Comment améliorer le bien-être en entreprise ?

bien-être-entrepriseUne entreprise qui vise à la prospérer ne peut faire l’impasse sur les conditions de travail de ses employés. En effet, les employés passent une grande partie de leur temps dans leur lieu de travail. Aussi, si ces derniers sont épanouis et reconnus dans leurs tâches, ils seront plus créatifs et plus productifs.

C’est pourquoi, il est important pour les entreprises de mettre en place des conditions de travail qui vont améliorer le bien-être en entreprise. Ainsi, de cette manière, tout le monde est gagnant : l’entreprise et les employés.

On rappelle, ici, quelques mesures à prendre pour améliorer les conditions de travail au sein de l’entreprise.

Rendre flexible les horaires de travail

bien-être-entreprise-horaires-de-travail

Dans ce domaine, les études l’ont démontré. La structure des horaires de travail influent sur le bien-être des employés. Mais, aussi et, de fait, sur leur productivité.

Ces études ont démontré que des journées plus courtes, des vacances pris régulièrement sont plus productives. Par ailleurs, il en est de même pour la formule de télétravail. Elle permet de conjuguer plus harmonieusement vie professionnelle et vie privée.

Ainsi, chaque entreprise doit faire en sorte de rendre flexible et à la carte, le temps de travail des employés. Ceci,  tout en respectant les exigences de présence et de productivité.

Autre mesure à prendre, la responsabilisation et l’écoute des employés sur les propositions d’amélioration des conditions de travail sur l’aménagement des horaires.

En effet, une entreprise responsable qui veut préserver un bon climat social, c’est une entreprise qui évite de mettre la pression à ses salariés pour qu’ils restent tard, voire au-delà de leurs heures.

Ce phénomène, le présentéisme, coûte cher à la société et aux entreprises, car un employé qui n’est pas forcément plus productif !

Créer un espace de détente

bien-être-entreprise-créer-un-espace-détente

Dans la Silicon Valley, en Californie, les grandes entreprises Hight Tech l’ont bien compris depuis longtemps. Elles savent que la productivité et la créativité passent par un certain confort et détente sur les lieux de travail.

C’est pourquoi, elles ont mis en place des lieux de détente et de confort, voire des salles d’activité physique qui permettent aux salariées de se ressourcer sur les lieux et pendant leurs horaires du temps de travail. En réalité, ce n’est pas du temps perdu ais au contraire du temps qui va permettre à l’employé de booster sa productivité ou créativité.

En effet, la pause, dite parfois café, permet à l’employé de se retrouver pour faire le vide dans sa tête ou échanger avec ses collègues. Ce peut être sur des sujets qui ne concernent pas le travail, en guise d’évasion. Dans ce registre, il faut rappeler que le fonctionnement du cerveau ne peut se concentrer au-delà d’un certain temps. Et, qu’il a besoin de faire régulièrement des pauses.

De nos jours, si beaucoup d’entreprises ont compris cette idée, elles créent trop souvent des lieux de repos et de détente trop sommaires. Et surtout, dans les lieux pas suffisamment attractifs et bien équipés. On rappelle qu’un minimum de confort doit comprendre, une machine à café, une fontaine à eau, une micro-onde, des fauteuils, voire une télé, une table de ping pong ou babyfoot, etc.

Pourquoi des séances d’ostéopathie au travail ?

 bien-être-entreprise-ostéopathie-travail

Certaines entreprises ont bien compris l’importance des ressources humaines. Elles  proposent à leurs employés des moyens de se ressourcer dans des temps de pause sur les lieux de travail.

Ainsi, certaines séances de sophrologie, de massages et d’ostéopathie sont mises en place pour les employés volontaires.

Outre, le fait de bénéficier de ces séances d’ostéopathie sur le temps de travail, certaines personnes ont ainsi l’opportunité de connaître les bienfaits de l’ostéopathie et l’étendue de son champ d’action.

Quoiqu’il en soit, les séances d’ostéo sur le lieu de travail vont remettre en forme le salarié. Ce qui va le rendre plus à l’aise et plus productif. Le bénéfice est double, celui de l’employé et celui de l’entreprise.

Au final,  la bonne santé d’une entreprise passe par le bien-être de ses employés pour les maintenir productifs et motivés. L’ostéopathie fait partie des solutions pour réduire les baisses de productivité à toute entreprise.  Ostéodispo peut vous accompagner dans vos objectifs d’amélioration de la qualité de vie et du bien-être au sein de votre entreprise. N’hésitez pas à nous contacter pour plus de renseignements sur notre solution d’ostéopathie en entreprise.

Ostéopathie pour nourrissons : pour quels motifs consulter et quelles sont les contre-indications ?

nourrisson-ostéopathie-bienfaits

nourrisson-ostéopathieLes motifs le plus courants de consulter un ostéopathe pour nourrissons sont une tête plate, des problèmes pour téter, une asymétrie faciale. En effet, il est de la compétence thérapeutique de l’ostéopathie d’aider, avec son savoir-faire, les nouveau-nés et les nourrissons atteints de troubles fonctionnels. Et, il est même recommandé de consulter pour son enfant dès les premiers jours qui suivent sa naissance. On va revenir, ici, sur les motifs de consultation et les contre-indications ? On fait le point.

Pourquoi consulter un ostéopathe pédiatrique ?

nourrisson-bebe-osteo

 Spécifiquement dédiée aux nouveau-nés, l’ostéopathie pédiatrique est différente de celle des adultes. En effet, elle ne traite pas des mêmes troubles. L’ostéopathe peut intervenir dès les premiers jours du bébé ne manipule pas l’enfant, il le mobilise. Cette distinction est fondamentale. Puis, il faut rappeler que les mouvements du praticien sont doux, lents et sans craquements.

Dans une prise en charge globale d’une équipe médicale pluridisciplinaire, l’ostéopathe intervient en aide sur les troubles suivants du nouveau-né, des :

– otites sévères

– difficultés à téter

– problèmes de digestion tel que des régurgitations ;

-S’il ne dort pas beaucoup  ou encore s’il pleure beaucoup.

–    problèmes orthopédiques comme la scoliose, les torticolis…)

–    et en prévention de la plagiocéphalie, dite la tête plate

Enfin, il faut savoir que cette thérapeutique, au vu de son efficacité, est de plus en plus recommandée dans les maternités.

 

Comment se déroule une séance d’ostéopathie pour nourrissons?

nourrisson-hijama-bienfaits

Pour ce qui concerne les nouveau-nés, il est fortement conseillé de consulter un ostéopathe dès ses premiers jours de vie. En effet, on rappelle que le crâne de l’enfant n’est pas encore ossifié et la présence des fontanelles permet une plus grande mobilité.

En effet, la jonction entre les os se fait, vers 3 ou 4 mois pour la fosse postérieure et vers 12/18 mois pour la fosse antérieure.

Aussi, les interventions de l’ostéopathe seront naturellement plus faciles avant ces dates, il devient plus difficile d’intervenir.

Par ailleurs, même dans les situations d’accouchement sans problèmes, cet acte reste une véritable épreuve à la fois pour la mère et l’enfant. Il est donc indiqué de consulter très tôt un ostéopathe en urgence à Paris pour faire un premier bilan. Ce dernier permettra d’évaluer la mobilité crânienne, mais aussi la mobilité du bassin et le thorax.

Par ailleurs, si l’enfant est prématuré il faut penser en « âge corrigé », c’est-à-dire attendre que l’enfant soit effectivement arrivé au terme auquel il aurait dû naître. Alors, il n’y a pas de contre-indication due au seul fait de prématurité. Cependant, on tiendra compte du niveau de prématurité et du passage ou pas en néonatalogie.

Durant la séance d’ostéo, par la mobilisation, notre SOS ostéopathe à Paris vérifie que “tout fonctionne” : symétrie, mobilité, etc. De plus, le praticien ostéopathe prodigue des conseils aux parents sur la manière de porter l’enfant, d’éviter les régurgitations, des positions pour favoriser le rot après l’allaitement ou le biberon.

L’importance du suivi du nourrisson 

Dans le cadre d’un suivi régulier, il revient à notre ostéo à domicile à Paris de faire des tests de psychomotricité du bébé à chaque consultation. Ceci, afin de ne pas passer à côté d’un problème sérieux. La croissance et l’évolution psychomotrice rapide de l’enfant sont telles la première année que des consultations régulières sont recommandées. Ceci en particulier lorsque le bébé commence à s’asseoir puis à se mettre debout seul.

Quelles sont les contre-indications ?

Il existe des contre-indications absolues en première intervention pour les traumatismes ou maladies suivantes :

-un choc sur la face ou une chute le menton

-des vomissements, une perte connaissance ou troubles de conscience

-une cyanose (coloration bleutée de la peau et des muqueuses).

-anomalies cranio-faciale

-troubles digestifs comme les diarrhées, sténoses du pylore, etc.

-fièvre

– problèmes neurologiques

-problèmes séreux ORL (otites purulentes)

-troubles systémiques comme le purpura rhumatoïde, etc.

Dans tous ces cas, un médecin pédiatre, si possible, doit être impérativement consulté.

 

Vous souhaitez prendre RDV avec un ostéopathe pour bébé proche à Paris ? Prenez rendez-vous sur notre site internet !

Arthrose: l’ostéopathie pour un soulagement durable

arthrose-et-osteopathie

arthrose

Nombreux sont les Français qui souffrent de douleurs articulaires. Ce sont les arthroses du genou, du coude, des doigts ou aux cervicales, etc. Car, si aucun traitement ne permet encore de guérir complètement cette maladie handicapante, on peut cependant diminuer ses symptômes. Le recours systématique aux antalgiques et autres traitements allopathiques n’est pas la seule solution.

En effet, en complément des traitements classiques, l’ostéopathie est une thérapeutique douce qui peut freiner une évolution trop rapide et soulager les douleurs.

 

Mieux comprendre l’arthrose

arthrose-quest-ce-que-cest

 L’arthrose se caractérise par la dégradation du cartilage des articulations en particulier au niveau des hanches, des genoux et des doigts. Elle se manifeste par une douleur, une raideur des articulations voire une déformation des os.

De manière générale, parmi les symptômes de l’arthrose, on constate une perte de mobilité de l’articulation, un raidissement et des douleurs. Dans certains cas, l’arthrose peut évoluer sous forme de poussées inflammatoires. C’est alors que l’articulation peut devenir chaude et parfois un peu gonflée.

En effet, en cas d’arthrose, le cartilage s’use progressivement et perd ses qualités d’origine, c’est-à-dire sa souplesse et son élasticité.

De plus, l’ensemble de l’articulation est touché en cas d’arthrose : en plus du cartilage, les ligaments, l’os, les muscles et le liquide synovial sont altérés. Ainsi, on observe une perte de qualité du liquide synovial qui, normalement, lubrifie l’articulation.

 

Les facteurs responsables de l’arthrose

arthrose-causes

 Les causes de l’arthrose sont multiples. Les facteurs mécaniques sont au premier plan, associés à des facteurs génétiques, à un processus d’inflammation. L’arthrose est une maladie qui se manifeste par une dégénérescence anormale des cartilages.

Pourtant, l’usure d’une articulation ne devrait pas causer d’arthrose, même avec l’âge.

Mais, les mouvements répétitifs et les microtraumatismes répétés à une articulation peuvent provoquer une usure anormale qui conduit à l’arthrose. Par ailleurs, l’excès de poids et le manque d’activité physique sont deux autres facteurs qui peuvent conduire à l’arthrose.

De manière concrète, si une articulation est en perte de mobilité, les pressions qui s’exercent sur celle-ci sont moins bien réparties. Aussi, avec le temps et une pression excessive, le corps va créer de l’os en réaction. Ce qui va générer des problèmes et de l’arthrose.

 

 

Pourquoi consulter un ostéopathe?

arthrose-osteopathie-traitement

Une fois le diagnostic posé, notre ostéopathe à Vincennes (94300) va s’attacher à redonner de la mobilité à l’articulation atteinte par l’arthrose.

De plus, il en fera de même aux articulations proches afin de diminuer les pressions sur celle-ci. Le praticien va aussi vérifier et traiter les tissus environnants à l’articulation.

En effet, les muscles et ligaments peuvent aussi créer des tensions supplémentaires sur les articulations sur lesquelles ils s’attachent.

Notre ostéopathe de Vincennes, dans sa conception holistique du corps, étendra son traitement à l’ensemble de l’organisme. Ceci, afin de vérifier que d’autres dysfonctionnements compensatoires ne sont pas en train de se mettre en place ailleurs.

En effet, lorsqu’une zone est douloureuse on a tendance à modifier ses appuis et sa posture.

Ainsi, le traitement de notre ostéopathe à Vincennes pour de l’arthrose a pour but d’empêcher l’arthrose de s’aggraver et aussi diminuer les douleurs.

En prévention, il est conseillé d’effectuer un suivi régulier chez notre ostéo à Vincennes afin de vérifier qu’aucun dysfonctionnement ne conduise à une situation d’arthrose.

 

Quelques conseils de nos ostéopathes

arthrose-mieux-vivre-avec-l-arthrose

  • Pratiquer une activité physique régulière contribue au contrôle du poids et permet de renforcer les muscles et assouplir les tendons qui stabilisent l’articulation. En effet, des muscles toniques permettent de protéger les articulations et de limiter le risque d’arthrose.
  • Prendre soin de ses articulations lors de la pratique d’un sport ou d’un travail qui expose à un risque de blessure.
  • Faire appel aux bons professionnels de santé en cas de traumatisme articulaire. Ceci, afin de prévenir les risques d’arthrose sur les articulations touchées.
  • Dans le cas d’une arthrose de genou ou de hanche, ne portez pas de talons hauts et prenez soin de vos pieds en portant de bonnes chaussures. Puis, évitez le port de charges lourdes, les escaliers et les genoux pliés. En revanche, prenez des bains chauds en dehors des périodes de poussées inflammatoires.

Ostéo à Vincennes à votre service !

Si vous souffrez d’arthrose, contactez SOS ostéo à Vincennes dispo 7j/7.  Contactez le 01 84 25 06 25 ou réservez  directement votre consultation en ligne !

L’ostéopathie contre les maladies enfantines de l’hiver

enfant-maladies-hiver

enfants-rhume-otiteOtites, rhumes, sinusites, bronchites, ce sont les maladies hivernales qui guettent les enfants et en particulier les tout-petits. En effet, les virus sont en grande partie responsables des infections Orl qui se propagent bien plus facilement à basse température. On vous explique comment l’ostéopathie peut booster l’immunité des petits. De plus, on vous donne quelques conseils d’hygiène de vie pour prémunir votre enfant de ces affections saisonnières.

 

Enfants: L’hiver, une saison propice aux maladies infantiles

enfant-maux-de-lhiver

Chaque année, les parents n’échappent pas aux maladies hivernales qui touchent la plupart des enfants. Les virus, souvent responsables d’infections ORL, se développent plus facilement à faible température. Rhume, grippe, otite, bronchite ou angine sont souvent bénins, mais aussi très contagieux et désagréables.  Tour d’horizon de ces maux. 

Le rhume

Fièvre, fatigue, courbatures et nez qui coule caractérisent les symptômes d’un rhume, proches d’ailleurs de ceux de la grippe. Chez les enfants, il est courant de voir un rhume se transformer en rhino-pharyngite ou même en bronchiolite. C’est le cas notamment lorsque l’infection se déplace dans les poumons et la toux devient grasse.

La grippe

Chaque année, les épidémies de grippe surviennent l’hiver, mais disparaissent généralement pendant les vacances scolaires de février. Les enfants peuvent avoir de la fièvre jusqu’à 40°C, et souffrir de la grippe pendant 10 jours, avec des douleurs musculaires. De plus, parfois la grippe aurait aussi tendance à se transformer en otite ou en bronchite.

L’otite

Cette maladie infantile est très courante, et survient souvent à la suite d’un rhume ou d’une grippe mal soignée puisque le conduit auditif est situé juste à côté des voies respiratoires. L’otite est souvent douloureuse pour les enfants et peut aussi s’accompagner de fièvre.

L’angine

L’hiver, difficile d’échapper à l’angine. Le plus souvent virale, cette maladie peut aussi être d’origine bactérienne. Une angine se reconnaît par un mal de gorge intense, une forte fièvre, et des ganglions au niveau du cou.

 

La bronchite pendant l’hiver

C’est la toux grasse, accompagnée de crachats qui caractérisent les symptômes de la bronchite. Fréquente chez les enfants, la bronchite apparaît souvent suite à un rhume mal soigné.

 

La place de l’ostéopathie dans la prévention des maladies hivernales de l’enfant

enfant-ostéopathie

Il faut dire, en premier lieu que l’ostéopathie ne soigne pas les maladies diagnostiquées ORL. En revanche, elle intervient dans la prévention, du fait qu’elle agit sur les troubles fonctionnels et non organiques.

L’ostéopathie est une méthode thérapeutique douce dont l’objet est d’identifier et de corriger les dysfonctionnements physiologiques. Ceux qui favorisent l’apparition de ces maladies.

Un ostéopathe, dans sa conception holistique, agit sur l’ensemble du corps, car la cause d’un mal peut être loin de ses effets. Des otites à répétition, par exemple, peuvent avoir pour origine des micro traumatismes passés inaperçus, liés aux conditions de l’accouchement. De même qu’un léger déplacement de l’os du nez peut contraindre à respirer par la bouche, ce qui assèche la muqueuse buccale.

En revanche, cette méthode thérapeutique va aider le corps à mieux réagir aux médicaments prescrits par le médecin. En cela, les défenses contre les microbes vont être augmentées. De plus, elle peut également aider l’enfant à récupérer plus rapidement après la maladie.

 

La pratique de l’ostéopathe

enfant-pratique-osteopathe-pediatrique

 Notre Sos ostéopathe à Paris utilise une approche par palpation douce, sans manipulations, pour respecter les tissus et les articulations de l’enfant. Les techniques ostéopathiques permettent de libérer les os du nez, des pommettes, de l’oreille, les zones costales et thoraciques, mais aussi le diaphragme. Ce qui, au final, va mieux drainer les mucosités

Ainsi, l’ostéopathie améliore la circulation des liquides au niveau de l’oreille, la tête et du corps. Cette action va permettre un renforcement du système immunitaire et réduire la fréquence des otites.

Bien entendu, ces affections ORL doivent être soignées avec un traitement allopathique ou homéopathique approprié. Cependant, dans certains cas, l’ostéopathie peut empêcher leur répétition et la chronicité. À noter que certaines rhino-pharyngites peuvent également être soignées par l’ostéopathie.

Par ailleurs, il est recommandé de consulter tous les six mois pour les enfants de moins de 3 ans. Au-delà, une séance par an suffit. Cependant, une otite à répétition, deux ou trois séances à un mois d’intervalle seront nécessaires.

 

Les conseils d’hygiène de vie infantile de l’ostéopathe

enfant-conseils-de-vie-dhygiene

  • Faire attention à l’hypodermie

Durant la période hivernale, l’hypodermie guette très rapidement les enfants, surtout les jeunes enfants dans leur poussette. C’est pourquoi les expositions prolongées au froid ne sont donc pas conseillées. Puis, les enfants ont du mal à se rendre compte de la température réelle ce qui les empêche de se vêtir en conséquence. Aussi, il ne faut pas hésiter à les vêtir chaudement avec écharpe, pull, sous-pull, bonnet, gants et, si besoin, avec plusieurs couches de vêtements.

  • Adopter une bonne hygiène de vie

Avec les maladies qu’il véhicule, l’hiver a fort pouvoir contagieux. Aussi,l’hygiène est la meilleure défense, car le toucher est le principal vecteur de transmission.

C’est pourquoi il est impératif de se laver les mains le plus souvent possible. Et systématiquement après avoir pris les transports en commun. De la même manière, faites laver les mains aux petits, car ils transportent les germes pathogènes. Puis, ils touchent et goûtent tout ce qui les entoure. Enfin, faites-leur utiliser des mouchoirs jetables.

Au final, pour éviter les maladies ORL de l’enfant et pour accompagner certains traitements médicaux, il est conseillé de consulter notre ostéopathe à domicile à Paris.

Osteodispo en urgence ou en suivi

OAP_Osteopathe en urgence en cabinet

Pour un rendez-vous à domicile, vous pourrez opter pour une consultation dans les deux heures ou dans la journée : réserver sa consultation avec un ostéopathe.

 

Oreiller: comment bien le choisir pour bien dormir ?

oreiller-comment-choisir-son-oreiller

oreiller-choisir-son-oreiller

La position dans laquelle vous dormez est essentielle. En effet, si cette position n’est pas bonne, elle peut créer des tensions musculaires et empêcher le corps de bien récupérer pendant la nuit.

Ainsi, si vous souffrez régulièrement de mal au cou et au dos, si vous avez un sommeil agité voire des migraines et une fatigue régulière, il est peut-être temps de changer d’oreiller.

Dans ce domaine, votre ostéopathe vous donne quelques conseils pour avoir un sommeil récupérateur et se réveiller en bonne forme.

 

Bien se positionner pour bien dormir avec un oreiller

oreiller-bonne-position-dormir

Il faut rappeler un point essentiel : quand vous êtes allongé, les muscles de votre cou sont totalement relâchés, et par conséquent dans une position vulnérable si vous dormez avec un mauvais oreiller. D’où, une position inadéquate qui peut entraîner douleurs et tensions au niveau de la nuque, des épaules et du dos. De plus, certains souffriront de maux de tête ou de torticolis.

En effet, il est important que votre cou reste dans le prolongement de la colonne vertébrale pour ne créer aucune tension cervicale ou dorsale.

C’est pourquoi votre oreiller devra soutenir vos cervicales et répartir le poids de votre tête. La position idéale sera celle où une partie de l’oreiller soutient le cou, tandis que l’autre soutient la tête.

 

Choisir son oreiller par rapport à la position dans laquelle on dort

oreiller-choisir-un-bon-oreiller

Le choix d’un oreiller dépend largement de la position habituelle dans laquelle on préfère dormir.

Si vous dormez sur le dos, cette dernière position est la moins dangereuse pour votre colonne vertébrale. Aussi, un oreiller moyen et plutôt souple conviendra bien, quelle que soit son épaisseur.

Si vous dormez sur le côté, il faut privilégier un coussin haut et ferme. L’oreiller doit venir combler le creux de la nuque et éviter une compression au niveau de l’épaule. Dans cette posture, il faut choisir l’épaisseur de votre oreiller en fonction de la largeur de votre épaule.

Enfin, si vous avez l’habitude de dormir sur le ventre, vous avez opté pour la pire position pour le dos et les cervicales.

En effet, votre cou va être en extension et en rotation. La conséquence sera de vous empêcher de bien respirer et couper votre circulation sanguine dans votre tête. Si vous ne pouvez pas vous passer de cette position, optez pour un oreiller fin et moelleux pour ménager la nuque et/ou cambrer le dos. Dans ce type de sommeil, le mieux est de dormir sans oreiller.

Par ailleurs, il ne faut pas enlacer votre oreiller dans vos bras afin d’éviter d’augmenter les tensions dans vos épaules.

 

Quel oreiller choisir pour éviter les douleurs cervicales le matin ?

oreiller-meilleur-choix-pour-dormir

 D’abord, il est conseillé de ne pas choisir un oreiller avec forme au départ. Car, même s’ils sont moelleux, ils imposent un peu leur forme à vos cervicales alors que ça devrait être l’inverse.

Ensuite, quel type d’oreiller entre ceux à mémoire de forme, en fibres naturelles ou synthétiques ?  Mais, cela ne va pas beaucoup influencer sur votre confort.

Comme les modèles types standard, les modèles types ergonomiques soutiennent la tête pour préserver la cambrure cervicale. Ces derniers adoptent différentes formes comme la vague, le carré ou le rectangle. Ces oreillers ergonomiques se choisissent suivant les mêmes critères de sélections que les autres. À savoir, position durant le sommeil, poids, carrure, etc. À noter qu’il est parfois difficile de s’habituer à un oreiller ergonomique lorsqu’on est habitué à un oreiller classique.

Enfin, dernier conseil de notre ostéopathe en Essonne qui rappelle que votre oreiller n’est pas éternel et qu’il doit être renouvelé régulièrement. En effet, un oreiller déformé par le temps se déforme et perd sa tonicité.

En conséquence, vos cervicales risquent d’en souffrir. Si le changement d’oreiller dépend des divers modèles, il est conseillé de changer tous les 3 ans en moyenne.

 

SOS ostéopathe en urgence à domicile dans le 91 pour vous soulagez de vos douleurs dans les meilleurs délais !

Ostéodispo Ostéopathe

Si vous avez des douleurs cervicales ou des troubles du sommeil, n’hésitez pas à consulter ostéopathe 91 à domicile pour un diagnostic rapide et un traitement qui vous soulagera sans vous déplacer.

Tendinite : améliorer sa mobilité grâce à l’ostéopathie

tendinite-et-ostéopathie

tendiniteLa tendinite est non seulement douloureuse, mais aussi un véritable handicap dans notre vie quotidienne avec ses exigences. En effet, si le meilleur remède est le repos. Il n’est pas toujours facile d’accorder le temps nécessaire au traitement de la tendinite.

C’est pourquoi celles et ceux qui ne veulent plus recourir aux médecines classiques. Ceci, avec des médicaments de type inflammatoire ont d’autres solutions. Parmi ces dernières, le recours à l’ostéopathie est un bon choix.

Cette médecine naturelle va permettre de redonner de la mobilité à toutes les structures adjacentes à la tendinite. Ceci,  afin de faciliter la récupération et retrouver toute sa mobilité. Explications.

Rappel de ce que sont les tendons

tendinite-tendons
Tendinite

 En premier lieu, faisons un petit rappel anatomique. Les tendons, qu’on peut comparer à des cordes, sont constitués de fibres collagènes qui servent à attacher les muscles aux os.

Le tendon est l’élément qui relie le corps du muscle à la structure osseuse et ceci à chaque extrémité. Certains muscles comme le biceps ou le quadriceps, par exemple, en possèdent plus de deux. C’est par le biais du tendon que lorsqu’un muscle se contracte, il entraîne la mobilisation de l’articulation concernée.

 

Qu’est-ce qu’une tendinite ?

tendinite-quest-ce-qu'une-tendinite

Une tendinite ou tendinopathie est une inflammation du tendon. Les causes peuvent être d’origine maladive comme la polyarthrite rhumatoïde, mais dans la plupart des cas, la tendinite a une cause mécanique.

Ainsi, un ou plusieurs tendons peuvent être touchés en même temps et en fonction de la zone concernée. Dans ce cas, la douleur peut être plus ou moins importante, allant d’une simple gêne à un véritable handicap.

Les principaux symptômes de la tendinite sont une douleur à la mobilisation de l’articulation concernée ainsi qu’au repos et un gonflement de la zone douloureuse.

La clinique nous permet de faire le constat que les tendinites les plus fréquentes sont celles de l’épaule notamment le  » golf elbow « , du tendon d’Achille, du genou en particulier chez les cyclistes, du coude dont le « tennis elbow», du poignet et de la hanche.

Ainsi, certaines professions ou activités génèrent des tendinites par des mauvaises postures prolongées et des gestes trop répétitifs. C’est le cas du serveur avec son plateau, de la secrétaire devant son ordinateur ou de la caissière de supermarché. Il se produit alors des microfissures dans les tendons et donc des tendinites.

 

 

Thérapie de la tendinite par l’ostéopathie

tendinite-traitement-osteopathie

 La prise en charge d’une tendinite demande une intervention médicale pluridisciplinaire, car elle requiert souvent plusieurs spécialistes. Ainsi, l’ostéopathie intervient en complément d’une kinésithérapie et d’un suivi médical. De plus, il est recommandé d’avoir une hygiène de vie adaptée.

Notre ostéopathe en urgence dans le 95, quant à lui, va agir surtout sur la mobilité des articulations mises en cause par la tendinite. En effet, dans une mise en mouvement les structures osseuses sur lesquelles prennent attache les tendons perdent leur axe de mobilité. De ce fait, les frottements sont plus intenses sur ces derniers ce qui provoque l’inflammation.

C’est pourquoi notre ostéopathe à domicile du Val-d’Oise va appliquer ses techniques, à savoir des manipulations douces, car bien souvent la zone est hyper sensible. Le but poursuivi étant de redonner de la mobilité aux articulations dans les différents plans de l’espace.

Le traitement va se faire sur les deux articulations en rapport direct avec le muscle mis en cause, mais aussi sur des articulations à distance dans l’esprit holistique de l’ostéopathie.

Ainsi, le champ d’intervention ira sur la colonne vertébrale, car c’est le lieu de la commande nerveuse de l’ensemble des structures périphériques.

Il en fera de même au niveau digestif, car cet organe draine des toxines qui traversent l’organisme. En effet, plus le système de drainage est effectif, et moins les toxines vont se fixer dans le corps et, en particulier, au niveau des tendons.

Enfin, les sportifs n’oublieront pas la nécessité de l’échauffement et des étirements avant et après chaque activité. Ce sont des exercices qui éviteront, dans bien des cas, de souffrir d’une tendinite.

Sos ostéopathe en urgence dans le 95, pour vous soulager dans les meilleurs délais !

OAP_Osteopathe en urgence en cabinet

Si vous souffrez de tendiniteSOS ostéopathe en urgence dans le 95 se tient à votre disposition et peut intervenir 24h/24 et 7j/7. Réservez votre consultation ici.

Récupération musculaire du sportif et Ostéopathie

récupération-musculaire-sportive-ostéopathie

récupération-musculaire

La récupération musculaire est un élément clé des performances du sportif. Il s’agit de la phase durant laquelle notre corps va se remettre de ses efforts. De plus, c’est aussi le temps de guérir, si besoin, de certaines blessures et/ou diminuer certaines douleurs.

Cette phase est primordiale pour se remettre en forme et pouvoir réaliser de bonnes performances dans les entrainement ou compétitions prochaines. De plus, il est évident que plus la récupération sera rapide et complète, plus vite vous pourrez vous adonner à votre activité sportive.

En effet, un corps qui a assez de temps de récupération sera moins sujet aux blessures et plus apte à fournir de nouveaux efforts

Enfin, dans le domaine de la récupération musculaire chez le sportif, l’ostéopathie peut jouer un rôle dans la prévention des crampes, des tendinites voire des lésions musculaires. On fait le point dans cet article.

 

Épuisement du corps durant l’entraînement

recuperation-musculaire-entrainement

Il est bon de rappeler une évidence, votre corps se fatigue pendant l’effort d’une activité sportive. En effet, vos os, ligaments, muscles et tendons sont considérablement sollicités et votre énergie s’épuise. Aussi, la conséquence est à une baisse de performance.

Puis, l’entraînement terminé, votre corps va se restructurer si on lui donne ce temps de récupération. Puis, il va de nouveau développer ses capacités physiques et reconstituer de nouvelles ressources performantes.

A l’inverse, si votre corps n’a pas ce temps pour un processus de récupération complète avant votre prochain entraînement, vos performances risquent de stagner, voire même de diminuer.

Comment bien préparer son activité sportive ?

récupération-musculaire-activité-sportive

De manière traditionnelle et c’est bien connu, l’activité sportive est encadrée par deux temps, avant, celui de l’échauffement et après, celui de la récupération.

 L’échauffement avant l’effort

Ce temps va consister à augmenter la chaleur corporelle aux alentours de 39°C, température. Cette dernière est optimale pour les muscles, le métabolisme énergétique, les nerfs et les vaisseaux. Ce qui conduit à obtenir un meilleur rendement avec un risque moindre de blessures.

Tout échauffement doit comprendre :

  • un échauffement global cardio-respiratoire afin d’augmenter la température corporelle .
  • puis un échauffement spécifique au sport pratiqué afin d’avoir des muscles performants : étirements dynamiques et assouplissements notamment pour les gymnastes.

La récupération juste après l’effort

Il faut rappeler que l’hydratation est primordiale avec une alimentation adéquate afin d’apporter au corps l’eau, les minéraux, les protéines et les glucides utilisés pendant l’effort.

Le stretching, adapté à chaque sport, concernera les muscles qui auront travaillé en concentrique. Les autres muscles seront traités plus tard.

 

Que fait l’ostéopathie pour favoriser la récupération musculaire ?

récupération-musculaire-ostéopathie

 On rappelle qu’au cours de l’effort sportif, les petites contractures, les nœuds présents au cœur du muscle auront du mal à partir. Ainsi, le stretching qui permet de délier les articulations et d’étirer à tour de rôle les différents muscles du corps, risque d’être inconfortable voire douloureux. Ce sera un signe d’alerte, d’alerte sur les micro lésions musculaires qui ne sera pas négligé.

C’est alors que notre ostéopathe à Boulogne peut avoir un rôle important dans la prévention et un rôle curatif en allant déloger les nœuds musculaires.

 Ainsi, notre SOS ostéopathe à Boulogne (92100)  va agir sur la circulation sanguine et lymphatique. Mais, il va intervenir aussi sur les zones ostéo articulaires afin de soulager les troubles musculo-squelettiques.

Une séance d’ostéopathie permet de travailler sur les tensions somatiques engendrées par la pratique du sportif. Elle permet aussi d’amener une détente psychosomatique qui favorise la récupération musculaire.

Cela permet d’éviter les futures blessures mais aussi les douleurs qui pourraient affecter la qualité des performances.

Avec ses méthodes, notre ostéopathe du sport à Boulogne-Billancourt (92100) va lever les tensions qui s’exercent sur les muscles : crampes, courbatures et tendinite.

En conséquence, il va augmenter la circulation sanguine qui favorise l’élimination des toxines dues à la pratique sportive.

Au final, l’action de l’ostéopathe va optimiser les performances du sportif.

 

Ostéopathe à Boulogne (92100)  à votre service !

OAP_Osteopathe en urgence en cabinet

L’ostéopathie a un rôle bénéfique à jouer dans la récupération musculaire du sportif amateur et professionnel.  elle joue un rôle dans la prévention des blessures sportives. N’hésitez pas à faire appel à nos ostéos sur notre plateforme. 

La sciatique : comment la prévenir avec l’ostéopathie ?

sciatique1

La sciatique est cette douleur bien connue de beaucoup qui commence dans la fesse et ensuite descend dans la cuisse, puis la jambe et parfois, jusqu’au pied. Alors, il faut comprendre cette douleur, comment la prévenir et savoir que l’ostéopathie, une alternative douce et naturelle, est une solution judicieuse qui conviendra à ceux qui refusent les méthodes classiques habituelles. Comment prévenir la sciatique ? On fait le point dans l’article.

Comprendre la sciatique pour ensuite mieux la prévenir

comprendre-la-sciatique

 La sciatique est le nom donné à la névralgie du nerf sciatique. Il s’agit de douleurs sur le trajet du nerf sciatique associées en général à des douleurs lombaires. On parle ainsi de lombosciatique.

Le nerf sciatique est un nerf qui assure à la fois la sensibilité d’une partie du membre inférieur et une partie de ses mouvements : il est sensitif et moteur. C’est le plus gros et le plus long nerf de l’organisme.

Il a plusieurs racines naissant de la moelle épinière. Ses racines descendent dans le canal lombaire délimité par les vertèbres, pour former, avec les racines d’autres nerfs, « la queue de cheval » qui baigne dans le liquide céphalo-rachidien.

 

Les symptômes de la sciatique

sciatique-symptomes

Les symptômes de la sciatique commune sont :

Une douleur du bas du dos associée à des douleurs dans le membre inférieur. Ces douleurs dans la jambe sont variables en fonction de la racine nerveuse atteinte.

Si la racine L5 est touchée, la douleur de la sciatique est localisée derrière la cuisse, sur le côté externe du genou, sur le côté externe de la jambe, le dessus du pied et le gros orteil.

Si la racine S1 est touchée, la douleur de la sciatique est située derrière la cuisse, derrière le genou, au niveau du mollet, du talon, de la plante et du bord externe du pied jusqu’aux trois derniers orteils.

Une douleur souvent déclenchée par un effort .Une douleur amplifiée en position assise, lors d’épisodes de toux, d’éternuements ou lors des efforts.

Un engourdissement et une faiblesse musculaire pouvant survenir au niveau de la jambe et du pied. Des troubles de la sensibilité avec présence de fourmillements au niveau de la jambe ou du pied.

En revanche, un soulagement est ressenti le plus souvent en position allongée.

Malgré la douleur, l’aspect de la jambe est normal sans gonflement, ni changement de couleur.

Par ailleurs, la sciatique ne doit pas être confondue avec le mal de dos (lombalgie) ou cruralgie.

Enfin, certains cas, dits « spécifiques », ne peuvent pas être traités par votre ostéopathe car ils n’entrent pas dans son champ de compétences.

Dans ce cas, ce dernier vous orientera vers un spécialiste médical qui pourra traiter votre sciatique. L’ostéopathie peut en revanche traiter près de 80% des cas de sciatiques.

 

Comment prévenir chez soi la sciatique ?

sciatique-comment-prévenir

  • Faire régulièrement de l’exercice physique permet d’entretenir la souplesse et la force musculaire du dos et de l’abdomen. Les exercices doux, symétriques et faisant appel à des étirements sont à privilégier. Notez que la marche ou la natation sont excellentes pour renforcer la musculature du bas du dos.
  • Toujours faire quelques exercices d’échauffement avant de pratiquer une activité physique.
  • Rester vigilant sur la posture le plus souvent possible : dos bien droit, regard droit, épaules vers l’arrière.
  • Si l’on doit rester assis durant de longues heures, s’accorder des périodes de repos pour se dégourdir et s’étirer, et changer de position.
  • Pour soulever un objet lourd, ne pas incliner le torse vers l’avant et éviter les mouvements de torsion. S’accroupir en fléchissant les genoux tout en maintenant le dos bien droit, et se relever en tenant l’objet près du corps.
  • Privilégier les sacs à dos aux sacs à main
  • Choisir un matelas confortable et un oreiller adéquat ^pour une bonne position de sommeil

 

L’ostéopathie en prévention de la sciatique

sciatique-prévention-osteopathie

En plus de la capacité de traitement de la sciatique par l’ostéopathie, c’est également une thérapie préventive.

La sciatique peut être causée par des dysfonctions somatiques du corps, que ce soit au niveau lombaire, sacré, cervical, viscéral. De plus, on rappelle que dans sa vision holistique de l’ostéopathie, toutes les structures du corps sont liées les unes aux autres et peuvent influer les unes sur les autres.

Bien que nous ayons tous des dysfonctions, celles-ci ne sont pas forcément symptomatiques. Le corps est un tout, et il est fait pour s’adapter. Lorsqu’une structure est lésée ou manque de mobilité, le reste du corps fait en sorte de compenser jusqu’à ce qu’il ne puisse plus compenser, c’est alors que les douleurs se présentent.

C’est pourquoi, une ou quelques séances d’ostéopathie en prévention permettent d’éviter l’apparition brutale de douleurs.

Consulter nos ostéopathes à domicile  en prévention pourra vous épargner des dysfonctions qui ne sont pas encore symptomatiques. Et ceci, avant qu’elles ne le deviennent.

Ainsi,  SOS ostéopathe est en capacité d’intervenir en urgence en cabinet ou à domicile à Paris et Nantes dans les cas de sciatique aiguë.

A cet effet, il utilisera des techniques adaptées à un éventuel état inflammatoire, en complémentarité avec une éventuelle prise d’anti-inflammatoires. Il pourra par exemple utiliser des techniques d’ostéopathie tissulaire permettant de relâcher les zones en tension au niveau coco régional.

 

SOS ostéopathe en urgence à  Paris et à Nantes à votre service !

Ostéodispo Ostéopathe

Si vous souffrez de sciatique, SOS ostéopathe en urgence se tient à votre disposition et peut intervenir 24h/24 et 7j/7. Réservez votre consultation ici.

 

Émotions et ostéopathie : le lien entre le corps et l’esprit

émotions-osteo-mémoire-corporelle

émotions-ostéopathie

On le sait notre cerveau dispose d’une mémoire. Nous avons également d’autres mémoires dont la mémoire corporelle. Totalement différente de notre intellect, notre corps est le siège de tous nos ressentis passés et oubliés.

De plus, il se souvient de tout.  En effet, il inscrit chutes, fractures, accidents de voiture, mais également souffrances psychiques, chocs émotionnels.

Ainsi, notre organisme parle pour nous et laisse des traces sur des séquelles parfois très anciennes. Ainsi que deviennent donc ces traumatismes et comment s’expriment-ils ?

Mais alors que deviennent nos traumatismes physiques et psychiques ?

 

Traumatismes passés et notre présent

émotions-énergie

Ainsi, il nous est possible de nous référer à une mémoire essentiellement corporelle, beaucoup moins saisissable

dans sa structure et son fonctionnement, mais qui n’en est pas moins incontestable puisqu’elle ne cesse de se manifester

par une série d’évidences : constitution des automatismes ou mise en place de réactions allergiques, immunisation à certaines maladies ou intolérance immunologique aux greffes.

De plus, une chute sur les fesses, sur la tête, un traumatisme crânien, un accident de voiture avec un coup du lapin, même des années après, laisse une trace sur notre corps.

On se souvient ainsi de nos fractures, entorses, ou autres accidents qui laissent une séquelle physique sur l’organisme qui est parfois visible comme des cicatrices.

Mais d’autres traumas parfois profonds laissent eux aussi des cicatrices invisibles, mais tout aussi importantes.

Ainsi, une simple chute peut paraître légère et sans conséquence sembler anodine. Cependant, elle va provoquer un déséquilibre qui va être compensé par le corps.

De cette manière et pour exemple, un simple geste va faire que l’on se retrouve complètement bloqué, ou encore un faux mouvement de la tête et l’on se prend un torticolis ;

En fait, si la douleur du trauma avait disparu, les séquelles liées à celui-ci étaient restées inscrites dans la mémoire corporelle.

En réalité si notre corps va s’adapter en permanence, il arrive un moment où celui-ci ne peut plus le faire car les contraintes deviennent trop importantes. Aussi, c’est à ce moment que la douleur apparaît.

Autrement dit, le corps compense, mais jusqu’à un certain point.

D’où l’utilité de consulter un SOS ostéo à Paris après un trauma qui paraît, à première vue, sans gravité. On évitera ainsi, dans un corps doté de mémoire, des traumas plus graves. Car le corps ne sera pas dans la nécessité de compenser ce que le praticien aura rétabli.

Douleurs psychiques et douleurs physiques

émotions-douleurs-psychiques

 La mémoire du corps, trop longtemps délaissée par la psychothérapie conventionnelle, semble conserver la trace de traumatismes à travers la vie entière. Des liens qui relient si fortement le passé au présent que l’on pouvait les croire indéfectibles.

Selon certains psychologues, une émotion refoulée s’accompagne toujours d’une rigidification des muscles. Notre corps conserve donc les traces de nos émotions. Celles-ci s’impriment alors dans les différentes parties de notre anatomie : os, muscles, chair et se raniment en fonction des circonstances de la vie.

Ainsi, les personnes atteintes de douleurs psychosomatiques feront tous les examens possibles. Ces deniers seront toujours négatifs et qualifiés de « douleurs d’origine fonctionnelle » par les médecins.

Le corps et l’esprit sont en interaction perpétuelle. Ainsi une douleur, qu’elle soit aiguë ou chronique va avoir tendance à influer sur notre humeur et créer un stress. De même, un trauma psychique va se refléter dans notre corps.

Notre ostéopathe en cabinet à Paris peut avoir une action en libérant certaines tensions liées au stress, la fatigue, ou encore des traumatismes émotionnels qui remontent à un passé même lointain.

En agissant sur le corps, notre ostéopathe à Paris peut amener le corps dans un cercle vertueux qui lui permettra d’être mieux préparé, de mieux faire face au stress notamment chronique ou aigu.

Par ailleurs et de plus, des exercices de respiration et plus généralement de relaxation vont pouvoir réduire, par exemple, un stress corporel.

L’ostéopathie somato-émotionnelle permet ainsi de dénouer les tensions physiques et les tensions émotionnelles correspondantes. Ainsi libéré, on se reconnecte à nos émotions et on retrouve son énergie naturelle.

Ostéopathe à Paris pour libérer vos émotions !

OAP_Osteopathe en urgence en cabinet

Vous avez des douleurs chroniques ? L’ostéopathie est l’alliée de vos douleurs physiques mais également psychiques.  Partir du physique pour améliorer le mental ! Réservez vite votre consultation !

 

Faux mouvement : que peut faire l’ostéopathe ?

faux-mouvement

faux-mouvement

Personne n’est à l’abri de faire un faux mouvement et de connaître les gênes et les douleurs qui s’ensuivent. Dans le registre des solutions naturelles pour traiter un faux mouvement, l’ostéopathie est un bon choix.

C’est pourquoi de nombreuses personnes consultent un ostéopathe parce qu’ils se sentent bloqués suite à un faux mouvement. Alors de quoi s’agit-il dans le processus du faux mouvement ? Que peut faire l’ostéopathe pour vous soulager après un faux mouvement ?

Qu’est-ce qu’un faux mouvement ?

faux-mouvement-ostéo

Un faux mouvement est un mouvement incorrect ou exagéré du corps provoquant une vive douleur. Il survient surtout au niveau du cou avec une contracture douloureuse. L’articulation est raide et la mobilité est réduite.

Ainsi, beaucoup de blocages intenses et fulgurants sont provoqués par un faux mouvement. Cependant, on remarque qu’avant ce geste « brusque », un nombre important de processus corporels se sont passés auparavant.

Puis, pourquoi le mouvement déclenche une douleur, sans pour autant avoir dépassé l’amplitude normale de l’articulation ?

 

Muscle fatigué, muscle à haut risque !

faux-mouvement-muscle-fatigué

La réponse à la question du pourquoi un mouvement normal ne se passe pas bien se trouve dans la fatigue musculaire.

C’est ainsi un facteur déclenchant comme le manque de sommeil, l’excès d’effort physique, le stress, ou même le tabac.

En effet, ces derniers facteurs fragilisent le muscle et favorisent les faux mouvements. Ainsi, un muscle fatigué se contrôle moins bien et devient moins réceptif à la proprioception. A savoir la capacité du corps à se définir dans l’espace.

En effet, un tonus musculaire altéré ou modifié amène le corps à s’adapter pour ne pas souffrir. Ainsi, les muscles se contractent, se spasment, les vertèbres bougent pour s’adapter aux problèmes. L’équilibre global du corps se trouve alors altéré. La personne qualifie alors ce geste de faux mouvement.

 

Le rôle du cerveau dans le faux mouvement

faux-mouvement-cerveau

On rappelle que de manière générale, votre cerveau anticipe chacun de vos mouvements. Ceci, afin de calibrer l’effort musculaire nécessaire à fournir.

Mais, il peut arriver d’être déséquilibré par un escalier mécanique qui s’est brusquement arrêté. Ou bien, certains soulèvent avec force une valise pensant qu’elle est pleine et lourde. Dans ces derniers cas, il existe un effet de surprise par rapport à ce que votre cerveau avait préconçu. Il en résulte un mouvement pas adapté qui peut conduire au faux mouvement.

 

Le processus du faux mouvement

faux-mouvement-processus

Ce processus peut se décliner en différentes possibilités:

  • Une erreur dans l’anticipation du mouvement constitue la première étape d’un faux-mouvement.
  • Une accumulation de tensions due à de nombreux antécédents et de traumatismes. Dans ce contexte, un simple et banal geste peut alors avoir un effet déclencheur qui se transforme en faux mouvement.
  • Une erreur d’anticipation du mouvement qui va créer un déséquilibre postural.
  • Des contractions musculaires qui persistent. Ces contractures vont engendrer des douleurs. L’articulation devient raide. Vous avez la sensation d’être bloqué. Notre ostéopathe en urgence dans les Hauts-de-Seine perçoit facilement les contractures musculaires et sera à même d’en faciliter la disparition.

 

 

L’ostéopathie, prévention, conseils et traitement

faux-mouvement-ostéopathie-prévention

Notre ostéopathe à domicile 92  possède toutes les techniques et méthodes pour traiter des contractures des faux mouvements et des douleurs qui s’ensuivent.

Le traitement holistique (global) de notre SOS ostéopathe Hauts-de-Seine
permet un véritable travail à la source. Il permet de corriger durablement ce type de douleurs.

Une séance d’ostéopathie se résume à réajuster des os, ou d’autres structures qui sont bloquées dans leur mouvement, et à libérer les tensions. La détente musculaire est fondamentale pour :

-stabiliser un changement dans la posture que le travail ostéopathique a déclenché. Sinon, le problème reviendra, en tout cas le travail est incomplet.

-permettre à d’autres zones de fonctionner à nouveau.

-initier un cercle vertueux : au lieu d’une accumulation de tensions et une fixation dans le même schéma (qui s’aggrave), on induit un retour à la santé : on va de mieux en mieux !

De plus, sur notre plateforme, vous pourrez faire appel à un   bon ostéopathe 92 dans les Hauts-de-Seine disponible et proche de chez vous.

Dans l’attente de consulter, il est conseillé d’appliquer du chaud sur la contracture : bouillotte, patch chauffant vendus en pharmacie ou encore le jet d’eau chaude sous la douche.

Dans un autre registre et pour celles et ceux qui pratiquent une activité physique ou sportive, il faut pratiquer un bon échauffement qui permet de « réveiller » progressivement le corps. Cela permet de diminuer grandement le risque de faux-mouvement.