent entraîner un whiplash.

Le coup du lapin : quels sont les symptômes?

coup-du-lapin-symptomes

Les symptômes du coup du lapin sont variables d’une personne à l’autre et dépendent de la nature et de l’intensité du « choc ». Les douleurs cervicales sont spécifiques au whiplash. Elles peuvent apparaître sur le champ ou quelques heures après. Certaines personnes n’en ressentent les effets qu’au bout d’un certain temps : jours, semaines, mois.

En cas de violentes douleurs, il est nécessaire de consulter un médecin afin d’effectuer des examens complémentaires et traiter tous traumatismes tels que les fractures, les hernies discales, etc.

Les symptômes les plus fréquents se caractérisent par des douleurs au niveau du cou, le bas du crâne, les épaules et le haut du dos. Dans d’autres cas, les mouvements corporels  sont limités. En outre, des maux de tête localisés dans certaines parties du crâne peuvent survenir et être accompagnés de symptômes divers. Ces derniers sont des:

malaises

raideurs musculaires,

déséquilibres,

vertiges,

problèmes de vue et d’ouïe

troubles du sommeil comme l’insomnie et des troubles de la concentration

De la fatigue

Selon la gravité des cas, vous ne pouvez connaître aucun symptôme, ou seulement une légère douleur ou raideur. Dans des situations plus sérieuses, les douleurs seront soulagées par un traitement allopathique, médicaments antalgiques et anti-inflammatoires.  Les cas les plus graves, notamment les traumatismes osseux, seront traités en conséquence.

Coup du lapin, whiplash : quels sont les bienfaits de l’ostéopathie pour s’en remettre en douceur ?

coup-du-lapin-bienfaits-osteopathie

Les conséquences du coup du lapin doivent être traitées, d’une part, par les médecins spécialistes et, d’autre part, par votre ostéopathe qui va appliquer des techniques appropriées à ce type de traumatismes.

Notre ostéopathe d’urgence à Paris & île de France devra tout d’abord repérer le coup du lapin. L’anamnèse, à elle seule, ne suffit pas à circonscrire le whiplash. Les traces de ce dernier restent imprimées dans les zones du corps touchées et traumatisées, ceci durant un certain temps.

A l’issue de la première séance, il devra restaurer la mobilité crânio-sacré, condition indispensable pour un retour à la normale.

Lors d’un whiplash, le crâne notamment l’occiput et le sacrum se figent suite au changement d’inertie. L’ostéopathe va donc veiller à rendre leur mobilité à ces deux structures. Il travaillera ensuite sur les autres zones du corps en s’attachant à libérer :

  • La mobilité de l’occiput entre les temporaux;
  • Les restrictions de la dure-mère crânienne
  • Le sacrum entre les iliaques.
  • Le frontal : dans le but de chercher des lignes de Barré.

 

coup-du-lapin-osteopathie

La ligne de Barré est une ligne de conduite où on place le patient debout avec les pieds rapprochés, c’est-à-dire avec contact des talons ou des condyles. Les adaptations seront plus marquées dans cette position. Le thérapeute est face au patient. On commence par regarder le patient de face. Ensuite, on examine les contractures des muscles para-vertébraux et des trapèzes.

 

Par ailleurs, notre ostéo d’urgence devra également tester le crâne,  les membranes de tensions réciproques ainsi que la dure mère. Ensuite et selon les besoins, il traitera ces structures du corps avec des techniques appropriées.

 Une fois ces corrections effectuées, il est important de laisser le corps se reposer pendant minimum 3 semaines. Ensuite, le praticien effectuera le nombre de consultations nécessaires  pour traiter le coup du lapin.

Nous conseillons donc de consulter systématiquement un ostéopathe suite à tout whiplash même léger et sans symptôme apparent. La durée du traitement ostéopathique sera déterminée en fonction de l’intensité du coup du lapin et de ses conséquences traumatiques.

Nos ostéopathes d’urgence à Paris & île de France pour soulager votre coup du lapin!

Si vous souffrez de coup du lapin, nos ostéopathes d’urgence à Paris & île de France restent à votre disposition pour une prise en charge rapide et aiguë.  N’attendez plus, contactez le 01 84 25 06 25 ou réservez  en un clic votre consultation en ligne !

 

Séjour ski et activités en montagne : comment l’ostéopathie peut apporter son aide ?

sejour-ski-et-osteopathieLa saison de ski est ouverte. Les vacances sont là et la neige sur les pistes ! Tout est réuni pour profiter des vacances à la montagne. Les formes diverses de glisse sur la neige gardent au fil des années un nombre important d’adeptes et d’inconditionnels. Sa pratique évolue et se diversifie, augmentant, de fait, le risque potentiel d’accidents avec parfois des traumatismes graves. Comment l’ostéopathie peut préparer à un séjour de ski? Comment elle peut aider dans le rétablissement de ceux qui sont victimes d’un accident de ski ? Les réponses ici!

Séjour ski : comment le préparer ?

sejour-ski-comment-le-preparer

Séjour au ski et activités en montagne ne doivent pas s’improviser. En effet, l’arrivée sur les pistes de ski sans préparation préalable risque de vous exposer à des accidents. Ce sont généralement des entorses, fractures et déchirures. Les sports d’hiver sont à l’origine de 140.000 blessures en France chaque année. Selon le rapport de l’association Médecins de montagne, un skieur débutant est deux fois plus exposé aux accidents. Ces derniers arrivent souvent dans les premiers jours du séjour. Surf et ski alpin sont des sports de vitesse qui mettent en jeu équilibre, attention, réactivité et force. Le cœur, les jambes et la ceinture abdo/lombaires sont très sollicités.  Les personnes mal préparées à cette activité physique mettent à rude épreuve leurs muscles, tendons, os et articulations. D’où l’intérêt de ne pas négliger la préparation physique en amont !

Séjour ski et activités en montagne: quels sont les principaux facteurs qui augmentent les risques?

sejour-ski-facteurs-risques

Les principaux facteurs sont :

  • Une absence de préparation physique ou d’échauffement
  • Le matériel: mauvais réglage des fixations (non-déchaussement en cas de chute), absence des protections poignet, absence de casques.
  • La qualité des pistes ou des aménagements spécifiques
  • La vitesse : est à contrôler car elle représente un danger. Elle entraîne plus de 50 décès par an, par choc entre skieurs.

Un contrôle du réglage des fixations auprès d’un professionnel à chaque saison, associé à une préparation physique et le port de protections adaptées sont les facteurs les plus importants d’une bonne prévention.

Le snowboard, au contraire, expose particulièrement le membre supérieur, au niveau du poignet.

Enfin, les traumatismes crâniens ne régressent pas en dépit du port du casque. Il est vrai que le casque en diminue la gravité.

Séjour ski et activités en montagne : Quels sont les troubles habituels?

activités-montagne-troubles

Le mal de montagne : en altitude, la pression atmosphérique diminue. Dans un même volume d’air, il y a moins de molécules d’oxygène disponibles pour l’organisme. En effet, l’organisme réagit à ce manque d’oxygène. Il augmente la ventilation et la fréquence cardiaque.

Des  contractures, crampes ou courbatures surtout si on a pas procédé à une préparation et/ou si on a « forcé » sur ses capacités physiques.

L’entorse du genou: Il s’agit d’une torsion du genou souvent accompagnée d’un craquement et d’un gonflement immédiats. Le skieur ressent une sensation d’instabilité et sent son genou se dérober, avec une douleur importante.

La luxation de l’épaule: est un déboîtement de l’épaule qui survient lors d’une chute. Une douleur violente est ressentie au niveau de l’épaule et tout mouvement du bras devient impossible.

Des douleurs cervicales: La colonne cervicale est souvent meurtrie lors des chutes en ski, lors de collisions ou lors d’à-coups au démarrage du remontant.

Par ailleurs, il ne faut pas oublier que le corps a besoin d’un temps pour s’adapter à des efforts physiques surtout si on est plutôt du genre sédentaire.

Quand et pourquoi consulter un ostéopathe ?

sport-dhiver-consulter-un-osteopathe

D’abord, il est recommandé de consulter un ostéopathe avant votre séjour, à titre de prévention. En effet, ce dernier vous aidera à la préparation physique afin de vous éviter au maximum les risques d’accidents. Les plus courants étant  les entorses, traumatismes des ligaments du genou, luxations d’épaules, fractures de l’humérus voire du bassin ou de la colonne vertébrale. Il ne faut pas oublier le lot des accidents mortels qui endeuillent chaque année la montagne. C’est pourquoi, l’ostéopathe va préparer votre corps à ces activités.

La vigilance et la prise minimale de risque demeurent la garantie d’un séjour sans heurts.

Ensuite, après un séjour au ski, une consultation ostéopathique permet d’éliminer les traces des efforts successifs accumulés et est l’assurance de pérenniser le bon état du patient. Elle est également une source de récupération optimale et de réadaptation aux activités du quotidien.

 

Séjour ski et activités en montagne : comment l’ostéopathie peut apporter son aide par ses techniques ?

sejour-ski-losteopathie-peut-aider-a-retrouver-la-forme

Séjour au ski et activités en montagne demandent une préparation physique. Aussi, l’ostéopathie est une médecine manuelle recommandée pour cette préparation. Du fait qu’elle vise à corriger les restrictions de mobilités du corps humain qui provoquent des troubles fonctionnels. En effet, elle prend en considération le corps dans sa globalité sur des connaissances anatomiques et physiologiques.

Par ailleurs, toute perte de mobilité des articulations, des muscles, des ligaments ou des viscères peut provoquer un déséquilibre de l’état de santé. Celui-ci se manifeste chez le sportif par différents symptômes, de la simple contracture à la douleur chronique, altérant les performances.

Lors de la consultation, notre ostéopathe disponible à Paris & île de France va utiliser ces techniques suivantes:

La technique de l’ostéopathie structurelle

ostéopathie-structurelle

 

Après avoir éliminé tous blocages au niveau de la colonne vertébrale, il va traiter ensuite les clavicules, les aponévroses cervicales ou encore la gaine de la veine jugulaire et le diaphragme thoracoabdominal. Le résultat de ce traitement est apprécié par une large majorité de patients.

La technique de l’ostéopathie crânienne

osteopathie-cranienne

L’ostéopathie crânienne joue un rôle important dans la prise en charge des céphalées due au mal aigu des montagnes (MAM).  De plus, les symptômes des  vertiges, quelle que soit leur origine, sont souvent traités par cette technique. L’ostéopathie crânienne permet également de réduire les tensions entre les os du crâne et favorise ainsi la circulation dans l’oreille interne. Son action sur les tensions cervicales et sur la nervosité a aussi un grand intérêt.

Le traitement ostéopathique va donc permettre :

une préparation du système musculo-squelettique, en donnant la meilleure mobilité possible au niveau du bassin, des genoux, des chevilles, de la colonne dans sa globalité, et en réduisant les tensions musculaires.

une optimisation des performances, en améliorant les fonctions respiratoire et cardiovasculaire qui doivent êtres optimales, que ce soit pour une compétition avec effort court et intense, ou pour un effort d’endurance sur toute une journée de ski.

Par son efficacité, il améliore le potentiel et la puissance musculaire, la souplesse articulaire et la capacité respiratoire.

Le soin ostéopathique permet également une meilleure concentration avant l’épreuve et une récupération optimale après l’effort.

 

Faites appel à nos ostéopathes disponibles à Paris & île de France!

urgence osteopathe

Nos ostéopathes professionnels  à Paris & dans toute l’île de France  se tiennent à votre disposition pour une séance d’ostéopathie préventive avant et après un séjour au ski. Un bilan ostéopathique prévient l’apparition de ces douleurs. Réservez vite votre consultation en ligne !

 

La grippe saisonnière: mieux la prévenir par l’ostéopathie

grippe-saisonniere

La grippe saisonnière peut être évitée par l’ostéopathie préventive pendant la saison hivernale.

La grippe saisonnière, comme chaque année, en hiver, sévit. Elle affecte le système respiratoire et entraîne des symptômes gênants chez des millions de personnes en France. Fièvre, frissons, courbatures, écoulement nasal? Autant de maux désagréables.  Dans le monde, les épidémies de grippe sont annuellement responsables de 250000 à 500000 morts selon l’INSERM. Au-delà des traitements allopathiques, il existe des solutions alternatives naturelles et efficaces telles que l’ostéopathie pour se prémunir du virus. Démonstration !

Qu’est-ce que la grippe  saisonnière?

grippe-saisonniere-quest-ce-que-cest

 La grippe saisonnière apparaît chaque année sous forme d’épidémies durant l’automne et l’hiver dans les zones à climat tempéré. Le virus de la grippe appartient à la famille des virus influenzae. Il en existe trois types, comprenant chacun plusieurs souches :
Le type A est le plus dangereux car il peut se modifier de façon importante et radicale. Il engendre, trois ou quatre fois par siècle, une épidémie mondiale ou pandémie ;
Le type B est le plus fréquent. Il est responsable d’épidémies ;
Le type C cause des symptômes proches du rhume. Il n’est pas source d’épidémie.

En France, l’épidémie saisonnière :

• débute généralement vers la fin décembre / début janvier,
• dure en moyenne 10 semaines, avec un pic épidémique mi-janvier,
• touche chaque année entre 2 et 7 millions de personnes.

Les personnes à risque sont les:
nourrissons,
• personnes âgées,
• personnes atteintes de maladies chroniques.
• femmes enceintes
Il faut noter que les personnes atteintes de maladies chroniques, respiratoires ou cardiovasculaires sont plus vulnérables. Elles sont sujettes plus facilement à développer des complications comme des surinfections bactériennes.

La grippe : comment se transmet-elle ?

grippe-contamination

La grippe se transmet par les voies respiratoires et le toucher.

Lorsqu’une personne infectée éternue, postillonne ou tousse, elle dissémine des sécrétions respiratoires sous forme de micros-gouttelettes. Ces dernières se déposent sur les personnes alentours et peuvent les contaminer. Aussi, il est conseillé aux personnes contaminées de mettre sa main ou son coude devant la bouche pour éviter les projections. De même, toucher une surface infectée et porter ses mains sur les muqueuses des yeux, du nez et de la bouche, on prend le risque d’attraper la grippe.

Même, une personne infectée peut être contagieuse le jour précédant ses premiers symptômes et peut transmettre le virus durant une dizaine de jours.

En effet, l’incubation dure 1 à 3 jours, période durant laquelle la contamination est possible.

Quels sont les symptômes de la grippe saisonnière?

grippe-saisonniere-symptomes

Les symptômes de la grippe sont assez caractéristiques. La grippe se déclare généralement de manière soudaine, avec une importante fièvre et des frissons. Les symptômes les plus courants sont les suivants :
maux de tête,
• Forte fièvre (39 °C),
• frissons,
• courbatures
• fatigue intense
• Perte d’appétit
• signes respiratoires : toux sèche, mal de gorge, congestion nasale, difficultés à respirer.
Après un traitement approprié, la plupart du temps, ces symptômes disparaissent en une semaine. Mais, la fatigue et la toux peuvent persister 2 à 3 semaines.
Remarque: La grippe, étant une affection virale, l’utilisation d’un antibiotique n’est pas justifiée.

Quels sont les bons gestes à adopter pour éviter la grippe saisonnière?

grippe-bons-gestes-lavage-main

©santepubliquefrance.fr

Que l’on soit déjà malade ou que l’on veuille se protéger d’une éventuelle contamination, les gestes à adopter seront les mêmes :
• Se laver les mains plusieurs fois par jour ou utiliser un gel hydroalcoolique et éviter au maximum les contacts (serrer des mains, embrasser une personne…).
• Se moucher dans un mouchoir en papier, le jeter dans une corbeille et protéger sa bouche en cas de toux.
• Mettre un masque en prévention surtout dans les endroits confinés comme les transports en commun pour ne pas contaminer son entourage.
• Aérer quotidiennement l’intérieur de son habitation.
• Pendant l’épidémie, éviter les embrassades traditionnelles à l’école ou au travail, pour une petite phrase gentille.

Il est recommandé d’avoir une bonne alimentation saine et variée, en privilégiant le miel, le bouillon de poulet, l’ail, le gingembre, l’eau, le thé, les tisanes, les fruits et légumes frais, les poissons, les glaces et sorbets.
De même, il est conseillé de pratiquer des activités physiques et d’avoir un bon sommeil.

Ainsi, vous serez moins sensible au virus de la grippe !

Et le vaccin antigrippe dans tout cela?

grippe-vaccin

En matière de prévention, il existe un vaccin spécifique chaque année contre la grippe. Il est recommandé de se faire vacciner notamment pour les seniors, les personnes fragilisées et bien entendu les personnels de santé.

L’important est de se faire vacciner suffisamment tôt, car il faut 15 jours à l’organisme pour se protéger en produisant des anticorps.

À savoir : la vaccination contre la grippe n’est pas fiable à 100% et peut être moins efficace sur les personnes dont le système immunitaire est affaibli par l’âge ou une pathologie. Le vaccin contre la grippe change chaque année car le virus « mute » de formulation.

 La grippe saisonnière: comment mieux la prévenir par l’ostéopathie ?

grippe-et-osteopathie-pour-prevenir-et-mieux-y-faire-face

En dehors du vaccin anti-grippe, il existe une méthode naturelle et douce, l’ostéopathie pour prévenir cette affection. La grippe peut être évitée dans certains cas, si on a recours à l’ostéopathie préventive. Cette dernière va harmoniser le corps, effacer les dysfonctions et redonner de la vitalité.

En effet, le système immunitaire est composé de divers éléments qui entrent en action et interagissent avec notre milieu intérieur de façon complexe. C’est pour cela que les contractures, restrictions de mobilité, les articulations et les tissus du corps peuvent perturber le fonctionnement normal de tout l’organisme. Ces perturbations nous fatiguent et nous fragilisent, permettant ainsi le développement d’une infection dont la grippe. C’est de cette manière que l’ostéopathie peut intervenir efficacement pour stimuler le système lymphatique et booster nos défenses immunitaires.

Équilibrage du système lymphatique

osteopathie-systeme-lymphatique

De son côté, notre Sos ostéopathe dispo va intervenir en vérifiant que vous n’avez pas de douleurs ou de tensions qui perturberait le bon fonctionnement de votre organisme. Il va réveiller ensuite le système lymphatique. Ce dernier n’a pas de mécanisme de pompe (comme le cœur pour la circulation sanguine), il lui faut 48h pour faire un tour complet du corps, drainer les toxines et activer les globules blancs responsables de nos défenses immunitaires.

La séance d’ostéopathie va donc stimuler le système lymphatique en chassant les déchets en activant la circulation de la lymphe dans les tissus. Vous en sortirez plus fort, moins fatigué et prêt à résister à une attaque de virus.

Manipulations douces sur l’axe cranio-sacré

axe-cranio-sacré

L’ostéopathe va également travailler sur l’axe cranio sacrée. La thérapie de l’axe crânio-sacré est une technique manuelle douce qui permet de détecter et de corriger des déséquilibres pouvant se traduire par des troubles.  Il va percevoir les mouvements pulsés du crâne, du sacrum et de chaque structure testée en fonction des symptômes et des antécédents du patient. Par le biais de manipulations douces, notre ostéopathe en urgence à domicile ou en cabinet interviendra de manière directe et indirecte sur les différentes parties du système nerveux du corps. Cela permettra de retrouver un meilleur équilibre et une  harmonie du système nerveux sympathique et parasympathique.

Ainsi, le thérapeute ressent l’amplitude, la force et le rythme de chaque pièce. Mais aussi, l’interaction entre chacune d’elles. Au final, il détecte les obstacles et les asymétries, et travaille à une bonne harmonie de l’ensemble du corps du patient.

Libération du diaphragme

osteopathie-diaphragme

Le diaphragme est le muscle principal qui aide à respirer. En plus de cette fonction, il permet également  de réguler l’homéostasie et beaucoup de processus comme la digestion, la fréquence cardiaque, le rythme respiratoire, la posture, l’équilibre acido-basique, etc. L’intervention de l’ostéopathe est de restaurer la mobilité diaphragmatique. Pour ce faire, il va déceler et lever les blocages structurels qui parfois restreignent énormément son action. Par exemple, en cas de rhume, il agira surtout sur le diaphragme afin de dénouer les tensions qui l’animent et qui altèrent la qualité de la respiration. Ce qui contribue à favoriser la circulation au niveau du canal thoracique.

 

Nos ostéopathes en urgence à domicile ou en cabinet à votre disposition !

Nos ostéopathes en urgence à domicile ou en cabinet peuvent vous faire éviter la grippe saisonnière grâce à l’ostéopathie préventive. Cette thérapie manuelle va harmoniser votre corps et le booster. Ceci pour aborder l’hiver au top !

Réservez dès à présent votre consultation en ligne !

 

Le ronflement : l’ostéopathie peut-elle y mettre fin?

ronflement

 Le ronflement est un problème très  commun, qui peut être le signe d’un sommeil de mauvaise qualité.  Environ 10 millions de français ronflent, principalement des hommes, mais également  les femmes et les enfants, même en bas-âge. Un chiffre qui augmente avec l’âge et le poids. Souvent pris à la légère par le grand public, le ronflement peut pourtant avoir des conséquences graves  au niveau de la santé et au plan conjugal. Le ronflement est en lien avec l’apnée du sommeil, une insomnie chronique et des maladies cardiovasculaires. Quels sont les causes du ronflement? Comment l’ostéopathie peut y mettre fin ? Décryptage

Le ronflement: qu’est-ce-que c’est?

Le ronflement, appelé également ronchopathie, est un bruit respiratoire émis pendant le sommeil par certaines personnes, en raison d’une réduction du diamètre des voies respiratoires.

Ce trouble du sommeil est plus ou moins fréquent et plus ou moins intense. Il peut se traduire par un bruit discret mais peut aussi atteindre 90 décibels, soit le bruit d’un camion !

Il s’agit le plus souvent d’un trouble anodin, qui n’a pas de conséquences autres que la gêne de l’entourage.

Cependant, dans certains cas, le ronflement peut traduire un problème plus grave : le syndrome d’apnées obstructives du sommeil (SAOS). Dans ce cas, le ronfleur fait des arrêts respiratoires fréquents et inconscients pendant son sommeil. Il s’interrompt de respirer pendant plus de 10 secondes à intervalles réguliers, d’où le terme « apnée ».  Environ 15% des ronfleurs souffriraient d’apnées du sommeil.

On distingue donc deux types de ronflement :

  • simple, anodin, qui ne représente pas de danger pour la santé.
  •  associé à des troubles respiratoires inquiétants (le SAOS).

Le ronflement: quelles sont les causes?

ronflement-causes

La cause initiale du ronflement est l’obstruction des voies aériennes pendant le sommeil, provoquée par le relâchement des muscles du corps, et plus spécifiquement, par ceux de la gorge. C’est cette réduction du passage au niveau des voies aériennes, qui  empêche l’air de circuler normalement. Ce qui produit le bruit du ronflement.

Mais, le ronflement peut aussi être favorisé par certains facteurs aggravants :

  • Le surpoids : est l’un des principaux facteurs aggravants du ronflement. La probabilité d’être sujet au ronflement lorsqu’on a quelques rondeurs est plus importante que lorsque l’on maintient son poids de forme.  En effet, les tissus du pharynx sont alors plus volumineux et empêche le libre passage de l’air. Si vous avez quelques kilos en trop, en plus de vous remettre en forme, un régime vous permettra souvent de diminuer l’intensité de votre ronflement en faisant diminuer la taille des tissus du pharynx.
  • Les médicaments : tels que les somnifères par exemple peuvent entraîner le relâchement des tissus d’où un mauvais passage de l’air dans les voies respiratoires pendant le sommeil.
  • La congestion nasale : Un rhume ou une allergie sont souvent à l’origine d’un nez bouché.
  • La position de sommeil :Dormir sur le dos favorise le ronflement en amenant la langue en arrière réduisant ainsi l’espace et par conséquent le passage de l’air.
  • L’alcool :La consommation d’alcool est également un facteur qui compresse les muscles et les tissus de la gorge.
  • Le tabagisme :Tout comme l’alcool, le tabac peut aggraver le ronflement. Il dessèche la gorge et peut ainsi contribue à augmenter l’intensité du ronflement.

 

Le ronflement : quelle est l’efficacité de l’ostéopathie ?

Pour soigner le ronflement , il n’existe pas à ce jour de traitement médicamenteux. On parle plutôt de traitement mécanique. C’est alors que l’ostéopathie peut intervenir pour traiter les troubles du sommeil. Le traitement ostéopathique va permettre de diminuer l’intensité, et la fréquence des ronflements.

Comme pour toute séance avec un ostéopathe dans le cadre d’un traitement des ronflements, il va adopter une approche globale.

L’ostéopathe va agir également sur plusieurs sphères, selon les patients, et selon le diagnostic.

La posture : si votre position de sommeil est importante, votre posture en général peut affecter vos ronflements. En travaillant avec une approche posturale, il est possible de libérer certaines tensions et d’effectuer un rééquilibrage général positif pour votre problème de ronflement.

Les hormones: la sphère hormonale a étonnamment une incidence sur vos ronflements. C’est pour cela par exemple que de nombreuses femmes commencent à ronfler en période de ménopause, car leur production d’hormones diminue. Néanmoins, le travail sur les glandes, et la régulation hormonale peut se faire tant chez l’homme que la femme.

La décongestion des muscles: L’ostéopathe va intervenir au niveau des petits muscles qui touchent la périphérie ORL tels que la langue, le palais et le  pharynx. Le but étant de se débarrasser des tensions et des nœuds qui perturbent le fonctionnement organique. L’ostéopathe régularise les mouvements respiratoires (inspirations et expirations) par des massages doux et répétitifs.

Les sinus: Lorsque les ronflements sont provoqués par l’encombrement des sinus, notre ostéopathe en urgence à domicile ou en cabinet effectuera un travail aussi sur cette sphère. De même, si vous avez régulièrement le nez bouché, ou que vous présentez des allergies. En améliorant les voies respiratoires, les ronflements s’estompent.

La périphérie : l’approche globale de l’ostéopathie est la clé de voûte d’un traitement réussi. Lors d’un traitement d’ostéopathie ORL, il est important de traiter aussi le reste de votre corps, qui a pu accumuler des tensions. Il est par exemple important de libérer les tensions au niveau du cou et de la mâchoire.

La technique crânienne

Dans la majorité des cas, notre ostéopathe disponible va utiliser l’ostéopathie crânienne. Cette pratique sera la plus efficace, car les troubles du sommeil sont la plupart du temps directement liés à un trouble neurologique.

 

La pratique de l’ostéopathie crânienne va permettre à l’ostéopathe de libérer le crâne du patient de l’ensemble des restrictions dont il souffre pour lui permettre de retrouver un sommeil de qualité.

 

La technique viscérale 

La technique  viscérale s’intéresse aux organes. L’ostéopathe va intervenir sur les organes en relation avec le système craniosacré dont la colonne vertébrale, qui incluent particulièrement la base du crâne et le bassin.

 

 

Il est possible alors que le patient retrouve un bon sommeil seulement après deux séances. Toutefois, cette information est indicative, car selon le profil et les antécédents du patient, le traitement pourra être plus long.

Dans certains cas, ils disparaîtront complètement. Mais pour juger de l’efficacité de l’ostéopathie, il convient de surveiller l’évolution des ronflements.

 

Nos ostéopathes d’urgence à Paris & île de France à votre disposition!

urgence osteopathe

 Si vous êtes atteint de ronflements importants ou de tout autre trouble du sommeil, nos ostéopathes à Paris & île de France chevronnés vous aideront à mettre fin aux ronflements. Ceci, pour retrouver un sommeil optimal. N’attendez plus,  réservez vite votre consultation en ligne via notre plateforme!

 

 

 

 

 

 

 

La fibromyalgie: quelle prise en charge par l’ostéopathie?

L’ostéopathie est une solution naturelle qui soulage les douleurs de la fibromyalgie, de manière durable.

fibromyalgie-definition

La fibromyalgie, qualifiée de maladie « du mal partout » entraîne des douleurs articulaires et musculaires diffuses. En France, 2 à 3 millions de personnes seraient touchées par cette pathologie. Douleurs musculaires, problèmes gastro-intestinaux, épuisement,  troubles du sommeil, autant de maux qui bouleversent le quotidien de la personne qui en souffre. Pour réduire les symptômes de manière significative, le recours aux pratiques naturelles comme l’ostéopathie peut être une solution. Qu’est-ce que la fibromyalgie ? Quelle prise en charge par l’ostéopathie ? Focus sur la fibromyalgie !

La fibromyalgie: qu’est-ce-que c’est?

La fibromyalgie, ou syndrome fibromyalgique, est une affection chronique caractérisée par des douleurs diffuses persistantes. Le plus souvent, elles sont associées à d’autres signes évocateurs comme une fatigue intense, des troubles du sommeil, etc.

Cette affection reste mal connue car, si les douleurs sont bien réelles, aucune lésion ni inflammation ne peuvent être décelées lors des examens médicaux.

La fibromyalgie concerne majoritairement les femmes, âgées entre 30 et 50 ans. Les enfants peuvent aussi présenter cette maladie. Les personnes atteintes sont des personnes ayant des troubles du sommeil, des personnes émotives, anxieuses et manquant de confiance en elles.

Les douleurs ressenties ont pour conséquence une diminution de la capacité à effectuer les activités de la vie quotidienne.

La fibromyalgie: quelles sont les causes?

fibromyalgie-causes-

La fibromyalgie se traduit  par un ensemble de symptômes physiques et psychologiques. L’hypersensibilité à la douleur demeure le point principal de cette pathologie.

On considère les maladies suivantes comme les causes de la fibromyalgie :

  • une déficience immunitaire: qui se traduit par une insuffisance de moyens de défense naturels de l’organisme. L’organisme est vulnérable face aux agressions extérieures.
  • une anomalie musculaire: appelée également dystrophie musculaire est une maladie génétique. Elle empêche aux muscles de se contracter normalement et leur fait perdre leur vigueur.
  • un déséquilibre hormonal ou endocrinien: qui survient lorsque les hormones sont produites en trop grande ou en petite quantités dans l’équilibre ou de la relation entre la progestérone et les niveaux d’œstrogène dans le corps. Ce qui peut entraîner la spasmophilie.
  • des infections virales qui affaiblissent complètement le système immunitaire.

Les causes de la fibromyalgie ont aussi des origines psychologiques comme :

  • le stress, l’anxiété ;
  • les troubles du sommeil ;
  • un traumatisme causé par un choc émotionnel.  De nombreux patients en témoignent.
  • une anesthésie.

La fibromyalgie: quels sont les symptômes?

fibromyalgie-symptome

Lors d’une fibromyalgie, la douleur chronique est le symptôme principal. Dès son apparition, elle peut être localisée, puis s’étendre sur tout le corps.

Les régions les plus sensibles sont proches de la colonne vertébrale : la nuque, les épaules, la région inter-scapulaire c’est-à-dire entre les 2 épaules, les omoplates, le bas du dos et les hanches.

Certains patients décrivent les symptômes suivants :

  • une douleur aiguë et une raideur au réveil. Cette raideur peut se prolonger au cours de la journée. Les muscles sont ressentis comme durs et sensibles à la pression. Ils peuvent être le siège de spasmes.
  • une impression de gonflement articulaire.

Cette douleur est à la fois :

  • diffuse et migratrice, car elle n’est pas toujours localisée au même endroit pour une même personne ;
  • permanente, et souvent intense. Elle fluctue dans la journée.
  • variable selon le moment. Elle peut parfois prendre la forme de douleurs articulaires, musculaires, tendineuses ou neurologiques sous la forme de fourmillements, engourdissement et brûlures.

Elle est aggravée par les efforts, le froid, l’humidité, les émotions et le manque de sommeil. Les médicaments habituels permettant de soulager la douleur (paracétamol, aspirine, etc.) ne sont pas toujours efficaces.

Comment évolue la fibromyalgie?

L’évolution de la fibromyalgie se caractérise par la chronicité et la fixité des symptômes. La maladie peut évoluer pendant des années avec un fond douloureux permanent et des poussées sporadiques. Très souvent, elle va s’améliorer avec l’âge et régresser vers la soixantaine.

Les symptômes comme les troubles du sommeil restent durablement présents. La fatigue est l’un des signes constants pendant l’évolution de la maladie.

Avoir  une activité professionnelle constitue un élément favorable. Des études ont montré que les personnes fibromyalgiques, en activité professionnelle souffrent moins de fibromyalgie.

La fibromyalgie: quelle prise en charge par l’ostéopathie?

losteopathie-prend-en-charge-la-fibromyalgie

La fibromyalgie peut être prise en charge par l’ostéopathie. Cette médecine  manuelle apporte des soulagements significatifs, grâce à son approche globale du corps. L’objectif de l’ostéopathie, étant de retrouver l’équilibre structurel et fonctionnel.

Notre ostéopathe d’urgence à Paris va pratiquer au préalable un interrogatoire des différents antécédents et des tests complets sur l’ensemble de l’organisme. Cela va déterminer les zones en dysfonction ou en restriction de mobilité. Ces différentes régions de tensions entraînent une mauvaise circulation des liquides et de l’énergie nerveuse dans le corps.

Dans le traitement ostéopathique d’un patient souffrant de fibromyalgie, le praticien privilégiera les trois méthodes suivantes :

 

La méthode crânienne:

qui permet d’évaluer et d’améliorer le fonctionnement du système crânio-sacré. Ce système relie les os du crâne, la colonne vertébrale et le sacrum.

 

La méthode viscérale :

 

Elle va servir à tester la mobilité abdominale et redonner aux viscères la mobilité nécessaire à leur bon fonctionnement.

 

 

 

La méthode structurelle:

Elle va permettre de traiter les articulations et les tissus péri-articulaires. Les techniques de cracking  sont à proscrire car elles aggravent la douleur.

Nos SOS ostéopathes en urgence à domicile ou en cabinet pour prendre en charge la fibromyalgie !

urgence osteopathe

Si vous souffrez de fibromyalgie, l’ostéopathie est une alternative naturelle pour remédier de manière efficace à cette pathologie. Soucieux de votre bien-être, nos SOS ostéopathes en urgence à domicile ou en cabinet restent disponibles 7J/7 et à toutes heures, pour la prise en charge de vos douleurs. Réservez dès à présent votre consultation en ligne via notre plateforme innovante !

 

 

 

 

 

Le syndrome du canal carpien: comment le soulager avec l’ostéopathie?

canal-carpien-definition

L’ostéopathie est très efficace pour éviter la chirurgie et soulage les douleurs du canal carpien.

canal-carpien

Le syndrome du canal carpien est une affection fréquente qui touche notamment les femmes entre 40 et 60 ans. Chaque année, en France, un peu plus de 130000 personnes sont opérées pour ce syndrome. Il se caractérise par un petit nerf bloqué au niveau du poignet provoquant douleurs et fourmillements dans les trois premiers doigts de la main. Généralement, les personnes ayant une activité manuelle répétitive (secrétaire, caissière, etc.) sont plus souvent atteintes que la population ordinaire. Le canal carpien relève souvent d’un traitement chirurgical, alors que le traitement ostéopathique a prouvé son efficacité en évitant une opération traumatique. Quelles sont les causes du syndrome canal carpien ? Comment le soulager avec l’ostéopathie ? Explications :

Le syndrome du canal carpien: de quoi parle-t-on?

canal-carpien-definition

Le syndrome du canal carpien concerne les troubles liés à la compression du nerf médian, au niveau du poignet.

Le nerf médian commande la sensibilité d’une partie de la main et du bras, et permet de réaliser des mouvements avec la main et le poignet. Il descend dans l’avant-bras, passe dans le canal carpien au niveau du poignet. Puis, il se répartit dans les quatre premiers doigts : le pouce, l’index, le majeur  et une partie de l’annulaire.

Si le nerf est comprimé, l’influx nerveux passe difficilement et les symptômes apparaissent.

Le canal carpien est un tunnel situé à la face antérieure du poignet. Il est limité en arrière et sur les côtés par les os du poignet et en avant par le ligament annulaire du carpe. Il contient les neuf tendons des muscles fléchisseurs des doigts et le nerf médian.

Cette affection touche essentiellement les femmes et le risque augmente fortement lors de la grossesse. Cela s’explique par l’imprégnation hormonale qui est présente à cette période et qui modifie l’élasticité et la laxité des tissus. Le plus souvent, le syndrome du canal carpien régresse spontanément après la grossesse.

Il peut dans certains cas durer pendant plusieurs mois après l’accouchement.

Le syndrome du canal carpien: quelles sont les causes?

canal-carpien-causes

Le syndrome du canal carpien, survient le plus souvent,  sans aucune cause apparente. En effet, de nombreux facteurs favorisent la compression du nerf médian au niveau du canal carpien :

Des facteurs hormonaux: comme la grossesse ou la ménopause. Les hormones modifient l’élasticité des tendons, qui grossissent et compriment le nerf.

Certaines maladies métaboliques  telles que le diabète, l’arthrite rhumatoïde ou l’hypothyroïdie.

Les blessures au poignet peuvent également déclencher un syndrome du canal carpien.

Certaines postures ou certains mouvements favorisent l’apparition du syndrome : comme le bricolage, le jardinage, le ménage, l’activité sportive…

Le syndrome du canal carpien: quels sont les symptômes?

canal-carpien-symptomes

Vous souffrez certainement d’un syndrome du canal carpien si vous ressentez un ou plusieurs des symptômes suivants :

Des sensations de fourmillements douloureux des trois premiers doigts (pouce, index, majeur) surtout la nuit.

Des décharges électriques au poignet et dans les trois premiers doigts.

Le besoin de remuer vos doigts ou de frotter votre poignet pour atténuer les fourmillements.

Des douleurs au poignet pouvant irradier à l’avant-bras.

Un manque de force dans le pouce et des difficultés à saisir des objets.

Une sensation de doigts gonflés.

 

Ces symptômes sont souvent accentués la nuit et lors d’une activité qui requiert l’utilisation du poignet, chez les femmes.

 

Le syndrome du canal carpien: comment le soulager avec l’ostéopathie?

losteopathie-traite-le-canal-carpien

Le  syndrome du canal carpien, dans les formes encore légères,  peut être soulagé par l’ostéopathie.

Le traitement  vise  à relâcher tous les tissus proches du nerf qui sont susceptibles de provoquer une compression sur ce nerf radial, mais aussi à libérer les tensions localisées au niveau du bras.

Notre SOS ostéopathe d’urgence à Paris & dans toute l’île de France va orienter son traitement sur les points clés du passage de ce nerf, en l’occurrence au niveau:

des vertèbres cervicales

de la clavicule et la première côte,

 de l’épaule et la ceinture scapulaire

du coude et du poignet

Le thérapeute  va évaluer si un problème de posture entre aussi en jeu. Un dysfonctionnement sur un membre inférieur ou sur le bassin peut être source de tensions nerveuses.

technique-structurelle

 

La technique structurelle sera de rigueur car l’ensemble du membre supérieur est souvent douloureux. L’idée étant de reculer voire éviter l’intervention chirurgicale.

Nos ostéopathes d’urgence à Paris & île de France à votre service !

urgence osteopathe

 

Si vous avez  un problème de canal carpien ou que vous le suspectez, n’hésitez pas à nous contacter au 01 84 25 06 25. Nos ostéopathes d’urgence à Paris & île de France sont mobilisés 24h/24 avec des horaires de prises en charge en continu des cas les plus aiguës. En outre, l’ostéopathie permet d’éviter le recours à la chirurgie. Plus c’est pris tôt, mieux c’est ! Réservez dès maintenant votre consultation via notre plateforme innovante !

Les troubles musculo-squelettiques (TMS) : pourquoi l’ostéopathie est-elle efficiente?

L’ostéopathie est une thérapie qu’on peut appliquer sur les  troubles musculo-squelettiques (TMS) en urgence ou en prévention.

troubles-musculo-squelettiques

Les troubles musculo-squelettiques (TMS) constituent le problème de santé au travail le plus répandu en France. Outre la souffrance, ils sont la cause de déficits fonctionnels gênant l’activité professionnelle. Ces affections touchent les muscles, les tendons insérés sur l’os, les nerfs des membres et de la colonne vertébrale. Si ces troubles ne sont pas soignés, ils peuvent avoir des conséquences graves comme une perte de la mobilité articulaire et une incapacité à faire certains mouvements. L’ostéopathie apporte des solutions pour réduire les risques. Quels sont ses troubles et leurs causes ? Pourquoi l’ostéopathie est-elle efficiente ? Décryptage

Les troubles musculo-squelettiques: que sont-ils?

troubles-musculo-squelettiques-quest-ce-que-cest

Les troubles musculo–squelettiques (TMS) rassemblent des affections touchant les structures situées à la périphérie des articulations : muscles, tendons, nerfs, ligaments, bourses séreuses, capsules articulaires, vaisseaux.  Le dos, les membres supérieurs (épaule, coude, poignet), plus rarement  les genoux sont les parties du corps souvent atteintes. Les TMS ont des causes multiples, mais certaines activités professionnelles jouent un rôle important dans leur survenue, leur maintien ou leur aggravation.

Les affections les plus fréquentes sont : les cervicalgies, les lombalgies,  les tendinites (tendinite de la coiffe des rotateurs à l’épaule, épicondylite…) , les douleurs articulaires et le syndrome du canal carpien.

Les TMS touchent toutes les professions, quel que soit le secteur d’activité, et représentent plus de 80% des maladies professionnelles actuellement reconnues.

Bureaucrates, agriculteurs, maçons, coiffeurs, ouvriers de l’électronique, cuisiniers, charpentiers etc. sont les métiers les plus touchés par les TMS. Fatigue oculaire, maux de tête, mal de dos, raideur du cou et des épaules, fourmillements dans les doigts, sont les maux les plus courants liées à ces travaux.

Les troubles musculo-squelettiques: quelles sont les zones touchées?

troubles-musculo-squelettiques-zones-concernées

Les principales zones concernées par les TMS sont les membres supérieurs, inférieurs et la région dorsale même si toutes les autres zones du corps peuvent être impliquées.

Les bras sont les plus concernés avec :

  • Les épicondylites et épitrochléites qui sont des inflammations du coude
  • Le syndrome du canal carpien qui est une affection essentiellement neurologique.
  • Les tendinites et ténosynovites qui concernent les doigts, les poignets, les coudes et les épaules.
  • Les pathologies concernées ont en commun d’affecter les tissus mous :

-Les muscles

-Les tendons

-Les nerfs

 

Quels sont les symptômes des troubles musculo-squelettiques?

troubles-musculo-squelettiques-symptômes

Les symptômes liés aux TMS sont en premier lieu des alertes qui ne doivent pas être banalisées. Si on en tient compte, on peut éviter les aggravations comme l’augmentation des douleurs et l’impotence fonctionnelle partielle.

Les principaux symptômes musculaires sont :

  • Une douleur musculaire localisée ;
  • Une douleur prolongée ;
  • Une pénibilité d’efforts qui ne posaient pas de problème auparavant ;
  • Une apparition de courbatures après le travail.

Les symptômes neurologiques, et notamment le syndrome du canal carpien, se traduisent par :

  • Des fourmillements ;
  • Des engourdissements ;
  • De la perte de sensibilité entraînant des maladresses.

Ce syndrome se rencontre fréquemment chez les personnes qui travaillent sur l’ordinateur en raison de l’utilisation constante de la souris : crispation au niveau du poignet.

Quelles sont les causes des troubles musculo-squelettiques: ?

troubles musculo-squelettiques causes

Plusieurs causes peuvent favoriser les TMS, toutefois l’activité professionnelle prend une place importante dans l’apparition de ces troubles :

-Les facteurs biomécaniques : il s’agit des mouvements de force, des postures extrêmes telles que les gestes effectués comme les bras au–dessus des épaules, les mouvements de torsion du poignet, du tronc, la flexion et l’extension du coude, la répétition fréquente du même geste. Il peut s’agir aussi de travail statique, de vibrations et chocs mécaniques.

-Les facteurs environnementaux : L’environnement joue aussi un rôle. Ainsi, le froid et le bruit sont des facteurs aggravants. Effectuer une tâche sous un mauvais éclairage peut également favoriser l’apparition d’un TMS et entraîner une posture inconfortable.

-Les contraintes organisationnelles : Une organisation de travail inadéquate (rythme, horaires, contenu…), aux conditions d’exercice du geste professionnel (délai de réalisation trop court, temps de récupération insuffisant…)

Les facteurs individuels : L’âge, le sexe, ou encore l’état de santé. La fragilité physique (diabète, hypothyroïdie, rhumatisme inflammatoire, fatigue, surpoids, baisse de l’immunité) ou la fragilité psychologique sont à prendre en compte dans l’apparition des troubles musculo–squelettiques.

Le stress contribue au développement des troubles musculo-squelettiques.

Les troubles musculo-squelettiques: pourquoi l’ostéopathie est-elle efficiente?

losteopathie-traite-les-troubles-musculo-squelettiques

Les TMS, bien plus que des gênes diverses, entraînent des douleurs fulgurantes.  L’ostéopathie diminue de 20% le taux d’absentéisme dans l’entreprise et divise par six le nombre d’arrêt de travail.

Notre SOS ostéo à Paris & île de France va utiliser la technique de l’ostéopathie structurelle pour :

-cibler l’origine du trouble qui a conduit le corps à se focaliser sur certaines articulations

-faire diminuer les tensions musculaires

– rééquilibrer la posture et les chaînes musculaires

Aussi, notre ostéo d’urgence propose une réponse adéquate pour les patients souffrant des symptômes dus au stress comme les palpitations, l’angoisse, les douleurs musculaires, les maux de tête. Le rééquilibrage du corps peut être obtenu de différentes manières :

osteopathie-cranienne

 

Une action cranio-sacrée ciblant le système nerveux qui contrôle nos réserves d’énergie et régule l’hyperactivité musculaire.

 

 

 

action-tissulaire-ou-respiratoire

 

Une action tissulaire ou respiratoire, à partir du diaphragme ostéo-articulaire, pour soulager les tensions musculaires accumulées.

 

 

Bien entendu, le traitement ostéopathique sera individualisé suivant le type de profession, la nature et les causes de la douleur.

Nos ostéopathes d’urgence à domicile ou en cabinet à votre disposition !

Si vous êtes atteint de troubles musculo-squelettiques, et que vous souhaitez être mis en relation avec un ostéopathe, contactez directement le standard au 01 84 17 27 8. Consulter nos ostéopathes d’urgence à domicile ou en cabinet peut vous apporter une aide précieuse et efficace. Par leurs techniques douces et leur approche globale du corps, ils permettent de diminuer les douleurs et d’éviter l’aggravation votre état de santé.

Réservez  dès maintenant votre séance sur notre plateforme dédiée !